Composition de parfums d'été (7) : Eau de caramel

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

             Le parfum du caramel est intéressant pour sa note amère qui passe très bien dans la teinture.

Très simple à réaliser, elle se dilue mal aux HE pures alcoolisées car au bout de 2 jours j'avais 2 phases dans mon flacon de 10ml ( Pourquoi? Le sirop se dilue bien dans l'alcool mais j'avais choisi de l'alcool à 96°,  il manquait certainement un peu d'eau ).

              Les autres composants du parfum sont assez sucrés sauf la badiane dont la note anisée me plaît beaucoup.
Elle se prête bien aux alliances sucrées peut-être parce qu'elle fait référence au pastis.
Il y a des adeptes du pastis jaune non dilué et il semblerait que ce n'est pas la meilleure manière d'en déployer les arômes.
Il vaudrait mieux le diluer avec de l'eau; alors j'ai noyé mon caramel et sa badiane ^_^ mais dans de l'alcool!

              J'ai donc dû allonger le mélange pour en faire une eau de caramel.
La dilution du parfum m'a semblé bienvenue pour aérer un peu tout ça. La maturation de plusieurs mois aussi.
La coloration orangée soutenue vient du caramel et de l'absolue de rose.

           C'est une véritable Eau d'été sans aucun agrume pour pouvoir pschitter sans regrets quand il fera chaud. Attention tout de même à l'alcool sur la peau au soleil, ce n'est pas recommandé non plus!

 

 gla_age_parfum_caramel

 

Petit parfum d'été : Eau de caramel

En gouttes

 8 carotte
14 absolue de rosa damascena
8 badiane
48 santal album
8 ylang ylang

24 encens boswelia carterii
 10 ml de teinture de caramel
10 ml de teinture d'encens

 dans 1 flacon brun de 50 ml complété à l'alcool à 96 ou 90°

 

Teinture de caramel

1/3 caramel liquide
2/3 alcool à 90°

dans un flacon pipette de 30 ml. Mélanger, c'est tout!

 Pour cela, je prélève un peu de caramel lors de la fabrication d'un flan que je dilue avec de l'alcool à 90°. Pour écrire ce message, j'ai fait la même chose avec du caramel liquide en bouteille vendue au rayon "Aide à la pâtisserie" du magasin bio.

 

Teinture d'encens

Environ 20 grains d'une excellente résine d'encens grossièrement concassés
Couvrir d'alcool à 90° dans un flacon de 50ml

Laisser en contact plusieurs semaines voire des mois en agitant régulièrement. Le mélange sent bon très rapidement.
Filtrer.
Il ne faut pas ajouter d'eau ou d'hydrolat en cours de route sous peine de troubler la teinture. On peut réaliser des teintures de myrrhe, de copal...

La teinture d'encens de Venezia sur Potions.

 

Mode opératoire

 

Mélanger les HE, teintures et alcool dans un flacon en verre brun.
Laisser en contact au moins 1 mois à l'abri de la lumière et de la chaleur. Rectifier éventuellement à ce stade et laisser encore en contact quelques semaines.

A chaque modification, il faudra attendre...
Noter toutes les gouttes ajoutées dans un petit carnet si vous avez l'envie de refaire la même composition.

 Glacer une nuit au congélateur pour que les résidus solides se complexent, filtrer et laisser idéalement encore quelques semaines maturer.
Votre parfum est prêt.

 

              Ainsi s'achève la saga des mes petits parfums d'été qui a commencé avec  le parfum vétiver-lavande sur lequel j'ai mis quelques généralités et les formules de toutes les teintures.

Il est possible de continuer la série par la rose, l'encens, le santal, l'ylang-ylang,  le jasmin, les bois ... tout est possible autour d'une simple ligne directrice.

 

parfum_caramel_filtr_

 


Quelques livres sur les parfums

 

- Nicolas de Barry
"Des parfums à faire soi même". Editions Minerva

LA Bible pour aller plus loin, des généralités, les bases, des recettes, des conseils et adresses.
Excellent livre dont j'avais testé un vinaigre de toilette mis sur le blog.

 

- Freddy Ghozland et Xavier Fernandez
"L'herbier parfumé, histoires humaines des plantes à parfum".  Éditions Plume de Carotte
(dont j'avais indiqué l'excellence de la série "l'herbier...")

Un très beau livre sans recettes de parfums. On y trouve quelques recettes de cuisine comme celle d'une confiture de pastèques au patchouli que je me promets d'essayer.

Mais vous pourrez rêver sur des plantes à parfum, un parfumeur par plante, de belles planches d'herbier, de beaux flacons, des photos, plein d'indications et de vocabulaire sur les parfums.

 - David et Carol Schiller
"556 Aromatherapy formulas for mind and body". Sterling Ed.

Vraiment très pratique pour les personnes qui ne savent jamais combien de gouttes et avec quoi associer les HE.
Il est utilisable sans problème par les personnes qui ne maîtrisent pas l'anglais vu qu'il n'y a quasiment que de petites formules.

Je n'ai pas compté s'il y en avait effectivement 556 mais il y en a plus que vous ne pourrez jamais en faire, classées par indications dont un petit chapitre incongru sur des menus de déjeuner et dîner ^_^ .

Chaque formule compte au maximum 4 huiles essentielles, ce qui est bien pratique quand on ne possède pas une aromathèque de folie.
Ces idées peuvent servir pour faire des parfums mais aussi pour les cosmétiques et baumes.

- Patty Canac, Christiane Samuel, Samuel Socquet-Juglard
"Etes-vous au parfum? comment mieux sentir pour mieux vivre", InterEditions

Livre intéressant sans recettes.
Vous croyez que vous n'êtes pas doués pour sentir alors que vous avec un nez au milieu de la figure? Ce livre est pour vous!
Il concerne tous les aspects de l'odorat et des odeurs dans notre vie.

Il donne quelques pistes pour qualifier les odeurs que  l'on rencontre en milieu urbain ou autre (vie quotidienne, cuisine...),  les mémoires olfactives, apprendre à mémoriser les odeurs, un quizz rigolo à la fin pour découvrir votre profil olfactif.

Moi j'ai un profil oriental que je ne me connaissais pas ^_^

- Parfums naturels des marques bio
Pour s'inspirer...


Composition de parfums d'été (6) : Exotica

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

          J'espère que vous n'êtes pas lassés de ces petits parfums d'été... Plus que 2!

Celui dont je vous livre la formule aujourd'hui a été élaboré avec des ingrédients qui m'évoquent un certain ailleurs, peu identifié, variable, changeant au fil des jours.

 Tout y est de ces résines, épices, fruits  ou aromates venus d'ailleurs : cardamome, vanille, bergamote, tonka, encens, ciste, myrrhe, coriandre... et même la rose dont le nom  viendrait du vieux persan.

           Si c'était à refaire, je diminuerais le nombre de gouttes de coriandre à 2 car elle a longtemps dominé en note de tête.
Ou alors je couperais la bergamote par du citron ou du pamplemousse pour diminuer la note poussiéreuse du départ liée à la coriandre.

 A ce jour c'est un parfum dont la palette olfactive varie beaucoup tout au long de sa durée de vie cutanée. Je trouve que c'est un parfum très vivant.
Le patchouli vanillé terminant le voyage sur la peau.

 

 

Parfum_Exotica__2_

Sac en tissu wax chez Anouck31 pour y mettre les flacons d'HE

 

 

Petit parfum d'été : Exotica

En gouttes

 10 bergamote
4 coriandre fruit

 10 encens sacra
4 absolue de tonka
6 cardamome
6 myrrhe
10 absolue de rosa centifolia

 20 teinture de vanille
10 patchouli coeur
4 ciste corse

 dans 1 flacon brun de 10 ml complété par un mélange d'alcool à 96 ou 90° et de teinture de labdanum

 

L'encens sacra peut être remplacé par un encens  Boswelia carterii mais l'odeur en sera moins profonde.
Yulaan indique qu'il est intéressant de mélanger les encens de plusieurs provenances.

Le patchouli coeur, l'un des plus délicats, peut être remplacé par du patchouli normal pour obtenir une note orientalisante plus marquée.
Je suis certaine qu'il pourrait être remplacé en totalité dans cette synergie par de l'ylang ylang à choisir en version extra, celle des parfumeurs, plus douce olfactivement.

L'huile essentielle de ciste peut être remplacée par une merveilleuse teinture de labdanum en totalité.
Si vous avez la chance de posséder de l'absolue de ciste, alors là n'hésitez pas, moi j'adore!

 NE PAS SE PARFUMER AVANT EXPOSITION SOLAIRE

 

Parfum_Exotica

 

Teinture de vanille

5  à 10 gousses de vanille (oui c'est beaucoup!) grattées et coupées en tronçons
Couvrir d'alcool à 90° dans un bocal de 100ml.

Laisser en contact plusieurs mois et filtrer.
Je ne filtre qu'au bout d'un an mais il m'arrive de prélever à la pipette dans le flacon en cas de besoin, le parfum se développe rapidement.

 

Teinture de labdanum (ciste)

Merveilleuse ciste qui sous forme de résine apporte une note ambrée divine, toujours constante et sans surprise. A s'offrir absolument!
2 parts de résine brute de labdanum

3 parts d'alcool à 90°

Mélanger très régulièrement afin de solubiliser la résine. Filtrer si tout ne se dissout pas.
Nettoyer obligatoirement le goulot avec un tampon alcoolisé!

 

 Les généralités sur la fabrication maison d'un parfum ainsi que les formules de teintures se trouvent sur le message sur le parfum vétiver-lavande. 

Composition de parfums d'été (5) : Agrumes

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

              Le plus difficile de mes petits parfums d'été a été celui que je voulais faire autour des notes d'agrumes.
Si ce sont des senteurs faciles, agréables et toujours réussies, ce sont celles qui sont les moins persistantes puisque ce sont des produits très volatils.

          Les alliances classiques avec le patchouli et le santal en notes de fond, avec la cannelle  ou avec le très classique romarin des Colognes fonctionnent vraiment bien.

D'autres HE peuvent leur être associées comme dans le mélange de Rainbow meadows suivant où à côté de la  lavande et du romarin, apparaissent le basilic, la menthe, les pins, thyms  et eucalyptus plus surprenants ainsi que le cyprès, le gingembre, le lemongrass et le genièvre :

 

Workout Baby Workout Blend
ESSENTIAL OIL PARTS
Basil, Sweet 1
Cypress 2
Eucalyptus, Blue Gum 1
Fir Needle, Siberian 2
Ginger 3
Grapefruit, Pink 4
Juniper Berry 5
Lavender 40/42 7
Lemon 9
Lemongrass 1
Lime 2
Orange, Sweet 2
Peppermint 1
Petitgrain 1
Rosemary 1
Thyme, White 1

 

        Tout est donc possiblement associable aux agrumes qui constituent avec la menthe les notes de tête par excellence, il faut les laisser aller et venir au milieu des autres senteurs. Je me suis laissée guider par des parfums naturels aux agrumes.

J'adore le résultat final qui était formidable avant de le glacer mais qui a considérablement gagné en douceur.

          Il développe un parfum aqueux délicieux mais mon mélange aurait pu compter une proportion plus grande de zestes avec du pamplemousse que j'oublie toujours ainsi que quelques petits grains (vous croyez ça que j'ai oublié d'en mettre dans un parfum aux agrumes?).
La référence aux  agrumes serait peut-être plus nette.

Il est glacé et filtré depuis plusieurs semaines mais je me demande si je ne devrais pas ajouter quelque petit grain histoire de voir comment ça évoluerait.

 

Parfum_Agrumes Merci à Venezia qui m'a offert tous ces flacons à parfums

 

Petit parfum d'été : Agrumes

En gouttes

 16 bergamote
6 orange douce
6 citron
6 mandarine rouge

 6 oranger amer zeste
2 menthe nanah
2 basilic français
4 verveine  exotique (litsée citronnée)

 4 thym saturoides
16 teinture de benjoin
2 lentisque pistachier

 dans 1 flacon brun de 10 ml complété à l'alcool à 96 ou 90°

 

NE PAS SE PARFUMER AVANT EXPOSITION SOLAIRE

 

Mode opératoire

Mélanger les HE, teintures et alcool dans un flacon en verre brun.
Laisser en contact au moins 1 mois à l'abri de la lumière et de la chaleur. Rectifier éventuellement à ce stade et laisser encore en contact quelques semaines.

A chaque modification, il faudra attendre...
Noter toutes les gouttes ajoutées dans un petit carnet si vous avez l'envie de refaire la même composition.

 Glacer une nuit au congélateur pour que les résidus solides se complexent, filtrer et laisser idéalement encore quelques semaines maturer.
Votre parfum est prêt.

 

Teinture de benjoin

1 part de résine de benjoin en poudre
4 parts d'alcool à 90°

Introduire dans un flacon propre, agiter tous les jours sans ouvrir, filtrer au bout de 15j et compléter à 5 parts avec de l'alcool à 90° si l'on en a perdu à la filtration.
Il est indispensable de nettoyer le goulot avec un tampon alcoolisé après chaque prélèvement pour éviter que le bouchon colle. Toutes les résines collent un peu en séchant.

 

         La dilution de ce mélange pourrait très bien se faire avec une teinture d'écorces d'agrumes à filtrer au plus vite sous peine de se retrouver avec une odeur de zestes fermentés.

Il suffit à peine de quelques heures si vos agrumes sont de bonne qualité. Au bout de 2/3 heures, ça peut déjà être très agréable et il vaut mieux filtrer trop tôt que trop tard, le mieux en la matière étant assurément l'ennemi du bien.
Ce sont les teintures qui demandent la plus grande vigilance et un titre alcoolique d'environ 70/80° suffit largement.

 

Les généralités sur la fabrication maison d'un parfum ainsi que les formules de teintures se trouvent sur le message sur le parfum vétiver-lavande. 

Composition de parfums d'été (4) : Vanille

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

         C'est la divine vanille qui se place en 4è position sur la liste des petits parfums d'été.
La vanille, c'est bon, un point c'est tout!

On en mange et c'est évidemment tentant de s'en oindre; l'un des premiers macérâts huileux que l'on fabrique est souvent celui de pâquerettes qui sent si fort que le second est généralement celui de vanille très gratifiant du point de vue olfactif.

 

         La vanille se prête admirablement bien aux supports parfumés sur corps gras. Mais mon propos dans cette série n'est pas de traiter des senteurs sur huile.
Pour moi, elles ne font pas vraiment partie des parfums.

Ce que j'aime dans le geste du parfumage, c'est le fait que ça se "pschitte", que l'alcool s'évapore pour laisser un sillage enchanteur.
Et j'adorerais que l'on inventât un bidule qui pschitterait une douche de gouttelettes sous laquelle  je passerai pour être parfumée.
J'ai d'ailleurs un vaporisateur à l'ancienne avec une poire mais je ne connais personne qui adore pschitter pendant que je passe sous le spray.
Mon vapo fait le beau sur la commode.

Un soin huileux parfumé pour moi est un soin, une façon de s'occuper de sa peau; j'ai du mal à le considérer comme un parfum même sous forme solide.

          Pour les parfums sur alcool, j'adore le CO2 de vanille bourbon très efficace et odorant.
Il n'a pas l'odeur masquée des extraits alcooliques concentrés.

 

Parfum_d__t__Vanilla

 

Petit parfum d'été : Vanille

En gouttes

 14 orange douce
2 carotte sauvage

 10 baume de tolu dilué à 50% Farfalla

 8 clou de girofle
10 CO2 de vanille bio
4 santal Fidji

 dans 1 flacon brun de 10 ml complété à l'aide d'un mélange de teinture de vanille et d'alcool à 96 ou 90°

 

La carotte sauvage que j'utilise ici est le produit de la distillation des parties aériennes fruitées. Son odeur est plus douce que celle issue des semences de carotte que d'aucuns supportent difficilement.
Elle peut être remplacée par de la carotte semences mais il faudrait vraiment en mettre une trace (même pas une goutte complète à mon avis).

Le baume de tolu peut être remplacé par du baume du Pérou (attention au pouvoir allergisant de ces baumes) ou à défaut par de la fève tonka en absolue ou en teinture.

Le santal de Fidji peut être remplacé par du santal austrocaledonicum ou au mieux par du santal blanc bien plus profond.

 

NE PAS SE PARFUMER AVANT EXPOSITION SOLAIRE

 

Mode opératoire

Mélanger les HE, teintures et alcool dans un flacon en verre brun.
Laisser en contact au moins 1 mois à l'abri de la lumière et de la chaleur. Rectifier éventuellement à ce stade et laisser encore en contact quelques semaines.

A chaque modification, il faudra attendre...
Noter toutes les gouttes ajoutées dans un petit carnet si vous avez l'envie de refaire la même composition.

Glacer une nuit au congélateur pour que les résidus solides se complexent, filtrer et laisser idéalement encore quelques semaines maturer.
Votre parfum est prêt.

 

 Teinture de vanille

5  à 10 gousses de vanille (oui c'est beaucoup!) grattées et coupées en tronçons
Couvrir d'alcool à 90° dans un bocal de 100ml.

Laisser en contact plusieurs mois et filtrer.
Je ne filtre qu'au bout d'un an mais il m'arrive de prélever à la pipette dans le flacon en cas de besoin, le parfum se développe rapidement.

 Teinture de fève tonka

3 grosses fèves tonka concassées
Couvrir d'alcool à 90°
dans un flacon de 50ml
Agiter régulièrement et filtrer au bout d'1 ou 2 mois.

Les généralités sur la fabrication maison d'un parfum ainsi que les formules de teintures se trouvent sur le message sur le parfum vétiver-lavande.

 

 

Composition de parfums d'été (3) : Patchouli

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

 

         Suite des petits parfums pour cet été, le royal patchouli !

Oui j'ose le qualifier de royal

- même si certains ne l'aiment pas,
- même si je sature régulièrement de son odeur quand je l'utilise beaucoup en thérapeutique,
- même s'il est très connoté hippie et pas "hippie chic" malheureusement .

 

           Car le patchouli bien dosé et bien utilisé me semble être  une odeur élégante :

- les agrumes l'aèrent,
- la rose lui donne du chien,
- la vanille le rend gourmand et nourrissant,
- le santal l'ancre définitivement sur la route de l'esprit,
- le géranium le sophistique,
- l'ylang ylang l'érotise à souhait...

Seule l'alliance avec la lavande me semble délicate car cela donne une odeur vulgaire que j'ai du mal à tolérer. Mais vous avez peut-être des idées pour réussir ce duo.

          

DSC03842

 

             Je trouve qu'il va aussi bien aux hommes qu'aux femmes.
Il suffit d'oser faire quelques mélanges en ayant la main légère sur la quantité de patchouli. Il pourrait vous surprendre.

Que vous dire d'autre à part vous donner ma formule et vous laisser me dire comment vous, vous aimez le Sieur Patchouli?

 

Petit parfum d'été : Patchouli

En gouttes

6 bergamote
6 orange douce
4 citron

 8 absolue de rosa centifolia
6 sauge sclarée

 6 patchouli
4 CO2 vanille bourbon
12 teinture de benjoin
2 cèdre de l'Atlas

dans 1 flacon brun de 10 ml complété à l'alcool à 96 ou 90°

NE PAS SE PARFUMER AVANT EXPOSITION SOLAIRE 

 

La sauge sclarée apporte un peu de notes herbacées et camphrées bienvenues pour donner de la complexité au patchouli.
La pointe de camphre me semble indispensable pour couper le côté doucereux du patchouli + vanille + orange + benjoin.
Elle est également une aide fixative pour de nombreux parfums.

La teinture de benjoin ne se sent plus véritablement dans les parfums, elle est bien moins présente que l'absolue pure au bout de la maturation.
Je n'hésite pas à doser la teinture de benjoin de façon quasi exagérée par rapport à la quantité d'HE, cela donne un parfum bien fixé qui ne sent pas le benjoin MAIS je ne modifie pas  l'harmonie avant le mois d'attente.

L'extrait CO2 de vanille, peut se remplacer par une dilution des HE dans un peu de teinture de vanille (5 à 10 gouttes par exemple).

 

Mode opératoire

Mélanger les HE, teintures et alcool dans un flacon en verre brun.
Laisser en contact au moins 1 mois à l'abri de la lumière et de la chaleur. Rectifier éventuellement à ce stade et laisser encore en contact quelques semaines.

A chaque modification, il faudra attendre...
Noter toutes les gouttes ajoutées dans un petit carnet si vous avez l'envie de refaire la même composition.

 Glacer une nuit au congélateur pour que les résidus solides se complexent, filtrer et laisser idéalement encore quelques semaines maturer.
Votre parfum est prêt.

  

Teinture de benjoin

1 part de résine de benjoin en poudre
4 parts d'alcool à 90°

Introduire dans un flacon propre, agiter tous les jours sans ouvrir, filtrer au bout de 15j et compléter à 5 parts avec de l'alcool à 90° si l'on en a perdu à la filtration.
Il est indispensable de nettoyer le goulot avec un tampon alcoolisé après chaque prélèvement pour éviter que le bouchon colle.
Toutes les résines collent un peu en séchant.

 Les généralités sur la fabrication maison d'un parfum ainsi que les formules de teintures se trouvent sur le message sur  parfum vétiver-lavande.

 Je publie un peu vite ces parfums pour cause d'embouteillage ... 


Composition de parfums d'été (2) : Verveine

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

         La suite de la série des petits parfums d'été se fait aujourd'hui autour de l'huile essentielle de  litsée citronnée.
Je voudrais préciser quelles sont ses autres appellations: Verveine exotique, verveine du Yunnan,  litsée cubeba, litsea citrata ....

Un blog que j'ai découvert il y a peu, que j'apprécie et qui s'appelle "les litsées citronnées".

         C'est une odeur facile qui plait à beaucoup de personnes: fraîche et citronnée. Elle se marie très bien à la lavande.
Dans ma formule, l'absolue de mousse de chêne est une odeur de fond qui fixe le parfum qui semblerait trop fugace sinon.
C'est elle qui sert de note de fond dans les parfums chyprés (mon préféré est Mitsouko de la marque Guerlain).

 

remplissage_vaporisateur

 

              Mariée à la litsée qui est une odeur de séduction pure sans personnalité marquée, je trouve qu'elle donne de la profondeur à ce parfum qui peut être utilisé à la fois par les hommes et les femmes.

L'huile essentielle de poivre noir réchauffe un peu sa fraîcheur en apportant la sensualité qui lui manquerait.

 

 

Petit parfum d'été : Verveine

En gouttes

 4 bergamote
4 petit grain bigaradier sur fleur
6 citron

 4 oranger amer zeste
20 verveine exotique (litsée)
10 lavande fine d'altitude

 6 absolue de benjoin
4 absolue de mousse de chêne
4 poivre noir

 dans 1 flacon brun de 10 ml complété à l'alcool à 96 ou 90°

 

 

. Le petit grain sur fleur peut être remplacé par du petit grain bigaradier ou citronné
. La lavande d'altitude peut être remplacée par de la lavande fine
. L'oranger amer par de l'orange douce pour une note adoucie plus féminine
. La mousse de chêne masculinise légèrement le tout pour donner un parfum mixte. Elle peut être omise et remplacée par du romarin mais le parfum deviendrait alors plus commun.

NE PAS SE PARFUMER AVANT EXPOSITION SOLAIRE

 

Mode opératoire

Mélanger les HE, teintures et alcool dans un flacon en verre brun.

Laisser en contact au moins 1 mois à l'abri de la lumière et de la chaleur. Rectifier éventuellement à ce stade et laisser encore en contact quelques semaines. A chaque modification, il faudra attendre...
Noter toutes les gouttes ajoutées dans un petit carnet si vous avez l'envie de refaire la même composition.

Glacer une nuit au congélateur pour que les résidus solides se complexent, filtrer et laisser idéalement encore quelques semaines maturer.
Votre parfum est prêt.

Dans ce parfum, il n'y a pas de teintures.

 

Les généralités sur la fabrication maison d'un parfum ainsi que les formules de teintures se trouvent dans le message sur le parfum vétiver-lavande.

Composition de parfums d'été (1) : Vétiver-Lavande

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

        Une série de parfums légers à décliner pour l'été.

 

 DSC03957

 

         Je vous en donnerai mes formules simples et faciles d'accès que l'on peut modifier à sa guise autour d'une note dominante.

Tous ces parfums sont volontairement fabriqués avec des huiles essentielles courantes à enrichir éventuellement avec des absolues ou des HE plus rares.

 

          Un bon parfum est toujours complexe mais avec 4/5 HE on peut déjà se faire la main et être content.
La tenue est fonction de la concentration, des notes de fond et de la présence d'absolues qui tiennent mieux que les HE.
Ainsi une absolue de rose sent plus longtemps et sent  plus la rose qu'une huile essentielle de rose.

           Outre quelques généralités, ce message comporte la formule d'un parfum élaboré autour du duo vétiver-lavande et des idées de teintures de plantes odorantes permettant de couper l'alcool de la dilution des HE .

 

 

Petit parfum d'été : Vétiver-Lavande

En gouttes

 14 bergamote
 4 romarin verbenone

6 géranium rosat
6 géranium bourbon
 26 Lavande altitude

 8 cèdre de l'Atlas
2 vétiver

dans 1 flacon brun de 10 ml complété à l'alcool à 96 ou 90°

 

Le romarin verbenone peut être remplacé par du romarin cinéole
La lavande d'altitude peut être remplacée par de la lavande fine
Les deux géranium peuvent être remplacés par l'un d'eux
Le vétiver peut être omis pour donner un parfum à la lavande unisexe
L'alcool peut être coupé de teinture de lavande

NE PAS SE PARFUMER AVANT EXPOSITION SOLAIRE

Temps d'attente

          Mélanger les HE, teintures et alcool dans un flacon en verre brun.

Laisser en contact au moins 1 mois à l'abri de la lumière et de la chaleur. Rectifier éventuellement à ce stade et laisser encore en contact quelques semaines. A chaque modification, il faudra attendre...
Noter toutes les gouttes ajoutées dans un petit carnet si vous avez l'envie de refaire la même composition.

          Glacer une nuit au congélateur pour que les résidus solides se complexent, filtrer et laisser idéalement encore quelques semaines maturer.
Votre parfum est prêt.

Pour cet été, il faut donc commencer dès aujourd'hui...

 

Parfum_d__t__V_tiver_Lavande

 

Concentration habituelle en huiles essentielles

 

         C'est la concentration des supports parfumés qui va déterminer leur appellation.
On peut évidemment se faire des mélanges d'HE pures à appliquer à la goutte sur les points de pulsation si elles sont bien tolérées.

- Parfum : 15 à 30% d'HE soit 45 à 90 gouttes pour 10ml de parfum
- Eau de parfum : 8 à 15% d'HE soit 24 à 45 gouttes pour 10ml d'eau de parfum
- Eau de toilette : 4 à 8% d'HE soit 12 à 24 gouttes pour 10ml d'eau de toilette
- Eau de cologne : 3 à 5% d'HE soit 9 à 15 gouttes pour 10ml d'eau de cologne

 Je vous donnerai mes recettes concentrées de parfums qui peuvent se diluer avec de l'alcool ou une teinture pour en faire des eaux plus légères.

         Je préfère fabriquer seulement 10ml de mélange et recommencer si cela me plaît. Je trouve que c'est jour après jour que l'on sait si l'on apprécie un parfum et qu'il est dommage d'en faire beaucoup d'un coup.

Source des dosages sur le parfum

 

L'alcool des parfums

           J'utilise de l'alcool à 96° sans additif ramené d'Espagne (merci A. et F.) quasi impossible à trouver en France.
On peut le remplacer par de l'alcool à 90° acheté en pharmacie  par flacon de 250ml maximum.

Si vous demandez à votre pharmacien UN flacon  de 250ml d'alcool à 90° (sans autre mot du genre :  pur, non dénaturé etc.) il vous le vendra sans commentaires. Trop de mots tuent le message.

 Je préfère utiliser un titre alcoolique élevé plutôt que de la vodka qui est certes neutre sur le plan de l'odeur mais qui apporte trop d'eau.

          Si l'on veut absolument un titre alcoolique faible, je trouve qu'il vaut mieux diluer l'alcool à 90° avec un hydrolat parfumé (rose, fleur d'oranger ...).
La vaporisation et la diffusion des molécules odorantes se fait mieux avec un alcool fort. Je préfère augmenter la dilution des HE plutôt que d'utiliser un alcool de faible titre alcoolique.

           La glycérine peut aussi servir à diluer l'alcool à raison de 10% maximum. Lors de la vaporisation, elle ne s'évaporerait pas aussi vite que l'alcool éthylique laissant en suspension les molécules aromatiques quelques instants de plus.
J'y ai recours plus volontiers pour les parfums de maison que pour les parfums de corps.

Certains parfums tiennent bien sur glycérine. On peut donc utiliser des extraits glycérinés de vanille...

 

Les teintures

           Il est très facile de réaliser des teintures parfumées qui serviront non seulement à diluer les HE mais qui apporteront à peu de frais une note intéressante : vanille, benjoin, encens, zestes d'agrumes, bois odorants, plantes aromatiques ou médicinales (rose, lavande, romarin, sauge, menthe...), fève tonka ...

J'ai toujours à disposition de la teinture de vanille, d'encens, de tonka, de benjoin ...

           Je les réalise au feeling sans peser mes plantes sauf pour le benjoin que je réalise selon la formule du codex par habitude. Le titre d'alcool que je choisis est volontairement plus élevé que pour des teintures thérapeutiques.

- Teinture de vanille

5  à 10 gousses de vanille (oui c'est beaucoup!) grattées et coupées en tronçons
Couvrir d'alcool à 90° dans un bocal de 100ml.
Laisser en contact plusieurs mois et filtrer.

Je ne filtre qu'au bout d'un an mais il m'arrive de prélever à la pipette dans le flacon en cas de besoin, le parfum se développe rapidement.

- Teinture de benjoin

1 part de résine de benjoin en poudre
4 parts d'alcool à 90°

Introduire dans un flacon propre, agiter tous les jours sans ouvrir, filtrer au bout de 15j et compléter à 5 parts avec de l'alcool à 90° si l'on en a perdu à la filtration.

Il est indispensable de nettoyer le goulot avec un tampon alcoolisé après chaque prélèvement pour éviter que le bouchon colle. Toutes les résines collent un peu en séchant.

 

remplissage_vaporisateur

- Teinture d'encens

Environ 20 grains d'une excellente résine d'encens grossièrement concassés
Couvrir d'alcool à 90° dans un flacon de 50ml

Laisser en contact plusieurs semaines voire des mois en agitant régulièrement. Le mélange sent bon très rapidement.
Filtrer.

Il ne faut pas ajouter d'eau ou d'hydrolat en cours de route sous peine de troubler la teinture. On peut réaliser des teintures de myrrhe, de copal...

La teinture d'encens de Venezia sur Potions

 

- Teinture de caramel

1/3 caramel liquide
2/3 alcool à 90°

dans un flacon pipette de 30 ml. Mélanger, c'est tout!

J'aime beaucoup utiliser un fond de caramel dans certains parfums pour donner de l'amertume en note de tête. 

Pour cela, je prélève un peu de caramel lors de la fabrication d'un flan que je dilue avec de l'alcool à 90°. Pour écrire ce message, j'ai fait la même chose avec du caramel liquide en bouteille vendue au rayon "Aide à la pâtisserie" du magasin bio.

 

- Teinture de fève tonka

3 grosses fèves tonka concassées
Couvrir d'alcool à 90°

dans un flacon de 50ml
Agiter régulièrement et filtrer au bout d'1 ou 2 mois.

 

-Teinture de labdanum (ciste)

Merveilleuse ciste qui sous forme de résine apporte une note ambrée divine, toujours constante et sans surprise. A s'offrir absolument!

2 parts de résine brute de labdanum
3 parts d'alcool à 90°

Mélanger très régulièrement afin de solubiliser la résine. Filtrer si tout ne se dissout pas.
Nettoyer obligatoirement le goulot avec un tampon alcoolisé!

 

- Teinture de lavande

1 part de fleurs de lavande sèches
4 parts d'alcool à 70°

Laisser en contact 15 jours et filter.

 

Comment modifier le titre de l'alcool à 90°?

* Dans une éprouvette de 100ml, introduire le volume du titre que l'on veut obtenir (ici 70° donc 70ml) d'alcool à 90° et compléter au volume du titre dilué avec de l'eau distillée (ici 90° donc 90ml. On ajoute donc 20ml d'eau distillée).

Cette dilution n'est pas absolument précise mais elle est bien suffisante pour les parfums.

* Pour obtenir de l'alcool à 60°, on mesure 60ml d'alcool à 90° et on ajoute 30ml d'eau distillée.

 

La signature olfactive personnelle

       Il est possible de se fabriquer un fond personnalisé à introduire dans toutes ses compositions parfumées pour diluer les HE : une teinture de plantes et résines enrichie ou non d'HE et d'absolues qui vous plaisent.

Les parfums auront alors une personal'touch systématique.

Suite à la remarque de Venezia en commentaires, je précise qu'ici le terme "fond" ne fait pas référence à la note de fond en parfumerie.

      Je n'y ai personnellement pas recours car je trouve agréable de changer radicalement de parfum. J'en offre peu mais peut-être est-ce ainsi qu'on devient un "nez" reconnu ^_^

 

Les notes

 

       Connaître les notes de parfumerie (tête, coeur et fond) est utile mais rien n'oblige à les respecter.
Pour débuter, je trouve néanmoins qu'on ne fait jamais d'erreur en s'y référant.

Chabou a écrit un tableau de composition du parfum sur ce blog.
Néroliane
classe ses HE en fonction des notes.
Des pistes pour fabriquer son parfum chez
ValérieVenezia, Irène, Bioty passion,  Hooly... et bien d'autres certainement.

  

 DSC03957


  

      Mes petits parfums d'été à venir :

- Patchouli
- Agrumes

- Verveine
- Vanille
- Eau de caramel
- Exotica
- Enfleurage de roses rouges  (bonus) 

            Un petit livre pratique pour herboriser tranquille notamment en ce printemps superbe et précoce où tout pousse à foison.

Il répertorie 165 plantes médicinales choisies parmi les plus courantes de nos régions.

 

Wolfgang Hensel est l'auteur de nombreux ouvrages sur les plantes médicinales d'Europe. Il y porte un regard très pratique qui me semble indispensable dès lors que l'on veut vulgariser une discipline.

Ce petit livre peut donc être complété par d'autres si l'on aime cette approche.

 

"Quelle est cette plante médicinale?"

Wolfgang HENSEL, 127 pages, 9.90 €

Editions Vigot

 

9782711420551

 

 

Le prix et le format

- Prix: Moins de 10 euros.

C'est un investissement qui vaut vraiment la peine si vous allez régulièrement vous balader dans la nature et que vous aimeriez pouvoir reconnaître voire récolter en toute sécurité quelques simples.

 

- Le format est un 10/18 très pratique car il tient dans la poche.

La couverture est joliment colorée en vert et rose.

Et ce qui me semble une idée judicieuse, elle est recouverte d'un protège-cahier en plastique transparent qui permet de l'emporter en forêt sans crainte de le salir.

Un décimètre dessiné sur la 4è de couverture permet même de mesurer la plante et ses organes ;)

 

 

La mise en pages

Le système de classification se fait par couleur des fleurs:

- fleurs blanches

- fleurs jaunes

- fleurs rouges, roses et mauves

- fleurs bleues

- fleurs vertes

 

Cette classification chromatique est très pratique et permet d'aller rapidement à la plante qui nous intéresse.

Puis dans chaque rubrique, une subdivision en fonction du nombre de pétales nous mène directement aux monographies.

La limite est tout de même de ne pas pouvoir l'utiliser si la plante n'est pas fleurie au moment de l'observation.

 

Chaque double page est divisée en 3 parties longitudinales et comprend:

- à gauche, 3 plantes avec le nom commun, le nom latin, les caractéristiques, l'habitat et une remarque.

- à droite, en regard du texte, une photo de la plante fleurie.

 

L'ordre alphabétique n'est pas respecté et je ne suis pas arrivée à comprendre le classement. Ce n'est pas gênant car il y a assez peu de plantes par rubrique et l'index est parfait.

 

 

L'index et le glossaire

Fort bien faits avec une double entrée par nom latin et nom commun.

Le glossaire me semble néanmoins un peu technique et peut ne pas intéresser ceux qui peu férus de botanique n'en aiment pas moins les plantes.

Il occupe à peine 2 pages donc on pardonnera cette érudition.

 

Mes "plus"

J'aime tout et je trouve les ouvrages édités chez Vigot de grande qualité.

Ce livre peut constituer une première approche pour ceux qui recherchent un livre concis sur les plantes communes et ont envie de les voir en vrai plutôt que d'en avoir une connaissance livresque.

 

Il a les défauts de ses qualités, cette concision pouvant parfois être limite si l'on veut en apprendre plus sur une plante, notamment sur ses usages médicinaux.

C'est un livre de reconnaissance botanique sur le terrain.

 

Mes "moins"

- Quelques rares photos sont prises de trop loin ou de trop près pour permettre une vraie reconnaissance. Il manque parfois le feuillage ou quelques détails pour différencier deux plantes aux fleurs semblables.

Mais la description botanique dans le chapitre "caractéristiques" est assez précis pour éviter les confusions.

 

- L'introduction est vague, l'auteur y mêle allègrement homéopathie, anthroposophie, phytothérapie...

J'aurais préféré quelques conseils pour herboriser ou récolter correctement les simples, pour éviter de commettre des erreurs en prélevant des plantes menacées...

 

- Quelques rares pages sont consacrées à des médicinales qui ne font pas partie de la pharmacopée européenne (gingko, ginseng...)

 

- Un petit crayon et quelques pages vierges auraient constitué un kit du parfait petit herboriste!

 

Conclusion

Un livre à s'offrir si l'on aime fréquenter les chemins sauvages, les trottoirs des villes, les jardins botaniques...

Très réussi.

 

Voyez sur le blog d'Emiliebulles, dans la catégorie "l'herbier urbain", son recueil des plantes qui colonisent  les trottoirs de sa ville (j'adore cette idée!)

Baume à l'angélique et ... au beurre EZ

Soins pour hommes

Par atelierdemichele

         Entre deux questions à propos d'un maquereau fumé qui a fait un long voyage en compagnie de plusieurs congénères, il m'a écrit :

- "mais à quoi est due l'exceptionnelle pénétration?"

- "je peux même en mettre plusieurs couches d'affilée sans avoir de gras persistant"

- "je crois que les baumes à l'angélique parlent à mon âme", "l'odeur est effectivement étrange.. mais je le trouve très apaisant pour l'esprit"

- "je suis sidéré là"

Tout ça m'a tellement contentée que je partage avec vous la recette de ce baume qui lui plait tant, lui qui en digne représentant de la gent masculine fuit le gras.

 DSC03830 

         Il arrive que l'on se plaigne du beurre de karité qui granule dans les baumes.

L'une des astuces qui courent le net est de chauffer longuement (30mn) et très fortement (80°)  le beurre de karité avant la fabrication, ce qui m'ennuie personnellement.

Cela m'ennuie d'autant plus que je ne vois que la chauffe et le malaxage de toutes les huiles et beurres ensemble pour permettre d'éviter la recristallisation. Et encore, j'ai eu des surprises...

J'ai plutôt l'expérience de la granulation du beurre de cacao ou des beurres indiens dont la composition est proche du cacao.

 

          Il existe outre atlantique un ButterEZ  ou un natrabutter sensés éviter ce phénomène.

Leur INCI est:Caprylic/Capric/Stearic Glycerides.

Dès 10/15% ils amélioreraient l'aspect des baumes où l'on craint la granulation des beurres.

 

DSC03826

Beurre EZ


J'ai fabriqué un beurre EZ sans trop réfléchir aux proportions ni à la composition juste pour essayer de vérifier cela.

Je pense qu'on pourrait augmenter légèrement la part d'acide stéarique.


Beurre EZ maison

- 45% acide stéarique

- 55% huile de coco fractionné (caprylic/capric triglycérides)

 

Soit pour ce test:

- 6.8g acide stéarique

- 8.2g d'huile de coco fractionnée

mis à fondre au bain marie dans un bécher propre.


Mélanger à la spatule dans le bain marie éteint pendant 5 minutes.

Mixer au mixer à capuccino hors du bain marie pour aérer la texture pendant le refroidissement. A ce stade le beurre EZ reste assez fluide.

Mettre en pot.

Le beurre EZ maison épaissit gentiment en gardant la texture molle, légère et très blanche.


DSC03828

      Beurre EZ

             

            Ce beurre EZ a ensuite servi à fabriquer un baume à l'angélique que je voulais très thérapeutique.

Le parfum composé d'huiles essentielles variées (angélique racine et semences, baume de copahu, orange douce, lavande) s'est avéré très bizarre quoiqu'efficace.

Je vous épargne ses proportions pour vous donner une autre formule bien plus agréable olfactivement.

Inspirée d'un mélange de Rainbow meadows appelé "sensual guy", avouez que je ne pouvais pas mieux tomber.

En gouttes:

- 8 sauge sclarée Nugier

- 6 tulsi Farfalla (basilic saint indien)

- 4 angélique racine Nugier

- 5 angélique semences Nugier (plus raide olfactivement).

 

DSC03829DSC03827

        Le baume fraîchement coulé et les HE


Précautions: HE contre indiquées en cas de grossesse, allaitement, exposition solaire, cancers hormono dépendants et enfants.


             J'ai refait de ce baume en gardant la formule simple de départ et en colorant en vert clair pour évoquer l'angélique.

Le sensual guy a reçu le test de départ à l'odeur horrible.

C'est mon fils adoptif, il me pardonnera tout ^_^

 

 Formule du baume à l'angélique pour un sensual guy


- 18g beurre de karité du Bénin

- 2g beurre EZ maison

- 1 soupçon de colorant oxyde vert

- 24 gouttes du mélange d'huiles essentielles


Faire fondre les beurres et le colorant au bain marie.

Mixer au mixer à capuccino pour bien répartir le colorant dans la masse.

Mélanger à la spatule dans le bain marie éteint pendant 2 ou 3 minutes afin de lisser la texture et éliminer les bulles d'air.

Mélanger 5 mn hors du bain marie puis couler en pots.

Faire durcir au réfrigérateur.

 

DSC03831

Baume à l'angélique en petits pods à clapets

        

          On obtient un beurre vert printemps qui sent très bon le tulsi pour l'instant puisque je viens de le refaire.

Le parfum va maturer dans les jours qui viennent ainsi que la texture qui se bonifie dans le temps en prenant l'aspect du beurre de karité. Mais il laisse la peau sèche.

Pour connaître la pénétration sur la peau, je vous laisse relire ci dessus, les extraits des mails du fiston.

Ils parlent d'eux mêmes...

 

          Je suis incapable pour l'instant de conclure quant à la granulation ou non de ces baumes mais j'aime beaucoup le rendu.

Et il y a 90% de beurre de karité dedans ^_^

Les Menthes Corporelles au Soja Emuls

Soins du corps

Par mlkline

L’Aimante à corps pour Elles

  

DSCN0624

Sont le fruit de folâtres butinages , de légers papillonnages, de survols souvent « intrigués » et « interpellés » sur vos blogs Mesdames qui offrez sur un plateau

Virtuel mais néanmoins fort généreux et créatif, nombre de trouvailles et de recettes, de pas à pas et j’en passe si riches d’enseignement et de partage à écran ouvert

M’enrichissant à l’insu de mon plein gré de toutes ces cogitations en passant par là, et encore et puis ,et aussi  ,je vous propose en guise de remerciements quelques petits soins déclinés autour de cette récolte

Il vous faut tout d’abord créer votre mélange d’émulsifiants bâti pour ma part autour de l’huile bio de soja, du Ve, et de la cire d’abeille jaune, 3 produits que j’aime beaucoup et dont je voulais tester l’union

Dans ma tête pas «  logique et chimiste » pour un sou

Hv de soja=lécithine=sensation de coussinet d’eau et émollience

Cire d’abeille et glyceril stéarate= consistance protectrice et émollience

 

Formule de mon soja émuls

30 hv de soja bio

10 ve

10 cire d’abeille jaune en feuilles+ vitamine E sous forme de concentré (antiranz)

Faire fondre ces 3 avec 2cs de vinaigre de cidre bio, à la fonte rajouter 100 gr d’alcool à 90° pour activer une réaction et arrêter quand vous estimez avoir ce que vous recherchiez, pour moi ces cristaux-là


Formule des menthes corporelles

Phase aqueuse

50 eau de source

9,5 hydrolat de cassis

9 hydrolat de menthe poivrée

2 glycériné de sauge Vénezien

2 glycériné  de menthe bergamote maison

1 glycériné de genièvre Vénézien ou moi ?

0,8 Gomme amigel Zinette

0,2 Gomme Xanthane

 

Phase huileuse

5 macération de géranium maison sur coco frac

4 macéra maison de laurier feuilles, myrte italien et feuilles de bois d’inde antillais sur 4 huiles

4 hv de son de riz, en macération de gingembre (Suharda, une marque bdih allemande)

4 sojaémuls maison

2,5 beurre de karité Nilotica

2,5 beurre de palme en macération de géranium

1 alcool cetearilyque

 

2 protéines de blé  Zinette

Conservateur

Huiles essentielles de 3 menthes (poivrée, nanah, bergamote)

                                           Laurier et Bay St Thomas

                                            Sauge et myrte verte

Au nez et à l’instant, ne pas taper PPP

 

Une petite photo de groupe, déclinaisons avec le soja émuls

Visage, baume, et Les menthes Corporelles                                                       DSCN0627

Entre 4% et 5% de ce soja émuls on obtient des crèmes tout à fait agréables, au toucher très aqueux et pourtant confortables à la peau

en jouant sur les gommes et les épaississants à petites doses

Pour le baume, à 5% de soja émuls et moitié palme et karité, j'ai pu intégrer une teinture maison à hauteur de 10%

Qualités principales de cet émulsifiant/ grande glissabilité des produits

finesse de texture, légèreté, longue hydratation et protection très correcte

Je pense peaufiner encore, là, j'ai joué et testé et pas mal réussi