Savon cocon de soie et lait végétal

Savonnerie

Par atelierdemichele

         En l'utilisant, je me suis demandé ce qui en faisait la si grande douceur. La formule était une reprise d'un savon sans huile de palme que j'avais adorée.

Mais il contient des cocons de soie ramenés de Thaïlande par Venezia et du lait de riz-épeautre-noisette bio.

L'ensemble en fait un savon parfait si tant est que cela existe!

 

20170723_100515

 

           Au fil des années et des fabrications de savon, il me semble que l'on sait ce que l'on préfère. Certaines savonnières palpitent à l'idée de réaliser des prouesses techniques, d'autres ne fabriquent que des savons utiles, d'autres encore y mettent tout ce qui leur tombe sous la main, font des macérations subtiles de plantes diverses...

Pour ma part, j'aime le glissant non glu-glu, la rinçabilité du palmitique mais aussi une couleur pâle ou au moins naturelle.
Et de moins en moins de parfums.

L'odeur du savon brut me plaît et peut-être me nourrit. Quand j'arrive à détecter la senteur d'un amidon ou celle du beurre de karité en fond, ça me chavire.
C'est une espèce de madeleine de Proust.

      

20170701_155003

 

 

Dénicher une briquette de lait végétal à la composition inspirante a suffi pour que je m'y remette.

En voici les ingrédients:

. 15,2 % de céréales (épeautre, riz, avoine),
. de la pâte de noisette,
. de l'huile de tournesol qui apporte un surgras supplémentaire,
. un peu de sel
. et de l'eau.

 

 

 En panne d'inspiration j'ai repris la formule du savon de la source du Rocher qui me semble être une espèce de graal sans palme.

     

Formule du savon lait végétal-cocon de soie de Thailande

50% Huile d'olive bio (Emile Noël)
25% Huile de coprah bio (Bilby and Co.)
20% Beurre de karité du Bénin
5% Huile de ricin (Bilby and Co.)

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 7%

200ml de lait végétal bio retirés de l'eau de dilution de la soude
2 cocons de soie thaïlandais (merci Venezia), 5 capsules de vitamine E pour 1500g d'huiles saponifiées

 

picasion

 

 Et puis je suis tombée sur les cocons de soie que Venezia m'avait offerts après l'un de ses récents voyages au Laos et en Thaïlande.
J'ai choisi le jaune et le blanc mis à fondre dans la soude préparée.

Il m'en reste un blanc pour plus tard.

Habituellement j'utilise de la soie tussah dont je sens bien la douceur dans le savon final.
Là, pas de doute,  j'y retrouve exactement le même sentiment sous la douche.

 

20170701_154948
Les cocons de soie

 

 Qu'est-ce que ça donne finalement?

          Le lait végétal saponifié colore le savon en caramel après séchage .
Les protéines des céréales apportent le poudré utile pour satiner la peau et participent certainement à produire ce parfum lacté avec une pointe de karité en fond.

J'ai coulé dans un moule rond et dans un moule rectangulaire avec au fond un motif peau de serpent qui donne le frisson quand même (qu'est ce qu'il m'a pris d'acheter ça!?).

Une fois découpés heureusement les pains de savon m'évoquent plus la peau du croco que celle du serpent. Ouf!

 

20170723_100636
Il faut mettre du beau dans son regard tous les jours

Belle fin d'été à tous ! 


Savon sans palme à l'huile de pépins de tomate

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Un flacon d'huile de pépins de tomate retrouvé en faisant le tri dans mes ingrédients cosmétiques.
Trop vieux pour espérer le faire passer dans des émulsions, je l'ai mis dans un savon.

 

L'huile de pépins de tomates est d'une jolie couleur orangée qui ressort bien dans cette crème anti-âge aux lycopènes pour les mains que j'avais adoré penser et fabriquer.

L'huile est riche en omégas 6 qui donnent des savons très agréables, doux et glissants. J'ai imaginé une formule sans palme avec de belles huiles végétales, du jus d'aloé férox et je n'ai saponifié que 200g de corps gras.

Et pour une fois, j'ai forcé sur le beurre de karité: 30% tout de même!

 

20170428_144514

 

 

Formule du savon à l'huile de tomate

30% Beurre de karité du Bénin
30% Huile de sésame bio

15% Huile de babassu
15% Huile de coco bio
10% Huile de pépins de tomate

Eau déminéralisée, jus d'aloé férox et soude pour un surgras de 7%
Vitamine E, argile rouge

 

20170428_144443

 

       Au moment d'entrer paresseusement mes données dans le calculateur... point d'huile de pépins de tomates dans MMS ni même dans soapcalc. Ni dans Mendrulandia, ni nulle part ailleurs où je savais où chercher.

Neurones scientifiques aux aguets, j'ai repris papier et crayon pour faire mes calculs à la main comme avant.

Aromazone a la bonne idée d'indiquer l'indice de saponification sur la fiche produit.
N'étant quand même pas des plus précis (184 -195), j'ai pris la moyenne pour faire mes calculs. En cherchant sur le net, impossible d'obtenir d'indications plus justes qu'une fourchette.

On peut user de paresse et ajouter l'huile de pépins de tomates à la trace sans en tenir compte dans les huiles de départ.
Même si ce n'est pas orthodoxe, le surgraissage de 7% laisserait une marge suffisamment confortable pour ne pas craindre un savon caustique.

 

20170428_144452 20170428_144506 20170428_144539 20170428_144552

 

      La couleur a été stabilisée par de l'argile rouge diluée dans une partie de l'eau pour en faire un fluide lisse sans grumeaux.

Vous savez que je dose toujours très légèrement les argiles en vue d'obtenir des teintes douces et délicates. Impossible d'en donner une quantité précise, je le fais toujours à l'oeil.

J'ai coulé la pâte à savon dans une réglette en plastique en posant au fond une feuille de silicone aux adorables motifs.

 

      Comment obtenir naturellement du rouge ou de l'orangé dans les savons?

Le macérat huileux de peaux de tomates séchées donne une vraie jolie couleur orangée que Venezia et Annabulles utilisent dans des baumes onctueux.

Les poivrons rouges également donnent une jolie couleur naturelle aux savons.

Je ne pouvais pas l'obtenir ici avec si peu d'huile de tomate mais la pulpe de tomate marche bien.

Savons à la tomate concentrée à manier avec précaution sauf si vous en aimez l'odeur; elle persiste dans le savon après la cure
Savons à la pulpe de tomate
par Mlk et Irène
Savon et baume au poivron rouge

 

 

20170428_144544
Jolis, délicats et à la tomate.
C'est la pleine saison, foncez!

 

 

Honneur à nos parents

Savonnerie

Par Caroline26

Ah nos parents, qu’est-ce qu’ils ont dû endurer pour nous porter et nous amener à notre vie d’adulte. C’est seulement bien plus tard que j’ai compris ça, quand j’ai eu moi-même à accompagner dans leurs vie mes propres enfants.

Alors quand on m’a proposé en défi de leur rendre hommage avec un savon, j’ai tout de suite accepté.

 

      Commençons donc par ma maman.

Une fleur devait y figurer.
J’avais vu plusieurs vidéos d’une technique de marbrage que j’ai décidé de tester.

Pour la recette, j’ai pris mes combos habituels.

J’y ai ajouté du Saindoux que je voulais tester depuis longtemps (quel blanc pur !) et de l’huile de son de riz parce qu’elle a bonne réputation et qu’il ne me restait plus assez de Karité (oh sacrilège !).

Huile d’Olive : 25%
Huile de Coco : 20%
Huile de Palme : 20%
Huile de Ricin : 10%
Huile de Son de riz : 10%
Saindoux : 10%
Beurre de Karité : 5%

Surgraissage de 7% fait en réduction de soude et une lessive de soude concentrée à 32%

Ajouts à la trace :

Lactate de sodium 2% (pour la dureté)
Banane en poudre 3% (pour la douceur)
Lait en poudre 2% (pour la douceur)
Fragrances Fleurs d’orangers/Jasmin/Chèvrefeuille 3% (pour l’odeur)
Vit. E 0.2% (pour la conservation)

La fleur n’est pas aussi visible qu’espéré, mais je suis malgré tout satisfaite du résultat.

Et que dire du parfum, les 3 fragrances se marient à merveille et ont embaumé ma chambre pendant les longues semaines de cure.

 

20170430_10141920170505_223459

      

       Pour mon papa maintenant.

Il fallait n’utiliser que des colorants végétaux, le thème étant bien évidement l’homme.

Soucieuse de ne pas accumuler plus de matières premières, j’ai fait avec les moyens du bord.
Un macérât d’urucum sur olive qui me restait, un peu de cacao en poudre et du charbon actif.

Cette fois je voulais faire simple pour le marbrage, deux couches séparées par une ligne noire.
Je n’ai pas résisté à l’envie d’y passer le cintre, de haut en bas sur tout la largeur du moule, puis dans les deux diagonales. Le résultat me plait énormément et j’ai très envie de le décliner dans des couleurs que j’apprécierai plus.

Cela faisait un moment que je désirais tester un 50% karité, j’ai donc construit ma recette sur cette base et avec les huiles à disposition ça m’a donné :

Beurre de Karite : 50%
Huile d’Olive (dont une portion en macérât d’urucum) : 30%
Huile de Lin : 10%
Huile de Baobab : 10%

Surgraissage de 5% fait en réduction de soude avec une lessive de soude concentrée à 32%

Ajouts à la trace :

Lactate de sodium 2% (pour la dureté)
Lait en poudre 1 C à S pour 400gr d’huile (pour la douceur)
Fragrances Bambou Australien 3% (pour l’odeur)
Vit. E 0.2% (pour la conservation)

Je ne suis pas fan de cette fragrance, mais j’en ai quand même garde un pour tester le 50% karité et je suis très contente de sa douceur.

20170604_14453920170604_144401

20170613_181308

Je m'excuse pour la qualité des photos.

A bientôt pour de nouveaux partages.

Savon Argan - Rhassoul - Miel

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Un savon à offrir.
J'aime l'idée que l'on puisse le couper soi même au fur et à mesure des besoins. Mais "je ne saurai jamais faire", "je ne veux pas que ce soit gâché" .

Alors je l'ai découpé ... à regrets.

 

20170503_090204

20170503_090253

 

Du bon beurre de karité pour le Bénin
Du miel pour la douceur
De la poudre d'amandes pour la touche précieuse
Deux couches pour la beauté des savons multi-couches

Et c'est tout.


J'ai coloré la moitié de la pâte avec le rhassoul dilué dans un peu d'eau déminéralisée. Elle a été coulée en premier sur la feuille de silicone posée dans le fond du moule, motif sur le dessus.

J'ai ensuite mixé le reste de pâte jusqu'à une trace bien franche afin de ne pas briser la ligne. Une fois le savon durci, le motif se révèle sur la couche au rhassoul.

 

20170503_093903 20170503_090858
20170503_090918 20170503_093815

 

 

Formule du savon Rhassoul- Miel de pommier

- 30% Huile d'olive bio
- 30% Huile de coco bio (Bilby and Co.)
- 20% Huile de palme bio (Vigean)
- 15% Beurre de karité du Bénin
- 5% Huile d'argan bio (Biorgane non torréfiée)

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 9%

Pour 1500g d'huiles saponifiées :
5 capsules de vitamine E
1.5 cuill. à soupe de poudre de lait d'amandes douces bio (Aroma-zone)
1 cuill. à soupe de rhassoul micronisé (Bilby and Co.)
1 cuill. à café miel de pommier bio (trop, trop bon, vient de mon magasin bio)

Une petite référence au Maroc (rhassoul, argan, miel, olive, amandes).
Bon pour le pommier on repassera mais tout de même, l'argan et le karité sont des arbres de la même famille (Les Sapotacées)

^_^

 

20170503_090213

 

Le lait d'amandes douces bio en poudre contient autre chose que des amandes pulvérisées.

Aromazone indique sur sa fiche qu'il est édulcoré aux arômes naturels de vanille et d'amandes mais on y trouve aussi des fibres d'acacia et du sirop de riz qui dans le savon dope un peu la mousse.

INCI : Prunus dulcis (sweet almond)*, dehydrated rice syrup*, acacia fiber*, vanilla* and almond* natural aromas (*Produits issus de l'Agriculture Biologique)

J'ai découvert grâce aux savons d'Emadra que c'est d'une délicatesse et d'une douceur sans nom. Il se dilue très facilement dans un peu d'eau et l'incorporation se fait bien.

Savons d'Emadra au lait d'amandes douces en poudre

 

20170503_091023

20170503_091048

Pas de parfum, rien du tout mais c'est beau.
On file au Maroc?

 

 

Charbon de bambou (1) : Le savon détox

Savonnerie

Par atelierdemichele

    Star des magazines depuis quelques temps, le charbon se retrouve dans de nombreux cosmétiques naturels ou non. On l'utilise sur les peaux mixtes à grasses, les imperfections, pour détoxifier ...

Sur P&C, j'en ai souvent parlé parce que j'aime assez le mystère induit par ce noir profond.
Sur la peau, j'aime la sensation de nettoyage que procurent les masques ou cosmétiques au charbon. On le trouve plus volontiers dans les produits cosmétiques pour hommes.

Entre l'argile noire, le charbon activé pharmaceutique et le reste, mon préféré est véritablement le charbon de bambou, découvert grâce à Isy.

Nishikidori, boutique japonaise en ligne l'a retiré du catalogue, j'ai donc sauté de joie en le voyant chez Make it beauty à la sélection sophistiquée.

 

20170225_123354[1]

 

           Mais que veut dire détox au juste?

Eh bien on ne sait pas vraiment ce que cela recouvre sur le plan physiologique mais on détox à fond depuis quelques années!

Quand on est intoxiqué au sens médical du terme, on finit le plus souvent 6 pieds sous terre ou au moins à l'hopital pendant quelques jours ^_^

Le charbon activé est d'ailleurs utilisé comme absorbant puissant au niveau digestif et avec des résultats modestes en toxicologie.

En naturopathie ou en phytothérapie par contre, c'est une notion très courante qui utilise des plantes que je dirais plutôt dépuratives que détoxifiantes mais évidemment ça fait has been!

A la fin de l'hiver, après avoir mangé des aliments nourrissants, gras, en conserves etc. on considérait que le foie était surchargé et qu'il fallait l'épurer afin d'épurer le sang.

C'est ainsi que l'on consomme traditionnellement du radis noir, de l'artichaut, de la sève de bouleau... au printemps et que l'on s'apprête enfin à consommer de jeunes pousses, des végétaux plus frais.

Aujourd'hui, quand on se nourrit sainement ou plutôt végétal, quand on nettoie sa peau, quand on fait du sport, qu'on s'occupe de soi, on considère qu'on se détoxifie...

 

     On doit être sensibles à ces messages car nous sommes nombreuses à avoir joué avec du charbon, essentiellement dans des savons mais pas seulement.

Eh oui, tout ça!

savon charbon bambouSavon à l'orcanette par Lulea, savon zèbre et araignée par Isy, savon à la fleur de bruyère,

Savon du bois au marbre de Sabrinak, l'intrigant de Moune,
savon le zèbre au gingembre, savon au soufre d'Isy,savon vogue à l'âme de Mlk
savon marbré dans le bol, savon du hippie flower power, Savon  gri-gri d'Emadra

savon Kanda&Rando
 
Savon à l'eau de mer, masque noir peel-off, savon d'Afrique noire,

masque noir rénovateur, savon japonisant, savon de Lumi,
savon à l'ortie, savon Garance
Baume noir au charbon de Venezia

 

         

       Pour démarrer ma nouvelle saga au charbon, j'utilise le charbon de bambou dans un savon marbré très simplement en coulant alternativement dans le moule cylindrique les pâtes neutres et noires.

Le passage furtif d'une baguette laisse des traces avec la surprise qu'il faut après découpe des pains.

Pas de parfums, rien qu'une formule aux huiles courantes et du charbon.

 

La formule du savon détox au charbon

30% Huile d'olive raffinée
28% Huile de coco bio
28% Huile de palme bio
9% Huile de macadamia bio
5% Huile de ricin bio

Eau Rosée de la Reine et soude
Surgras 7%
Vitamine E et charbon de bambou en poudre

 

20170225_113811[1] savon charbon bambou 20170225_113818[1]
20170225_113747[1]
 

 

       Les excédents de 2 pâtes ont été coulés dans un moule rectangulaire.
Le marbré réalisé plus fin a donné quelques petits pains de savon qui plaisent beaucoup à la gent masculine.

J'ai apprécié la simplicité de ce type de marbré et la mousse un peu grisée qui se développe au savonnage ne me gêne pas.

Certaines personnes n'apprécient pas une mousse colorée qui leur donne la sensation de ne pas être propre. Le charbon de bambou de bonne qualité ne fonce que très peu et est peu détergent malgré tout.

Un coup de tampon égotique par dessus et roule détox!

 

20170225_113924[1]

 20170225_113811[1]
Tampon sur mesure réalisé par Ateliers de Tanit


Ode à l'amour

Savonnerie

Par Caroline26

Il y a un an exactement, ma petite Nalia venait au monde. Il n'y a pas pour moi meilleur souvenir que la naissance de nos enfants (une fois la douleur digérée). Grâce à ma sœur sage-femme et malgré une provocation à 10 jours après le terme, j'ai eu un deuxième accouchement magique.

Quel rapport avec ce blog me direz-vous. Et bien pour fêter ses un an, j'ai eu envie de lui rendre hommage en lui faisant un savon tout naturel. C'est également une façon pour moi de faire gentiment mon deuil de l'allaitement, qui risque de se terminer dans un avenir proche.

Je l'ai voulu très doux. L'huile de lin à mauvaise presse en raison de sa très forte sensibilité à l'oxydation, mais les calculateurs lui prête une douceur incroyable. Je la couple à l'huile d'avocat souvent utilisée pour les savons bébés et j'y ajoute mes habituels olive, ricin, karité.

Je remplace l'huile de coco par de l'huile de babassu que j'espère moins asséchante,

et enfin j'ajoute un peu de beurre de cacao, pour la dureté qu'il apporte au savon mais surtout parce que j'ai un grand stock que je n'utilise pas vraiment. Cela me donne la trame suivante :

Huile de Babassu : 20%

Huile d'Olive : 20%

Beurre de Karité : 20%

Huile de ricin : 15%

Beurre de Cacao : 10%

Huile de lin : 10%

Huile d'avocat : 10%

Un surgraissage de 5% et une lessive de soude concentrée à 33%. J'ai utilisé du lait maternel pour la totalité du liquide de dissolution.

Avant la phase de gel, il est bien plus clair que le resultat final

Patsch m'avait prévenu que je risquais d'avoir une trace rapide en raison du fort taux d'acide stéarique dans ma recette.

Je voulais tenter un marbrage goutte, mais c'était sans compter sur mon beurre de Cacao brut rendant le tout brun, j'ai donc abandonné l'idée du marbrage et simplement ajouté deux cuillères à soupe d'argile blanche à la trace. J'ai obtenu une trace bien épaisse, et une phase de gel totale.

Je l'ai parfumé (parce que ce n'est pas parce qu'on est un bébé qu'on peut pas sentir bon) avec de l'Orange 5 fold. Il sent divinement bon.

Démoulé environ 48h plus tard, je l'ai laissé encore quelques heures avant de le couper, et j'ai apposé le tampon le lendemain.

20170313_091522

20170313_091534

Dans ma quête d’exploration je ne pouvais passer outre l’appel du très connu castille. Sa douceur légendaire, sa flexibilité pour les marbrages, mais aussi son effet gluglu moins apprécié.

D’une réflexion à l’autre il ne m’a pas fallu longtemps pour me décider sur l’approche de Patsch et de faire d’une pierre deux coups en testant par la même occasion le ITMP ou autrement nommé SAFour.

La formulation d’une recette n’a jamais été aussi facile :

100% huile d’olive

Pour obtenir un savon le plus clair possible je choisis un mélange d’huile raffiné et d’huile vierge du supermarché. Soude pour un surgras de 5% et une lessive de soude concentrée à 40%. 2h au four à 50 degrés.

Charbon noir, oxyde de zinc et mica pour les couleurs.

20170204_08185820170204_081819

Quand on voit le résultat, on se demande vraiment ce que j’ai essayé de faire.

L’idée était d’avoir deux lignes à l’une des extrémités du savon, l’une d’un rose très clair et une autre noire.

Le reste du savon devant faire un effet marbré en superposant les couleurs par glissement le long du moule.

Mon noir a filé, rien n’est droit, j’ai mal géré les quantités pour chaque couleur. Et pour couronner le tout, mon savon était tout cassant au moment de le couper.

Ah oui j’oubliais, j’ai aussi zappé la fragrance.

Pour le marbrage, ma trace était vraiment trop fine, je comprends donc mon échec. Mais pour le savon cassant je pêche encore. Peut-être la qualité des huiles, peut-être la cuisson trop courte, ou encore l’attente trop longue avant la découpe.

Je l’ai cru caustique au départ, mais finalement il est très bien de ce point de vue-là.

Je ne reste pas sur mon échec, et deux semaines plus tard je remets ça.

Je prévois un marbrage plus simple, je prends une autre huile, je mets mon four légèrement plus chaud, je surveille mieux pour la coupe. Pour tester je moule une petite quantité en moules individuels qui partiront en cure selon la technique SAF.

La fragrance Framboises Noires de La Folie Des Senteur est une tuerie, le savon est beau et tout c’est passé comme je le voulais. A part la trace qui était à nouveau vraiment très/trop fine.

20170218_194036

20170217_152658

20170228_172503 20170217_151403

Savon Flocon de Neige

Savonnerie

Par Elfe-des-Bois

Il y a toujours une petite histoire avec un savon, il y a 15 jours il a neigé, assez pour que cela tienne tout le week-end.

En regardant par fenêtre le magnifique décor offert par Dame Nature, tout en sirotant un bon thé, j'ai eu envie d'un savon qui avait pour thème la neige. Le choix de la couleur s'est imposé de lui-même se serait blanc,couleur de neige. Puis mon regard est attiré par un arbuste enneigé et là l'idée se fait plus précise. Je finis mon thé et file chercher un papier et un crayon.

A table pour une nouvelle recette. 

Les huiles choisies (ça c'est facile) je décide d'utiliser un moule flocon qui colle parfaitement au thème.

Puis je saisis me dit "et si j'utilisais de la neige en eau de dilution" 5 minutes plus tard équipée chaudement, me voilà dans notre jardin et je ramasse de la neige immaculée dans de grands bols plastiques. Je tasse bien la neige dans les deux bols verseurs je change d'endroit et hop je complète mes deux bols et je rentre très vite (il faisait hyper froid).

Mais quelle senteur mettre pour coller le plus au thème ? La question ne se pose pas quand on a la chance d'avoir la fragrance "Snow" 

Le temps de rentrer de m'équiper et hop le savonnage est en route.

 

Ma recette :

 

- 35% saindoux

- 30% d'huile de coprah (coco hydrogenée = végétaline)

- 30 % d'huile de ricin

-  5 % d'huile de tournsesol

eau et soude selon votre calculateur préféré ici j'ai choisi un surgraissage à 7% au vue des huiles et du saindoux j'ai pensé que l'onctuosité serait là.

 

fragrance "Snow" de chez Gracefruit 

mica blanc 

 

A quoi il ressemble ce savon :

 

SAVON-FLOCON-DE-NEIGE-15-02-2017

Premier marbrage

Savonnerie

Par Caroline26

      La participation au défi savon moucheté m'a donné le goût de l'expérimentation.

Nouvellement inscrite sur le groupe Facebook des savonneuses du Québec, je vois passer des marbrages plus beaux les uns que les autres et je me mets à rêver d'être un jour capable d'en faire autant.

En attendant, je me décide à tenter un marbrage simple sur deux teintes, en superposant les couches dans le moule.

      Bien que très satisfaite de mon dernier savon et de sa teinte naturelle, je regrette le ton un peu trop pâle, je vais donc utiliser à nouveau l'urucum pour la partie orange mais cette fois en mélangeant directement la poudre à la trace.

Pour l'autre couleur j'hésite, et va savoir pourquoi je me décide pour le vert.

Il faut savoir que le vert, mis à part dans la nature, n'est pas ma couleur favorite.
Mais voilà, avec l'orange ça me parle.

      J'ai un oxyde vert mais j'ai lu quelque part qu'il pouvait faire rancir le savon, une argile verte mais il semble qu'elle ne donne que très peu de couleur. Je tombe sur la poudre de Sidr que j'utilise dans mon shampoing solide et je me dis que ça vaut la peine d'essayer.

savon caroline



       Me voilà donc partie pour l'élaboration de la recette, et c'est là que les ennuis commencent.

Depuis un moment je voulais un savon au chanvre, mais voilà, en ouvrant ma bouteille je me rends compte que l'huile est rance :-(.
Je change donc d'avis et je pars sur une autre recette, avec ce que j'ai à la maison.

J'ai encore eu une mauvaise surprise avec ma bouteille de ricin qui était presque finie et j'ai dû remanier les % au dernier moment, comme quoi il vaut mieux peser ses huiles avant de préparer la soude:

Coco 19.6%
Olive 37.5%
Palme 14.7%
Tournesol 9.8%
Karité 9.8%
Carthame 4.9%
Ricin 3.7%

      Les % sont étranges parce que j'ai ajouté un peu d'huile à la trace pour diluer les poudres. Je prévois un surgraissage de 8% et j'ajoute de la soie tussah dans la lessive de soude.

J'ai toujours un peu de lait en poudre dont je ne sais pas quoi faire alors j'en ajoute également une cuillère à café pour 1000 gr d'huile.

Bien que j'ai cette fois réduit mon eau (concentration de soude à 32%), ça reste encore trop peu, le savon étant resté franchement mou pendant 4 jours, j'ai réussi à le démouler mais le centre était encore vraiment mou et n'a commencé à sécher qu'après la coupe.

      J'ai donc fait un marbrage, oui parce que là était l'idée première.

Ma première réaction n'était pas très optimiste, mais après quelques tranches je le trouve finalement pas mal.
Comme vous pouvez le voir sur les photos, le vert a viré au brun, et ça me plaît bien, les deux couleurs se marient bien.

Le changement de couleur est venu progressivement, je regrette de ne pas avoir pris de photo au moment de la découpe car seul le bord avait bruni, ce qui donnait une impression de cadre tout autour du savon, c'était assez esthétique.

Le 1er test m'a déçu, le savon est pour l'instant très gluant et la mousse quasi inexistante. Je n'ai pas forcément besoin de mousse, mais le gluglu me dérange plus. A voir après la cure ce qu'il donnera.

En vous écrivant ceci, je pense déjà à mon prochain savon, puis aux suivants, ça y est, je suis piquée.

20170110_220013[1]

 

20170110_220028[1] 20170110_220042[1] 20170110_220022[1]

 

 

Joli savon "Karité 30"

Savonnerie

Par atelierdemichele

Rien de spécial aujourd'hui.
Je fabrique des savons de plus en plus simples...

30% de karité pour pouvoir utiliser l'énorme quantité de beurre rapportée du Bénin par son aimable collègue.

 

DSC07489

     

           Je lui ai fait un atelier spécial, juste pour elle, afin de lui montrer comment on fabrique du savon. Elle a déjà habitué sa famille aux savons en pains.
Ce sont des savons conventionnels dits de Marseille qui ne trompent pas les savonnières à froid.

Mais une partie du boulot est déjà faite car il n'y aura pas de deuil du savon liquide qui sent la fraise et qui mousse, mousse... jusqu'à la mer.

DSC07478 DSC07481
DSC07479 DSC07485

     

        La formule extra simple avec 30% de beurre de karité permet d'engloutir 600g du lot de karité qui dort dans son congélateur.

Elle est arrivée avec :

- des briques de lait de soja bio vides que l'on recycle en moules rectangulaires
- le karité et une bouteille d'huile d'olive bio
- deux pots d'huile de coco extra vierge bio Amanprana (j'ai demandé à mon mari d'aller en chercher au magasin bio, il m'a dit "c'est très cher!!!!!!")

Je lui ai proposé de les garder pour faire des baumes ou pour les manger et que l'on utilise mon huile de coprah moins onéreuse dans le savon mais elle n'a pas voulu.
C'est donc un savon luxueux malgré la formule lapidaire.

 

Formule du "karité 30"

30% Huile de coco extra vierge bio
30% Beurre de karité du Bénin
40% Huile d'olive bio

Eau déminéralisée complétée avec une tombée de lait de vache bio
Soude caustique pour un surgras de 5%

 

               On a coulé les 2kg d'huiles saponifiées dans les briques, calé le tout dans une boite en carton pour que ça ne bouge pas dans la voiture et j'en ai gardé un peu sous forme de coeur dans un moule en silicone afin de vérifier que tout est parfait à la fin de la cure.

Et puis... je me suis amusée avec du papier kraft pour en faire un emballage japaninspired (mais pas seulement), que j'adore!

Source image de feuilles de karité

DSC07491 DSC07490

 

Mode opératoire

Grâce aux bons conseils d'Emadra pour la fabrication à la main de beaux  paquets 

- Plier une feuille A4 de papier kraft dans la hauteur en faisant chevaucher les deux pans d'environ 2 cm.
Coller l'un sur l'autre afin de former un tube aplati.

 

DSC07480

 

- Rabattre ce qui va devenir le fond du paquet sur environ 4 cm, bien marquer le pli.
Aplatir le fond en découpant éventuellement l'excédent de papier.

 

DSC07481 DSC07482

 

- Rabattre à nouveau les pans du haut et du bas pour fermer le fond du paquet. Coller et éventuellement renforcer avec un morceau de scotch.

DSC07484 DSC07483

 

 - Former le paquet à l'aide d'une cuillère en bois pour bien l'ouvrir et y introduire le savon

 DSC07486

 

- A l'aide d'un ruban rigide en papier recyclé, fermer le paquet en enroulant le bord libre jusqu'à une hauteur permettant d'y mettre une étiquette. Nouer joliment.
Il me semble a posteriori que l'on devrait coller l'étiquette avant d'y mettre le savon et de fermer le paquet...

Encore une fois, je vous livre tout ça en one shot. A améliorer; c'est sûr.

DSC07487 

 

- Demander à une main secourable de tenir le paquetto pour les photos.

 

DSC07492
Joli non?