Trousse aromatique familiale - 5 huiles essentielles pour tout faire.

Nous avons trouvé intéressant de vous donner une liste courte de  5 HE avec lesquelles on pourrait imaginer tout pouvoir faire. 
Ce serait une mini trousse aromatique familiale adaptée aux soins courants pour enfants et adultes.


 
20170814_154150[1] 20170814_161340[1]

Par Michèle
Lavande fine ou Petit grain bigaradier, Eucalyptus radiata ou ravintsara, camomille noble, mandarine zeste, tea tree


 
1 - Lavande fine, vraie ou officinale


S'il n'en fallait qu'une, ce serait celle là.

J'ai réalisé il y a quelques années avec stupeur que beaucoup de personnes n'aiment pas la lavande fine, trop connotée produits ménagers.
On peut la remplacer par de l'HE de petit grain bigaradier.
 
Elles couvrent quasiment tout le spectre physiologique:

- système digestif: mal au ventre, spasmes même menstruels, ballonnements 
- appareil locomoteur: muscles, articulations, crampes, contractures
- système nerveux: calmant, relaxant, sommeil, stress, bouffées de chaleur
- peau et cosmétique : antiseptique, cicatrisant, antalgique cutané, irritations, démangeaisons, poux
- ORL pour enfants de 3 à 7 ans: rhino-pharyngites, rhumes, otites (autour de l'oreille et jamais dedans)

Il suffira de les adapter en fonction des doses pour les utiliser sans danger.

La plupart des soucis rapportés à la lavande viennent d'une lavande mal conservée et dans laquelle le linalol entre autres s'est oxydé provoquant des effets secondaires à type d'irritations cutanées.

J'imagine que l'on pourrait fabriquer 4 flacons de 10ml avec des dilutions progressives d'huile aromatique à la lavande pour des usages différents.


Huile aromatique à 1%
(Irritations cutanées, ORL enfants de 3 à 7 ans, huile corporelle adultes)
. 3 gouttes HE lavande fine (ou pour un parfum affiné 2 gouttes lavande fine, 1 goutte petit grain bigarade)
. Compléter à 10 ml avec Huile de jojoba, olive, amandes douces, noyau d'abricot...


Huile aromatique à 3%
(Brûlures, huile corporelle adultes, sommeil, troubles digestifs récurrents)
. 9 gouttes HE lavande fine (ou pour un parfum affiné 5 gouttes lavande fine, 4 gouttes petit grain bigarade)
. Compléter à 10 ml avec Huile de jojoba, amandes douces, noyau d'abricot...


Huile aromatique à 5%
(ORL enfants de plus de 7 ans, douleurs digestives, douleurs de règles, bouffées de chaleur, piqûres d'insectes, stress, bouton infecté)
. 15 gouttes HE lavande fine (ou pour un parfum affiné 10 gouttes lavande fine, 5 gouttes petit grain bigarade)
. Compléter à 10 ml avec Huile de jojoba, amandes douces, noyau d'abricot...


Huile aromatique à 10%
(douleurs musculaires et articulaires, traumatisme sportif)
. 30 gouttes HE lavande fine (ou pour un parfum affiné 15 gouttes lavande fine, 15 gouttes petit grain bigarade)
. Compléter à 10 ml avec Huile de millepertuis, huile ou gel d'arnica...




2 - Eucalyptus radiata


Grande HE de la respiration que l'on pourrait parfaitement remplacer par ravintsara,  niaouli, eucalyptus globulus, cajeput, romarin à cinéole...

Utiles pour la sphère ORL au dessus de 7 ans où elles font le ménage complet (ani-infectieux surtout viral, expectorants, fluidifiants, anti-pyrétiques...),

Ce sont les HE antivirales parfaites donc pour l'herpès labial.
Comme tonique général, elles interviendront dans les mélanges anti-fatigue même psychique.

Ce sont des HE qui pourront parfaitement former des synergies avec d'autres HE selon l'indication.


Synergie ORL 7-15 ans
. 10 gouttes HE Eucalyptus radié
. 3 gouttes HE lavande fine
. 2 gouttes HE petit grain bigarade
. Compléter à 10 ml avec Huile de jojoba, olive, amandes douces, noyau d'abricot...


Synergie anti-fatigue
. 6 gouttes HE Eucalyptus radié
. 3 gouttes HE lavande fine
. Compléter à 10 ml avec Huile d'arnica

 

3 - Tea tree ou Arbre à thé


C'est l'un des anti-infectieux de référence, parfaitement bien toléré par voie cutanée.

Il faut en choisir une belle distillation de pleine saison où le parfum est spécifique. Si l'on a l'impression de sentir du niaouli, il y a de fortes chances que ce soit une distillation poussée jusqu'en fin de saison par souci de rentabilité. L'efficacité en sera moindre bien entendu.
Choisir une belle distillation de tea tree, c'est l'aimer à vie!

Comme pour l'HE de lavande fine, il faut impérativement bien la conserver pour éviter son oxydation, source d'irritations cutanées.

Outre cet aspect contre les micro-organismes de tous ordres (bactéries surtout, virus, champignons, parasites...), le tea tree est :

. anti-inflammatoire, cicatrisant
. radioprotecteur pouvant être utilisé en cas d'antécédents de cancers hormono-dépendants contrairement au niaouli
. immunostimulant


Roll-on herpès labial (10ml)
. 7 gouttes HE Eucalyptus radié
. 5 gouttes HE tea tree
. 3 gouttes HE lavande fine
. Compléter à 10 ml avec  Macérat de calendula


Soin aromatique peau acnéique
. 7 gouttes HE tea tree
. 5 gouttes HE lavande fine
. 5 gouttes HE eucalyptus radiata
. Compléter à 10 ml avec Huile de coco fractionné et Huile de nigelle




4 - Mandarine (zeste)


Il s'agit du zeste de mandarine expressé et non distillé.
Cette huile improprement appelée huile essentielle est en réalité une essence pure à ne jamais utiliser avant exposition solaire car elle est photosensibilisante.

On trouve à présent une huile de mandarine distillée chez Florame agréable à utiliser pour le parfum ou la cosmétique.

L'essence de mandarine est utile dans la trousse aromatique de base pour
- la peau (antiseptique, parfum agréable, jamais au soleil)
- les troubles digestifs (surtout sur le foie)
- le système nerveux chez les enfants où son action est modérée mais suffisante (stress, sommeil, maux de ventre en cas de nervosité)

C'est le seul agrume de ma liste car elle est polyvalente et son doux parfum est comme une mandarine de Proust ^_^


Huile de massage des pieds pour le soir (facilite le sommeil des enfants nerveux le soir)
 dès 3 ans
. 3 gouttes Ess. mandarine 
. Compléter à 10 ml avec Huile de jojoba

Huile de massage du ventre (troubles digestifs et foie adultes)
. 8 gouttes Ess. mandarine 
. 8 gouttes HE lavande fine
. Compléter à 10 ml avec Huile de jojoba

Synergie à diffuser dans la chambre le soir
(dès 3 ans hors présence)
5 à 10 gouttes Ess. mandarine pure




5 - Camomille noble ou romaine


Celle là est ma préférée car c'est un concentré d'esters aromatiques (j'avais promis de ne pas parler de composition chimique mais c'est de l'ester quasi pur!).
Elle est l'une des plus sédatives que je connaisse et permet une accalmie générale dès que l'on stresse.

Je la trouve vraiment synergiste de plein d'autres HE dès qu'il existe une composante nerveuse à un trouble.
En effet c'est aussi un:

- sédative (anxiété, pré-médication avant opération, sommeil, chocs nerveux, stress...)
- antispasmodique (ventre, cycle menstruel)
- antalgique (peau irritée, herpès, douleurs chroniques)
- anti-inflammatoire (peau) 
- régénératrice tissulaire (collagène, peaux matures)

C'est l'HE du système nerveux autonome qui agit contre nous, malgré nous et nous fait somatiser.

Pour ceux qui fabriquent leurs cosmétiques, même une goutte dans la composition permet de régénérer l'épiderme fatigué des peaux matures ou même tonifier les épidermes avachis.

Seuls son prix et son parfum peuvent rebuter mais comme le disent les anglo-saxons, "a little goes a long way". Elle vaut le coup de casser la tire-lire pour l'utiliser à la goutte.
 
 
Huile de massage pour les périodes de grand stress
. 15 gouttes HE camomille noble 
. Compléter à 10 ml avec Huile de jojoba
Appliquer 3 à 5 fois par jour dans les mains et sniffer en coupe autour du nez


Huile douleurs de règles
. 10 gouttes HE camomille romaine
. 5 gouttes HE lavande fine
. Compléter à 10 ml avec Huile de jojoba

 



6 - Baume universel (Adultes)
 

Ce sera un baume pour soigner tous les petits maux quotidiens et que l'on imagine avoir toujours à proximité ou en voyage:

- Peau irritée, piqûres d'insectes, démangeaisons, coups de soleil, petites plaies, écorchures
- Muscles avant et après sport, pieds fatigués
- Léger stress, fatigue, jet-lag
- Maux de ventre, douleurs de règles, troubles digestifs
- Nez encombré, nez irrité
...

Dosé à 5% il est à la limite du dosage intéressant pour toucher les différentes structures de l'épiderme aux muscles (avec un bon massage hein!).

Il contient donc uniquement les 5 HE ci dessus:



Baume BONPOURTOU
(pour un pot de 30ml)

. 4g de Cire d'abeille
. 25g Huile d'olive bio macérée aux fleurs de camomille matricaire, calendula, lavande, millepertuis, consoude...
. 5 gouttes HE Camomille romaine
.  15 gouttes HE Lavande fine ou Petit grain bigaradier
. 5 gouttes Ess. Mandarine
. 10 gouttes HE Tea tree
. 10 gouttes HE Eucalyptus radiata ou Ravintsara


20170814_154109[1]
 
 
 

Par Loulou
Tea tree, Lavande aspic, Eucalyptus radiata, palmarosa, bois de rose

 

1. Arbre à thé ou tea tree (melaleuca alternifolia)


Ses propriétés germicides sont réputées et c’est un des antiseptiques naturels les plus puissants. Pendant la deuxième guerre mondiale, elle a été employée pour traiter les blessures, les mycoses et les infections des soldats et des marins australiens.

L’huile essentielle d’arbre à thé est indispensable à la pharmacie domestique ou la trousse de premiers soins.
Cette huile essentielle agit en douceur mais avec une grande efficacité. 


Antibactérienne, elle peut s’appliquer directement sur les coupures et les éraflures pour les désinfecter et soulage la douleur sans produire de sensation de brûlure comme l’alcool ou les désinfectants commerciaux. 


Grâce à ses importantes propriétés antivirales, l’huile essentielle d’arbre à thé peut détruire presque tous types de bactéries et permet d’éviter les infections. 


Antifongique, elle aide à remédier aux mycoses et au pied d’athlète. 
Elle est efficace contre l’acné. 
Immunostimulant, l’huile essentielle d’arbre à thé aide l’organisme fatigué à résister à la maladie, en particulier au rhume et à la grippe.
L’huile essentielle d’arbre à thé est protectrice cutanée très utile lors des séances de radiothérapie
 
Quelques recettes

- Rhume et grippe : quelques gouttes diluées avec de l’huile d’olive et appliquer sur le cou
 
- Dans le bain, elle renforce les défenses immunitaires et purifie le système respiratoire.
Diluez 10 gouttes à 20 gouttes dans une base neutre. Restez un bon quart d'heure en respirant fortement les vapeurs qui s'en dégagent.

 
- En diffusion, l'huile essentielle d’arbre à thé, associée à l’essence de citron, elle assainit l'atmosphère et soulage la toux et la congestion des sinus.
 
- Pour les chiens, mettre quelques gouttes dans une dose de shampooing et les laver régulièrement pendant la période des puces. On peut aussi leur en mettre quelques gouttes à différents endroits du poil et masser pour faire pénétrer l’huile.
 
- Pour la radiothérapie 

1 part d’huile essentielle d’arbre à thé avec 1 part d’huile essentielle de niaouli*
Appliquer 1/2 heure avant la séance sur le site de radiation 

30 mn après la séance et plusieurs fois dans la journée masser légèrement avec le mélange suivant : 
1/2 part d’huile essentielle d’arbre à thé
1/2 part d’huile essentielle de niaouli*
1 part d’huile végétale de rose musquée
 * Contre-indiqué dans les cancers hormono-dépendants

2. Bois de rose (aniba rosaedora)


Cette huile essentielle est parfaite pour petits et grands et peut s'utiliser dès la naissance si nécessaire car elle permet de faire baisser la fièvre, notamment celle du nouveau-né. 

Elle a une belle action calmante et met du baume sur une âme en peine. 
Elle est antiseptique et antibactérienne puissante elle permet de lutter contre la grippe. Pour les infections ORL et respiratoire des tous petits, elle sera d’une grande aide.

Cette huile essentielle est excellente pour les problèmes cutanés comme les brûlures, les peaux acnéiques, les dermatites; l’eczéma et son action de régénération des cellules est très utile dans les formules pour les cicatrices…
Sur le plan circulatoire, elle calme le rythme cardiaque.
Elle est antifongique est sera précieuse dans le traitement des infections gynécologiques.
 
- Huile de massage pour bébé
1 goutte d'huile essentielle de bois de rose dans 60 ml d'huile végétale.
 
- Croûte de lait du bébé
2 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
1 goutte d’huile essentielle d’arbre à thé
10 ml d’huile végétale
Masser le cuire chevelu avec quelques gouttes du  mélange matin et soir 
 
- Infections urinaires
10 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé
5 gouttes d’huile essentielle de lavande fine
5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
15 ml d’huile végétale
Masser le bas du ventre et la bas du dos 6 fois par jour pendant 3 jours
Ensuite 4 fois par jour pendant 2 jours
Matin et soir pendant 3 jours
 
 
3. Eucalyptus radié (eucalyptus radiata)


En France, il y a des restrictions d’utilisations chez le jeune enfant qui n’existent pas dans les pays du Commonwealth.
Cependant, j’engage chacune et chacun d’utiliser cette huile essentielle avec précaution, comme pour toutes les huiles essentielles…

L’huile essentielle d’eucalyptus radié est spécifique des voies respiratoires hautes.
Elle est expectorante, fluidifiante et décongestionnante rhinopharyngées.
Elle est antivirale et stimulante immunitaire.
L’huile essentielle d’eucalyptus radié est antibactérienne et anti inflammatoire.
 

- Pour les problèmes rhinopharyngés

En onction sur le thorax, le haut du dos et les pieds :
10 gouttes d’eucalyptus radié
5 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé
5 gouttes d’huile essentielle de palmarès
5 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse
30 ml d’huile végétale
 
- Gel anti-inflammatoire pour les douleurs de croissance
1 cuillère à table de gel d’aloe vera
15 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié
15 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
Appliquer autour des articulations douloureuses
 
 
4. Lavande aspic (lavandula latifolia)


Cette huile essentielle est très fortement antibactérienne. On l’utilise pour les cas d’otite, de sinusite.


Elle est aussi très efficace comme antifongique pour les mycoses des pieds, mycoses cutanées, acné, plaies...
Son action viricide sert pour lutter contre un zona, la varicelle, les deux formes d’herpès : labial et/ou génital.
Cette huile essentielle est antitoxique et est extraordinaire pour toutes les morsures d’animaux venimeux : guêpes, scorpions, serpent, méduses...


D’autre part, cette huile essentielle est une vraie «réparatrice» en terme de cicatrisation. Elle est très efficace en cas de brûlures même sévères.
Elle agit aussi contre la douleur comme pour les migraines, l’arthrose, ou les rhumatismes.
Son pouvoir anticatarrhal est utilisé en cas de bronchite car elle favorise l’expectoration, ou pour la toux accompagnée de quintes.
 

- Sur une brûlure, sur un bobo d'enfant tel un genou qui vient d'entrer en contact avec le sol, une petite plaie :
1 goutte pure d'huile essentielle de lavande aspic
 
- Sur une piqure d’araignée, de guêpe, de méduse, de serpent... :
2 à 3 gouttes toutes les minutes pendant 10 minutes puis 4 fois par jour
 
- Bouton à staphylocoque
sur un coton-tige 1 goutte d'huile essentielle de lavande aspic + 1 goutte d'huile essentielle d'arbre à thé
Appliquer sur le bouton 5 à 8 fois par jour pendant 3 jours puis espacer les applications jusqu'à disparition du bouton
 
- En prévention contre les poux

Mettre dans votre bouteille de shampoing
20 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic  
20 gouttes d’huile essentielle de tea tree dans la bouteille de shampoing
 
 
5. Palmarosa (cymbopogon martinii)


Cette huile essentielle a été ma préférée pendant très longtemps et une de mes toutes premières huiles essentielles.
L’huile essentielle de palmarosa est une huile essentielle aux vertus antibactériennes, antivirales, antimycosique.

Elle accompagnera très bien toutes les formules pour la grippe, le rhume…
Elle est stimulante, tonifiante.
Elle est excellente pour tous les problèmes cutanés, ce qui en fait un bon anti rides!!!


Attention : cette huile essentielle est utéro tonique, ne peut être utilisée pendant la grossesse!

En revanche, elle pourra être utilisée en massage dans le bas du dos pour favoriser l’accouchement.
 

- Huile de massage relaxante
10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
10 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
10 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse
10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié
60 ml d’huile végétale
 
- Maux de gorge
1 goutte d’huile essentielle pure de palmarosa le long des carotides
et
1 goutte de palmarosa avec un tout petit peu de miel et faire fondre dans la bouche
 
- Roll on pour les cicatrices 

6 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic
6 gouttes d'huile essentielle de bois de rose
6 gouttes d'huile essentielle de palmarosa
4 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé
Compléter à 5 ml avec de l'huile de rose musquée du Chili ou de l'huile d'argan ou macérât de calendula et/ou de camomille

Personnellement, j'utilise un mélange de macérât de calendula et de camomille
Vous pouvez aussi rajouter quelques gouttes de Vit. E.
20170814_161211[1]
Précautions pour utiliser les huiles essentielles

Autour du chaudron

    Je viens de publier notre article à quatre mains avec Michèle.
    J'ai fait une fausse manoeuvre et j'ai "scrappé" la belle présentation faite par Michèle pour sa partie... Impossible de rétablir ce qu'elle avait fait.
    Mille excuses, il faudra attendre son retour pour avoir sa jolie présentation. Cpdt, cela n'enlève rien au texte...

    Posté par Loulou le 08 septembre 2017 à 19:52
  • Merci pour ce bel article, je réalise avec joie que toutes les HE citées sont présentes dans ma boîte à trésors (ma réserve HE) j'avoue ne pas comprendre pourquoi on aime pas l'HE de lavande moi je l'adore. Mais loin d'être une critique, je ne me permettrai pas de juger ne voulant pas l'être. Donc je reprends le cours de mon message, je vais m'empresser de faire ce baume Bonpourtou. Encore merci de cet article à 4 mains il est précis, clair et il sent délicieusement bon d'ici.

    Posté par Elfe-des-Bois le 08 septembre 2017 à 20:08
  • Oh là là ! Comme on est gâtée. Superbe article.
    Un grand merci.

    Posté par Sylvie le 08 septembre 2017 à 20:17
  • Merci à vous deux pour cet article fort intéressant. Je me soigne de plus en plus aux huiles essentielles et j'ai pu constater leurs efficacités à de nombreuses reprises. Je serais intéressée par contre si vous avez des fournisseurs favoris pour chacune de vos huiles.

    Michèle tu parles également de leur conservation, tu parles simplement d'un endroit sombre et pas trop chaud ou tu aurais d'autres conseils?

    Michèle encore une question, ton baume à tout faire, faudrait il simplement le faire moins dosé pour pouvoir l'adapter pour un enfant de bientôt 7 ans? Et pour un d'à peine deux ans (1.5 en réalité ).

    J'ai encore une dernière question que je me pose depuis un moment dans savoir où poser la question. Il y a des contres indications pour les femmes allaitant, mais cela fait-il une différence quand l'enfant allaité a 1 an et demi? Je penses notamment à la menthe dans un dentifrice mais aussi d'autres huiles que j'aimerais utiliser. Merci d'avance pour votre avis.

    Posté par Caroline le 08 septembre 2017 à 23:22
  • Chères Michèle et Loulou, millecmercis pour cet article que je vais m empresser d imprimer !
    Il est une véritable source d infos comme je les aime : claires et efficaces !!!
    Récemment, j ai fait une formation co venant l ancrage des huiles essentielles , il n était donc pas question de leur composants choqués mais de leur qualités thérapeutiques par un ancrage olfactif , on nous a présenté l huile de mandarine si intéressante !
    Il y avait aussi l yang que je n appréciais pas trop , on m a dit que justement je devais l apprivoiser.
    Bon je vais pas raconter ma vie , hein !!!
    Je vais copier quelques formules qui sont bien complètes et utiles ...
    Article a relire a tête reposée et pas sur un petit écran, comme en ce moment !
    De 0lus il transparaît ds cet article beaucoup de savoir et aussi de la bienveillance : il en faut pour faire tout ce travail !
    Bonne journée à toutes 👍
    Je suis l autre Sylvie celle qui publie parfois avec deux ll:😄

    Posté par Sylvie le 09 septembre 2017 à 08:19
  • Coucou Sylvie ! Je t'ai reconnue
    Merci aux deux talentueuses auteures pour cet article nécessaire et très documenté que je vais m'empresser d'imprimer afin de l'avoir toujours sous la main.
    Des informations précises sur les HE, des recettes... tout pour me plaire.
    Loulou et Michèle, merci pour votre générosité.

    Posté par gingembre le 09 septembre 2017 à 10:14
  • @ Elfe des bois, merci pour ton message. Je suis bien contente que tu puisses utiliser toutes ces HE.
    Cet article démontre juste la pointe de l'iceberg quant à la versatilité des HE. Et il y a tellement de possibilités, de combinaisons avec qq HE. Ensuite, on se laisse tenter par d'autres, on veut en essayer de nouvelles... Mais ça, c'est une autre histoire.


    @ Sylvie, tu es en partie responsable... Tu as demandé cet article haut et fort à maintes reprises ^_^


    @ Caroline, je laisse Michèle répondre aux questions que tu lui poses.

    Pour la question plus générale concernant les fournisseurs d'HE, je peux te répondre partiellement, ne vivant pas en France.Pour des HE de qualités et de grade thérapeutique il y a celles de Florame, de Pranarôm, Huiles et Sens, Dr Valnet... Pour n'en citer que qq unes.

    Pour ta question concernant les HE et les femmes enceintes, il y a certaines HE que l'on ne peut pas utiliser pdt la grossesse. Je reviendrai mettre des liens d'articles de Michèle qui a traité la question à pls reprises sur Potions.
    Pour ma part, je n'ai jamais eu de pb avec les femmes enceintes que j'ai traité avec des HE depuis des années, bien au contraire.

    Pour ta question concernant la menthe ds le dentifrice, il n'y a pas de pb, de tte façon, tu recraches le dentifrice... Si tu as un doute ou peur, change de dentifrice ^_^


    @ Syllvie, là, tu viens de me méler!!! Alors laquelle es-tu, celle qui possède des citrons, celle qui vient d'avoir un petit fils??? Ou bien est-ce la même qui a les deux???

    Qui que tu sois, merci pour tes commentaires. Tu soulèves une autre partie de l'aromathérapie : l'olfaction qui a aussi son importance!


    @ Gingembre, tu sembles pouvoir faire la différence entre les deux Sylvie ^_^
    Merci à toi pour ta lecture attentive de notre article.



    @ Pour toutes et tous, j'ai fait une autre erreur dans l'article : j'ai mis la mauvaise recette pour les cicatrices. Celle que j'ai mise est excellente mais n'est pas appropriée pour l'article :

    Roll on pour les cicatrices :

    6 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic
    6 gouttes d'huile essentielle de bois de rose
    6 gouttes d'huile essentielle de palmarosa
    4 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé
    Compléter à 5 ml avec de l'huile de rose musquée du Chili ou de l'huile d'argan ou macérât de calendula et/ou de camomille

    Personnellement, j'utilise un mélange de macérât de calendula et de camomille

    Vous pouvez aussi rajouter quelques gouttes de Vit. E.

    Posté par Loulou le 09 septembre 2017 à 21:49
  • @ Caroline, voici les liens d’articles de Michèle concernant l’aromathérapie de la périnatalité :

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2012/07/04/24033954.html

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/10/03/22004305.html

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/08/30/32257098.html

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2010/09/20/19090445.html

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2007/05/10/4905229.html


    Je rajoute, pour rappel, un lien pour l’article sur les précautions d’utilisations des huiles essentielles :

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/08/03/32305286.html


    Vénézia a aussi des recettes de baumes de naissance :

    http://www.princesseaupetitpois.fr/

    Posté par Loulou le 09 septembre 2017 à 22:08
  • Loulou : je suis celle qui vient d avoir un petit fils et qui a posté les soins pour la grossesse et le nourrisson 🍼
    Merci pour les liens que tu ajoutes , très utiles !

    Posté par Sylvie le 09 septembre 2017 à 23:03
  • Coucou merci à loulou et Michèle pour ce bel article sur les he.
    C'est mon univers et je les apprécie chaque fois de plus en plus. Je fais plus que des infidélités aux médicaments pharmaceutiques 😉
    Pour l'eucalyptus radiata j'ai des sources qui permettent son utilisation à partir de 3 ans. Vous avez mis à partir de 7 ans dans l'article pour l'usage orl est ce pour une raison particulière ?
    Merci pour le travail 😗

    Posté par Rokia le 10 septembre 2017 à 02:44
  • @ Caroline, je rajoute aussi les liens des deux derniers articles de Syllvie qui traitent aussi de périnatalité :

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2017/07/03/35436713.html


    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2017/07/10/35444169.html


    @ Rokia : tu soulèves un point intéressant pour l'eucalyptus radié dont nous avions déjà discuté ds les commentaires de cet article :

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2014/03/26/29323010.html

    Ici, Santé Canada n'a pas émis de restriction d'utilisation. C'est pourquoi ds l'article je précise qu'il n'y a pas de restriction pour les pays du Commonwealth car en Australie cette huile essentielle est utilisée sur les tous petits. A suivre!

    Rokia, qui pourrait de te blâmer pour ce genre d'infidélité??? ^_^ Personnellement, je t'encourage vivement de poursuivre ds cette voie!!! ^_^

    Posté par Loulou le 10 septembre 2017 à 18:31
  • Merci le beau duo pour votre liste, qui permet de découvrir plein d'usages pour les He quel'on croit pourtant bien connaitre.
    C'est grâce à Loulou que j'ai apprivoisé le bois de rose (en fait j'emploie du bois de ho dont je préfère l'odeur) et je dois à Michèle ma découverte du palmarosa. Curieusement, ce sont deux HE dont je ne parvenais pas à saisir le parfum: anosmie totale à leur égard! Heureusement, plus maintenant.

    Quand je pars en vadrouille, je n'emporte souvent que 3 mini flacons de 2ml : tea tree, lavande plus menthe poivrée, pour ses propriétés antalgiques et digestives. Je rajoute quand même pour de longues virées du palmarosa comme déodorant.
    Michèle, à la lecture de ta liste, on constate ta passion pour les esters! il y a un très joli article sur les esters sur un site que m'avait fait découvrir Pescalune: Books of Dante: https://booksofdante.wordpress.com/2015/03/26/les-huiles-essentielles-a-esters/

    J'ai souvent fait cicatriser des piqures de méduse en préparant pour des copines, un mélange helichryse/lavande aspic dans une huile végétale: 0,5g de chaque pour 9g d'huile. Impeccable.
    Et je rappellerai l'article de Loulou sur le pamplemousse, car je refais régulièrement le mélange qu'elle préconise pour les baumes buste (pamplemousse-bois de ho ou de rose), au parfum délicieux:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2013/07/27/27675269.html
    Merci, les copines

    Posté par venezia le 12 septembre 2017 à 12:03
  • Merci loulou

    Personnellement je l'utilise chez les plus jeunes 3 voir 4 ans. Mais je privilégie le ravintsara pour les tous petits.
    J'aime ça les he. C'est rendu plus qu'une passion actuellement. ☺

    Posté par Rokia le 13 septembre 2017 à 17:10
  • @ Vénézia, tu es notre "globe trotter" préférée! é ou ée???
    Bref, l'orthographe n'est pas le sujet...
    Merci pour tes commentaires et les liens.
    Je serai curieuse de voit à quoi ressemble ta trousse de toilette/pharmacie de voyage ^_^
    Je dois dire que le mélange pamplemousse/bois de rose ou bois de hô est tjs d'actualité chez moi. C'est un mélange qui fait du bien à la peau, au corps (en huile de massage) mais aussi à l'âme!!!

    @ Rokia, nous avons toutes et tous nos huiles essentielles chouchoutes. Elles font aussi des merveilles avec les tous petits. Je connais des tous petits qui élevaient avec des huiles essentielles en pré et post natal qui avant même de savoir parler pouvaient pointer du doigt, par exemple, un flacon d'HE de camomille qd ils avaient mal aux dents...

    Posté par Loulou le 13 septembre 2017 à 19:35
  • Ma chère Loulou,

    Comme je suis contente que ce message ait enfin pu être écrit!

    Quelques remarques sur nos choix:

    * J'étais persuadée que nous aurions bien plus d'HE communes or il n'y en a que deux (tea tree et Euc. radié)!

    La lavande aspic par exemple pour moi est une HE spécifique que je n'utilise pas en trousse familiale chez le tout -petit en raison de près de 10% de cétones tel le camphre qui fait en France l'objet d'une restriction chez le bébé et l'enfant de moins de 7 ans.

    Est-ce qu'au Canada vous avez la même ouverture que pour le 1.8 cinéole des Eucalyptus radiata et ravintsara par exemple? C'est tout de même fou ces disparités!

    * De même ici le niaouli n'est plus indiqué dans la protection contre les radiations chez les femmes ayant des cancers hormono-dépendants.
    On ne leur recommande que le tea tree alors que la littérature, internet etc. regorgent de formules avec les deux HE.

    Est-ce pareil chez vous? Je me suis autorisée à le rajouter en *

    * Le bois de rose que tu adores et utilises comme j'utilise la lavande vraie.
    Je la trouve celle ci plus polyvalente parce qu'elle contient des esters qui sont ma drogue aromatique favorite et que je ne retrouve pas dans le bois de rose.

    C'est marrant et tu me diras si j'ai raison ou pas mais je trouve que c'est une HE de Baudoux qui l'adorait (et l'adore peut-être encore!) et je me demande s'il ne t'a pas contaminée

    On en a été sevrés ici en raison de la sur-exploitation de cet arbre et du coup, j'en ai perdu l'utilisation jusqu'à ce que j'en trouve une équitable produite en Guyane (France!) chez Pescalune.

    Actuellement elle a en stock celle du Pérou, produite équitablement aussi bien sûr:
    https://lacabanedepescalune.fr/huiles-essentielles/333-he-bois-de-rose-aniba-rosaeodora-du-perou-10ml.html

    * Le palmarosa, ahhh ce palmarosa!
    Une madeleine de Proust que j'adore, mais curieusement c'est une HE que je ne mets pas dans une trousse familiale mais en doudou personnel-grand mère paternelle

    Je trouve que c'est une HE qui a partout la même qualité olfactive, qui ne surprend jamais ni par ses exceptionnelles fragrances ni comme repoussoir en cas de mauvaise distillation.

    Je me surprends à ne jamais la penser comme une HE thérapeutique alors qu'elle a tant de propriétés!

    Ma chère Loulou, je et redis comme j'aime ta patte aromatique et comme tu utilises les HE de façon inattendue.
    Je ne sais ce qui dedans provient de tes goûts personnels, de la culture américaine où tu vis et travailles, de ... bref vive la francophonie aromatique

    Posté par michele le 15 septembre 2017 à 12:46
  • Oups je réponds tout de même aux questions de Caroline.

    - "Je serais intéressée par contre si vous avez des fournisseurs favoris pour chacune de vos huiles".

    C'est une question délicate Caroline car j'achète beaucoup d'HE chez les petits producteurs soit lors des salons bios parisiens, soit lorsque je suis de passage en région, soit chez Simples pluriel qui en répertorie beaucoup qui adhèrent au cahier des charges Simples :
    http://www.simplespluriel.com/

    ou chez La cabane aux Arômes Pescalune fait une sélection hyper pointue et personnalisée avec les producteurs :

    https://lacabanedepescalune.fr/

    Un seul site permet de réduire les frais de port.

    A Paris on a l'avantage de les voir quasiment tous à Marjolaine qui a lieu très bientôt (4-12 novembre).
    Si tu es parisienne, n'hésite pas à y aller, on peut discuter avec eux, sentir et surtout avoir quelques producteurs spécialistes (Astérale pour les HE malgaches, Lavandes et Cie pour les lavandes...).

    https://www.salon-marjolaine.com/


    Pour les HE corses, on a tellement l'embarras du choix maintenant (Vitalba mon chouchou pour l'hélichryse sauvage altitude, Fratini, Kalyptos...).
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2013/08/03/27771688.html

    Evidemment certains d'entre eux fournissent de grandes marques mais on ne le sait pas

    Sinon j'achète surtout des Florame dont le parfum m'est très précieux, Sevessence aussi mais le catalogue est plus réduit (je recommande leur tea tree).

    Et aussi Puressentiel qui disparait de plus en plus des pharmacies à mon grand dam! Ils ont un encens sacra pour ceux qui aiment.

    Sinon encore mais seulement quand je ne peux pas faire autrement et que je suis pressée, les HE de Pranarom et Phytosun arôm en pharmacies parce qu'actuellement elles en ont toutes!.



    - "Michèle tu parles également de leur conservation, tu parles simplement d'un endroit sombre et pas trop chaud ou tu aurais d'autres conseils?"

    Non pas d'autres conseils Caroline. A l'abri de la lumière et de la chaleur par tout moyen que l'on veut.


    -"Michèle encore une question, ton baume à tout faire, faudrait il simplement le faire moins dosé pour pouvoir l'adapter pour un enfant de bientôt 7 ans? Et pour un d'à peine deux ans (1.5 en réalité )"

    Ce n'est pas simplement une question de dosage en HE pour les enfants mais bien une question de molécules.
    Le baume BONPOURTOU ci dessus contient de l'eucalyptus radiata et ne peut pas être utilisé chez les petits de moins de 7 ans...en France.
    Si tu es au Canada, tu pourrais

    Mais comme tout est possible sur P&C voici une version qui pourrait convenir à tes petits bouts à moins d'1% d'HE.
    Fais d'abord un bon macérat huileux dont il ne faut pas nier les propriétés.

    Baume BONPOURLESPETITSDECARO
    (pour un pot de 30ml)

    . 4g de Cire d'abeille
    . 26g Huile d'olive bio macérée aux fleurs de camomille matricaire, calendula, lavande, millepertuis, consoude...
    . 2 gouttes HE Camomille romaine
    . 5 gouttes HE Lavande fine ou Petit grain bigaradier
    . 2 gouttes Ess. Mandarine


    - "Il y a des contres indications pour les femmes allaitant, mais cela fait-il une différence quand l'enfant allaité a 1 an et demi? Je pense notamment à la menthe dans un dentifrice mais aussi d'autres huiles que j'aimerais utiliser"

    Comme te le dis Loulou, pour le dentifrice, il n'y a pas de soucis.
    Par contre les recommandations pour les femmes allaitantes sont généralement celles pour les femmes enceintes.
    Le lait est gras et les HE y sont parfaitement solubles. Même si l'on craint essentiellement la voie orale et certaines HE toxiques, la prudence est de mise.

    Dis moi quelles HE tu veux utiliser et comment, ce sera plus facilel de répondre.
    A bientôt!

    Posté par michele le 15 septembre 2017 à 13:33
  • Michèle, je reviens répondre à toutes tes questions demain.
    Est-ce que je peux abuser de toi et te demander de remettre la jolie présentation de ton texte.
    Peux-tu aussi, stp, remplacer la dernière recette de mon texte par cela mise dans les commentaires?
    Merci d'avance.

    Caroline, voici un lien d'une étude faite par Robert Tisserand sur les effets de l'huile essentielle de menthe poivrée sur la lactation :

    http://tisserandinstitute.org/peppermint-and-breastfeeding-results-of-poll/

    Posté par Loulou le 16 septembre 2017 à 04:06
  • Merci pour ce super article les filles !!
    Un petit bijou référentiel à garder sous le coude - et que j'ai évidemment partagé un peu partout sur les réseaux
    Et Merci également à toutes pour tous les liens utiles dans les commentaires

    Posté par Pescalune le 16 septembre 2017 à 09:08
  • Loulou,
    merci beaucoup pour tous ces liens que tu as partagé. J'avais lu une bonne partie des articles P&C mais c'était un bon rappel. L'article sur l'huile essentielle de menthe et l'effet sur la lactation est intéressant. Après un 1 an et demi d'allaitement je dois dire que si la lactation diminue ça ne me gênerait pas forcément. Peut-être qu'elle finira par prendre un biberon un jour.

    Michèle,
    Merci pour tes réponses. Malheureusement je ne suis pas de Paris et depuis Genève ça ne risque pas d'être possible. Je vais me renseigner s'il y en a pas par ici,à Lyon peut-être.
    Je vais aller flâner un peu sur les sites que tu m'as donné. Mais il est vrai que les tester,les sentir ça m'aiderait à mieux les apprivoiser. Ta recette de baume pour mes petites est géniale,je vais de ce pas trouver les plantes pour préparer un bon macérât.

    Merci encore à toutes les deux pour votre article.

    Posté par Caroline le 16 septembre 2017 à 21:57
  • Merci Pescalune pour tes bons mots. C'est bien de diffuser cet article. Cela permettra aux gens de réaliser que l'on peut faire bcp avec juste qq HE. Mais des HE de qualité thérapeutique ^_^

    Caroline, petite suggestion pour qd tu feras la recette de Michèle du baume BONPOURLESPETITSDECARO tu pourrais faire un macérât contenant du calendula et de la camomille. Je trouve que de mélanger les deux pour les baumes pour enfants apporte un plus.

    Posté par Loulou le 17 septembre 2017 à 03:13
  • Michèle, oui, finalement, nous avons fini par le faire ^_^


    Pour ce qui est des deux seules HE communes, je ne suis pas si étonnée que cela. Et, une fois de plus, cela démontre bien la versatilité de ces dernières. Je pense que chaque aromathérapeute a des affinités différentes avec les HE et fini par avoir à ses huiles chouchoutes.

    Ici, la réglementation est différente qu’en Europe, par exemple, on trouve des médicaments en vente libre, c-à-dire en parapharmacie alors que les mêmes sot vendus derrière le comptoir en France. En ce qui concerne les HE, Santé Canada considère les HE comme un produit naturel et non un produit thérapeutique.

    Pour ce qui est des HE, il y en a un peu plus qu’il y a plusieurs années mais il faut être vigilant car on trouve des flacons d’HE de très très mauvaise qualité à côté de flacons d’HE d’excellente qualité.

    Pour les tous petits, je les utilise sur ces derniers qu’en cas de nécessité, très diluées et sur une très courte période. En fait, je privilégie l’huile essentielle de bois de rose en premier.

    L’HE de bois de rose fut parmi les premières HE que j’ai utilisée. Bcp plus douce sur le plan olfactif versus la lavande que certains clients n’aimaient pas. Je l’utilisais avant d’être « contaminée » par Dominique Baudoux. En, fait, je n’ai jamais complètement adhéré à ses choix car trop onéreux pour moi… En fait, je suis bcp plus proche de Pascal Debauche quant au choix des huiles essentielles. Si tu veux tout savoir : je pense que c’est en lisant Nerys Purchon que j’ai découvert l’huile essentielle de bois de rose.
    Petite aparté, tout comme Vénézia ^_^, je préfère l’huile essentielle de bois de hô mais ça c’est une autre histoire. Il faut bien que je t’en garde pour une autre fois…

    Michèle, je suis tjs surprise lorsque je vous lis ou que l’on me dit que ma façon de pratiquer l’aromathérapie est différente.
    Je ne pense pas qu’il y est un rapport avec la culture américaine qui est différente de la culture canadienne. Nous vivons en Amérique du Nord mais sommes différents des américains…
    Bref, je pense que c’est du à mon passé professionnel en France, à mes différentes formations ici et ailleurs, aux HE disponibles lorsque j’ai débuté (à l’époque, le choix et la disponibilité des HE de grade thérapeutique ici étaient extrêmement limités), mes lectures mais surtout aux résultats obtenus dans ma pratique au quotidien au fil des années…

    Posté par Loulou le 17 septembre 2017 à 08:15
  • Loulou,

    ça y est j'ai modifié le roll-on cicatrices mais je ne sais plus du tout ce que j'avais fait de si spécial comme présentation (?!).
    Je suis partie en vacances en apnée et j'ai zappé un tas de trucs fait alors.

    Que puis-je rajouter dans ton texte? Les photos ont été prises vite fait avec les HE présentes sur mon bureau (j'ai même honte du désordre que ça augure et que je ne vois même plus...).

    Posté par michele le 19 septembre 2017 à 14:51
  • Merci Michèle!
    Tu avais centré tes formules dans le texte et je trouvais que ça les mettait en valeur.
    Michèle, ce n'est pas un désordre, toutes ces bouteilles montrent la vie qui t'anime!!!

    Posté par Loulou le 19 septembre 2017 à 16:14
  • Bel article de vos expériences respectives , Michèle et Loulou
    Merci pour toutes ces recettes !

    Petite coquille , dans la partie de Loulou , à la section 3) eucalyptus radié et la recette pour les problèmes rhinopharyngés : 4ème HE , je pense qu'il faut lire huile de palmarosa et non palmarès
    certainement un problème de correcteur ....

    Posté par patsch le 20 septembre 2017 à 19:16
  • Chères Michèle et loulou, voici ce qu ai j ai fait ,le bonpourtou que j ai coulé ds de petits pots ,et l huile grand stress ,pour une amie qui se fait opérer la semaine prochaine ,j y ai rajouté un peu de néroli 😉
    Je retiens l huile de massages pour les tous petits ,et l huile pour les cicatrices qui servira bien à ma fille 👍

    Michèle ,ds un précédent article sur baume pour le yoga ,tu me demandais qu'elles étaient mes huiles essentielles préférées pour la méditation : en ce moment je suis fan de bois de santal !,je le trouve très bien pour moi .sinon le géranium bourbon qui m a toujours beaucoup plu .
    Qd je suis stressée je mets qq gouttes de néroli et géranium bourbon et ne me fais plus de préparation à l avance ...

    En tout cas merci beaucoup pour cet articles complet et bourré de conseils 😉

    Et un article sur les huiles ancrantes ?

    Une pensée aussi pour toutes ces personnes qui souffrent .

    Posté par Sylvie le 21 septembre 2017 à 14:52
  • Ma chère Sylvie,
    Je me permets de mettre ici la formule que j'ai préparé avez des huiles ancrantes, formule très douce car destinée à des personnes très très âgées!
    Le parfum les ravit quand je leur masse les pieds et ce baume apporte beaucoup d'apaisement (et un peu de recentrage!). Il est volontairement très simple. c'est plus un gel qu'un baume (réalisé à partir d'une formule de Michèle) car il,est crémeux et non solide.

    51,5 macérat de lavande ( sur carthame et son de riz)
    22 monoi ( du vrai, un cadeau de Michèle)
    20 huile de palme
    5 VE
    0,5 vit E
    10 gtes elixir delph
    1 HE: 15 gtes katrafay (Bilby) 10 gtes patchouli (Bilby) 5 gtes nagarmotha (Néroliane)

    le choix des HE vient d'un petit livre que j'utilise très souvent car ses indications me semblent très intéressantes (et fonctionnent bien!) : "chakras et huiles essentielles" de Claire Delaigue. J'ai choisi dans les huiles évoquées pour le chakra racine

    Posté par venezia le 22 septembre 2017 à 10:46
  • Patch : merci ^_^ Pour la coquille, je sais, mais je ne touche plus à cet article...

    Sylvie : belle production !!!

    Vénézia : merci pour cette recette et surtout pour trois découvertes pour moi. Je vais de ce pas lire sur ces nouvelles choses !

    Posté par Loulou le 23 septembre 2017 à 03:28
  • Ma chère Venezia, ,merci pour la formule : ça doit sentir très bon !
    Je ne voyais pas le katafray ds une formule comme ça ,j en ai ramené de la Réunion et il me sert plus pour les douleurs msculaires ,rhumatismale .....et je ne connais pas le nagarmotha?
    Je vai voir ça ..

    Je parts dans le sud ouest bientôt 👍
    Bises à toutes et bon w end 😉

    Posté par Sylvie le 23 septembre 2017 à 08:21
  • J ai oublié de vous demander ,j ai un doute :je veux faire un soin pour un bébé de 4 mois ,qui va bien ,malgré un petit poids à la naissance ,il a bien profité ,comme on dit 😅,et n à pas de soucis ,coliques ou autre .mais bon l hiver arrive et ils sont au pieds des Pyrénées ,avoir un soin sous la main c est toujours utile !
    Je pensais à la mandarine 🍊
    Je sais ,je sais je suis trop mère poule 😉

    Posté par Sylvie le 23 septembre 2017 à 09:16
  • Sylvie,

    Claire Delaigue donne le katrafay dans les huiles ancrantes… et Simon Lemesle de l'Astérale aussi.
    Voici un extrait de ce qu'il écrit à propos de cette HE sur son site:
    "Sur le bas du dos tous les matins le Katrafay apporte courage et détermination, permet de rester ferme et ne pas dévier tout en dédramatisant les problèmes du quotidien. Il apporte un sentiment d’ancrage induisant un sommeil réparateur."

    Pour le cypriol, également indiqué par Claire Delaigue, c'est la racine qui est distillée. Odeur un peu terreuse, mais très interessante à mini-dose, ce qui change son parfum, un peu dans le même esprit que le nard.

    Pour un petit de 4 mois, je pense plutôt à des hydrolats, et éventuellement à de l'HE de lavande, mais à micro-dose.

    Posté par venezia le 23 septembre 2017 à 18:52

Commenter l'article