Lait musculaire et apaisant pour les jambes

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

Il fait très chaud cet été et le chemin risque d'être ardu.
J'ai préparé un soin aromatique pour diminuer les douleurs, activer la circulation et apaiser les jambes soumises à rude épreuve.

 

       Habituellement je fabrique une crème en tubes comme l'aromacrème pour marcheurs ou la crèmes muscles et articulations à la consoude.
Cette année, j'ai fabriqué un lait fluide et pénétrant en raison des températures caniculaires.

Le trio émulsifiant est composé :

- d'olivem 1000
- de MF ou sodium stéaroyl lactylate très hydratant
- d'alcool cétylique en mini quantité pour épaissir à peine et stabiliser l'émulsion.
On trouve tous ces émulsifiants et épaississants chez Aromazone avec les indications diverses pour inventer sa formule.

Mon macérat de millepertuis fraîchement préparé sur de l'huile d'olive bio et celui de souci (calendula) sur huile estérifiée en font partie ainsi que les cristaux de menthol, l'arnica, les huiles essentielles de gaulthérie et les bonnes choses pour la circulation, les égratignures de la peau...

20190728_092558 

 

Formule du lait musculaire et apaisant

- Phase aqueuse

30% Hydrolat de lentisque pistachier bio (Vitalba)
28% Hydrolat de vigne rouge (Lumière du soleil)
0.2% Gel d'aloé véra fait maison avec un mélange de gommes amigel et carraghénanes à 2%
4.8% Glycérine végétale

- Phase huileuse

10% Macérat de millepertuis sur olive bio (fait maison)
5% Macérat de calendula sur huile de coco fractionné (fait maison)
5% Cristaux de menthol
2.5% Olivem 1000 (Les utiles de Zinette)
2% Emulsifiant MF
0.5% Alcool cétylique

- Troisième phase

10% Huiles essentielles bio
0.6% Cosgard (Aroma zone)
0.4% Vitamine E en capsules
1% Extrait CO2 d'arnica

 

20190724_143823

 

          L'hydrolat de vigne rouge (Vitis vinifera) a été fabriqué par une artisane de la Drôme en bio, Lumière du soleil.
Je trouve son site et ses étiquettes très elfiques, pas vraiment mon genre mais ses produits sont superbes, fabriqués avec soin et attention. Je suis conquise!

Pour traiter les jambes lourdes et la mauvaise circulation veineuse l'hydrolat de vigne rouge peut être bu à la façon de Susan Catty dont on ne parle plus guère du livre sur l'hydrolathérapie, le meilleur du genre, "Hydrosols, the next aromatherapy".

Elle préconise généralement d'introduire 3 cuillères à soupe d'hydrolat dans 1 litre d'eau à boire tout au long de la journée pendant 3 semaines avec éventuellement un arrêt d'une semaine entre deux cures mensuelles.

Je ne pense jamais à boire des hydrolats, je suis plutôt mémère-tisane; Cet hydrolat que j'ai acheté depuis des lustres (mais où?) n'a pas bronché, je le termine dans mes laits corporels cet été.

Mélange d'huiles essentielles (en gouttes): 100 gaulthérie, 80 eucalyptus citriodora, 50 katrafay, 20 gingembre frais, 20 géranium rosat, 20 lavandin super, 10 cyprès
! Ne pas utiliser chez les personnes allergiques à l'aspirine, pendant lagrossesse et l'allaitement et chez les enfants.

 

         Propriétés des ingrédients

- Action antidouleur et anti-inflammatoire pour muscles et articulations

Cristaux de menthol
Macérat de millepertuis
Extrait CO2 d'arnica
HE de gaulthérie, eucalyptus citriodora, katrafay, gingembre frais, lavandin super

- Action circulatoire, anti jambes lourdes

Effet frais des cristaux de menthol
Hydrolats de lentisque pistachier et vigne rouge
HE de cyprès

- Action cicatrisante et apaisante cutanée

Gel d'aloé véra
Macérat de calendula
HE de géranium rosat
Vitamine E

20190728_092513 20190728_092558 20190728_092607

         Il est bien entendu que l'architecture de ce soin peut servir pour un autre lait corporel et même pour un sérum visage léger.
Cela faisait si longtemps que je n'avais préparé un lait ou une formule si fluide que j'aime pourtant toujours!

Selon le choix des huiles végétales et des autres actifs la viscosité sera plus ou moins liquide. Dans ma formule les cristaux de menthol et la forte proportion d'huiles essentielles maintiennent une grande fluidité.

Formule générale d'un lait

2.5% olivem 1000, 2% émulsifiant MF (sodium stéaroyl lactylate), 0.5% alcool cétylique
10% huiles végétales,  5% huiles estérifiées
4 à 5 % glycérine, 0.3 à 0.4% gel d'aloé véra
Eau, hydrolats, conservateurs et actifs pour 100%

Le résultat est un lait aqueux et pas gras du tout (je partage mon lait avec un genre masculin qui n'aime pas le gras).
Pour l'effet antalgique, circulatoire, réparateur... et bien je vous en parle à mon retour?

Soyez sages, profitez bien de vos vacances si vous en prenez et mes plus amicales pensées à tous ceux d'entre vous qui ne partez pas ou plus.


Autour du chaudron

  • Ben ça alors : pas baume cette année? Michèle, en auras-tu un dans ton paquetage, malgré tout???
    Quelles HE emmenes-tu avec toi pour votre périple? J'ai du mal a t'imaginer partir sans aucune HE avec toi ^-^
    Merci pour cette recette tout en fluidité.
    Je te souhaite un bel été déjà bien entamé et de belles vacances. Bises.
    Bel été à toutes et à tous!

    Posté par Loulou le 01 août 2019 à 00:34
  • Merci pour cette belle découverte de la productrice Lumière du Soleil située dans la Drôme, vraiment pas loin de chez moi ! C'est chouette de soutenir des passionnés (je crois beaucoup aux vertu d'un produit réalisé avec "amour", ou, plus simplement, avec bienveillance)

    Cela tombe bien cette recette, car j'ai justement des soucis de circulation, depuis 2 ans...C'est l'âge ! (et la génétique !) J'utilise pour l'instant une huile faite en 2 temps 3 mouvements à la calophylle et HE qui vont bien mais c'est un peu gras, c'est sûr, mais la canicule ne m'incite pas à faire chauffer mon "chaudron"

    Posté par Sveta le 05 août 2019 à 23:21
  • merci pour la formule, surtout pour le % de menthol, je ne sais jamais trop jusqu'où on peut aller! Je suis étonnée par la dose si mini de gel d'aloes: pourquoi as-tu fait ce choix, ça m'intrigue beaucoup.

    Je ne doute pas que tes 10% d'HE vont faire le job. Bonnes marches ma chère Michèle

    Posté par venezia le 08 août 2019 à 18:36

Commenter l'article