Crème à la consoude pour muscles et articulations

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

     "Si tu n'arrives pas à penser, marche;
        si tu penses trop, marche;
        si tu penses mal, marche encore" Jean Giono

J'adore!
Comme ça peut faire mal, j'ai toujours à proximité un baume ou une crème antalgique pour muscles et/ou articulations.

 

        Le printemps a vu repousser les plants de consoude ici ou là dans la forêt.

A l'occasion d'une marche rapide, j'en ai cueilli 5 ou 6 feuilles mises à macérer dans de la belle huile de coco vierge et bio qui sent super bon.

Je vois bien un mélange avec mon macérat de fleurs de primevères sauvages réalisé quelques semaines avant.

Propriétés médicinales des feuilles de consoude et des fleurs de primevères sauvages

 

20170515_175425

 

Préparation du macérat huileux de feuilles de consoude dans de l'huile de coco

- Hâcher au couteau les feuilles en menus morceaux

- Dans un bocal pouvant aller au bain-marie, poser les feuilles et mouiller avec de l'alcool. L'alcool ne doit pas couler si l'on essore les feuilles.

Le degré d'alcool importe peu mais plus il sera fort, mieux ce sera pour lyser les parois végétales et libérer les actifs que l'on désire recueillir sur de l'huile.
Ces principes actifs liposolubles nécessitent un degré d'alcool élevé, le moins dilué possible par l'eau.

Laisser en contact pendant 30 mn.

- Ajouter l'huile de coco vierge et bio et mettre au bain marie pendant 1h30 en remuant régulièrement. 5 ou 6 feuilles pour environ 50g d'huile.

 

20170501_183959 20170501_184806 20170501_185011
20170501_191314
20170501_194424 20170502_081716

 - Laisser refroidir légèrement et filtrer avant que l'huile de coco fige.

J'utilise pour cela des filtres de chanvre pour thé (Marque Gaïa) qui sont très fins et où les liquides coulent très rapidement. J'ai filtré 3 ou 4 fois de suite afin d'être certaine de ne pas laisser de débris végétaux en suspension.

Le beurre de coco à la consoude est d'un beau vert et peut être utilisé tel quel pour masser les muscles et articulations douloureuses.


 20170501_194214 20170502_081818

 

         L'ingrédient phare de cette formule mise à part la consoude, ce sont les cristaux de menthol qui glacent la région où le soin est appliqué.

Le froid est un anti-inflammatoire très connu et son utilisation porte le nom de cryothérapie. Ce n'est ni plus ni moins ce que font les habitants du grand nord quand ils plongent dans les trous au creux de lacs gelés après une bonne séance de sauna.

En sport de haut niveau, chez les rugbymen par exemple, le passage du corps entier au congélateur en chambre froide à - 110° C pendant 3 minutes maximum diminue grandement l'inflammation des tissus même si médicalement tout cela n'est pas encore prouvé.

Les modifications hormonales et biochimiques du très grand froid miment une mise en danger que l'organisme  tente de réparer. Cela diminue les douleurs, stimule les facultés psychiques et participe à un grand bien-être.
L'effet est bluffant au fur et à mesure des séances.

Bon, de là à conclure que mes 5% de menthol en cristaux font pareil... On y croit!

 

Formule de la crème à la consoude

- Phase huileuse

12% Macérat de consoude sur huile de coco bio
5% Macérat de fleurs de primevères sauvages sur huile de coco fractionné
5% Menthol en cristaux (Les utiles de Zinette)
2.5% Glycéryl stéarate citrate ou Dermofeel GSC (Utiles de Zinette)
2% VE (glycéryl stéarate)
2,5% Alcool cétéarylique

- Phase aqueuse

25% HA de lentisque pistachier bio (Vitalba)
5% HA de gingembre bio (Asterale)
20% Gel d'aloé ferox maison à 1% de gomme xanthane
5% Xylitol de bouleau
5% Glycérine

- Troisième phase

10% Huiles essentielles
0.6% Ecogard
0.1% Vitamine E

pH testé et eau perdue au chauffage rectifiée à l'eau déminéralisée

 

20170515_175007 20170501_184054

 

             L'hydrolat de lentisque pistachier est circulatoire. Il peut être remplacé par de l'hydrolat de cyprès, d'hélicryse italienne ou de ciste.

L'hydrolat de gingembre a une action anti-inflammatoire et antalgique intéressante surtout si l'on est allergique à la gaulthérie. On peut le remplacer par de l'hydrolat de genévrier ou même de lavande fine.

Le menthol en cristaux est très efficace quand l'âge avance à grand pas sur les articulations.

Son effet frais est très perceptible et je pense qu'il n'est pas utile d'augmenter son taux au delà des 5% mis ici.
On peut le remplacer par de l'HE de menthe des champs plus riche en menthol que l'HE menthe poivrée. Il suffit de l'incorporer dans le mélange d'HE à 5% maximum.

Le menthol est soluble dans les huiles végétales et l'alcool.

J'ai gardé dans la formule les ingrédients hydratants (gel d'aloé, glycérine, xylitol) qui participent aussi pour certains à la stabilisation de l'émulsion.

On peut remplacer les 4.5% d'émulsifiants par de l'olivem 1000 ou de la cire n°2 par exemple.

 

Mélange d'huiles essentielles pour douleurs musculaires et articulaires (en gouttes)

100 Wintergreen (ou gaulthérie)
100 Eucalyptus citriodora
50 Katrafay
10 Sapin baumier
10 Genévrier nain
10 Thym satureoides
10 Romarin camphré
10 Laurier noble

20170515_175502
La crème est un peu fluide, pour une plus grande viscosité, mettre 3 à 3.5% d'alcool cétéarylique

 

          Aujourd'hui le 5 juin, c'est la journée mondiale de l'environnement décrétée par l'ONU depuis 1972 (eh oui, déjà!).
Thème pour 2017 : "Rapprocher les gens de la nature".

A l'heure où un énergumène échevelé décrète que son pays se désengage, nous on a cueilli de la consoude dans notre environnement toujours préservé. La recette du baume simple à la consoude est dans la newsletter.

J'en ai 5 feuilles séchées à offrir.
Si ça vous tente, dites le dans les commentaires, je les enverrai à la première!


Autour du chaudron

    Je suis trop loin pour ces feuilles qui font envie, mais je peux en trouver ici, en cherchant bien
    J'aime beaucoup l'effet des cristaux de menthol, mais je n'ai jamais osé doser à plus de 3% encore. Je pense que je vais retenir ta formule, car quand j'ai mal, je me fais des mélanges d'HE dans une huile de coco fractionnée, mais c'est à faire à chaque fois, puisque je change selon le type de douleur.
    Tu me fais penser que je reviens chez les marcheuses et que mes pieds auront besoin de soin.
    Petite question : tu as mouillé d'alcool les fleurs de consoude fraîches? Ce n'est pas spécifié, mais si je me fie à la photo, c'est oui...
    Je dois faire macérer du plantain bientôt et j'aimerais bien essayer ta façon.
    Merci pour ce bel article

    Posté par S4br1n4k le 05 juin 2017 à 14:53
  • Oups pas fleurs, mais bien feuilles de consoude.

    Posté par S4br1n4k le 05 juin 2017 à 14:53
  • Je laisse les feuilles aux parisiennes on a de la consoude par ici🙂 Il a l'air sympa ce baume : faut juste que je trouve 99%des ingrédients 🙂 J ai la consoude et le pot .. C est un bon début ... Merci Michele et Bonne soirée les filles !

    Posté par Chafou le 05 juin 2017 à 22:10
  • Bonjour,
    J'ai fait 20 km ce week-end. J'en aurais bien eu besoin de cette petite crème !
    Les feuilles, vous les expédiez ou il faut venir les chercher.Dans le premier cas je suis intéressée, même si il faut participer au frais d'envoi.
    En tout cas, je mets la recette dans mes archives.

    Posté par Sylvie le 06 juin 2017 à 12:15
  • Je vois que mon homonyme marché beaucoup aussi 👍
    Moi c est ds les vignes, et par flemme je ne mets pas grand chose alors que les muscles tirent un peu 😠mais une petite crème ferait du bien !
    Je vai modifier la formule car je n ai pas de glyceryl stéarate citrate 😠
    Et de la consoude j en ai grâce à Annabulles 😀
    Michèle, merci pour cette belle formule et de penser à nos pauvres muscles 😉
    Sabrina tu fais quoi avec le macérât de plantain : pour les petites inflammations ?
    En ce moment il est magnifique, j en ai de plusieurs variétés .

    Posté par Sylvie le 06 juin 2017 à 14:39
  • Sylvie, avec le plantain, je fais un baume pour apaiser les piqûres de moustiques et autres démangeaisons cutanées (coups de soleil, notamment). Cette année, j'avais envie de l'essayer en stick, c'est plus facile à traîner avec soi
    Je mettrais 65% de macérat de plantain 7% d'un beurre au choix 25% de cire d'abeille et 3% d'HE incluant lavande aspic, tea tree et menthe poivrée.
    Mal prise, le macérat tout seul appliqué directement fait la job aussi!

    Posté par S4br1n4k le 06 juin 2017 à 14:46
  • Merci beaucoup Sabrina ,je garde ta formule sous le coude 👍
    Bises

    Posté par Sylvie le 06 juin 2017 à 16:17
  • A la campagne c est indispensable ce genre de produits 😀

    Posté par Sylvie le 06 juin 2017 à 16:18
  • Quelle couleur appétissante, ce beurre de coco à la consoude! On dirait de la glace à la pistache…

    5% de menthol en cristaux: Wahou, c'est du glaçon en pot ma chère Michèle. Comme Sabrina, je m'en tiens à 3%, j'essaierai d'augmenter la dose. En revanche, pourquoi n'as-tu mis que 12% de macérât de consoude dans ta formule? Parce que tu n'avais que ça en quantité ou pour une autre raison?
    Quand j'en prépare, je couple la consoude avec du thé vert pour booster le côté anti-inflammatoire, ce qui rend le vert encore plus intense
    Je n'ai jamais utilisé du xylitol dans mes formules, je vois que tu en mets très régulièrement. C'est d'abord pour la texture ou pour une autre raison?
    En tout cas, c'est une très jolie formule qui doit déménager…

    Posté par venezia le 06 juin 2017 à 16:20
  • - Sabrinak,

    Je trouve une crème pratique, simple et facilement transportable en tubes.
    Le menthol à 3% est certes efficace mais je l'ai trouvé beaucoup moins bien en randonnées sur plusieurs jours.

    Du coup à 5% c'est vraiment parfait. L'effet frais est suffisamment perceptible et durable pour une belle action antalgique. La dose maximale recommandée en cristaux de menthol est de 10%, ce que pour le coup je trouve excessif quand il y a des HE associées.

    Oui les feuilles hachées ont été mouillées d'alcool avant d'être mises dans l'huile. J'en parlais ici aussi :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/08/25/32504896.html

    Mlk a toujours fait ainsi et je l'ai copiée

    Le plantain est aussi une merveille végétale!

    - Chafou,

    Tu as bien un émulsifiant?
    Alors le principal ici est de faire une crème quelconque avec ton macérat de consoude et d'y mettre les HE que tu trouves efficaces pour tes douleurs à toi, juste aidées par de l'HE de menthe poivrée si tu n'as pas de cristaux de menthol.

    Au cas où tu as besoin d'aide pour formuler, n'hésite pas à indiquer ce que tu possèdes comme ingrédients et on y réfléchit ensemble?

    - Sylvie,

    Je vous envoie un message pour avoir votre adresse.
    C'est gratuit et de bon coeur

    Je pense que vous connaissez le bonheur de marcher comme Giono.

    - Notre Sylvie à nous

    Je ne comprend pas pourquoi tu ne te fais pas une crème antalgique avec toutes ces bonnes plantes!
    Je fais parfois 200g, ça donne 6 ou 7 tubes de 30ml qui font le tour de l'année quasiment.

    Alors pas d'excuses.
    Pense à tes pauvres pieds!

    - Sabrinak,

    Alors un petit message sur ton blog avec ce tube dont j'adore la formule?
    C'est une belle idée, un bon gros stick de baume multi-usages.

    - Sylvie,

    La campagne et le plantain cette année formidablement charnu pour le grand plantain.
    Je n'en ai pas encore cueilli et j'ai raté les marguerites avant la tonte de la pelouse.

    Quel boulot dis donc!

    - Venezia,

    . C'était un beurre très gratifiant à faire, peut-être encore plus beau que le karité macéré de l'an dernier:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/06/02/32049085.html

    Je trouve les beurres macérés géniaux et je voudrais en faire un karité-coco riche en plantes diverses (matricaire, consoude, plantain, calendula...), un véritable soin botanique sans fioritures.
    Prochainement...

    . Le menthol en cristaux peut se doser maximum à 10% .
    A 5% j'ai retrouvé l'efficacité testée dans un soin de Tata Harper dont j'adore décidément la gamme et qui a fait un petit OVNI avec cette crème fine aux plantes très mentholée.

    J'ai terminé le tube l'an dernier sur les chemins parallèlement à celui que j'avais fabriqué avec 3% de cristaux.
    Elle m'a fugitivement rendue jalouse parce que mon soin n'était pas assez riche en menthol.
    Du coup à 5% c'est parfait:
    http://www.tataharperskincare.com/recovery-gel

    . 12% de macérat?
    Je voulais compléter avec le macérat de primevères et 17% au total de corps gras suffisait pour cette formule que je désirais légère et pas grasse même pour les jambes masculines qui m'accompagnent en marche

    . J'adore le xylitol comme agent hydratant.
    Je le trouve bien plus efficace dans les émulsions que le miel et il se comporte bien sans poisser la peau.
    Il n'intervient pas dans la texture du tout.

    Tente, tu verras c'est génial!
    Et même ici dans un soin aromatique non cosmétique, il contribue à hydrater les jambes quand on fait le service minimum.

    . Je suis très fan de cette crème mais il faudrait que je le coule dans des tubes plus étanches que ceux là, la viscosité est assez fluide et parfois, il ressort par les sutures, "pas glop" dans les sacs à dos

    Posté par michele le 07 juin 2017 à 10:52
  • Merci beaucoup.
    Je me posais une question : le xylitol où le trouve t-on : magasin bio ? Sur internet il est dit que c'est un sucre de bouleau, alors je me sens un peu perdue.
    Peut-on le remplacer par autre chose que du miel. je trouve le miel trop collant.

    Posté par Sylvie le 07 juin 2017 à 12:46
  • Michèle, tu m'as donné envie de couper les quelques belles feuilles de consoude qui poussaient dans ma jardinière... ça y est elles sont en train de goûter l'alcool... je pense les faire macérer dans du coco fractionné, je vais certainement avoir besoin de faire un soin réparateur cet été qui ne soit pas trop gras et le coco fractionné est génial pour cela.

    J'aime toujours autant tes tubes à pommade, rien que le contenant donne l'impression que le contenu sera guérisseur, vieux souvenirs de notre enfance

    Posté par Catherine le 07 juin 2017 à 17:59
  • Michèle, je crois que ma question n'était pas claire, au sujet des feuilles de consoude, alors je vais reformuler : est-ce que tes feuilles de consoude étaient fraîchement cueillies (donc contenant encore de l'humidité) ou tu as laissé sécher un certain temps, avant de mouiller à l'alcool?

    Posté par S4br1n4k le 09 juin 2017 à 05:52
  • - Sabrinak,

    Tu fais bien de préciser
    J'ai utilisé les feuilles fraîches immédiatement après la coupe. Elles sont assez coriaces et l'alcool aide aussi à lyser un peu les cellules.

    L'humidité des feuilles fraîches ne gène pas parce que tu fais chauffer au bain marie et l'eau s'évapore lentement. Je pense qu'en faisant une macération au soleil dans un bocal bouché, ce serait assurément un procédé qui fermenterait.

    Là pas de souci et j'aime l'idée qu'on extrait vite et bien après la cueillette.
    Cette consoude pousse derrière chez moi, c'est presque mon jardin cette forêt

    Avec des feuilles sèches, je laisse en contact plus longtemps et je rajoute éventuellement de l'alcool en cours d'humectation, ça se dit?
    Il m'arrive aussi de laisser sécher juste quelques heures, ça flétrit vite.

    - Catherine,

    Génial, tu as planté de la consoude dans ta jardinière? Ce n'est pourtant pas une plante que l'on trouve à l'achat. Si?
    J'aime beaucoup l'allure de ses fleurs et ici je dois jouer entre les plants d'ortie piquante pour prélever les feuilles

    Je viens de relire de vieux commentaires et j'ai vu que c'était Moune qui t'avait offert la consoude

    Les racines de consoude sont plus efficaces pour leur richesse en alcaloïdes mais pour l'allantoïne par exemple, je ne pense pas qu'on la récupère sur de l'huile.
    Alors je n'utilise quasiment que des feuilles.

    Les racines sont en outre très difficiles à prélever, il faut une force d'homme pour cela mais dans ta jardinière ce devrait être plus facile.
    Moune fait ses macérats avec des racines fraîches qui donnent une texture gélatineuse à l'huile.

    Malheureusement dans cette formule assez fluide, les tubes métal ne sont pas des plus pratiques.
    Je dois en refaire en tubes plastiques mais je n'en ai plus...

    - Sylvie,

    Oui le xylitol est un polyol de bouleau.
    On en trouve dans tous les magasins bios. Mon flacon de 200g dure depuis une éternité puisqu'il ne sert qu'en cosméto.

    Il peut se remplacer par n'importe quelle source de sucres qui ont des propriétés hydratantes.

    Les personnes qui fabriquent leurs dentifrices peuvent en mettre dedans, c'est un sucre non cariogène.
    J'hésite à en mettre dans un gandoush au charbon façon ayurvédique :

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2014/05/27/29768353.html

    Posté par michele le 09 juin 2017 à 18:01
  • Oui Michèle, c'est un pied de consoude que Moune m'avait très gentiment offert dans un petit pot lors d'une de nos retrouvailles parisiennes ; la consoude a très bien pris et j'ai la joie de voir de très belles feuilles qu'il faut cueillir rapidement car les escargots et autres limaces semblent aimer les grignoter je n'ai pas encore essayé d'extraire la racine mais je pense que je le ferai car elle semble s'étendre tout doucement et ressortir à plusieurs endroits.

    Posté par Catherine le 11 juin 2017 à 07:55
  • Catherine, je viens de lire que tu peux planter du fenouil ou de la sauge en ranges bien serrés pour faire fuir les limaces

    Si tu extraies un peu de la racine, tu pourras te faire un macérat extrêmement puissant.

    Posté par michele le 12 juin 2017 à 13:04
  • Merci Michèle, je suis justement en train de relire tous ces articles sur la consoude...
    Tout à l'heure j'ai tiré un jeune petit pied de la jardinière pour voir (pas de danger de disparition puisqu'elle s'étend en mode souterrain et qu'elle est dite envahissante) cela ressemble à un petit rhizome avec une racine pivotante très longue (d'où la difficulté d'extraction que tu signalais...)
    Je vais la couper en menus morceaux, elle est encore tendre, et l'ajouter à la macération de feuilles que je viens de faire dans du coco fractionné et du beurre de babassu.

    Posté par Catherine le 12 juin 2017 à 13:16
  • Réflexion faite, je vais débiter cette petite racine en menus morceaux et la laisser sécher avant de l'ajouter à mon macérat de feuilles...

    Posté par Catherine le 12 juin 2017 à 13:20
  • Catherine, une fois sèche, c'est très, très dur et je me demande si l'extraction à l'huile est aussi efficace.

    Pescalune en parlait ici et elle a même cassé son presse ail:
    http://pescalune.canalblog.com/archives/2006/03/27/1552944.html

    Du coup elle en vend tout prêt dans sa cabane

    http://lacabanedepescalune.fr/huiles-vegetales-baumes-macerats-/192-macerat-huileux-de-consoude-bio-50ml.html

    Je crois que Moune les épluche et les écrase grossièrement avant de les alcooliser un peu et les introduire dans l'huile.

    J'ai lu quelque part qu'on gardait la peau noire...
    Fais comme tu sens!

    Posté par michele le 12 juin 2017 à 13:43
  • Oui j'ai lu l'histoire du pauvre presse ail.... bon je vais l'écraser (je l'ai déjà épluchée) et je vais refaire un petit macérat à part pour voir ce que cela donne, au mieux je l'ajouterai dans l'autre macérat déjà réalisé.
    Merci Michèle

    Posté par Catherine le 12 juin 2017 à 13:48
  • Michèle tu m as fait honte 😂,du coup j ai pris le temps de faire une crème et d'y incorporer un beau macérât offert par Annabulles,👍,J ai fait simple avec de l olivem et alcool cetearylique, j ai rajouté en fin de préparation de l huile d argousier, ma crème est légèrement orange et de la teinture de calendula .
    Je n ai plus d eucalyptus citriodora , j ai mis du cryptomeria, ainsi que du combava et du gingembre et bien sur la gaultherie, le katafray et le sapin baumier et le genévrier ...
    A l application, on sent rapidement la fraîcheur des cristaux de menthol ...
    J ai coule en petits pots ,il faut que je refasse ma réserve de tubes ...
    J en ai offert ce matin à une copine avec qui je fais du longe côte 😁
    Bon w end à toutes 👍
    Fait chaud 🌞

    Posté par Sylvie le 17 juin 2017 à 16:41
  • J'adore voir tout ce que tu fais avec ces plantes,d'ailleurs ton herbier pour enfant me fait de l'oeil,j'aurai plaisir à découvrir les plantes en même temps que ma fille,et pouvoir le transformer pour les utiliser. Jusque là mes expériences n'étaient pas très concluante mais je ne m'avoue pas vaincu.
    La crème est peut-être trop fluide pour les tubes en alu,mais je les trouve très pratique pour offrir. Les trouves-tu simplement en pharmacie? J'ai acheter des petits tubes a usage unique parce que trop compliqué a laver pour offrir autour de moi mais je trouve l'alu très classe et je l'imagine plus neutre et moins polluant que le plastique.

    Posté par Caroline le 19 juin 2017 à 10:18
  • Bonsoir,
    Je viens de renter après une petite semaine d'absence et j'ai trouvé les feuilles de consoude dans une enveloppe que je trouvais un peu dodue ! Ben oui elle pouvait l'être.......Dedans il y avait un petit baume et un savon. Quelle générosité. Un grand merci Michèle du fond du coeur. Je ne pensais être aussi gâtée.

    Posté par Sylvie le 19 juin 2017 à 19:56
  • - Sylvie,
    Je suis contente que tu aies reçu tout ça. Bonnes crèmes avec la consoude alors

    - Caroline,

    . Les tubes métal blancs en 30ml je les achète à la pharmacie.
    En fait je les commande en boîte entières afin d'éviter qu'ils ne se déforment.

    . Par contre ceux là sont de couleur argent et je les ai eus sur un site de cuisine. Il faut que je recherche le lien, je te le mettrai dans un instant.
    Ils laissent un peu échapper les crèmes peu épaisses quand il fait très chaud en randonnée et dans le sac à dos.
    Mais à l'intérieur de la maison pas de soucis d'écoulement.

    Comme je fabrique aussi ces crèmes pour la rando longue durée, ça suinte un peu. Je dois donc en refaire pour le prochain départ.

    - Sylvie,

    Honte peut-être pas mais un coup de pied aux fesses, oui!
    Bravo pour ta crème mais voudrais-tu mettre la formule exacte quand tu pourras?

    C'est toujours intéressant et ça donne des idées aux personnes qui ont d'autres ingrédients que ceux que j'ai mis dans ma crème.

    Merci beaucoup ma belle!

    - Catherine, alors ça donne quoi ton macérat?

    Bisous à toutes, quelle chaleur mes amies!

    Posté par michele le 21 juin 2017 à 12:49
  • Caroline,
    rupture de stock
    https://www.mysweetboutique.fr/faire-de-jolis-paquets-/194-nomt2-3701012110196.html

    Posté par michele le 21 juin 2017 à 13:11
  • Je viens d'aller voir les différents sites. Il faut vraiment la pince pour fermer ?
    Merci pour les infos.

    Posté par Sylvie le 21 juin 2017 à 14:08
  • Sylvie, je pense qu'une pince plate devrait faire l'affaire, pas de pince dans la boîte à outils ?

    Posté par Catherine le 21 juin 2017 à 14:36
  • Bon, j'arrive après la bataille
    J'adore fabriquer ces macérats à la consoude pour leurs bienfaits et leur couleur.
    Et particulièrement celui-ci :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/08/25/32504896.html
    A faire et refaire avec plantes diverses et variées.
    Merci Michèle pour cette nouvelle recette et l'occasion de tester les cristaux de menthol.
    Des crèmes pour soigner les douleurs musculaires sont utiles toute l'année.

    Posté par gingembre le 21 juin 2017 à 15:54
  • Merci beaucoup Michèle. Pour éviter les frais de port je vais passer à tout hasard dans une de des pharmacie ou il me semble qu'ils doivent en avoir. Mais si je suis bredouille je commanderais sur lu des sites. Merci encore.
    J'ai une question par rapport aux cristaux de menthol, est-ce vraiment contre indiqué en cas d'allaitement (ma fille a maintenant 15 mois)?

    Posté par Caroline le 22 juin 2017 à 21:17
  • - Caroline,

    . Tous les pharmaciens sont clients de la Cooper et peuvent te commander une boîte si tu la prends en entier. Les délais sont un peu longs mais ça vaut la peine je trouve.

    . Le menthol est contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement oui.
    Qu'il soit pur comme ici avec les cristaux que présent dans une HE complète (menthe poivrée, menthe des champs...).

    Les soins en contenant sont interdits sous 30 mois pour cause de convulsions possibles.
    http://cap.chru-lille.fr/GP/magazines/96661.html

    et il y a des limites maximum jusqu'à 7 ans.
    http://ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Camphre-eucalyptol-et-menthol-dans-les-produits-cosmetiques-destines-aux-enfants-l-Afssaps-publie-des-recommandations-pour-les-industriels

    Par sécurité n'utilise pas d'HE tant que tu allaites.

    - Gingembre,

    Toute l'année, tu l'as dit! A partir de 50ans ou quand on est sportif, c'est mieux
    J'ai adoré faire ce baume multi plantes et ça marche bien même avec des plantes sèches sauf el plantain qui doit être frais.

    - Sylvie et Catherine,

    Je n'utilise pas de pinces du tout pour fermer mes tubes. Il faut juste une spatule ou une règle en métal et le savoir - faire

    Je vous avais mis un pas-à-pas ici:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/06/16/32134633.html

    Posté par michele le 23 juin 2017 à 10:34
  • Ok Michèle, oui tu nous avais fait un beau pas à pas ; ce blog et tes articles sont tellement riches et nombreux que l'on n'arrive pas à se rappeler de tout.
    Cependant, une petite précision : est-ce qu'il faut désinfecter l'intérieur des tubes avant de les remplir, je suppose que oui ?

    Posté par Catherine le 23 juin 2017 à 11:48

Commenter l'article