Je pars en vacances dans une dizaine de jours et je n'ai pas pu fabriquer de soins chouchoutages pour partir malgré la longue liste de formules écrites dans mon carnet.
L'année a été longue et ardue donc je ne rêve que de simplicité et de calme, même dans mes cosmétiques.
Je pensais vaguement mettre un flacon d'huile polyvalente dans ma valise et basta!
100_2641

           Mais, je suis tombée sur les produits de Senke (j'adore...) et je me suis dit: "oh allez, une huile bi-phasée, même dite fine pour le corps, tu la fais directement dans le flacon, tu ne pèses rien et même la veille du départ, c'est bon".
L'INCI est vraiment simplissime. Tout est dans le flacon, la couleur, l'histoire, le parfum et le site.
Que du rêve...

           Et puis, j'ai ouvert le tiroir à huiles et ça a été le début de la dégringolade de pourcentages.
N'ouvrez jamais votre placard d'huiles alors que vous êtes fatiguée et rêvez de simplicité car vous pouvez tomber sur... l'huile de concombre.

Oui vous avez bien lu: huile pressée de graines de concombre achetée chez Luminescent au Royaume Uni.
Quand je l'ai reçue il y a des mois, en mettant mon nez sur le flacon, j'ai perdu 30 ans 20 ans d'un coup.

          Vous avez peut-être utilisé ces masques peel-off au concombre pour peaux jeunes à problèmes comme on dit aujourd'hui.
J'adorais cette odeur de concombre, pétillante, fraîche et purifiante, certainement issue du pur synthétique.

Et bien, l'huile de graines pressées sent exactement la même chose!
Immédiatement je l'ai associée à la légèreté de mon adolescence.
J'essaie de capturer cette senteur dans des savons au concombre (jus et pulpe) mais la fraîcheur ne persiste jamais bien longtemps, quoique je les trouve toujours très emollients si on peut le dire d'un savon .

100_2647
Savon au concombre et à 40% de coco pour le frérot qui aime les savons costauds. Mais, il est trop doux!

          J'en fais donc une huile corporelle fraîche, légèrement raffermissante et hydratante (puisque bi-phasée sur le papier) mais aussi réparatrice et quelque peu apaisante si nous croisons le soleil.

100_2645
Petit flacon à offrir

 

**Généralités sur les huiles bi-phasées**

- Pour ne pas utiliser de conservateurs, choisir uniquement des hydrolats en phase aqueuse.
La phase huileuse flotte au dessus de la phase aqueuse la protégeant un peu.

- Choisir un flacon vaporisateur.

- mettre beaucoup de phase aqueuse.
Les proportions idéales à mon avis seront de 50/50 ou mieux 40huileux/60aqueux.

- Choisir des huiles fines si on les veut vaporisables.

Un exemple:
- 40% phase huileuse: jojoba, coco fractionné, macadamia, anti-oxydants.
- 60% phase aqueuse: hydrolats à choisir pour leurs propriétés ou leur odeur, silicium organique, glycérine (2%) , teintures alcooliques (5/10%)

+/- agents actifs que je conseille vivement car ces formules à laisser sur la peau peuvent être un peu rustiques: Vitamines, hydratants, CO2, huiles essentielles..
De plus, les agents actifs du commerce sont souvent conservés et tout ça participe à la conservation de votre produit.

 

Pour les visages sujets à imperfections( pores dilatés, boutons...) , je trouve que les huiles bi-phasées peuvent être comédogènes.
N'hésitez pas à charger en anti-oxydants et à les terminer sur le corps si vous voulez un soin rapide à utiliser en attendant une vraie émulsion.

 

  100_2636         
Actifs faits maison avec plaisir

 

Formule de "l'huile fraîche au doux concombre"

** Phase huileuse:

- 17.3% Huile pressée de concombre (je ne connais pas les macérats de pulpe fraîche de concombre)
- 10% huile de coco fractionné (très fluide, très stable, effet sec et inodore)
- 5% insaponifiables de karité (chez Zinette)
- 5% huile de jojoba bio (fine, inodore et filmogène)
- 0.5% huile de la Saint Jean fait maison sur olive bio (macérât de millepertuis, excellent anti-inflammatoire après-soleil mais risque de photosensibilisation. J'en ai mis très peu pour cela et c'est une huile à appliquer le soir après la douche qui suit une journée de mer et de piscine)
- 0.3% antiox COS (anti-oxydant à remplacer par de la vitamine E)

**Phase aqueuse:

- 15% hydrolat (HA) de rosa damascena bio
- 13% HA de Patchouli (de Luminescent découvert grâce à Venezia, fournisseur de l'huile de concombre)
- 10% HA de santal ( très, trop peu odorant sinon ça sent le pipi cèdre)
- 5% HA de rosalina (même famille que le tea tree chez Bilby)
- 5% silicium organique ( pour améliorer le glissant car il n'y a pas d'émulsifiant)
- 5% mélange de teintures maison
(pétales de rosa centifolia du Pérou offertes par Malegria, lierre sauvage de la forêt, jasmin du Brésil offert par Venezia)

** Actifs:

- 3% sea silk (hydratant, soyeux et glissant chez Bilby)
- 3% silk gel (excellent hydratant chez Aromantic)
- 2% extrait de chondrus crispus (extrait de varech hydratant filmogène , tenseur et effet fraîcheur, Gel-alg ou silicone végétal chez AZ)
- 1% bisabolol (extrait de la camomille réparateur)
- 1% extrait HG maison de camomille matricaire
- 0.5% vit A (rétinyl palmitate)
- 0.3% extraits CO2 (carotte, calendula, amaranthe)

Quelques gouttes d'extrait de betterave pour contraster la couleur de la phase aqueuse.

 

Le mode opératoire est si complexe que j'hésite à en parler.
Suivez bien, c'est touffu.

- Introduire les ingrédients huileux un à un en les pesant:

100_2628

 

- Poursuivre par les ingrédients aqueux:

100_2629

 

- Agiter à l'aide d'une baguette pour bien mélanger:

100_2630

 

- Introduire dans un flacon vaporisateur en verre:

100_2632

 

- Le choisir tout de même un peu doré pour le chic:

100_2631

 

- Vaporiser sur le plan de travail pour vérifier que ça fonctionne bien:

100_2635

Vite, passer la main dessus (faut pas gâcher), essayer sur le dos de la main, porter sa main au nez, humer et rajeunir...

Car l'odeur de concombre est intacte. Elle n'a pas été modifiée par celle des hydrolats pourtant très francs hormis le santal qui est bien neutre.

N'est-ce pas que ça valait le coup de se concentrer en réalisant ces opérations cosmétologiques de haut niveau?
;o)))

100_2642

Le lendemain, sauter de joie en voyant que ce n'est pas un biphasé mais un tri voire un quadri-phasé.
En mettre dans un petit flacon pour donner à sa testeuse volontaire préférée.

Penser à en refaire si c'est stable d'ici le départ car 100g c'est trop peu... quand on veut rajeunir.

Et trouver pourquoi l'ajout de silicium organique (je crois que c'est lui) donne plusieurs phases.


Lait démaquillant pour les yeux

Soins du visage

Par CatherineNC

J'avais besoin d'un démaquillant pour les yeux ; je n'aime pas les bi-phasés ni l'impression  laissée par les huiles sur les yeux.
J'aime le concept du lait mais aucun n'est suffisamment efficace pour se débarrasser totalement du maquillage.

J'ai essayé de faire  un produit qui ait l'aspect et la consistance du lait avec l'efficacité d'un produit assez gras pour dissoudre le mascara (j'emploie du "non water-proof") et un trait de crayon eye-liner.

J'ai donc pensé à un produit tout simple composé  moitié huile, moitié eau, avec un peu d'ester de sucre pour la consistance et un peu de polysorbate pour l'homogénéité.

Voici ma petite formule, toute simple :

- 10 gr d'HV de ricin
- 10 gr d'HV de colza
- 10 gr d'HV d'amande douce

- 15 gr d'HA de bleuet
- 15 gr d'HA d'helichryse

-  2 gr de sucro-ester
-  3 gttes de polysorbate 80
-  1 gélule de vitamine E
-  conservateur (quantité en fonction de celui choisi)

Mettre dans un becher, à froid,  les huiles, les hydrolats  et l'ester de sucre.
Mixer à grande vitesse ; le mélange n'est pas tout à fait homogène ; ajouter alors le polysorbate, mixer à nouveau, le mélange devient alors homogène ; ajouter ensuite la vitamine E et le conservateur, bien mélanger.

On obtient alors un joli lait très fluide qui ne s'est pas séparé aprés 10 jours :


DSC01384


Je trouve ce produit aussi efficace que les démaquillants  vendus dans le commerce.
Je n'ai pas jugé utile d'ajouter autre chose car ce lait n'est pas destiné à rester sur la peau ; personnellement je termine le démaquillage avec un coton imbibé d'hydrolat pour ôter toute trace de résidu et toute sensation de gras que je ne supporte pas sur cette zone du visage.

Voilà donc un petit produit facile, vite fait et efficace.

Savon pour "Homme à la peau dure" (EDIT)

Savonnerie

Par CatherineNC

Après ce beau savon, réalisé par ces filles de toutes les couleurs, celui-ci vous paraîtra bien quelconque mais tant pis,  après tout, je n'ai que deux mains moi... hihi....

Les maris de plusieurs de mes copines adorent se laver le corps avec mes "savons de cuisine au café" !
Ah ces hommes, vous leur faites des savons doux et ils préfèrent ceux qui arrachent...

J'ai donc décidé de faire un savon, spécialement pour eux, pour décaper leur peau de brute, qui mousse bien et qui sente fort... et oui, la finesse de l'odeur des huiles essentielles n'est pas suffisante pour eux, (je les réserves aux savons que les filles apprécient..)

J'ai fait quelques fois un mélange d'huiles qui donne un savon à belle mousse, 25 % palme, 25 % coco, 25 % olive et 25 % pépin de raisin. J'ai donc utilisé ce mélange spécialement pour ces messieurs, en incorporant à la trace du son d'avoine macéré dans du lait condensé non sucré et du miel, pour adoucir le côté trés râpeux de la poudre de noyau d'avocat faite maison, incorporée à la trace ; j'ai choisi la fragrance Oatmeal Milk and Honey qui est ma préférée.

Voici comment utiliser le noyau d'avocat :

Aprés avoir dégusté votre avocat, prenez le noyau, enlevez la pellicule marron qui le recouvre et coupez le en petits morceaux (la matière est assez tendre et facile à couper).


DSC01310DSC01311








Le noyau s'oxyde très rapidement au contact de l'air et prend une couleur marron rouge.

DSC01328DSC01309

 







Laissez sécher ces morceaux 3 semaines, ils foncent et durcissent assez pour être passés au moulin à café et réduits en poudre.


La recette pour 500 gr de savon environ, surgraissé à 9 % :

- 125 gr HV palme
- 125 gr HV coco
- 125 gr HV olive
- 125 gr HV pépin de raisin (un macérat de vanille à renouveller)

160 gr d'eau     ( donné  par le calculateur THE SAGE, valeur moyenne )
soude pour un surgraissage à 9%

J'ai dilué la soude avec 100 gr d'eau seulement et gardé les 60 gr restants pour le lait concentré non sucré (dans lequel avait macéré du son d'avoine pendant plusieurs jours), lait qui a été ajouté à la trace.

A la trace :

les 60 gr de lait (j'ai ôté le son d'avoine en le passant)
1 cuillère à soupe de miel
2 cuillères à café de poudre de noyau d'avocat
1 cuillère à soupe de fragrance Oatmeal Milk and Honey
4 capsules de vitamine E

S vous n'avez pas de moule, vous pouvez utilisez ces pots de crème dessert d'une marque bien connue, présente dans toutes les grandes surfaces ; votre savon se démoulera trés facilement et aura une jolie forme.


DSC01303DSC01324







Ce savon est doux, crémeux, mousseux...

DSC01319DSC01315

 

 

 

 

mais je le laisse aux hommes, aux durs, parceque il gratte.... et moi je n'aime pas quand ça gratte !

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

Edit :

Je vous parlais d'un savon exfoliant à la vanille qui mûrissait.

Et bien celui-ci est beaucoup plus doux et je l'accepte facilement sur ma "douce peau".

Je ne retrouve plus la recette, je ne l'ai pas noté sur mon cahier... mais la base est à peu près la même que celui du dessus, sans le lait concentré.

J'ai utilisé des gousses de vanille issues de macérats maison, je ne voulais pas les jeter, alors je les ai bien égouttées, séchées et mixées le plus finement possible (ce qui n'est pas facile).

Bien sûr, je n'escomptais pas qu'elles puissent encore restituer une odeur assez forte alors j'ai ajouté à la trace de l'oleorésine de vanille et de l'huile essentielle d'amandier amer (prunus amygdalus) que je viens de découvrir dans une pharmacie.


Celui-ci, je l'aime bien !

 

DSC01329

Sur mon ordi, les savons sont un peu bleus mais, en réalité, ils sont beaucoup plus bruns.

Le savon des abeilles

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Encore un savon?!
Vous en voulez? Oui?
Alors, voici le savon des abeilles avec du miel, de la cire d'abeille et du lait de chèvre.

          J'ai testé une augmentation de la quantité de miel selon les indications de Loulou (mais je n'ai pas osé monter à 3/5% de cire) et ça a marché sans passer par la phase de gel malgré le lait!

100_2625

          J'utilise donc par précaution de la cire d'abeille en feuilles ( Bilby et Aromantic) que je trouve si fine pour les baumes.
Attention, toutes les cires en feuilles ne se valent pas.

J'ai même pu faire la saponification à 38° grâce au faible pourcentage de cire (1%).
Pour augmenter l'aspect "cireux" sans cire d'abeille, j'ai formulé avec de l'huile de jojoba bio que j'aime beaucoup saponifier.
Elle donne des savons plus denses et à la mousse serrée surtout en association avec du beurre de cacao. Mais ça reste un luxe...

          Pour la couleur dorée, j'ai terminé ma bouteille d'huile de germes de blé Emile Noël, l'une des seules huiles non bio de ma formule.
L'huile de germes de blé peut être pressée à froid mais est rarissime en version biologique.
Je n'en ai personnellement jamais trouvé alors qu'il existe des germes de blé frais bio, délicieux avec du miel et un yaourt.

Les meuniers biologiques fabriquent des farines complètes ou semi complètes. Il ne leur reste donc pas ou peu de germes de blé à vendre ou recycler.
L'huile serait peut-être prohibitive à extraire.

 

**Formule du savon des abeilles**

24% coco bio
23% olive bio
20% palme bio
17% arachide bio
7% germes de blé
4% jojoba bio
4% colza bio
1% cire d'abeille en feuilles


Soude et lait de chèvre bio selon le calculateur pour un surgras de 10%
Soie et lactate de sodium
2 cuill à soupe de miel bio liquide
10 capsules de vit E (l'huile de germes de blé est très, très rancissable)


Il n'y a pas de parfums ajoutés et je n'espère pas obtenir d'odeur particulière car la proportion de cire d'abeille est faible et ma merveilleuse huile de coco bio ne laisse pas son odeur dans le savon.

Peut-être qu'en augmentant encore la quantité de cires, vous obtiendrez l'odeur caramelisée. Mais alors, attention à la texture.

Attention également à la présence d'arachides dans la formule pour les allergiques.

 

**Problèmes rencontrés au cours de la saponification**

- Le mélange de soude dans le lait gelé s'est fait très lentement pour éviter de brûler le sucre du lait.
La soie s'est très bien mélangée à ce stade.

100_2621

Mais lors de l'ajout du miel, la couleur rouge est arrivée comme ici sans surprises mais au cours du mélange, la soie a précipité en gros "mottons" que j'ai dû éliminer en partie malgré un mixage électrique vigoureux!

100_2622

Il faudrait peut-être éviter l'association lait/soie/miel/soude/lactate.
J'ai peut-être un peu exagéré là...

- J'ai voulu texturer le savon pour figurer les rayons de cire avec du bulle plastique comme je l'ai vu sur un blog un jour de surf internet.
Mais au cours de la nuit où je saponifiais, seule dans ma grotte, à la lueur des torches, j'ai du oublier de chausser mes lunettes de taupe bigleuse et j'ai posé le film à l'envers...

100_2623

Le matin venu, oh horreur!

Les savons sont à peine texturés donc j'ai réalisé les loges à main levée avec un pique à brochettes en métal.
Allure rustique garantie malgré une formule plus qu'onéreuse!

 

100_2624


**Succès rencontrés au cours de la saponification (il ne faut pas se laisser abattre!)**

- La très jolie couleur jaune paille est due aux huiles colorées (jojoba golden bio, colza bio et germes de blé).
Elle s'intensifie avec le séchage et la texture du savon est bien plus fine que mes formules habituelles.

- La mousse jaune également (?) est serrée et ressemble à de la crème si on frotte longuement le savon.
Pour l'instant, ils sont trop frais pour que je les utilise pour le corps mais ils promettent du bonheur sous la douche!

Décidément, ce savon m'a réservé de nombreuses surprises.
Il va falloir encore en refaire pour dissiper ces mystères...

100_2627

 

"Mon Marseille de soie": Savon de Marseille surgras

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Comme elle n'a pas voulu me prêter son mari (et elle a bien raison), j'ai récidivé avec le tampon en bois traditionnellement utilisé en Inde pour teindre les textiles.

100_2613

          J'avais déjà tenté de marquer un savon blanc au coco quelques jours après la fabrication.
Comme il était déjà trop dur, l'empreinte ne se faisait pas et j'ai fini pas le marquer avec du charbon en poudre.

          Aujourd'hui, je vais vous parler du dernier (j'en fabrique beaucoup en ce moment!).
Il s'agit d'un savon de Marseille sur le modèle tropical (coco, palme, arachide) sans huile d'olive, comme Cyan m'en avait offert l'an dernier.

***Attention aux allergiques à l'arachide, ce savon est surgras! Il y a donc de l'huile d'arachide libre dedans. Il y en a qui sont morts d'un baiser au beurre de cacahuètes.***

Je ne retrouve pas la formule  sur son blog mais il était étonnamment peu dense, pâle,  presque transparent et elle l'avait baptisé "Massilia".
Cyan, revieeeent!

          Pour cet essai, j'ai utilisé le traditionnel 31 coco / 27 palme de Susan M. Cavitch mais j'ai enrichi la formule avec de la soie et du miel.
Car dans l'idée de tout le monde, le savon de Marseille d'aujourd'hui n'est plus vraiment doux sur la peau.
Chez les savonnières maison, non seulement il devient sublime de douceur et d'onctuosité mais il est simple et chic comme j'aime.

          Trêve de discours, je vous épargne mon blabla habituel,

 

*** le voilà dans sa robe indienne ***

100_2616 


*** Voici sa formule ***

Formule de mon Marcel de soie, zut! du "Marseille de soie"

42% huile d'arachide bio du Burkina Faso
31% huile de coco
27% huile de palme bio

Soude et eau pour un surgras de 10%
Miel de lavande bio

Lactate de sodium
Vitamine E

Soie super fine offerte par Moune
HE de lavandin bio et verveine du Yunnan bio

L'huile d'arachide bio est extrêmement odorante et vaguement écoeurante donc je parfume ces savons que j'aurais préféré laisser bruts.


*** Voici son mode opératoire ***


-  Le miel dans les savons est superbe, il sent très bon le caramel mais il fait monter la température très haut.
Les savons passent donc souvent par la phase de gel et si le miel est trop dosé, on peut avoir un savon friable, impossible à utiliser.

Ne connaissant pas la dose idéale (Susan reste étonnamment discrète dessus), je joue toujours de prudence et j'en mets très peu, trop peu pour avoir la magnifique odeur de caramel mais suffisamment pour dire qu'il y en a ;-)
Soit 1 cuillère à soupe pour 1,5 kg d'huiles à saponifier.

Pour éviter de le brûler et de trop faire monter la température, je l'incorpore à la soude diluée. La couleur rougit mais ne vous inquiétez pas, on ne la retrouve pas dans le savon.

*** On voit la température augmenter, voire la solution bouillir (attention donc pendant cette opération à laisser votre bocal dans un bain de glaçons et à avoir vos gants!)***


- Le moule choisi est très ouvert pour limiter la montée en température car je voudrais éviter la phase de gel et obtenir des savons bien blancs.

100_2611

Des moules individuels pourraient faire l'affaire.

Ces savons n'ont pas la transparence de ceux de Cyan à cause du miel, des proportions des huiles ou du fait de l'huile d'arachide qui est biologique et non raffinée, je ne sais pas trop...

 

- La température de saponification est volontairement basse (38°) toujours dans le but d' éviter la surchauffe.

 

- Le marquage au tampon se fait simplement au bout de deux heures pour cette formule, c'est à dire dès que la surface est suffisamment ferme pour supporter les coups de marteau sur le bois.

J'ai saturé la surface du tampon avec de l'huile d'olive avant de l'utiliser.

100_2615


Auparavant, j'avais tracé à l'aide d'une règle plate quelques lignes sur la surface pour bien centrer le tampon:

100_2614


*** Et voici sa mousse ***
 

100_2619
Simples et chics je vous disais...

Huile Lactée par Mlk

Soins du corps

Par Thomaelle

Petite recette, inspirée par une composition de Lavera, par les "fondants" de Reo, l'huile gel de Loulou, la puissante générosité pédagogique de Michèle, la rigueur noteuse de Patte et aussi ma grande paresse sous ce soleil estival.

Petite huile lactée

60gr hv soja
20gr émulsifiant MF
8gr hv avocat
3gr hv coco
6gr hv amandons de prune
3gr lécithine de soja en poudre
+poudre d'acerola
+HE si vous le voulez

on obtient une huile qui se transforme en lait au contact de l'eau, très facile, pas de problème de conservation et on peut s'amuser à colorer!

on fait juste chauffer la cire et les huiles non fragiles en touillant et on verse sur le bol de l'huile de soja et on rajoute Mr Amandons.

On peut aussi rajouter des hv jusqu'à consistance idéale et personnaliser.

Voila, le rideau se baisse sur cette recette tout à fait perfectible et qui n'attend que la suite des prochains épisodes

Merci à toutes car quand je pense à ce blog collectif, un sourire béat anime mon coeur !

"Sabão do Brasil": Savon Roucou - Calendula

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Cr. ma copine brésilienne m'a ramené de São Paolo de la poudre de roucou et un flacon d'huiles végétales difficiles à déchiffrer car l'étiquette était maculée de gras.

D'après Lunemalo, polyglotte avertie qui a tenté de lire en transparence, il y aurait du tournesol dedans.
Il doit y avoir également d'autres plantes et essences car l'huile exhale une légère odeur que je qualifierais de sucrée.

 

100_2590
Sabão do Brasil

 

      J'ai voulu tester le saupoudrage de roucou pour diviser la pâte à savon en deux comme je l'avais fait avec de l'argile rouge lors de la fabrication du "savon de l'Australie" pour le swap de Zinette.
Je n'ai malheureusement pas de photos de ce savon et je n'ai pas mémorisé de blogs où il aurait été photographié.
Je l'aimais beaucoup et il n'y en n'a plus.
Encore une occasion de refaire le même savon...

       Il n'y a rien de particulier dans la formule du savon du Brésil si ce n'est un plus fort pourcentage d'huile de coco (35%) que celui préconisé par Susan Miller Cavitch (31%).
Je l'avais expérimenté avec bonheur dans le savon du débutant.

Cette nouvelle formule donne un savon bien dur et qui n'est pas agressif à la peau car j'y ai mis  aussi des huiles de maïs et de ricin.

Le mélange d'huiles essentielles donne une senteur fraîche grâce à la menthe poivrée mais très adoucie par les autres odeurs.
J'ai tenté une audace avec du cajeput et ça marche plutôt bien.

 

100_2592

 

Formule du "sabão do Brasil"
O
n dirait que je parle portugais  couramment 

- 35% huile de coco
- 33% huile de maïs
- 27% huile de palme bio
- 5% huile de ricin macérée à chaud avec des pétales de calendula officinalis bio.

Soude et eau pour un surgras de 8%
5 capsules de vit E pour 1.5 kg d'huiles à saponifier
Morceau de soie

Poudre de roucou
35ml d'huiles essentielles
mises à macérer une semaine avant dans 20g d'huile brésilienne de composition inconnue:

10 ml de romarin cinéole bio,
10 ml de lavandin bio,
6 ml de cajeput,
5 ml de cèdre de l'Atlas bio
et 4 ml de menthe poivrée bio.

 

Pour rythmer la pâte, je l'ai divisée en deux parties:

- 1/3 nature
- 2/3 avec des pétales de calendula bio comme ici encore,
séparées par une couche de poudre de roucou.

100_2591

 

 

Mode opératoire:

- Après le mélange huiles/soude, prélever 1/3 de pâte bien avant la trace et garder à part sans toucher.

- Mixer les 2/3 de pâte jusqu'à la trace juste moyenne, parfumer en pensant à garder une partie des huiles essentielles pour le tiers restant.

- Ajouter les pétales de calendula hâchés et couler dans le moule.
Aplanir la surface en le tapotant délicatement sur le plan de travail.

- Saupoudrer de roucou à travers un tamis fin sans en mettre partout

- Laisser poser 15mn, le temps que la pâte fige un peu et que la poudre s'humecte.

100_2584
On voit la poudre de  roucou s'humecter tout doucement.

 

- Reprendre le tiers mis de côté et mixer jusqu'à la trace moyenne.

- Ajouter les huiles essentielles qui restent.

 

100_2585

- Vérifier que la surface du savon est légèrement dure et couler très délicatement ce tiers restant.

Pour ma formule, cela a été possible au bout de 15mn mais pour un savon plus riche en huiles insaturées, le temps de durcissement peut s'allonger.

Tapoter le moule sur le plan de travail pour aplanir la surface.

100_2586

         

          Quelques semaines après, ils sont bien durs et moussent abondamment.
Au découpage, il y a malheureusement eu des trainées oranges sur les pains.
100_2588

J'aurais peut-être pu les éviter en coupant le savon transversalement afin que le couteau passe sur la ligne de bout en bout au lieu de paser d'une couche à l'autre.

A part cette légère déconvenue, ils sont jolis comme tout et plaisent à Cr. à qui j'en ai bien sûr offert en compagnie d'un lait corporel coloré à l'huile de jojoba macérée au roucou.

Ce lait hydratant et réparateur contient également beaucoup d'huiles amazoniennes: andiroba, copaiba, beurre de karité murumuru et je l'ai parfumé avec le même mélange d'huiles essentielles macérées dans l'huile mystère du spa brésilien.