Baume Or - Indigo de Guadeloupe

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

            Le baume rare indigo vendu à prix d'or sur les sites de cosmétique naturelle est violet (?!) .
Je lui pardonne, sa formule est impeccable, quasiment ce que l'on ferait nous même avec plein de bonnes choses dedans.

Mais chez moi l'indigo ... c'est bleu!

J'ai même un morceau de tissu teint à l'indigo.

Il est très ancien et appartenait à mon arrière grand-mère qui l'a offert à ma grand-mère à la naissance de ma mère. Une affaire de femmes...

Cette dernière en a hérité et en a offert un bout à quelques uns de ses enfants. Certains l'ont encadré, le mien est sur mon bureau dans un panier.

On l'appelle indigo en Afrique, shibori au Japon, j'ai ramené un petit foulard teint à l'indigo du fin fond de la Chine. Il semble qu'on connait l'indigo partout.
Notre très chère Lolitarose en fabrique aussi avec le talent qu'on lui connait.

 

20170306_165742

Le tissu ancien teint à l'indigo d'Afrique et le baume

       

            C'est un bleu profond et j'en espère un peu dans mon baume à l'or fin.

Mariebaume que j'embrasse avait réalisé un baume de fin de vie pour son époux qu'elle a partagé ici avec nous. J'avais eu le privilège de l'essayer et j'avais été enchantée de la pénétration magique de l'or dans la peau.

Les fines feuilles d'or alimentaire sont très délicates à prélever, on en met partout et quand on frotte sur la peau le morceau récalcitrant, ça pénètre!

L'or est un antiseptique qui marche très bien sur les soucis de l'oeil. En cas de chalazion, frottez votre alliance en or sur le bord de la paupière plusieurs fois par jour et vous m'en direz des nouvelles.

C'est donc un bon ingrédient dans un baume précieux et rare.

20170306_143939

 

            Ce qui est aussi très rare ici c'est l'indigo naturel de Guadeloupe.

Vous souvenez-vous de l'huile de galba qui n'a inspiré personne sur P&C il y a quelques semaines? J'avais demandé à mon amie un peu d'indigo de Guadeloupe dont je sais la production relancée.

Il en pousse à l'état sauvage sur l'île de La Désirade où elle a été exploitée antan. De la plante entière à la poudre d'indigo, il n'y a pas qu'un pas!

Difficile à trouver pour le particulier, j'ai pu en acquérir un soupçon chez Green'ing.
Ils ont gentiment accepté de m'en vendre un peu pour mes tests de cosmétique naturelle. Cet indigo pousse en culture biologique de moyenne montagne et fait partie des multiples plantes tinctoriales de Guadeloupe.

Je planche encore sur le savon...

20170306_143955 

C'est une plante qui porte le nom botanique d'Indigofera suffruticosa Mill. 

Elle posséderait des propriétés antiseptiques (antibactériennes, antivirales...) mais aussi anti-inflammatoires.

Si c'est bon pour la peau, c'est baume!

 

Formule du baume Or - indigo rare de Guadeloupe

80% Huile de camélia bio
13% Cire d'abeille blanche bio (Les utiles de Zinette)
5% Beurre d' Illipé
1% Vitamine E
1% HE

Poudre d'indigo de Guadeloupe
Or fin en feuille

20170306_150949

 

           J'ai délibérément choisi des corps gras clairs pour laisser s'exprimer la couleur du colorant:

- Bon beurre d'illipé

Cette antiquité retrouvée intacte provient de chez Missmiss (qui la connaît à part les vieilles?). Incroyable d'oublier des trucs comme ça dans les tiroirs!

C'est un beurre dur et cassant qui pourrait se remplacer par du beurre de cacao mais il faudrait alors le choisir peu odorant ou composer son parfum autour d'une note gourmande.

- Belle huile de camélia

Elle est riche en acide oléique.
Je dirais que c'est l'huile d'olive de la beauté chic ^_^ qui traite les peaux sèches et les peaux matures.

Assouplissante, protectrice, inodore, elle a tout bon.

20170306_144139

 

         Le parfum est une composition autour de l'absolue de frangipanier; encore une antiquité qui vient de chez Néroliane.

Je l'ai mariée à des notes d'agrumes (petit grain bigaradier, zeste d'orange 5 fold non photosensibilisante, néroli précieux) ainsi qu'à de la lavande fine de Bulgarie bonne note de coeur.

Et pour le mystère qui devrait entourer toutes les femmes j'ai ajouté de l'encens sacra.

Je désirais un parfum un peu capiteux.

En gouttes :

5 néroli (Florame)
3 encens sacra (Puressentiel)
2 petit grain bigaradier
2 frangipanier (Néroliane)
2 lavande fine bulgare (Myrtéa Oshadi)
2 orange 5Fold


Pour celles qui désirent décupler leur mystère intime, remplacer la lavande fine par de l'ylang ylang 1ère et appliquer une lichette de baume au creux du cou et entre les tétés est une excellente idée!

 

20170306_143812

 

        Le résultat

La formule est écrite pour donner un baume assez dur en surface, fait pour en prélever un mince film.

Une texture plus onctueuse serait obtenue avec moins de cire d'abeille (10% seulement) et surtout un beurre végétal plus souple comme le karité. Elle serait alors plutôt adaptée au massage.

Le toucher de mon baume est donc fin et pénétrant.
Il permet d'utiliser ce baume où l'on veut :

- sur le visage des peaux sèches matures
- sur un bobo ou une petite irritation cutanée, un peu de luxe ne nuit pas (c'est un antiseptique, on a dit)
- sur le poignet pour sentir le parfum relaxant
- en touche parfumée dans le cou avant d'aller rejoindre son compagnon de lit... On a dit "mystérieuse" .

 Hi, hi, hi trop folle!



 

Ces deux mini pots de baume rare à l'indigo de Guadeloupe et à l'or fin sont à offrir.
Je disparais quelques jours mais ...

Tirage au sort de 2 prénoms le 29 mars 2017.

  20170306_143923

Si vous n'avez pas peur de vous transformer en schtroumpfettes, à vos commentaires!


Autour du chaudron

    Même pas peur de donner mon prénom !!!
    Je dois être vraiment vieille car je me souviens bien de Missmiss et de ses bombes de bain hydratantes et de ses recettes novatrices pour l'époque...
    Ah les baumes, quand vous nous tenez...
    Merci Michèle pour cette si jolie histoire de baume quasi "royal". Bises.

    Posté par Loulou le 17 mars 2017 à 17:32
  • Belle découverte que ce baume et ses ingrédients précieux ☺bravo ! Et je rêverais de me transformer en schtoumpfette 😂 merci pour ce partage, je pense que je vais tenter sa réalisation.
    Bien cordialement, Marie France Z.......

    Posté par Marie France Z.. le 17 mars 2017 à 17:38
  • Comment résister à ce baume, il y a tant de coeur et d'âme en lui et dans celle qui le propose. Je participe avec une gourmandise toute naturelle chez moi. Du violet à l'indigo il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement. Merci et bonne chance à toutes & tous. Un bleu saphir si je dis que j'ai une bague assortie à ce baume cela compte aussi

    Posté par Elfe-des-Bois le 17 mars 2017 à 17:42
  • Qu'il est beau ce baume!!!! Ce bleu est sublime! Sa description m'a impressionnée, il me donne une impression de grand mystère mais aussi de grand pouvoir. Comme j'aimerais pouvoir le gagner. Mais si ce n'est pas le cas, peut être que je pourrais essayer de réaliser le même un jour.

    Posté par Kyeenai le 17 mars 2017 à 17:43
  • Superbe histoire de femmes pour un baume d'exception. Ce baume précieux donne envie d'y promener un doigt délicatement pour déposer dans le cou ou ailleurs son parfum que j'imagine subtil et voluptueux. Je chavire de plaisir à la lecture de ton message.

    Posté par annabulles le 17 mars 2017 à 17:46
  • Michèle ce baume est une invitation à se vautrer dans la luxure...
    Les couleurs or et l'indigo se marient à merveille évoquant une nuit étoilée.
    Quant à la synergie d'HE, je serais vraiment curieuse de la respirer; j'arrive à imaginer le sillage des 3 premières mais ensuite mon odorat est complètement perdu.
    Et ces petits pots transparents aux couvercles dorés, quel raffinement!
    Tu nous offres du rêve

    Posté par Zaza Lismartagon le 17 mars 2017 à 17:54
  • Michèle, vas-tu couper ton morceau de tissu ancestral en trois quand le temps des petits enfants sera venu ???

    Posté par Loulou le 17 mars 2017 à 18:14
  • Quel joli baume !
    Et j adore le bleu et l or évidemment
    Quelle joli tradition cette transmission entre les femmes de ta famille .et du coup je ne sais trop quoi dire tant e sens que tu as mis beaucoup de toi ds ce baume
    Bon w end et merci 😀

    Posté par Sylvie le 17 mars 2017 à 18:17
  • Qu'est ce qu'il est beau ce baume. Tout bleu et tout apaisant. Tu sais tellement donner du charme aux choses les plus simples.
    Si je remplaçais la lavande par le ylang ylang j'aurais tendance à donner une coloration rouge à ce baume. Un rouge exotique, chaud et très invitant ...
    Je te donne volontier mon nom pour ton tirage 😉
    Merci Michèle et bonne fin de semaine à vous toutes. 😗😗😗

    Posté par Rokia le 17 mars 2017 à 18:21
  • Il fait vraiment envie ce baume précieux ! Le pastel aurait-il des effets approchants ? J'ai acheté, il a quelques années une crème pour peau mature à Lectoure ... elle est finie depuis bien longtemps... l'indigo est-il le même d'une plante à l'autre ? D'un bout du monde à l'autre ?
    Bon voyage à vous

    Posté par Lorln le 17 mars 2017 à 18:32
  • Michèle,rien que la lecture de tes articles est déjà un moment de pur bonheur. On imagine si bien la douceur de ce baume mélangé au mystère de son sillage,je suis d'ailleurs très curieuse d'en sentir le parfum.

    L'indigo n'est pas facile à obtenir,mais l'or plus facilement,ça me donne une idée de baume de luxe pour un cadeau précieux aux être qui me sont chers.

    Merci pour ton article et ta générosité pour ce concours. Il fera assurément deux heureuses)

    Posté par Caroline le 17 mars 2017 à 19:20
  • Bonsoir , cette crème à l air géniale et en plus la couleur est superbe j adore , dommage je n ai pas l odeur

    Posté par Patricia le 17 mars 2017 à 20:28
  • 2 cadeaux pour le prix d'1 !

    2 cadeaux pour le prix d'1 :
    - d'abord, il y a la prose géniale de Michèle que je savoure à chaque fois avec une gourmandise renouvelée et un sourire béat, et aussi avec une dose supplémentaire d'inspiration et de découverte.
    - et si, en plus, on peut gagner un des trésors concoctés avec art et savoir par notre grande prêtresse alors là on touche le ciel du bout des doigts.
    Donc rien que pour çà : merci Michèle ! Vivement le 29 !

    Posté par étoile le 17 mars 2017 à 20:52
  • Encore une belle histoire et un joli résultat !! Moi je veux bien me transformer en schtroumfette avant d'aller rejoindre mon chéri !!

    Posté par Pascale le 17 mars 2017 à 20:54
  • Michèle,

    Ce baume a tout simplement l'air envoûtant ! Le bleu est magnifique, merveilleux ou maléfique ? Bref, il est empli de mystère...

    Posté par Rebelle Aussi le 17 mars 2017 à 21:31
  • Bonjour Michèle. Toujours aussi sublimement chic. J'aime ton histoire de tradition toute simple et magnifique. Chez moi, je n'entends parler que de ça mais je n'ai jamais reçu quoi que ce soit offert avec émotion. C'est moi qui vais mettre en place mes traditions pour mes enfants....
    Je ne sais pas si j'ai le droit de me proposer pour ton concours généreux car tu viens de drôlement me gâter avec ce beurre de karité merveilleux. En tout cas, mille mercis pour nous faire rêver et nous faire voyager.

    Posté par Nanette le 18 mars 2017 à 16:38
  • Vraiment , vraiment , je t'admire .... toujours un régal que te lire
    Encore un article et une recette ciselés à l'or fin ... j'adore
    A chaque phrase , je ris , souris , m'étonne ou me bidonne
    pas de poudre au yeux mais des étoiles , un peu
    beaucoup , passionnément....
    C'est le baume de la Fée Clochette ....pas d'une Stroumpfette !
    Ma carte ( bleue , elle aussi ... ) a dit "non" pour l' HE de frangipanier ...alors j'espère

    Posté par patsch le 18 mars 2017 à 17:08
  • Je n'aurais pas pensé utilisé la poudre d'indigo dans une crème.
    Ce petit pot est tout simplement sublime. Il me fait penser au conte des mille et une nuits : envoûtant, mystérieux. Et j'avoue que j'aimerai bien m'en enivrer.
    Merci pour ce concours.

    Posté par Sylvie le 19 mars 2017 à 18:04
  • Ce blog est un lieu de perdition mais tant pis, il est dans mes favoris et je ne rate pas un seul message, moi qui fait tous mes cosmétiques et produit d'entretien depuis presque 2 ans.
    Et là, que vois-je, ou plutôt que lis-je ? De l'indigo dans un baume ? Jamais je n'aurai pensé en mettre. Et pourtant de l'indigo, je nage en plein dedans en ce moment car je l'utilise en teinture textile. De l'indigo issu de l'indigotier tropical, mais aussi du pastel européen, de la renouée asiatique... toutes sont des plantes à indigo, et il en existe d'autres variétés. Ce qui est fascinant, c'est que pratiquement chaque continent possède sa variété de plante à indigo, et que le mode opératoire pour utiliser l'indigo en teinture est le même partout alors qu'il est particulier à mettre en œuvre : pour que l'indigo soit soluble et puisse teindre un textile il doit être réduit, c'est à dire privé d'oxygène. L'indigo réduit devient vert-jaune, on trempe son tissu dans la cuve de teinture, il ressort vert puis devient bleu à mesure que l'indigo s'oxyde. C'est magique.
    Alors évidemment maintenant et bien j'ai envie aussi d'essayer une crème à l'indigo, même pas peur de devenir bleue, de toute façon j'ai déjà les doigts bleus...

    Je pense que l'indigo du pastel est la même molécule que celle de l'indigotier, mais sa concentration diffère et il y a probablement des impuretés avec. Cela dit, le pastel est une plante médicinale également.

    Posté par Sandrine le 20 mars 2017 à 16:26
  • C'est du bonheur pour les yeux, cette merveille! Il fait envie, ce baume et quel oeil tu as pour les photos! J'adore

    Posté par S4br1n4k le 23 mars 2017 à 18:05
  • Quelle belle histoire de famille et de transmission comme on les aime ... Ce bleu est doux et pur. Jamais essayé l indigo .. Bon ben je vais faire fondre mon lingot et le transformer en feuilles d'or...🙂 A la mandoline ??? 🙂🙂 merci Michele !

    Posté par Chafou le 24 mars 2017 à 17:21
  • Ce "beaume" (pour beau et baume) est tout simplement majestueux, composition, odeur, couleur, jusqu'à son nom qui me fait rêver. Quant à celui de Green'ing. , si son prix (d'or) se rapporte à sa qualité, (ou l'inverse), c'est sûr que c'est le phénix des hôtes de notre salle de bain !

    Je crois bien que Zinette renvoyait sur le site de MissMiss celles qui voulaient des fragrances, à l'époque, ma bonne dame. Souvenirs...

    Michèle, je répète toujours que tu m'épates, mais sincèrement, tu m'épates toujours !

    Tu penses que ce baume aurait un effet positif sur la rosacée ?

    Posté par chabou le 25 mars 2017 à 19:17

Commenter l'article