"Aqua mask" : masque-crème hydratant à l'argile bleue

Soins du visage

Par atelierdemichele

                    La saga des masques continue avec un masque crémeux pour peaux mixtes matures à l'huile d'onagre que je désire rafraîchissant, hydratant, adoucissant.

Un masque douceur, un peu nettoyant et qui ait une jolie couleur. Pour cela les argiles marchent parfaitement bien.

Je pense que l'on peut choisir une base de crème qui nous réussit et la compléter avec de l'argile pour avoir un bon masque.

 

            * L'argile bleue perle

 

Elle est dite "oxygénante", elle apporte de l'éclat et de la luminosité au teint alors on y va!

Selon les sources, assez pauvres je dois le dire, on lit qu'elle conviendrait aux peaux normales ou mixtes, aux peaux grasses, aux peaux sèches et très sèches... Je pense qu'elle convient à toutes les peaux comme l'argile blanche ou l'argile rose.

 

DSC03746

Argile bleue en cours d'hydratation à l'eau de sureau

      

         C'est une argile très sensible au pH comme la majorité des ingrédients bleus dont les pigments sont des farceurs.

J'ai dû jongler lors de la fabrication pour qu'elle ne rosisse pas (dès pH 5 elle devient rose). Sur la photo ci dessus, on peut malheureusement observer quelques spots roses dans un fond bleu pâle.

L'argile bleue serait-elle colorée comme l'est l'argile violette?

 

         J'avais formulé au départ avec de l'hydrolat de rose considéré comme acide.

J'ai réalisé mon mélange argile/HA et oh surprise, il rosissait immédiatement. Croyant avoir fait une bourde (genre, je n'ai plus toute ma tête), j'ai recommencé en me concentrant bien fort sur ma tâche: rose!

J'ai recommencé avec un autre HA de rose: même constat.

J'ai continué avec un nouvel HA de rose (et ai découvert en même temps que j'étais entre autres une acheteuse compulsive d'HA de roses ^_^) : même chose!

J'ai arrêté ces tests aberrants, ai repris le livre de Susan Catty qui indique quelques pH, ai sorti mes HA de ciste et d'immortelle sensés avoir  un pH nettement inférieur à 4: même chose, l'argile bleue perle devenait rose!

 Susan Catty, "Hydrosols the next aromatherapy", Healing Arts Press

 

       J'ai donc mesuré le pH de mes hydrolats (où étaient donc mes deux neurones scientifiques dites-moi?!).

- HA de rosa centifolia Lueurs du Sud : pH 5

- HA de rosa Damascena Sylviane Reina : pH 7

- HA de rosa Damascena Essenciagua : pH 6

- HA de ciste Vitalba :  pH 6

- HA d'immortelle corse Vitalba : pH 6

 

        Soit mes HA sont vieux (C'est fort possible, les HA voient leur pH augmenter dans le temps, le dernier acheté était celui de Lueurs du Sud, soit Susan Catty a réalisé ses mesures de pH au cul de l'alambic, soit il faut vraiment réviser cette histoire de pH et d'astringence selon les HA qui deviennent somme toute très relatifs.

Piste à suivre donc...

 

        En attendant, j'avais de moins en moins d'argile bleue dans mon paquet!

J'ai donc choisi un hydrolat dont je suis certaine du pH très acide que j'avais mesuré et dont je parle dans mon masque japonais.

Il s'agit de l'hydrolat de sureau qui possède une belle action nettoyante et je l'ai couplé avec de l'HA de saponaire qui a un pH proche de 7.

 

L'hydrolat de saponaire dont j'aime beaucoup la douce odeur de savon mousse un peu lors de la fabrication du gel sans dommage pour la crème finale qui semble gonflée et  ronde.

J'y retrouve le type de texture des émulsions fabriquées avec du savon comme émulsifiant que les copines ont fabriquées et que j'ai eu le bonheur de tester.

Il contient un peu d'acide malique acidifiant et conservateur.

Tout ça fait que le mélange avec l'argile gonfle et est un peu moussant.

onagre

                  *  La formule du "Blue aqua-mask"

 

- Phase A

10% HA de sureau
5% argile bleue perle

Saupoudrer l'argile au dessus de l'hydrolat sans mélanger. Laisser s'hydrater le temps de fabriquer l'émulsion.
 

- Phase B

35% HA de saponaire
10% HA de sureau
5% glycérine végétale bio
2% urée
0.5% allantoïne
0.2% gomme xanthane

Faire dissoudre urée et allantoïne dans un bécher désinfecté contenant le mélange hydrolat et glycérine tiédi.

Former le gel avec la gomme.
 

- Phase C

5% émulsifiant CG/CA (ou 1.5 cétéaryl glucoside + 3.5 alcool cétéarylique)
5% huile de carthame oléique bio (ou olive)
5% végélane (ou squalane)
3.5% biodine
2.5% zenibee cream (ou karité nilotica)
1% cétyl palmitate
0.2% antiox Cos 

Faire fondre la phase C, porter à 75° et verser en mixant dans la phase B portée à la même température.

Mixer pendant 5/10mn, ajuster l'eau perdue à froid idéalement avec un hydrolat.
 

- Phase D

3% huile d'onagre bio
3% sea silk
3% D panthénol
0.6% Ecogard
0.5% huiles essentielles

Ajouter la phase D dans la crème en mélangeant entre chacun des ingrédients.

Ajouter de l'acide lactique goutte à goutte pour obtenir un pH nettement acide à 4/5 sinon l'argile bleue rosira lors de son ajout.

 

DSC03748

 

Mélanger la phase A à l'aide d'une spatule souple pour obtenir un mélange homogène sans grumeaux.

Ajouter dans la crème acidifiée et mélanger intimement.

Couler en tube souple, étiqueter et ... dater!

 

         Le fil conducteur du parfum qui m'a valu quelque réflexion amoureuse certes mais fort peu délicate était la présence d'esters aromatiques que j'apprécie dans la camomille, la lavande fine, le petit grain mandarinier et l'ylang ylang mais aussi dans l'absolue de genêt très puissante malgré la dilution à 10% dans l'alcool (ne pas en abuser!).

Une seule goutte est largement suffisante.

 

Le parfum en gouttes pour 100g :

4 encens sauvage Florame,
3 lavande altitude bio Florame,
2 extrait CO2 de vanille Bourbon Bilby,
2 myrrhe sauvage Senteurs de fées,
1 absolue de genêt diluée dans de l'alcool Myrtea,
1 bois de rose Sevessence,
1 camomille romaine Nugier

 

Il y manque  un peu d'agrumes pour l'aérer car je le trouve un peu lourd pour un masque douceur hydratant. 

  

                      * L' émulsifiant

 

      C'est un mélange tout prêt d'alcool cétéarylique (AC) et de cétéaryl glucoside (CG) très courant dont nous avons de nombreuses formules sur ce blog.

Ce mélange donne des émulsions très professionnelles.

La proportion maximale de corps gras ne devrait pas dépasser 20/25% sous peine d'instabilité.

 

 DSC03761

      

         Je l'utilise à 5% de la formule couplé à 1% de cétyl palmitate.

Le cétyl palmitate permet à cette dose d'augmenter la stabilité des émulsions à la chaleur. Avec de la glycérine plein la formule, on accroît la stabilité au froid et on hydrate à fond.

Mon tube de masque va durer un certain temps dans la salle de bain contrairement à une crème de jour qui s'utilise quotidiennement.

De plus ce co-émulsifiant apporte confort, épaississement, onctuosité... toutes caractéristiques bonnes à prendre pour un masque-crème.

  


DSC03747DSC03749DSC03751    

 

                     * Les corps gras

 

- L'huile de carthame oléique bio


riche en omégas 9 très protecteurs cutanés.

Informations sur la composition en acides gras de la bouteille:

              


8%


AG saturés


77%


AG mono-insaturés dont oléique


14.8%


AG omégas 6


0.2%


AG omégas 3


40.1mg pour 100g


Vitamine E

 

DSC03750

 

           Je m'interroge souvent lorsque j'emploie ces huiles oléiques pour la cosmétique car elles pourraient tout à fait être remplacées par de l'huile d'olive qui contient plus de 60% d'acide oléique.

J'aime beaucoup l'huile de carthame dans les savons quand je ne choisis pas l'huile de chanvre trop verte. Ici, que reste t-il des caractéristiques du carthame quand elle est sous forme oléique?

 

- L'huile d'onagre bio


riche en omégas 6, ciments cutanés fort utiles pour les peaux déshydratées. Elle est préconisée pour réduire les rides et assouplir la peau.

 

Informations prises sur la bouteille :


8.3%


AG saturés


6%


AG mono-insaturés dont oléique 


84%


AG omégas 6 dont acide gamma linolénique


1.7%


insaponifiables

 

 

 

 

 

 

 

L'huile d'onagre est sensible à l'oxydation, je l'introduis en 3è phase et j'utilise un bon anti-oxydant dans la formule.

 

- Le végélane


Il est considéré comme le plus pur des squalanes d'olive.

Il apporte entre 2 et 15%, une souplesse à la peau, pénètre rapidement et est également un bon fixateur des pigments et des parfums.

Proche du sébum humain, il protège les peaux que l'on soumet à l'action répétée de masques divers et variés au cours de l'année des masques ^_^

 

- Le zenibee cream


Ou comment profiter des bienfaits de la cire d'abeille sans en subir les inconvénients.

C'est une cire d'abeille estérifiée (INCI : Beeswax esters C14-30) dont Chabou a parlé dans sa crème multipurpose très réussie.

Elle est très intéressante quand l'on veut se désintoxiquer du karité un peu de couvrance et une action émolliente.

Cette cire d'abeille a été modifiée pour diminuer son point de fusion en un beurre onctueux et très lisse sur la peau.

Pour une peau plus sèche que la mienne, j'aurais augmenté le pourcentage à 4/5% puisque cette formule ne contient que 15.5% de corps gras dont 2.5 de zenibee cream.

 


                   * Les agents actifs et hydratants

 

Urée, sea silk, allantoïne, D panthénol, glycérine végétale bio sur lesquels je ne m'étend pas ici pour développer la biodine.

INCI : Macadamia Ternifolia (25-30%), Phospholipids (20-25%), Glycine soja (10-15%), Stearic acid (10-15%), Glycerin (10-15%), Palmitoyl PG-linoleamide (5-10%), Squalane (5-10%).

 

La biodine dont l'INCI dit tout est un magnifique ingrédient  composé entre autres de plusieurs lipides que l'on retrouve naturellement dans la peau.

Elle s'oppose à la déshydratation, restaure le film lipidique (peaux sèches), régule le sébum (peaux grasses), densifie la peau (peaux matures).

On l'utilise entre 0.3 et 0.5% dans les produits qui se rincent et entre 3 et 4% pour les émulsions. Dois-je considérer mon Aqua-mask comme un lavant ou comme une émulsion à laisser sur la peau?

A 3.5% j'ai joué la carte de l'efficacité puisque je peux juste essuyer ce masque après la pose le soir sans rincer pour profiter de ses bienfaits.

 

       Ma formule de masque peut sembler redondante pour la glycérine, le squalane voire les omégas 6 avec cet ingrédient mais je trouve que sa qualité hydratante vient aussi de là.

 

                        *  Le verdict après utilisation

 

 La texture est souple, onctueuse et agréable à étaler en couche épaisse.

 

 Le parfum est très perfectible et ne pourrait pas convenir aux nez délicats ou peu habitués aux HE.

Ce masque me semble a posteriori très "beauté/médoc" comme la crème "nard c'est nard". On ne se renie pas ^_^

 

  La couleur est plutôt parme (elle plairait à Mlk), elle  pâlit dans le temps et je pense qu'il n'y en aura plus dans quelques semaines. Perfectible donc...

 

  La rinçabilité est parfaite grâce à la présence détergente de l'hydrolat de saponaire.

Le masque juste essuyé et laissé sur la peau pour la nuit la rend souple et  hydratée à fond le matin; je n'ai eu aucune intolérance liée au pH plutôt acide.

Cette formule serait presque un masque "coup de fouet" avant une sortie ou un événement important. Je crois que je me fais cette réflexion à chaque fois que j'utilise un masque!

Je la garderais bien pour refaire un masque hydratant simple sans argile pour peau sèche en choisissant d'autres huiles végétales... et du karité!

 

   J'aime beaucoup, beaucoup, beaucoup !


Baume pour les Valeureux

Défis

Par lloulou

Pour répondre à l’appel de Michèle, voici ma modeste contribution.

 

Après avoir vu les images de la grande déferlante, après la stupeur de l’ampleur des dégâts, les «après» sont difficilement quantifiables et vont  perdurer pour une bien longue période.

 

Les japonais vont avoir besoin de force sur du lonnnnnnng terme, de paix intérieure car il y a de quoi être en colère contre la nature et certains hommes...

 

Un macérât de thé matcha, pour sa couleur, pour le cérémonial et le coup de fouet qu’il faut donner pour l'aérer et le faire mousser avant de pouvoir le boire.

 

Un macérât de laurier pour donner de la force et qui, symboliquement protège contre l’adversité.

 

De la cire d’olive douceur, cadeau de Michèle apporté par Chabou, pour illustrer la chaîne d’amitié et de pensée à travers les océans malgré les peines et les chagrins des uns et des autres.

 

De la cire de soja pour rester dans le thème.

 

Du beurre de karité pour donner de la douceur et de la souplesse à ce baume.

 

Juste trois huiles essentielles pour une odeur fine et subtile qui vient chatouiller les narines puis qui remonte jusqu’au système nerveux pour l'éveiller avec : 

 

- Pour la force, le dynamisme, le pamplemousse.

 

- Contre la douleur physique et émotionnelle, pour calmer les bleus du corps et ceux de l’âme, du bois de rose.

 

- Contre les maux du corps, pour éviter que les mots ne soient trop violents, pour une protection subtile, le laurier noble.

 

 

Ce baume, à appliquer sur les points pulsatifs,  pénètre bien sans laisser de trace et a une odeur très fine. 

 

Un baume pour soulager le corps, le coeur et l’âme.

 

 

 

Baume pour le physique:

 

4 g de cire d’olive douceur

2 g de cire de soja 

8 g de macérât de thé matcha dans tournesol 

12 g de macérât de laurier dans huile de pépins de raisins 

14 g de beurre de Karité

Vit.E

 

 

Senteurs pour l’âme:

 

10 gouttes d’huile essentielle de citrus paradisi

8 gouttes d’Aniba rosaeodora

4 gouttes de laurus nobilis

 

 

P3290412

Baume tendre et réparateur

Défis

Par Lys Blanc

                                       Photo_115

 

Un petit baume tout simple.

Une part  d’huile de camélia et de son de riz évidemment.

 Une touche de Lotus Bleu pour ne pas oublier le divin qui est en nous, la force incroyable dont nous sommes capables. Une fleur merveilleuse dont j’ai pu découvrir l’odeur et les vertus grâce à Irène. Une fleur sacrée dans toute l’Asie mais aussi au Japon .Un symbole de pureté et de renaissance  mais aussi à laquelle on prête des vertus médicinales et spirituelles .

Un brin de coquetterie car parfois en période de tourment, penser au futile peut faire du bien. Des macérâts  de  Lys et de busserole pour garder de belles mains,et de la poudre de riz pour la douceur.


6 Céralan

3 Cire de Lotus

12 Beurre de karité

6 Beurre de kokum

10 Huile de camélia

12 Huile Inca Inchi

10 Cire de jojoba

6 Macérât de busserole/Noix du Brésil

6 Macérât de Lys/Tournesol

12 Rose musquée

8 Huile de son de riz

6.5 Macérât vanille/Coco fractionnée

0.3 Absolue de Lotus Bleu

0.2 Vit E

5 Poudre de riz

Photo_114

 

 

Une touche de douceur, un baume  réconfortant (au moins pour la peau)  je l’espère.

Je suis en état de choc devant les terribles épreuves dont doit faire face le Japon.

 

Le Japon évoquait pour moi les geishas, les samouraïs, les makis, les sushis, le feuilleton Shogun et les dessins animés mangas diffusés à la télévision par Dorothée et que je regardais avec mon fils. La réalité est malheureusement bien différente.

 

Le Japon est également appelé le pays du soleil levant et c’est la raison pour laquelle j’ai opté pour un baume de cette couleur.

 

J’ai mis de l’huile d’amande douce dans ce baume pour deux raisons. La première raison c’est parce que les japonaises ont les yeux en amande et la deuxième raison c’est parce que les japonaises ont besoin de douceur en ce moment.

 

Quand je vais manger dans un restaurant asiatique, je prend toujours au dessert des kumquats confits ; c’est donc la raison pour laquelle j’ai opté pour la cire de néroli. Pour  parfumer d’avantage ce baume, j’ai rajouté de l’absolue de jasmin qui est une plante beaucoup cultivée en Asie et qui sert à parfumer le thé.

 

J’ai mis dans mon baume de la maïzena pour l’effet soyeux qu’elle donne à la peau.

 

Je trouve ce baume tellement agréable sur la peau ainsi que son odeur, que j’ai tendance à vouloir l’utiliser plusieurs fois dans la journée ; c’est tout de même le soir avant d’aller me coucher que je l’apprécie le plus.

 

DSCN1061

 

Recette :

5 % beurre de kokum

5 % beurre de karité Nilotica

60 % huile d’amande douce

10 % cire de néroli

12 % émulsifiant olive protection

4 % cétyls ester

4 % alcool cétéarylique

15 gouttes de vitamine E

30 gouttes d’absolue de jasmin

10 % maïzena

 

DSCN1063

  

C'est Vert

Défis

Par mlkline

Couleur de l’énergie vitale

C’est vert

Couleur de la renaissance

C’est vert

Couleur de la vie, de la création

C’est vert

Couleur de la nature, qui prend si terriblement

Donne, donnera, je le souhaite si généreusement

C’est ce que j’ai vu dans un Japon grand de dignité

C’est vert

Couleur de l’espérance

 

Dans mon savon pour le Japon

Beurre de coco, karité, palme beurre de  thé, rajouté avec de l’huile de son de riz

Et toutes les poudres de plantes porteuses de cet oxygène de vie (chlorophylle, ortie, poudre de wasabi) le tout avivé d’une pointe de mica cosmétique bleu

Huile essentielle de gingembre papillon, myrte verte , laurier, bois d’inde

Du fort, du vital, du ventru, du pieds sur cette terre

 

 

DSCN0462DSCN0464


Métaphore

Savonnerie

Par mlkline

Il est un pays, un désert, un ailleurs si proche

Ou la hyène répand sa terreur

Il est un pays où le scorpion darde sa queue

Ivre et malade de fureur

Il est un ciel brûlé de soleil, abandonné des étoiles

Mais, si vos yeux, si vos pas s’aventurent

Là ou l’ombre sied à la vie

Là ou les chuchotements se déploient à gorges pleines

D’étranges fleurs pulseront de leur sève timide

Jusqu’à vos oreilles, à vos cœurs dire la force

D’étranges fleurs vous chanteront, l’éveil tout bientôt

De milliers d’oasis et le retour des étoiles

  

HPIM6499   DSCN0428

 

Formule selon la méthode de Isy, dont j’apprécie les multiples possibilités et que je conjugue à toutes les couleurs naturelles, les macérations, les « techniques », les envies, les peines, les désirs, les colères, les espoirs, les plaisirs...

 

800 coco indienne

100 palme bio et équitable

50 karité

50 murumuru

 

eau et soude pour un surgras de 7%


À la trace ajout

100 hv de quatre huiles bio (carthame, tournesol, olive)

30 hv de ricin grade pharmaceutique

 

Un peu d’ocre du Luberon, la vraie terre ramassée lors d’un séjour, rose très sombre presque rouge

Les fleurs apposées avec ces lanières qui servent à « enluminer » les corps des belles berbères de savants motifs au henné

 

Photos, de ces lanières que l'on nomme il me semble "mehendi" achetées chez Velan et dans tous les bazars à trésors arabes


 mlk

Gel aromatique antitussif

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

                Sur le même canevas que le gel anti-irritations réalisé avec de la gomme konjac, j'ai fabriqué en un tour de main un gel antitussif facile à appliquer sur le torse.

J'ai préféré la forme gel à un baume pour permettre une pénétration rapide et non poisseuse.

Je pense que lorsque l'on n'a personne sous la main pour se faire masser ou quand le soin doit s'administrer au coeur de la nuit, une texture légère est plus adaptée.


DSC03730

               En cet hiver sans fin, les microbes ont été virulents et certains ont développé une toux sèche rebelle malgré les traitements conventionnels.

 

              La toux est un phénomène de défense qu'il ne faut pas traiter à la légère.

Si elle est grasse, elle doit être respectée afin d'aider les poumons à se débarrasser des mucosités. Si elle est sèche, elle doit faire l'objet d'une consultation afin d'éliminer toute cause grave.

 

             La personne pour laquelle j'ai fabriqué ce soin a été prise en charge médicalement et ce n'est qu'un appoint pour la soulager quand sa toux sèche et non productive devient trop rebelle et fatigante.

Il ne saurait bien entendu se substituer au traitement médical.

 

 Formule du gel antitussif pour la chatte ^_-

 

- 87% Mélange d'hydrolats (tea tree, niaouli et cyprès)

- 1% Gomme konjac

- 1% Sucromix Jasmeroli (ou sucrose stéarate d'AZ)

- 1% Ecogard

- 10% Huiles essentielles

Quelques gouttes de chlorophylle liquide


pH correct pour cette formule toute en hydrolats au pH généralement acide.


DSC03717

                                             Le sucromix de Jasmeroli

 

Mode opératoire


Très facile et rapide.

Le plus long est toujours de tout stériliser au préalable, d'attendre que le gel refroidisse, de nettoyer et ranger...


- Tiédir les hydrolats autour de 50° maximum, incorporer la gomme konjac très doucement en mixant bien entre deux ajouts pour former un beau gel épais à mélanger régulièrement au cours du refroidissement.

En général je formule avec de la glycérine afin de bien mélanger la gomme dedans. Ce mode opératoire évite les grumeaux lors de l'ajout dans l'eau tiède.

Ce soin étant plutôt thérapeutique, je ne voyais pas l'intérêt de formuler avec de la glycérine.

L'ajout de la gomme sèche se doit impérativement d'être réalisé pincée par pincée en mixant vigoureusement pendant l'adjonction.

Quand je dis pincée par pincée, il semblerait que cela prête à confusion. Je n'introduis pas les doigts dans la gomme mais je la pèse dans une mini coupelle en inox que je tapote au dessus de l'eau à l'aide de l'index.

La gomme tombe en pluie fine et je contrôle le débit de la pluie ^_^

Pour 1g de gomme konjac, il me faut environ 5 manipulations de la coupelle. La patience est payante!


- Ajouter le sucromix, mélanger à la spatule en silicone.

Le gel s'opacifie à peine.

Les esters de sucre moussent beaucoup. Il faut donc les introduire lentement et mélanger à la spatule une fois le gel formé sous peine de se retrouver avec une mousse au moment de gélifier.


- Ajouter le conservateur puis les huiles essentielles en mélangeant longuement pour bien répartir les ingrédients.


- Ajuster le pH si besoin et colorer au goût.

 

Les hydrolats


- L'hydrolat de tea tree déjà utilisé ici est anti-infectieux et même si son action serait plus efficace en prise interne, jai voulu compléter les actifs de l'huile essentielle par ses composés aromatiques hydrosolubles.

- L'hydrolat de cyprès est mis de la même manière afin d'avoir le spectre entier de la plante en association avec l'huile essentielle correspondante.

- L'hydrolat de niaouli est une rareté offerte par Catherine.

Il provient en direct de Nouvelle Calédonie où cet arbre pousse à foison. La cité de Kaala Gomen a donné son nom au premier médicament riche en huile essentielle de niaouli, le Gomenol (R).

A ma connaissance seul Myrtea en vend en France.

 

Le sucromix ou pourquoi un émulsifiant en plus de la gomme konjac?


          Je rends ici un petit hommage à Jasmeroli qui a mis au point ce mélange permettant d'utiliser aisément les esters de sucre vendus par la société Copaïba.

4g  L-7D
2g  SWA-10D
6g  glycérine


          Elle m'en a offert un mini pot depuis des années. Il fait un long usage puisqu'il en faut très peu pour fabriquer des émulsions parfaites, hydratantes à souhait comme savent le faire les esters de sucre bien dosés.

Les esters étant pâteux et difficiles à manier, ce génial mélange s'utilise facilement mais je suis au bout du pot et par sécurité, j'ai gonflé les proportions d'usage à 1%.

Théoriquement 0.6% suffisent!

               Ce pourcent d'ester de sucre peut être remplacé par le sucrose stéarate d'Aromazone qui devrait être dilué dans un peu de glycérine par sécurité.

 

Pourquoi un émulsifiant en plus du konjac? Simplement parce que je voulais ajouter 10% d'HE et offrir rapidement ce soin sans pouvoir apprécier sa stabilité au long cours.

A mon sens la gomme absorbera sans souci cette proportion d'huiles essentielles. Par contre il faudrait garder l'émulsifiant pour incorporer des huiles végétales à hauteur de 10% car il est bien connu que si les HE sont liposolubles, elles ne sont pas grasses pour autant.

 

Les huiles essentielles 


C'est l'huile essentielle de cyprès qui a l'action antitussive et antispasmodique.

Elle est dopée par d'autres aux propriétés:

. anti-infectieuses (tea tree et  lavande fine qui est également anti spasmodique) 

. anti-inflammatoires (eucalyptus citriodora et lemongrass qui est en plus vasodilatatrice).

 

3% HE cyprès toujours vert bio

2.5% HE lavande fine bio

2% HE lemongrass bio

1.5% HE eucalyptus citriodora

1% HE arbre à thé bio

pour adultes

 DSC03728

           Le gel a une très jolie couleur vert d'eau que je trouve calmante et apaisante (la couleur est un peu plus soutenue que sur la photo).

J'ose espérer que le mélange costaud d'huiles essentielles est efficace et apportera un regain de forme à sa destinatrice.

La texture est légèrement moins glissante que celle d'un gel à 1% de konjac.

           Il pénètre rapidement laissant la peau sèche et douce.

 

Autres idées de gels thérapeutiques

 

- Arnica Gel

5 à 10% HV macérée à l' arnica, 1%  gomme konjac, 0.5 à 1% extrait CO2 d'arnica, eau de source, conservateur pour 100%

 

- Gel à la camomille

5 à 10% HV macérée de camomille matricaire, 1% gomme konjac, 0.5 à 1% extrait CO2 de camomille matricaire*,  2 à 5%  HE camomille (matricaire ou romaine ou les deux), eau de source, conservateur pour 100%.

 

 - Calendula Gel

5 à 10% huile macérée au calendula, 1% gomme konjac, 2% extrait CO2 de calendula*, eau de source, conservateur pour 100%

 

- Gel à la lavande

5 à 10% d'huile macérée à la lavande, 1% gomme konjac, 2 à 3% HE de lavande, eau de source/HA de lavande, conservateur pour 100%

 

- Gel apaisant aux plantes

Pour soulager les piqûres d'insectes, après brûlures, après coups de soleil...

5 à 10% huile macérée aux plantes adoucissantes (camomille, calendula, millepertuis, lavande...), 1% gomme konjac,  2% extraits CO2 * (camomille, calendula, argousier), 2 à 5% HE (lavande aspic, géranium, camomille, eucalyptus citriodora...), Eau de source et HA (lavande, camomille..) , conservateur pour 100%

 

* dosages pour des extraits CO2 dilués à l'huile de jojoba. Compter 0.2/0.3% pour des CO2 en pâte concentrée.

.... 

Gel anti-irritations ou comment fabriquer un gel d'aloé vera maison

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

        Je remarque que beaucoup de personnes achètent du gel d'aloé véra alors qu'elles sont très douées par ailleurs pour faire leurs cosmétiques.

Alors que plus facile à faire, tu meurs ^_^

 

aloe_vera_plant1285270365

        Source de l'image

 

              Ajouter du gel d'aloé véra dans une formule d'émulsion permet :

- de la stabiliser (on évite alors de peser 0,2 ou 0,3g de gomme xanthane),

- d'ajuster la quantité d'eau perdue au chauffage,

- de tricher pour allonger une texture jugée trop compacte...

tout en utilisant un ingrédient actif bon pour tout.

 

          L'aloé véra (Aloe barbadensis Liliacées) est une plante grasse très polyvalente pour la peau.

Il est à la fois apaisant, hydratant, anti-inflammatoire, cicatrisant, raffermissant et très vitaminé.

Il pourrait être présent dans tous nos cosmétiques si nous ne faisons pas partie des rares personnes intolérantes à ce précieux nectar.

DSC03713

 

          De nombreuses jardineries vendent des plants d'aloé véra en vantant les mérites de cette plante mais le gel d'aloé frais est très oxydable et difficile à conserver.

Si vous ne pouvez pas l'utiliser frais, il vaut mieux vous acheter du jus d'aloé véra à boire qui existe en version bio non gélifié.

Il peut remplacer tout ou partie de la phase aqueuse ou servir à fabriquer du gel d'aloé véra grâce à une gomme gélifiante. Votre gel sera considéré comme bio!

 

          Il suffit également de se procurer de l'aloé concentré qui est stabilisé et très utile pour en incorporer une petite quantité dans la formule laissant alors plein de place pour ajouter tous les actifs qui vous plaisent.

Cet aloé concentré existe en plusieurs concentrations, sous forme de poudre très hygroscopique (x 200) ou sous forme de solution (x 10 ou x 40).

Les deux formes peuvent servir également à fabriquer du gel d'aloé prêt à l'emploi.

 

          Formules générales de gels d'aloé véra

 

- A partir de l'aloé véra concentré X 40 (liquide)

 

. 95,90 % eau distillée ou de source

. 2,5% aloé concentré x 40

. 1% gomme xanthane

. 0,6% conservateur géogard 221

 

- A partir d'aloé concentré x 10 (liquide ou ampoules buvables)

J'en parle ici

 

. 88,40% eau distillée ou de source

. 10% aloé concentré x 10

. 1% gomme xanthane

. 0,6% conservateur géogard 221

 

- A partir d'aloé concentré x 200 (poudre)


. 97,9% Eau distillée ou de source

. 1% gomme xanthane

. 0,5% aloé concentré x 200

. 0,6% conservateur géogard 221

 

- A partir de jus d'aloé véra à boire (liquide en bouteilles)

 

. 98,4% jus d'aloé bio à boire

. 1% gomme xanthane

. 0,6% conservateur géogard 221

 

Vérifiez et ajustez le pH à l'aide d'acide lactique.

 

          Ces gels d'aloé véra pourront ensuite être incorporés dans les émulsions à raison de 10 à 30% de la formule apportant ainsi 0,1 à 0,3% de gomme xanthane.

Ce peut-être un moyen de stabiliser les crèmes ou laits  si l'on ne peut pas peser de si petites quantités et ce sera une formulation bien plus efficace qu'une pincée ou pointe de couteau ...que je trouve toujours cruel à lire.

 

         Mais bon, comme je ne fais pas les choses à moitié, j'ai cette fois-ci transformé mon gel d'aloé en un soin anti-irritations boosté par quelques actifs et une jolie couleur.

Ce gel peut être utilisé tel quel ou enrichi avec une goutte d'HE au moment de l'utiliser.

DSC03712

            Je révolutionne tout en délaissant cette bonne vieille gomme xanthane pour m'enticher de la nouveauté dont je vous parlais dans ce soin protecteur à l'aloé: la gomme konjac.

Elle absorbe beaucoup plus d'eau que la xanthane. Elle forme à 1% des gels doux et très onctueux parfaits pour assurer un massage douceur. Ce sont des gels qui présentent de fait des propriétés hydratantes.

J'étais dubitative en l'achetant car je ne la connaissais qu'en usage interne comme coupe-faim.

Mais je suis conquise par ses propriétés glissantes et surtout, surtout, c'est un agent légèrement filmogène très intéressant pour former des gels pour peaux sèches.

Le gel pourra enfin être utilisé avec efficacité sur ces peaux qui réclament du gras, encore du gras!

 

              Je formule un gel anti-irritations avec quelques actifs efficaces. Ce gel ne contient pas d'huiles essentielles.

Je peux ainsi en prélever une noisette et ajouter au moment du massage ou de l'utilisation, une goutte ou deux d'une composition thérapeutique.

Le gel au konjac se masse parfaitement et je voudrais bien l'utiliser aussi avec quelques gouttes d'un sérum huileux riche en actifs pour nourrir et hydrater le visage d'une peau mature le soir.

Les actifs utilisés peuvent même permettre l'utilisation de ce gel comme véhicule d'HE pour une peau un peu réactive.

 

            Formule du BONPOURTOU, gel anti-irritations

 

- Phase A

85% eau de source

1% allantoïne (apaisant, réparateur, anti-irritant)


Faire tiédir l'eau et y dissoudre la poudre d'allantoïne. L'eau doit redevenir limpide et incolore.

 

- Phase B

1% gomme konjac (Bilby and co)

5% glycérine végétale bio (hydratant, humectant)

 

Ecraser la gomme dans la glycérine pour obtenir une texture épaisse sans grumeaux.

Ajouter cette pâte en mince filet dans la phase A tiède (max 50°) tout en mixant au mixer à capuccino sans faire trop de bulles.


DSC03699DSC03700DSC03705

 

Arrêter le mixer dès que la texture est uniforme et continuer à mélanger jusqu'au refroidissement à l'aide d'une spatule souple en silicone.

Le gel clair va épaissir assez rapidement de manière visible.

 

- Phase C

3% D panthenol (de 1 à 5%, anti-inflammatoire, hydratant )

2,5% aloé concentré x 40 (anti-grattages, apaisant, après-rasage, hydratant)

2% extrait CO2 de camomille matricaire bio (anti-allergique)

0,5% géogard 221

+/- acide lactique pour le pH.

 

Ajouter les ingrédients dans le gel en mélangeant à la spatule en silicone très délicatement jusqu'à obtenir un gel onctueux et légèrement jaune dont on ajuste le pH à ce stade avant de colorer à l'aide d'un soupçon de mica bleu irisé, brillant à souhait.

 

DSC03702DSC03708DSC03711

 

 

On obtient une piscine bleu lagon.

C'est joli, n'est-ce pas ?

DSC03709

 

             Ben non, ça ne fait pas du tout sérieux cette couleur.

Pas pour un soin anti-irritations EFFICACE efficace, calmons nous.

 

Alors hop, je mets en flacons pompe. Deux différents pour faire choisir à cette personne au nez délicat qui aime les gels à rien, incolores et inodores.

 

DSC03714

                     

                         Et bien, même en vert lagon, ça fait la job ! 

Savon au lait d'anesse pour maman et bébé

Savonnerie

Par atelierdemichele

           C'est peut-être la formule de savon que je trouve la plus douce pour les peaux délicates.

Longtemps, j'ai diminué les graisses dures au profit d'huiles fines pour obtenir des savons peu détergents pour les bébés.

Finalement beaucoup de personnes préfèrent que ça mousse donc je n'hésite plus à formuler avec 30% d'huile de coco que je choisis vierge et non hydrogénée. Le surgraissage à 10% permet bien de contre-balancer cet effet et de  nourrir la peau.

 

           Mon savon idéal contient souvent du beurre de karité en quantité relativement modeste couplée avec du beurre de cacao et de l'huile de ricin.

Ces trois huiles ensemble vous bonifient toute formule de savon même en toute petite quantité (15% au total pour les 3).

 

 DSC03683   Le savon de la maman

 

            Formule du savon au lait d'anesse pour maman et bébé

 - 31% d'huile de coco vierge bio
- 20% d'huile de palme bio
- 20% d'un mélange d'huile d'olive raffinée et vierge
- 7% d'huile de son de riz bio
- 7% d'huile de colza bio
- 5% de beurre de karité du Bénin
- 5% de beurre de cacao du chocolatier (Valrhona)
- 5% d'huile de ricin bio

Soude et lait d'anesse pour un surgras de 10%
Soie tussah

         

           Pour une jeune maman et son bébé, j'ai donc réalisé cette formule sans parfum en choisissant de très jolis moules pour mettre en valeur ce savon finalement assez luxueux.

Il mousse très bien en donnant une véritable crème douce, onctueuse et quasi lustrée quand on le frotte longuement. Cette crème est suffisante pour laver le bébé à la main.

Malgré ses 61% d'huiles dures, il a dû sécher plusieurs semaines pour ne pas fondre trop vite.

 

           Son odeur lactée convient bien à ce moment de la vie où les mères ne se parfument plus pour laisser le bébé profiter de leur odeur de bon lait naturelle.

  

DSC03692    Le savon du bébé

 

           Pourquoi un mélange d'huiles d'olive raffinée et vierge?

     L'huile d'olive est un must dans les savons.

J'ai souvent lu que l'huile de pomace ou de grignons d'olives que Loulou et Chabou utilisent régulièrement trace vite et donne une très bonne qualité de savon.

     Susan Miller Cavitch conseille de garder notre bonne huile d'olive vierge ou extra-vierge pour la bouche.

Si l'on peut le comprendre Outre Atlantique où les bonnes huiles d"olive doivent être chères et étaient certainement très rares à l'époque où elle a rédigé son livre, pourquoi faire ce choix ici en France où les variétés bio se trouvent très facilement et à des prix raisonnables?

 

       Parce que malheureusement, la qualité du savon (je ne parle pas ici de ses qualités d'inocuité pour la peau et l'environnement), ses propriétés intrinsèques (visuel, densité, glissant, douceur, mousse, trace) sont bien meilleures.

Même avec une formule "3 huiles basiques" (coco, palme, olive), la différence m'a toujours sauté aux yeux. Impossible à trouver en France, j'ai obtenu ce mélange en Espagne dans une qualité dite "suave" dont l'acidité est contrôlée pour être peu élevée (tout de même...).

 

         Je continue à utiliser des huiles d'olive extra-vierge bio car je prends presque toujours les huiles  produites en agriculture biologique pour le savon mais je tenais à faire cette comparaison sur plusieurs lots de savons avant d'en parler ici.

L'huile de palme que l'on peut omettre dans les formules de savons en la remplaçant par d'autres beurres durs me pose le même questionnement car je trouve ses qualités intrinsèques en savonnerie tout à fait incomparables.

J'ai réalisé 3 lots avec la formule de base suivante:

- 31% coco
- 27% palme ou karité ou beurre de cacao
- 42% olive

 

            Si sur l'instant, les savons semblaient tout à fait comparables, après séchage de quelques semaines, j'ai eu une nette préférence pour le savon contenant de l'huile de palme.

Sa rinçabilité notamment est totalement unique, la mousse est moins lactescente, plus riche et je fais personnellement le choix de choisir une huile de palme produite en agriculture biologique dans des pays où l'on prend soin de la nature.

 

           Il existe des doutes sur le fait que ce type d'agriculture bio ne produit pas ses propres effets délétères. Toute production d'huile de palme contribuerait à accentuer la déforestation puisqu'elle encourage sa consommation par des populations qui n'en ont pas besoin.

Cette pression sur l'économie, engendrée par la plantation à outrance de palmiers à huiles, fragiliserait le tissu économique des pays producteurs même si elles sont dites éthiques.

Faites donc votre choix en toute connaissance de cause...

 

DSC03697La mousse

 

           Ces considérations un peu tirées par les cheveux sur la qualité du savon fait maison ne sont que des pistes de "travail" pour apprécier les différences entre les divers acides gras saponifiés.

Ici rien n'oblige le lecteur ^_^

 

           En tous cas, pas ce délicat savon pour maman et bébé ! 

Mamiwata, le masque noir peel-off

Soins du visage

Par atelierdemichele

              Chose promise, chose due!

L'année des masques a débuté avec un masque blanc inspiré par le Japon.
Aujourd'hui, c'est le continent noir qui m'a soufflé c
e masque que j'aime beaucoup utiliser car il laisse la peau très nette et douce.

DSC03668


           La déesse des eaux, esprit de la mer encore appelée Mamiwata (pidgin issu de l'anglais " mother water" transformé en "mommy water") donne son nom à ce masque purifiant destiné aux peaux normales à grasses ou à la zone T des peaux mixtes.

Testé sur une peau mature sèche, il ne s'est pas avéré agressif du tout mais ce n'est pas une peau sensible.

Comme à l'accoutumée, je tenterai de donner quelques variantes permettant d'adapter ce type de soin à toutes les peaux car la texture me semble assez révolutionnaire et séduisante.

Masques noirs du commerce ici, ici et ici (ligne très inspirante).



           Le cahier des charges


- Une couleur noire

obtenue avec  de l'argile noire très riche en fer.
Le paquet est très pondéreux dans la main, c'est assez surprenant car les autres argiles ventilées me semblent assez légères.

La poudre est lisse et n'a pas d'effet granuleux même si en mélangeant le masque émulsifié, on "entend" le bruit des particules le long du bécher.

Cette argile noire ne gonfle pas dans l'eau; Il est donc inutile de la laisser tremper avant de l'ajouter en fin de préparation comme je l'indiquais dans le masque au rhassoul.

Il est préconisé de ne pas utiliser d'ustensiles en métal quand on manipule les argiles. L'argile noire riche en fer ne s'offusquera certainement pas d'être mise dans mes béchers en inox ...

 

DSC03661

Argile mélangée au minimum d'hydrolat


- Une grande  douceur à l'application

J'aime les masques onctueux quand on doit les masser sur le visage.
Je préfère émulsifier les argiles plutôt que de les utiliser en masques extemporanés avec eau et huile.

Comme j'aime à le dire, se faire un masque demande du temps pour soi et j'apprécie d'avoir un produit tout prêt pour cela.
Mais certaines personnes peuvent aimer les masques à fabriquer à l'instant du besoin car les produits utilisés sont frais; C'est une question de goût personnel.

Pour que la couleur semble profonde sans utiliser trop d'argile, j'ai tablé sur une texture gélifiée adoucie par un émulsifiant. Il est possible de colorer le fond en blanc avec de l'empatage blanc ou de l'oxyde de zinc.
Je voulais une texture de terre glaise, de pâte lisse un peu collante qui donne envie de la malaxer, de la façonner avant de l'appliquer.

J'ai donc utilisé deux gélifiants (xanthane et cellulose) en quantité non négligeable ainsi que deux émulsifiants communs et courants (le couple MF/VE) en toute petite quantité avec de l'ester de sucre.

Pas d'ingrédients spectaculaires donc mais mes fondamentaux encore une fois pour me prouver qu'on n'en a jamais terminé avec les basiques ^_^.

Autre masque gélifié ici


- Une application fraîche

Les masques noirs me semblent devoir donner un effet un peu frais à l'application.
L'effet attendu est purifiant, sain et devrait être couplé avec une sensation de netteté qu'apporte l'alcool en quantité notable.

J'ai utilisé une teinture de bois faite maison réalisée à l'alcool à 80° avec du palo santo offert par Malégria.
Les chutes de bois sont encore dans le bocal depuis quelques années maintenant et je ne filtre qu'au moment de m'en servir.

Le parfum est tout juste parfait, agréable et très réconfortant.
Dans le masque il ressort merveilleusement bien.

Le palo santo a en outre une action intéressante sur les douleurs musculaires et articulaires. Mais sur le visage et la peau, quel effet pourrait-il avoir à part peut-être un effet anti-inflammatoire?

Il est possible d'utiliser toute teinture réalisée pour le parfum (rose, jasmin, lavande, vanille, tonka...) ou les propriétés thérapeutiques ou cosmétiques de son choix (calendula, lavande, consoude, autres plantes bénéfiques...).

Pour les personnes qui ne désirent pas d'alcool sur le visage, il est possible de remplacer la teinture par la même quantité d'hydrolat de son choix.

 

palo_santo
Photo de palo santo prise chez  Malegria


- Une odeur agréable

Le noir en cosmétique a été très à la mode dernièrement mais essentiellement pour des masques car c'est une couleur qui me semble médicinale ou très liée à la propreté, à la purification.

Si j'aime les savons noirs, j'aime que l'odeur de cette couleur soit un peu costaud, très présente et puissante.

Mais mon masque avait une douceur de texture que je ne voulais pas galvauder donc j'ai tablé uniquement sur le parfum de la teinture de palo santo.

Pas d'huiles essentielles donc et des huiles végétales  neutres pour respecter le chaud parfum du bois.

La formule peut être enrichie d'huiles essentielles choisies pour le parfum ou les propriétés cosmétiques à raison de 0.5 à 1%.

J'aime assez assortir le parfum à la couleur. Voici quelques idées extraites du site Rainbow meadows:

- argile jaune: Mélange Siren Song, en gouttes,  1 bergamote, 1 camomille romaine, 1 citron, 1 orange douce, 1 santal, 1 tangerine ou pamplemousse, 2 lavande, 1 ylang ylang complète.

- argile rose: Mélange Lavalier, en gouttes, 8 orange douce, 1 camomille romaine, 4 absolue de rose, 1 nard, 1 ylang


- Un retrait en "gommages"

Je voulais que l'on retire le masque en le gommant sur la peau avant de rincer.
C'est le moyen d'observer cet effet matifiant et purifiant de la peau.

L'alliance des gélifiants et de l'alcool permet après séchage de procéder à de légers mouvements circulaires. On observe
l'élimination du masque se détachant alors en petites particules.

J'aime beaucoup ce type de retrait et il est évidemment possible de prévoir dans la formule un peu de particules gommantes si l'on veut une réelle exfoliation.

DSC03672
Particules gommées
                   


                     La formule du "Masque noir Mamiwata"


En grammes ou pourcentages

- Phase A

47.4 eau distillée
1 allantoïne
2 arrow root tamisé
1 sucrose stéarate (ester de sucre d'Aromazone)
1.5 gomme cellulose
0.5 gomme xanthane

DSC03657

Dans l'eau tiédie au bain marie, diluer l'allantoïne et ajouter l'arrow root. Bien fouetter à l'aide d'une cuillère magique.
Ajouter l'ester de sucre et mélanger  intimement
Gélifier en ajoutant les gommes petit à petit en remettant au besoin dans le bain marie pour hydrater les gommes et gélifier à fond.

On obtient une pâte blanche  épaisse et gélifiée.
Rectifier éventuellement l'eau perdue.
Je connais les poids de mes béchers vides  et je ne saurais trop recommander de les noter dans un coin pour pouvoir procéder aux rectifications d'eau perdue au chauffage.



- Phase B

1 substitut végétal de lanoline
2 émulsifiant MF
1.5 émulsifiant VE
0.5 alcool cétéarylique
4 huile de coco fractionnée
4 huile de jojoba bio


Porter à 70° pour bien faire fondre la phase, incorporer à la phase A maintenue au chaud dans le bain marie éteint.
Sans retirer du bain chaud, mélanger intimement à la cuillère magique pour former une pâte qui se décolle des parois du bécher comme une pâte à choux.

Retirer du bain marie et mélanger vivement pendant 5 mn sans trop mollir en laissant refroidir.


- Phase C

3 NFF
0.6 Ecogard
8 teinture de palo santo
2 aloe vera liquide concentré x 40

+/- acide lactique

Ajouter au mélange A et B pour obtenir une texture grumeleuse peu flatteuse.
Continuer à fouetter à la cuillère magique jusqu'à obtenir un masque lisse et onctueux.


DSC03659DSC03660DSC03662

Rectifier l'eau perdue et ajuster le pH à l'aide d'acide lactique impérativement à ce stade car la couleur noire ne permettra plus d'observer le virage de la couleur.

Malaxer encore au besoin avec la spatule en silicone souple.


- Phase D

20 argile noire humectée d'un peu d'hydrolat ou d'eau distillée


A l'aide de la spatule souple, mélanger l'argile et le masque jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse gélifiée qui se tient.

Mettre en pots.


DSC03663


              Le masque s'utilise
en couche fine une à deux fois par semaine sur peau préalablement nettoyée et démaquillée. Masser délicatement quelques instants et laisser poser pendant 15 à 20 minutes selon l'épaisseur de la couche.

Gommer doucement en petits mouvements circulaires pour détacher les particules. La peau est nette, sèche et mate.

Elle peut ensuite être rincée ou vaporisée d'une fine couche d'hydrolat ou de lotion tonique.

 

     Formule générale d'un masque gélifié à l'argile (grammes ou %)

Phase A: 1 allantoine, 2 arrow root (ou amidon de maïs, de riz, poudre fine de bambou...), 1 ester de sucre AZ, 1.5 cellulose, 0.5 xanthane (ou 2 xanthane), eau et/ou hydrolats pour 100%

Phase B: 2 MF, 1.5 VE, 0.5 alcool cétéarylique (ou alcool cétylique, acide stéarique, cétyl esters...), 9 HV adaptées au type de peau

Phase C: 8 teinture alcoolique, 5 actifs au choix, conservateur à ajuster

Phase D: 10 à 20 argile ou charbon en poudre au choix sachant qu'il faudra ajuster la quantité d'eau selon son absorption.

 

Argile_Noire_4aef9abbd427f

   

               Quelques échantillons ont été mis de côté pour mes testeuses enthousiastes.

Elles viendront vous dire si Mamiwata leur a été bénéfique. Mamiwata, comme de nombreuses divinités fait peur mais tous les masques font peur. N'est-ce pas?

 

DSC03667