Beurre fouetté karité-coco-perilla

Secrets de fabrication

Par atelierdemichele

       Quand il fait à nouveau frais, c'est beurre fouetté.
J'ai enrichi ma composition d'huile de perilla, ma très nouvelle amie!

20180327_114639
Huuummm!

 

         Evidemment le beurre de karité que je fouette vient du Bénin. Il m'a été ramené de la région de Porga dans le nord du pays, à la lisière du Burkina Faso.

Sans surprises, il est un peu plus odorant que le beurre de karité de Sélé dont je vous ai parlé il y a quelques années.

Ce beurre de karité est fouetté avec ce qu'il faut d'huile de coco vierge pour plus de légèreté. Tout est question de proportions pour que le fouetté tienne au long cours.

La texture se densifie dès que l'on y introduit du gel d'aloé ferox. Ici il n'y en a que 9% afin de garder la texture chantilly et juste assez pour apporter un peu de phase aqueuse.

 

       L'huile de perilla à l'instar de quelques autres, c'est de l'oméga 3 en bouteille.

Elle contient près de 60% d'acide linolénique, acide gras poly-insaturé très réparateur:

- des peaux inconfortables
- des peaux matures fines et déshydratées 
- des peaux sensibles qui grattent dès que les températures chutent ou sans raison apparente.

Les omégas 3 sont apportés uniquement par la nourriture et notre corps n'est pas capable de les synthétiser à partir d'autres acides gras. Dans nos préparations cosmétiques les acides gras essentiels, ce sont des actifs purs qu'il ne faut pas négliger.

Si ce n'est qu'ils rancissent vite et sentent généralement fort, je ne leur vois pas d'inconvénients (ni trop gras, ni trop secs).

L'huile de perilla peut être remplacée par une autre huile riche en omégas 3 telle l'huile de chia (64%), l'huile d'inca inchi (47%), l'huile de cameline(30%)...

Les huiles aussi riches en omégas 3 doivent être achetées dans le plus petit conditionement possible et être conservées au réfrigétaeur. L'huile oxydée sent le poisson. Les cosmétiques riches en omégas 3 doivent être fabriqués en petite quantité et doivent être consommés rapidement.

L'anti-oxydant est bien entendu obligatoire.

 

 Formule du Beurre fouetté karité-coco-perilla

50g Beurre de karité de Porga
20g Huile de coco vierge et bio
20g Huile de perilla bio (Aroma-zone)
9g Gel d'aloé ferox (gélifié maison avec 1% de gomme xanthane)
1g Vitamine E

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser le beurre de karité laissé depuis la veille à température ambiante. Fouetter à l'électrique jusqu'à obtenir une texture aérienne de chantilly.

- Ajouter l'huile de coco à température ambiante. Si elle est vierge et bio, elle est un peu molle. Fouetter en ramenant régulièrement la matière qui se dépose sur les bords du bécher.

- Ne pas hésiter à racler régulièrement le fond du bécher où se réfugie le karité insoumis. Fouetter encore longuement.

 

20180327_114311

 

 - Dans un autre bécher désinfecté, peser l'huile de perilla et le gel d'aloé férox (ou du gel d'aloé véra), agiter avec la cuillère magique pour former une émulsion transitoire.

20180327_114301

 

- Ajouter petit à petit en fouettant entre chaque ajout dans les beurres fouettés jusqu'à incorporation complète.

- Ajouter la vitamine E, fouetter et conditionner immédiatement en pot.  

 

20180513_102155 20180513_102232

 

   Ce beurre fouetté s'applique sur la peau légèrement humide après la douche sur toutes les zones sèches et déshydratées.
J'en mets sur les mains, les pieds et même les lèvres.

Le délicat parfum du coco couvre l'odeur de l'huile de perilla. La texture est plus dense après quelques jours mais se transforme immédiatement en huile fine une fois chauffée dans les mains.
L'application est aisée et l'efficacité au rendez-vous.

C'est quand l'été qu'on fabrique des laits corporels?


Autour du chaudron

    Hummmmmmmmmm.........On en mangerait presque quand on voit la première photo.
    Faut d'abord que je finisse ma crème pour tibia qui soit dit en passant est géniale !

    Posté par sylviecamomille le 13 mai 2018 à 11:16
  • c'est marrant j'ai relu ton article sur Sélé ce matin! il est très émouvant d'ailleurs ! tu donnes envie de partir dans la savane chercher ce fameux beurre à l'odeur si particulière
    je redécouvre depuis peu, les chantilly mais j'ai besoin de plus d'aloé ma peau n'aime définitivement pas le trop gras.
    à la limite le body butter mais pas plus, il me faut un émulsifiant et du liquide sinon ma peau n'est pas confortable.
    par contre j'adore les huiles de douche ^_^ et je ne saurais l'expliquer !

    Posté par violette le 13 mai 2018 à 11:18
  • J'étais grande amatrice de périlla à une époque y compris par voie interne, je l'achetais en gélules par sécurité. En fait, c'est par le biais du shiso que j'étais tombée dessus si je me souviens car shiso= périlla. On obtient l'huile ou l'He avec les graines, et les Japonais et les Vietnamiens boulottent es feuilles, moi aussi. La feuille de shiso rouge a été utilisée pour ses propriétés anti bactériennes avec le poisson cru. On en trouve, pas cher, au rayon exotique de Paris store ou de Tang sous le nom de tia to.

    Pour en revenir à la périlla, j'ai racheté récemment de l'HE chez Huile et sens mais ne l'ai pas encore utilisée. Je me souviens qu'à une époque, on trouvait aussi de l'huile de périlla plus stable en raison de l'ajout d'HE, mais j'ai laissé tomber et me contente au jour le jour de cameline, -à raison de 2 cuil à café/j dans mes salades- quand même plus stable et plus facile à trouver. Je suis devenue prudente avec l'oxydation des huiles.

    Ça fait une éternité que je n'ai pas refait de beurre fouetté! Comme je suis très flemmarde pour les applications, je préfère les laits plus rapides à utiliser (et encore, il faut quand meme prendre le temps d'ouvrir le flacon!!
    Je trouve très ingénieuse l'idée de mélanger à part aloes et huile.
    En ce moment, je suis plutôt en mode réflexion pour me concocter des produits minimalistes et efficaces à emporter en voyage (j'ai déjà mis au point un baume démaquillant)
    Continue de nous stimuler avec tes recettes, Michèle! Merci pour ces piqures bienfaisantes d'énergie.

    Posté par venezia le 13 mai 2018 à 13:33
  • Merci Michèle pour cette recette toute simple.
    Le hic, ces beurres fouettés durs pour toujours... Lorsque j'en fais, je les partage...

    Posté par Loulou le 14 mai 2018 à 05:08
  • Ha mince je viens de finir mon huile de perilla !
    Je trouverai bien une autre huile 👍
    J aime beaucoup ce genre de produit que ma peau boit littéralement. ...

    Posté par Syllvie le 16 mai 2018 à 21:59
  • C'est toujours un plaisir de lire un nouvel article ici.
    Pas de glycérine, cette fois, dans la formule ? Il y a une raison particulière ? Pas d'amidon non plus ? Histoire d'apporter un peu plus d'hydratation et d'alléger le gras.
    Merci Michèle pour tes recettes.

    Posté par étoile filante le 17 mai 2018 à 18:38

Commenter l'article