Savonnette minceur au guarana blanc

Savonnerie

Par atelierdemichele

          La pochette de poudre de guarana blanc bio traînait dans mes affaires depuis des années.
Son goût épouvantablement amer m'avait fait rapidement arrêter la cure prévue.

 

Le guarana blanc (Paullinia cupana) est une plante brésilienne dont on utilise traditionnellement la graine comme stimulant psychique et physique.

La poudre est légère, fine et d'une jolie couleur cacaotée qui donne à mon savon cette allure comestible et gourmande. Le guarana étant considéré comme le végétal le plus riche en caféine, je l'utilise pour faire un savon amincissant (hum, hum...).

L'été approche, les magazines regorgent de solutions cosmétiques pour avoir une belle silhouette et j'ai fabriqué ce savon dont on croit bien sûr à l'effet lipolytique!

20190606_101551 
20190606_101625 20190606_130359[1]

 

      Le savon au guarana est formulé sans huile de palme.

Il contient 20% de beurre de karité du Bénin of course qui lui donne une mousse douce et respectueuse de l'épiderme. La crémosité est majorée par le beurre de cacao cru.

Le beurre de cacao est riche en acide palmitique; il compense la faibel densité de mousse attendue avec tant de karité. C'est avec regret que j'ai mis ici le beurre de cacao cru de Rrraw dont j'aime beaucoup les chocolats crus (j'en croque tous les soirs).  Leur crème à tartiner est très goûteuse sur une tartine beurrée (ma moitié en est très fan au goûter).

J'aime leur philosophie, leur créativité et la boutique est une splendeur dans un quartier de Paris en pleine mutation...

Mais... ce beurre de cacao cru que j'avais acheté pour en faire des baumes pour lèvres est sans vertu olfactive, très quelconque voire acide; je me suis même demandée s'il n'était pas un peu trop vieux...

Bref j'en suis très déçue!

Formule de ma savonnette au guarana blanc bio

30% Huile de coco bio
30% Huile d'olive bio
20% Beurre de karité du Bénin
15% Huile de colza bio
5% Beurre de cacao cru bio (Rrraww)
Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 6%

Guarana blanc en poudre bio (Solsemilla): 3 belles cuillères à soupe
Lait d'amande en poudre (Aroma Zone) : 1 cuillère à soupe
5 capsules de vitamine E

Pour 1200g d'huiles saponifiées

 

Mode opératoire

- Enfiler des gants puis protéger bras et pieds (c'est l'été, on ne fabrique pas de savons en claquettes ou en sandales!)

- Dans un bol peser la quantité d'eau déminéralisée préconisée par le calculateur (j'utilise toujours celui de The Sage,  MMS lye calculator).

Ajouter la quantité de perles de soude prévue par ce même calculateur pour un surgraissage de 6%, mélanger au fur et à mesure dans un local aéré.
Je pose mon bol d'eau dans l'évier pour cette opération délicate.

Quand je peux, je congèle auparavant mon eau en glaçons afin de limiter la vaporisation des particules de soude.

- Peser les poudres de guarana et de lait d'amandes dans un bol, ajouter le minimum d'eau déminéralisée tiédie et bien mélanger en une purée la plus lisse possible.

20190606_101605

- Peser et faire fondre dans une casserole les beurres de karité et de cacao ainsi que l'huile de coco.

- Dans un grand bol muni d'un bec verseur, peser les huiles d'olive et de colza.
Verser les gras fondus, bien mélanger.

- Ajouter la lessive de soude, mélanger jusqu'à la trace fine.

- Ajouter la purée de poudres, bien mixer jusqu'à la trace et couler dans les jolis moules en forme de rose qu'on adore tellement!

20190606_101651

 

A posteriori, j'aurais dû ajouter la purée aux huiles avant l'ajout de la soude; Le mixage jusqu'à la trace aurait façonné une surface plus homogène sans bulles et points brun foncé.
Mais c'est affaire de goût ...

- Laisser durcir 48h, démouler et laisser curer au moins 1 mois comme ici.

 

20190606_101529
Oui, c'est bon!


Autour du chaudron

  • on en croquerait!

    Je dois avouer que j'ai fait deux séries de savons her en petite tenue (mais avec un tablier par dessus).
    Ça m'a surprise de découvrir ton savon caramel obtenu avec du guarana… blanc.
    A cause de toi d'ailleurs, je fais à peu près tous les ajouts avant la trace (y compris les micas) pour avoir des textures et des teintes plus homogènes.

    Posté par venezia le 24 juillet 2019 à 09:50
  • Oui, c'est bon et toujours bon de faire un savon...moi je suis en claquettes toujours pour mieux danser autour du savon et mains protégées.
    Le guarana et la maca ne me réussissent pas en cure survoltage avec errance...ils vont donc finir en savons où en fondants,
    J'aime beaucoup cette couleur obtenue et les petits points
    Bises Mimi

    Posté par mlk le 24 juillet 2019 à 11:28
  • https://www.rrraw.fr/blog/masque-visage-alban-muller-chocolat-cru/
    interessant aussi cette rencontre

    Posté par mlk le 24 juillet 2019 à 11:34
  • Allez, un beau savon qui donne envie !!! Même avec cette chaleur !
    On prépare tout le soir et le matin à la fraîche c est top !!!
    Du vécu récemment !
    J ai plus de beurre de cacao , du faudra attendre de le recevoir !
    Je mets les micas a la trace après les avoir mélangés à un peu d huile, sur mon dernier savon pas de problème.
    Mais ce n est pas toujours le cas ,ça manque d homogénéité.... j essayerai ta méthode !

    Posté par Syllvie le 24 juillet 2019 à 21:33
  • Joli savon Michèle, j´aime particulièrement la couleur que je trouve gourmande à souhait. Quand je peux colorer toute ma pâte, j´aime bien faire mes ajouts avant de verser la soude, je mets tout: colorants, argiles et même HE (je ne crois pas que cela pose problème?) je trouve que c´est bien plus pratique et que le résultat est vraiment bon. J´essaie de me représenter la consistance de ton savon, c´est un peu difficile car je ne savonne pas avec les mêmes gras mais d´après mes souvenirs il doit être consistant et crémeux à la fois.

    Posté par malegria le 31 juillet 2019 à 18:24
  • - Malegria,

    Quel plaisir de te relire encore ici!
    C'est une jolie couleur malheureusement ternie par le pointillé. Elle rappelle un peu les savons faits avec du chocolat noir.

    Pour les HE bien que le savon chauffe bien plus fort après la trace et la mise en moule, j'aurais une limite psychologique à les mettre dès le départ
    Ceci dit, je parfume de moins en moins mes savons car je deviens vraiment sensible au matériau végétal colossal qu'il faut pour les produire. Et comme je n'utilise pas de fragrances, c'est sans odeur le plus souvent.

    Le savon est très crémeux surtout grâce à la poudre d'amandes découverte dans les savons d'Emadra. C'est un véritable booster de crème et de mousse, j'adore!

    - Sylvie,

    Je ne te conseille pas l'ajout des poudres colorantes végétales à la trace sauf si tu en es certaine. Les micas me semblent poser moins de problèmes que les poudres végétales.

    Ce savon est publié pendant les grandes chaleurs mais il a été fabriqué il y a quelques mois déjà.

    - Mlk

    "Survoltage avec errance", ça fait peur

    Le masque formulé par Alban Muller fait bien envie. C'est Copaïba.be qui vendait certains de leurs ingrédients.

    Mais le beurre de cacao cru de Rraww, quelle déception. Celui de Madagascar que tu m'as offert est tellement parfait!

    Quant aux claquettes, c'est non! J'ai troué pas mal de collants en voile pendant mes études car je mettais surtout robes et jupes même au labo, la soude, ça bouffe le tissu et la peau c'est sûr


    - Venezia,
    J'ai mis une photo de la poudre de guarana blanc qui est brune, assez appétissante d'ailleurs tant sa comparaison avec du cacao est tentante. Mais le goût, pouahhh!

    Attention à la petite tenue, c'est le mal face à la soude...

    Posté par michele le 31 juillet 2019 à 20:41
  • Bonjour Michèle, S'il est efficace, il va me falloir un "petit" stock de ton savon au guarana ! J'espère que tu vas bien. Bise.

    Posté par Jazz/Laure le 05 août 2019 à 17:09
  • Bonjour Michèle, très inspirante, comme d'habitude ! Je reviens après un moment, et il me semble que tes savons sont un peu moins surgraissés ces derniers temps ? Ou je ne me souviens pas bien. En tous cas, je me remets à savonner, merci !

    Posté par Nadine le 13 octobre 2019 à 18:16
  • Oui Nadine, surtout pour des savons aussi spéciaux que celui ci dont l'usage est un peu plus rare qu'un savon de toilette ordinaire ou quotidien.

    Néanmoins, le rancissement qui a repris depuis quelques temps sur certains savons stockés chez moi m'a fait continuer de surgraisser à 6 environ. En revenant de vacances en septembre j'ai dû jeter plus d'une dizaine de savons qui ont ranci.

    Posté par michele le 14 octobre 2019 à 14:41
  • Merci Michèle, en effet depuis que je surgraissais plus (+) mes savons, je l'ai constaté aussi.

    Posté par Nadine le 14 octobre 2019 à 14:49

Commenter l'article