Le vert qui a bu...

Savonnerie

Par CatherineNC

Je vois qu'il y a des "accrosavonnières" qui ne demandent qu'à savonner en ce moment alors je lance ce post qui concerne aussi la quantité d'eau utilisée pour des effets différents. 

 

J'ai vu passer une publication chez Swanée qui faisait référence au blog de Auntie Clara's sur lequel elle explique ses diverses expérimentations sur la réduction d'eau comme outil de design, allez-y c'est très intéressant.

J'ai de suite voulu tester, plus simplement, l'effet obtenu dans un savon pour lequel j'aurais utilisé la même base, la même quantité de colorant pour l'ensemble de la pâte mais en ajoutant une petite quantité d'eau à une partie de la pâte, le résultat m'a séduite.

 

Après la défi "savon japonisant" qui m'a fait ""suer"" avec mon câble électrique indomptable, je me suis appliquée à tordre un cintre pour répliquer cette méthode de marbrage, j'étais heureuse, cette fois mon outil était réussi, bien tordu, bien droit, à la bonne dimension, qui tenait bien dans mon moule sans bouger ; 

 

 

cintre

 

n'est-il pas beau ce cintre ?  

oui mais voilà, je n'ai pas eu le loisir de bien l'utiliser car j'ai été surprise par la trace... grrrr... (je réussirai à l'utiliser correctement un jour, il est trop beau ce cintre plié... hihi


J'ai opté pour une base claire en empruntant celle du savon blanc de Michèle, un oxyde vert et un mélanger parfumant, (également indiqué quelque part ici par Michèle je crois), déjà testé et que j'aime beaucoup : petitgrain bigarade/patchouli/lavande.

Donc, j'ai utilisé cette composition :

40 % huile d'arachide
31 % beurre de cacao
27 % huile de palme
  2 % huile de ricin

j'ai teinté l'ensemble de la pâte avec du Pearl Green (mica, titanium dioxide, iron oxide) de chez Manske

j'ai ajouté 3% d'huile essentielle : 1/3 petitgrain bigarade, 1/3 patchouli, 1/3 lavande

j'ai prélevé une partie de cette pâte à laquelle j'ai ajouté une TRES PETITE quantité d'eau

j'ai versé rapidement l'ensemble dans un moule en silicone rectangulaire en procédant au marbrage (râté puisque la trace est arrivée trop vite)

et j'ai placé le tout dans mon four chauffé à 30°C 60°C pendant une heure et l'y ai laissé toute la nuit.

 

Voilà donc ce que j'ai obtenu (les photos sont de très mauvaises qualité) :

 

517c4226-a974-40c9-89c5-f7f61a6c1c16

 

 

bb43c8d1-ae6b-4941-8d6e-c0d9198197f3

852b2bb6-44aa-4051-b01c-de0081a49778

 

 

Je trouve la méthode très intéressante car elle permet, sans trop s'embêter, d'obtenir des tons différents avec une même couleur. On pourrait ainsi envisager un savon dégradé, facilement réalisable, l'important serait de jouer sur une faible fourchette d'adjonction d'eau.

J'ai dans l'idée également de tester ce procédé avec la méthode à froid pour voir si le résultat est aussi flagrant ET D'UTILISER MON BEAU CINTRE !!!

 

EDIT 

J'ai enfin utilisé mon "beau cintre", voici quelques photos du savon fraîchement découpé, non fignolé.

 

 

photo 1 (2)

 

 

 

photo 4

 

photo 2 (1)

 

 

photo

 

Ils ont été faits à froid, avec des argiles. Je les aime bien.

Je garde précieusement mon "beau cintre" ;) 

 

 

 

 

 


Autour du chaudron

    Très joli ce savon! J'adore la couleur et les effets sont très doux.
    Oui en ce moment nous sommes d'humeur savonnière et c'est vraiment gentil Catherine, de nous faire partager tes essais. Je vais retenter en baissant le four....

    Posté par makiro le 26 décembre 2015 à 21:19
  • Il est tout frais et printanier ce savon! Tu l as chauffe un peu? J ai fait plusieurs essais de cette technique, et je suis déçue par le vieillissement car les différentes partie sèchent différemment. Ça se finit par un savon bossu et pas très beau... Il faut donc le consommer vite et c est dommage de ne pas le laisser vieillir! Tu me sirs comment ça se passe d ici 6 mois, si tu ne l as pas consomme d ici la....

    Posté par Madame Propre le 26 décembre 2015 à 22:26
  • Quel beau savon ! j'aime sa couleur douce et fraîche .
    J'aime cette belle fleur stylisée que tu as obtenue !

    Oui , trace très rapide car tu as 57% de gras durs dont 30% de cacao qui est réputé tracer très vite dans ces proportions là .

    Clara Lindberg est une savonnière talentueuse et partageuse . Ses savons sont tous d'un raffinement absolu . Elle ne néglige aucun détail .
    C'est son "Ghost swirl" qui t'a inspirée .
    Créer un ton différent rien qu'en ajoutant un peu d'eau , il fallait y penser ...
    L'idée m'a tellement fascinée que je n'ai pu m'empêcher d'essayer aussi
    Ce serait une belle idée pour un défi ....

    Posté par patsch le 26 décembre 2015 à 23:33
  • Très beau savon et il fallait y penser vraiment pour trouver ce jeu de couleur rien qu'avec l'ajout/ réduction d'eau. Encore quelque chose à essayer.
    Bonne soirée à vous mes chères "accrosavonnières"
    Merci pour cette nouvelle expression
    On va finir par avoir un dictionnaire potion et chaudron .. Hihi

    Posté par Rokia le 27 décembre 2015 à 02:17
  • Magnifique résultat ! Et ce vert tendre me plait beaucoup !
    J'avais vu l'article en question, mais n'avait pas eu le temps d'aller potasser le blog, me contentant juste d'admirer les jolis savons obtenus avec cette technique. Tu me donnes envie de m'y replonger et de passer à l'action

    Posté par Elisabeth le 27 décembre 2015 à 07:35
  • Merci les filles, je trouve que cela vaut le coup d'essayer cette technique.

    Madame Propre, je n'ai pas constaté ce que tu décris, le mien est fait depuis un petit moment et il n'a pas bougé. Bien sûr, les différentes parties ne sèchent pas au même rythme et cela a tendance à créer un léger relief sur les tranches mais je trouve, au contraire, que c'est joli.
    Peut-être que tu as ajouté de l'eau en trop grande quantité ? pour ma part j'en ai ajouté vraiment très peu; je ne saurais te donner la quantité exacte mais, de mémoire, pour un batch de 700 gr j'ai dû ajouter une petite cuillère à café pour la partie plus foncée.

    Posté par Catherine le 27 décembre 2015 à 09:27
  • Belle idée que cet article sur les ajouts d'eau
    J'adore le vert tendre que tu as obtenu et les touches de vert plus foncé.
    Drôlement tentante cette méthode !
    Bravo Catherine !

    Posté par gingembre le 27 décembre 2015 à 14:29
  • J'oubliais... superbe cintre

    Posté par gingembre le 27 décembre 2015 à 14:30
  • Comme te voilà inspirée ma belle Catherine, il est beau ton savon, j'aime beaucoup les teintes que tu as obtenues!
    Un défi? Où ça, un défi?
    Tu as un beau cintre tout prêt maintenant

    Posté par S4br1n4k le 27 décembre 2015 à 15:04
  • Oui j'ai maintenant un beau cintre et je compte bien l'utiliser je vous montrerai le résultat si j'y arrive...

    Posté par Catherine le 27 décembre 2015 à 15:28
  • Catherine, j'aime beaucoup ce vert printanier.

    Pour avoir une pâte qui ne fige pas et réussir ton marbrage, je te conseille de travailler suffisamment à chaud lorsqu'elle contient un pourcentage élevée de corps gras solides (beurre de cacao et palme).

    Par expérience, je peux dire qu'en travaillant suffisamment à chaud afin d'éviter un figeage de la pâte à savon, je ne trouve pas que la trace arrive plus vite.

    Je suis d'accord avec Madame Propre que je cite :

    "J ai fait plusieurs essais de cette technique, et je suis déçue par le vieillissement car les différentes partie sèchent différemment. Ça se finit par un savon bossu et pas très beau..."

    Bonnes fêtes de fin d'année !

    Posté par Colchique le 27 décembre 2015 à 19:14
  • Oui Colchique je comprends et je sais ce que tu expliques pour la trace mais sur ce coup là j'étais plus axée sur l'effet du rajout d'eau et je me suis laissée surprendre, cela m'arrive parfois c'est toujours bon de rappeler ces détails pour les novices.

    Donc toi aussi tu trouves que le savon devient moche ? c'est curieux, le mien est resté assez beau ; ah les mystères de la savonnerie....

    Posté par Catherine le 27 décembre 2015 à 19:21
  • Coucou Catherine ! peux-tu me dire quelle concentration tu as appliquée à ta recette ?
    J'ai envie de la refaire afin de constater ce que tu as vécu ...

    Comme tu n'as pas forcé la phase de gel , tu n'as pas eu de rivières de glycérine qui me fascinent tant depuis un moment ...vais-je la forcer ou pas ... je ne sais pas

    Mon savon "Fantôme" a 2mois et il s'est légèrement creusé en beauté et pas bossu du tout !

    Posté par patsch le 27 décembre 2015 à 20:41
  • Catherine , je parle de la concentration de la lessive de soude ....merci !

    Posté par patsch le 27 décembre 2015 à 20:43
  • Je l'attendais avec impatience ton AuntieClaralike. Tes verts sont superbes et j'aime bien l'idée de ne pas s'encombrer de tout un tas de trucs de prestigitateur... Et puis cette effet glyçériné c'est une belle façon de montrer ce que le savon à de bon dans le gras de son corps... Sa glycérine. Là les filles vous nous gâtez avec ses belles séries de savons en plus trop faciles à faire. Une question tout de même...Pourquoi 30 degrés ? J'aime bien les savons effet pâtiné .

    Posté par mlk le 27 décembre 2015 à 20:52
  • Catherine, ne désespère pas, tu finiras par l'utiliser ce beau cintre!!!
    Je suis fascinée par le fait que tu arrives à contrôler la température de ton four si précisément : 30° C!!!
    Sabrina avait mentionné sur son blog le site d'Auntie... et j'avais lue cette technique. Intéressante mais qui ne m'interpelle pas tant que cela. Et en plus, si les savons finissent comme les gondoles de Venise...
    A suivre, pour voir comment finiront les tiens ds qq mois! Bises.

    Bonne fêtes de fin d'Année et bonne et heureuse nouvelle Année à tous et à toutes!

    Posté par Loulou le 27 décembre 2015 à 20:56
  • Non mais Loulou ! .................!
    deux qui disent que le savon est beau et deux qui disent qu'il est moche et TOI , tu penses à un moche ...
    Clara Lindberg dit aussi que les siens ne sont pas devenus moches mais juste avec un petit relief entre les 2 parties
    Alors , tu n'as plus qu'une solution ....c'est tenter l'expérience et nous dire ensuite , de visu , comment tu le trouves
    C'est une belle expérience et tu ne le regretteras pas ...si , si

    Posté par patsch le 27 décembre 2015 à 21:49
  • Oh zut, je me suis trompée, ce n'est pas 30° mais 60°, comme le dit Clara, je vais rectifier le texte. D'ailleurs Loulou mon four ne descend qu'à 35°. Merci d'avoir soulevé le loup.

    Posté par Catherine le 27 décembre 2015 à 21:54
  • Patsch, j'utilise toujours le calculateur THE SAGE, je ne m'embête pas, je n'indique pas de concentration de soude et j'utilise toujours le chiffre le plus bas indiqué pour l'eau.
    Pour ce batsch de 700 gr j'ai utilisé 99 gr de soude pour 175 gr d'eau, pour un surgraissage à 7.

    Posté par Catherine le 27 décembre 2015 à 22:24
  • Catherine ? es-tu sûre de 99g de soude ? je n'ai pas l'habitude de The Sage et sur médrulandia , je ne trouve pas ça ...

    Posté par patsch le 27 décembre 2015 à 22:53
  • Oui Patsch, je viens de vérifier, c'est bien cela. Aucun calculateur ne donne la même chose. Là il est sûr que c'est une forte concentration.

    Posté par Catherine le 27 décembre 2015 à 23:20
  • Bonsoir Catherine,
    Ton savon est très doux, très aquatique. Il est très agréable à regarder. On dirait une marre de jardin zen avec des nénuphars. Le parfum doit être peps. J'ai un flacon de pgb que j'ai acheté chez AZ, et je n'aime pas l'odeur, alors que tout le monde la plébiscite. Justement, je pensais m'en servir pour un savon, mais je ne voulais pas l'utiliser seule!!!!Voilà ☺. Merciiiii

    Posté par nanette le 28 décembre 2015 à 00:03
  • Alors Catherine, contente de la synergie d'He ? c'est un parfum dont je ne me lasse pas.
    Toujours pas eu le temps d'essayer cette méthode, mais elle me tente toujours autant, sauf que je ferai des savons uniformes, pas envie de bossus, hi hi. Bisous

    Posté par chabou le 28 décembre 2015 à 08:01
  • Catherine, j'ai suivi à peu près les recommandations de Clara. Une partie de mon savon a été faite avec une lessive de soude concentrée à 1,4:1 et l'autre partie était concentrée à2,4:1. J'ai moins chauffé qu'elle car dans ses premiers articles je ne me souviens pas qu'elle ait mentionné la température du four. Elle an a parlé dans le plus récent celui qu'elle appelle ghost swirl.
    Je n'aurais pas pensé qu'il suffisait d'ajouter une cuillère à café d'eau pour faire changer la couleur. C'est parce que tu as ajouté si peu d'eau qui il y a si peu de différence entre les deux textures je pense.
    Plus les quantités d'eau sont différentes et les écarts de couleurs sont marqués.
    En tout cas c'est ce que j'ai pu constater jusqu'à présent.

    Posté par Madame Propre le 28 décembre 2015 à 19:32
  • Ah ok Madame Propre, donc tu pourrais obtenir un savon "pas moche"...

    Posté par Catherine le 28 décembre 2015 à 20:19
  • Ton savon est très beau ,ce vert tendre est très "reposant " .
    Ta méthode est vraiment intéressante et facile à mettre en oeuvre.
    Je retiens aussi ta formule sans olive 😯 et là synergie dont le parfum doit être top ☺

    Joyeuses fêtes du nouvel an ,plein de bonnes choses pour 2016 et vive Potions et Chaudron 😀 et ses savonnieres géniales

    Posté par Sylvie le 29 décembre 2015 à 06:46
  • Sylvie oui j'ai trouvé que cette méthode était très simple à mettre en oeuvre c'est pourquoi j'ai jugé intéressant de la partager, ça peut aider celles qui n'ont pas envie de trop se casser la tête, comme moi

    Bonnes fêtes à tous et à toutes, que l'amour et la joie de vivre soient présents dans vos coeurs.

    Posté par Catherine le 29 décembre 2015 à 09:08
  • Très joli ce savon tant pas sa couleur que par son simple visuel. Je trouve que la couleur rouge du fond les met bien en valeur.

    J'ai copié aussi cette méthode et en rédigeant l'article qui va avec, j'ai vu que tu avais aussi pratiqué ce marbré avec ce grand succès ^_^
    J'adore le ton de vert très frais et veux-tu dire que tu l'as acheté ainsi ou que tu as fait toi même le mélange avec oxyde vert, mica et TiO2?

    Je pense que plus la différence d'eau est importante plus le séchage creusera des sillons surtout si on cuit le savon et que la rétractation de la pâte est très rapide.
    Le mien a été fait en saponification à froid tout simplement.

    Aujourd'hui près de 2 mois après, on sent un peu de relief en passant les doigts sur la surface mais il n'est pas vraiment creusé.

    Et comme toi Catherine, j'ai fait la dilution ultérieure au pif.
    C'est vraiment une méthode sympa et agréable à réaliser.
    ...Quand on ne se prend pas la tête avec un cintre

    En tous cas ce cintre est si bien plié qu'il mérite d'être mis en action dès que possible!
    Bravo et encore merci Catherine dont les savons sont toujours simples et délicats. Les vaguelettes du dessus aussi me plaisent bien.

    Posté par michele le 30 décembre 2015 à 11:34
  • Je sens , moi , qu'il va y avoir pléthore de savons de ce style , sur la toile
    C'est vraiment jubilatoire ....
    J'ai fait ta recette , Catherine , pour le plaisir de la trace rapide
    Prévenue , je l'ai contenue ...

    J'ai mélangé huiles et soude à 27-28° avec un chouilla d'oxyde noir dans les huiles , nul besoin de fouet , ça a tracé , grâve ..hi hi
    et bizarrement la moitié où j'ai rajouté de l'eau figeait bien plus vite que l'autre qui restait bien élastique quand je la re-mélangeais .
    Clara Lindberg (blog auntieclara's) avait constaté la même chose .


    Néanmoins mon marbrage faux-funnels a été possible . Bon faut pas trainer , hein ?

    Et la question EST : pourquoi n'ai-je pas eu de rivières de glycérine , cette fois-ci , alors que j'avais les mêmes différentes concentrations à chaque fois ???
    Seule la recette est différente : 58% de gras durs , cette fois-ci et 32% la dernière fois .
    Les huiles fluides produiraient-elles plus de glycérine ?
    Je donne tous mes savons à celle qui trouvera ! lol

    Voici une photo du 1er fantôme ( il a 2mois et n'a pas bougé ) :
    http://zupimages.net/viewer.php?id=15/53/z5k9.jpg

    et celui d'hier soir (selon ta recette, Catherine ):
    http://zupimages.net/viewer.php?id=15/53/z5k9.jpg

    Posté par patsch le 30 décembre 2015 à 12:30
  • zut , je me sui trompée ...
    voici la bonne photo pour le 2ème :
    http://zupimages.net/viewer.php?id=15/53/23uy.jpg

    Posté par patsch le 30 décembre 2015 à 12:39
  • Ils sont trop beaux Patsch ! j'adore le 2ème ! je ne recherchais pas l'effet "rivière de glycérine" ce n'est pas ce qui me plaît le plus. C'est certainement la différence de gras qui donne des effets différents, je ne saurais pas dire quoi exactement, trop compliqué pour moi

    Posté par Catherine le 30 décembre 2015 à 12:46
  • Patsch, tes savons sont génialement trop beaux !
    Bon, j'ai trop de savons à faire moi !
    Et beaucoup de messages à relire pour ne rien oublier

    Posté par gingembre le 30 décembre 2015 à 12:47
  • Michèle, veux-tu dire que tu as posté un article parlant de cette méthode ? aurais-je raté un de tes posts ? :C

    Pour la couleur, je l'ai utilisée telle que vendue par le fournisseur, j'ai juste recopié la composition marquée sur le produit.

    Oui hein ce beau cintre doit absolument servir... ça vient... hihi

    Posté par Catherine le 30 décembre 2015 à 12:51
  • Non Catherine, j'ai écrit le message en brouillons et il sera publié dès que possible.

    Patsch, ils sont sublimes et tu nous cachais tout ça?!

    Posté par michele le 30 décembre 2015 à 13:10
  • Les rivières de glycérine me fascinent depuis que je savonne et j'en avais souvent mais , croyant que c'était un défaut , je les refondais
    J'ai eu plein de réponses à mes questions quand Clara Lindberg a publié son article et j'ai réussi à les reproduire intentionnellement en septembre 2014 , mais ces savons ont été déclarés "caustiques" et bons pour la poubelle .
    Persuadée du contraire , je me suis dit qu'un jour ces savons et cette méthode referaient surface ...
    Je n'ai pas attendu en vain

    Posté par patsch le 30 décembre 2015 à 14:02
  • Non mais Patsh, j'hallucine, tes savons trop troooop beaux!!!!!! Le noir... impressionnant!!!!

    Posté par Nanette le 31 décembre 2015 à 01:11
  • Catherine,
    J'aime beaucoup de vert tendre si printanier (qui ne dépare pas avec notre non-hiver) et c'est impressionnant de constater que si peu d'eau en plus ou en moins joue autant sur les teintes.

    Patsch,
    Ta série à l'oxyde noir est splendide; on dirait le motif d'un tissu années 50!

    Posté par venezia le 31 décembre 2015 à 17:11
  • Les photos , c'est bien !
    mais alors ......je viens de le déballer en vrai et c'est fou comme il est bien plus beau !
    Il est d'un vert tendre tellement plus lumineux que sur la photo et la synergie accentue cet éclat !
    Il a le lustre des savons au cacao , plus on le touche , plus il brille
    j'aime aussi son très léger relief comme mon 1er , un peu plus haut en photo .
    Merci Catherine , un beau cadeau pour finir cette année en beauté .

    Bonne fin d'année à tous et à toutes ! et .... à l'année prochaine

    Posté par patsch le 31 décembre 2015 à 21:43
  • Très jolis savons Patsch. Le dernier est vraiment délicat.

    Posté par Loulou le 01 janvier 2016 à 01:18
  • Voilà, j'ai utilisé mon cintre, j'ai ajouté quelques photos à l'article.

    Posté par Catherine le 13 janvier 2016 à 10:31
  • Bravo Catherine ! une nouvelle accroc au cintre !
    Super bien réussi , ton marbrage

    Posté par patsch le 13 janvier 2016 à 11:06
  • Tu as bien raison de garder ton cintre car tes savons sont 👍très beaux

    Posté par Sylvie le 13 janvier 2016 à 12:59
  • Merci les filles !

    Posté par Catherine le 13 janvier 2016 à 13:27
  • Wow! Bravo Catherine!

    Posté par S4br1n4k le 13 janvier 2016 à 14:27
  • Merci Sabrina

    Je viens de m'amuser à en emballer un à la façon indiquée par Patsch, c'est très facile à mettre en oeuvre et on peut adopter des styles très variés en fonction du papier et des rubans ; qu'est-ce qu'on s'amuse ici, un vrai bonheur..

    http://zupimages.net/viewer.php?id=16/02/pnt6.jpg

    Posté par Catherine le 13 janvier 2016 à 15:06
  • Reçu le savon qui a bu et tu as raison les photos sont pas top car en vrai il est d'un joli bleu vert que je trouve très art déco 1930, avec des parties vagues translucides...on dirait un savon soufflé par un maître verrier, un Gallet?
    La classe ton super cintré et le savon sapin. Par contre je ne sens pas du tout le parfum, ce qui n'empêche nullement l'ivresse de l'avoir.

    Posté par mlk le 13 janvier 2016 à 15:44
  • Superbes savons Catherine !
    J'adore les couleurs et le marbrage est très réussi.
    Moi aussi, je fais des boîtes et je remercie Patsch pour ce turbo génial 😄
    Bises à toutes!

    Posté par Gingembre le 13 janvier 2016 à 15:45
  • Très beaux tes savons Catherine, très délicats, j'aime beaucoup ces dégradés.

    Posté par Nanette le 14 janvier 2016 à 22:07
  • Tu t'es entrainée Catherine!
    Ils sont tout aussi mystérieux que ta première série du défi de Sabrinak que je termine à présent:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/10/11/32703330.html

    Félicitations ma chère.
    Canalblog a eu des soucis tous ces derniers jours et je trouve que ça rame encore pour retrouver les liens...

    Posté par michele le 15 janvier 2016 à 22:12
  • Heureusement que tu es là ma Catherine
    Cette méthode est juste géniale.
    J'adore le rendu de ce camaïeu ton sur ton.
    Et ta synergie doit être super agréable au nez.

    Il faut absolument que je reproduise très vite.
    Dans l'absolu, on peut commencer avec le minimum d'eau et en ajouter un petit peu au fur et à mesure pour obtenir 2 ou 3 couleurs ?
    Bien entendu, sans dépasser le % raisonnable de liquide.
    Vais revenir pour relecture

    Ils sont très beaux tes savons "sapin" Catherine.
    Le vert kaki grisé est superbe.
    Peux-tu développer ton mélange d'argile pour obtenir cette couleur ?

    Merci, merci Catherine pour ce très instructif message

    Posté par emadra le 15 janvier 2016 à 23:21

Commenter l'article