Hommage au Japon

Par missmolene

Un an après Haïti c'est le tour du Japon de pleurer ses morts, de panser ses blessures. Notre mère  nature a encore parlé. Et quand elle fait entendre sa voix on n'y peut rien. 

Que de souvenirs, de pleurs, d'inquiétudes. Ma contribution à cet élan du coeur pour le Japon est modeste mais il n'était pas question pour moi de laisser passer l'occasion. Juste une pensée traduite en savon. Rien à voir avec les oeuvres d'arts  des talentueuses savonnières japonnaises bien sûr. Juste un élan du coeur.

  Ingrédients

- Hule de coco (30%)

- Huile d'olive(30%)

- Huile de palme(25%)

- Huile de son de riz(10%)

- Beurre de karité(5%)

 

- Infusion de thé blanc pour la dilution de la soude

- Lait de riz

- Poudre de riz

- Huiles essentielles : Gigembre, mandarine, Ylang ylang

- Fragrance "Basmati rice"

- Soude pour surgraissageà 8

- Colorants : jaune (le soleil)  vert (les arbres) et marron (la terre)

 

003

 

 

 


C'est l'histoire d'un baume qui se voulait  apaisant, protecteur, remontant, rouge comme un cœur palpitant, un cœur battant pour le Japon…

 

Seulement voilà, s'il est apaisant et remontant, -je le teste tous les soirs-, il est très moche et pas vraiment rouge. Je me suis demandée si j'allais en refaire un autre… mais je n'arrive pas à m'y résoudre… comme ça fait plusieurs soirs que je sors puis rentre mes éprouvettes, je me suis dit:ça suffit…  Acceptons son aspect déglingué… à l'image du Japon.

Je vous présente donc ce baume rose-lavande-niaouli, petit estropié granuleux, d'un ton orangé pas flamboyant, et un peu plus mou que prévu. Il faut dire qu'il a vécu des accidents de parcours: ma balance a définitivement rendu l'âme en pleine action; je l'ai mise sous le bras, suis descendue chez l'épicier pour changer les piles, ce n'était pas ça…  j'ai sorti une autre balance dont la tare marquait obstinément 0,7g et j'ai tenté de faire avec.

 

P1210934

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baume rose au cœur pour le Japon

10g de cire d'abeille en feuilles

10g beurre d'ucuuba

6g de cire de rose

huile de buriti 3

huile d'argousier 5

macération carotte/tomate/urucum dans olive 10

oleine de karité 20

huile parfumée bio Pure Altitude 40

IPP 6 (isopropyl palmitate)

cocktail d'HE de lavandes (aspic,  sauvage, d'altitude, lavandin super) 3

HE de niaouli 2

2gtes elixir environnement à l'achillée

 

Le choix des ingrédients parfumés

- La rose est la grande consolatrice. De l'huile essentielle de rose, c'est ce qu'une aromathérapeute  avait  donné à respirer au chef des pompiers de New York après le 11 septembre (343 pompiers de son équipe disparus). J'ai choisi la cire de rose délicatement parfumée.

-Le niaouli: c'est l'huile essentielle utilisée pour apaiser les peaux irradiées, avant et après les séances de radiothérapie. Le niaouli a aussi la propriété de stimuler les défenses immunitaires.

-Les lavandes:  la lavande incarne à mes yeux le bassin méditerranéeen, et par là un peu de notre Occident. C'est un soutien venu d'ici, un message parfumé et apaisant que je voudrais envoyer jusqu'au Japon. J'ai mélangé diverses lavandes pour avoir un plus large éventail de molécules.

La note lavande  domine dans le mélange parfumé.

 

Le choix des autres ingrédients

Je souhaitais un baume dont la couleur rouge, stimulante, pourrait contraster avec ses effets apaisants et donner un coup de fouet visuel.

Je le voulais aussi très protecteur pour la peau. J'ai donc cherché des composants aux fortes propriétés anti oxydantes, ce qui est le cas des huiles végétales de couleur soutenue, d'où la présence d'huiles de buriti, d'argousier, de la macération de tomates/carotte/urucum dans olive. Hélàs, malgré ces apports très teintés, j'ai un orangé pas terrible.

J'ai incorporé du beurre d'ucuuba, qui donne beaucoup de moelleux aux baumes, possède des propriétés anti inflammatoires et antiseptiques,  et permet de foncer les  couleurs, -j'en ai utilisé des dizaines de fois sans souci!-  Est-ce lui le fautif? Dès le surlendemain de la fabrication, le baume a granulé ce qui ne m'arrive en général qu'avec du beurre de karité quand il n'est pas assez chauffé. Ici, j'ai incorporé de l'oléine sous forme liquide, qui ne m'a jamais posé de problème particulier.

J'ai également ajouté une huile sèche bio au parfum délicieux (marque Pure altitude), avec de l'extrait d'édelweiss, petite fleur alpine qui symbolise l'énergie de la vie malgré des conditions difficiles; il est par ailleurs cicatrisant.

Enfin, il y a deux gouttes d'un élixir censé protéger des radiations: yarrow environmental solution.

Si j'arrive à en refaire (pour l'instant, je bloque), je viendrai éditer ce texte et remettre une nouvelle photo.

Un mouton, deux moutons, trois...

Savonnerie

Par lloulou

 

 

P3230396

 

Un mouton, deux moutons, trois...


 

J’aurais aussi pu commencer cet article par "...dessine-moi un..." mais "un mouton, deux moutons, trois.... me paraissait plus léger, plus ludique.


Parfum  a, une fois de plus, généreusement organisé un achat de groupe sur le forum Fait Maison. Cette fois-ci, il s’agissait d’acheter des moutons. Je vous rassure, pas de vrais moutons mais des moules pour faire des savons en forme de moutons.

 

Vous pensez bien que l’arrivée d'un troupeau chez moi, fut l’occasion de faire une nouvelle recette.

 

Mon classique pour les bébés est un savon avocat et crème fraîche. Normalement, on ne change pas une formule gagnante mais lorsque l’envie de changer est très forte..., trop forte, difficile de résister. 

 

Je voulais une nouvelle recette pour bébé avec un savon tout doux, moutonneux... Un savon  sans odeur donc pas d’huiles essentielles et encore moins de fragrances. Un savon qui possède une belle mousse et surtout qui soit très bon pour la peau fragile de ces chères têtes blondes, enfin, façon de parler. Et un savon qui puisse aussi servir de shampoing, c’est pourquoi j’ai ajouté de l’huile de ricin.

 

La vue de ce poussin  est venue amplifier cette envie de changement. J’ai testé la recette de Michèle que j’ai bien aimée (l’odeur de ce savon est formidable) mais... je voulais «Ma» recette, orgueil quand tu me nous tiens.

 

Pour assouvir cette envie... il ne me restait plus qu’à...

 

Et voilà!

 

 

P3230401

 

  

La recette en pourcentage:

 

30 % de lard

16 % d'huile de coco

16 % d'huile de canola

15 % d'huile d’olive

15 % d'huile de tournesol

8 % d'huile de ricin

 

A la trace, 3 % crème de coco solide

 

 

La recette pour 1500 g:

 

450 g de lard

240g d’huile de coco

240 g d’huile de canola

225 g d’huile d’olive

225 g d’huile de tournesol

120 g d’huile de ricin

 

Soie dans l’eau pour dilution de la soude.

Eau et soude selon le calculateur

 

 

A la trace :

 

50 g de crème de coco solide 

 

 

Surgraissage de 8 % et un INS de 130.

 

 

D’après les résultats le savon est très conditionnant et peu lavant mais ce dernier point n’est pas grave pour moi car un bébé n‘est pas vraiment sale, n'est-ce pas?

 

Après 24 heures, le savon se démoule facilement mais doit sécher encore un peu. J’aurais  pu laisser mon troupeau "en cure" pendant encore au moins 24 heures.

 

 

 

P3280403

Un coeur pour le Japon

Défis

Par CatherineNC

Je ne pouvais vraiment pas ne pas me joindre à vous pour exprimer ma compassion envers le Japon et les Japonais.

Alors, entre 2 cartons et 2 démarches, avec les restes de mes placards, j'ai fabriqué ce savon, sans beaucoup réfléchir, sans beaucoup calculer mais avec une forte et sincère intention, même si elle n'a ici que valeur de symbole.

On dit souvent, et je le crois, que la pensée est très forte, que c'est l'intention qui compte. Je crois, en la circonstance, que "faire" quelque chose dans laquelle on met tout son coeur et son esprit, en fonction de ses possibilités, est important, quel qu'en soit le résultat. 

 

Voici donc le petit coeur que je dédie au Japon.

 

 Savon_Japon_001

 

La composition :

- Huile de son de riz      14,25 %
- Huile de coton           15,80 %
- Huile palme                38,86 %
- HUile de coco             31,00 %

Le liquide de dissolution de soude est composé de :

- eau de cuisson de riz au jasmin
- pulpe d'aloe vera

Le surgraissage est à 7 %

A la trace, j'ai ajouté :

- de la Vitamine E (contre le rancissement, c'est efficace quoi qu'on en dise)
- un reste d'huile essentielle de Nag Champa
- une forte proportion d'huile essentielle de citron

Vous trouverez sans doute les pourcentages fantaisistes mais ils découlent des restes dont je disposais.

Ce savon n'a qu'une semaine, il donne une petite mousse modeste mais il est déjà doux.
Le mélange nag champa et citron est agréable ; je pense que le citron s'évanouira mais il contribuera à aciduler le nag champa qui, seul, est un peu entêtant.

Ce savon sera le dernier que j'aurai fabriqué sur le sol néo-calédonien. 

"Aqua mask" : masque-crème hydratant à l'argile bleue

Soins du visage

Par atelierdemichele

                    La saga des masques continue avec un masque crémeux pour peaux mixtes matures à l'huile d'onagre que je désire rafraîchissant, hydratant, adoucissant.

Un masque douceur, un peu nettoyant et qui ait une jolie couleur. Pour cela les argiles marchent parfaitement bien.

Je pense que l'on peut choisir une base de crème qui nous réussit et la compléter avec de l'argile pour avoir un bon masque.

 

            * L'argile bleue perle

 

Elle est dite "oxygénante", elle apporte de l'éclat et de la luminosité au teint alors on y va!

Selon les sources, assez pauvres je dois le dire, on lit qu'elle conviendrait aux peaux normales ou mixtes, aux peaux grasses, aux peaux sèches et très sèches... Je pense qu'elle convient à toutes les peaux comme l'argile blanche ou l'argile rose.

 

DSC03746

Argile bleue en cours d'hydratation à l'eau de sureau

      

         C'est une argile très sensible au pH comme la majorité des ingrédients bleus dont les pigments sont des farceurs.

J'ai dû jongler lors de la fabrication pour qu'elle ne rosisse pas (dès pH 5 elle devient rose). Sur la photo ci dessus, on peut malheureusement observer quelques spots roses dans un fond bleu pâle.

L'argile bleue serait-elle colorée comme l'est l'argile violette?

 

         J'avais formulé au départ avec de l'hydrolat de rose considéré comme acide.

J'ai réalisé mon mélange argile/HA et oh surprise, il rosissait immédiatement. Croyant avoir fait une bourde (genre, je n'ai plus toute ma tête), j'ai recommencé en me concentrant bien fort sur ma tâche: rose!

J'ai recommencé avec un autre HA de rose: même constat.

J'ai continué avec un nouvel HA de rose (et ai découvert en même temps que j'étais entre autres une acheteuse compulsive d'HA de roses ^_^) : même chose!

J'ai arrêté ces tests aberrants, ai repris le livre de Susan Catty qui indique quelques pH, ai sorti mes HA de ciste et d'immortelle sensés avoir  un pH nettement inférieur à 4: même chose, l'argile bleue perle devenait rose!

 Susan Catty, "Hydrosols the next aromatherapy", Healing Arts Press

 

       J'ai donc mesuré le pH de mes hydrolats (où étaient donc mes deux neurones scientifiques dites-moi?!).

- HA de rosa centifolia Lueurs du Sud : pH 5

- HA de rosa Damascena Sylviane Reina : pH 7

- HA de rosa Damascena Essenciagua : pH 6

- HA de ciste Vitalba :  pH 6

- HA d'immortelle corse Vitalba : pH 6

 

        Soit mes HA sont vieux (C'est fort possible, les HA voient leur pH augmenter dans le temps, le dernier acheté était celui de Lueurs du Sud, soit Susan Catty a réalisé ses mesures de pH au cul de l'alambic, soit il faut vraiment réviser cette histoire de pH et d'astringence selon les HA qui deviennent somme toute très relatifs.

Piste à suivre donc...

 

        En attendant, j'avais de moins en moins d'argile bleue dans mon paquet!

J'ai donc choisi un hydrolat dont je suis certaine du pH très acide que j'avais mesuré et dont je parle dans mon masque japonais.

Il s'agit de l'hydrolat de sureau qui possède une belle action nettoyante et je l'ai couplé avec de l'HA de saponaire qui a un pH proche de 7.

 

L'hydrolat de saponaire dont j'aime beaucoup la douce odeur de savon mousse un peu lors de la fabrication du gel sans dommage pour la crème finale qui semble gonflée et  ronde.

J'y retrouve le type de texture des émulsions fabriquées avec du savon comme émulsifiant que les copines ont fabriquées et que j'ai eu le bonheur de tester.

Il contient un peu d'acide malique acidifiant et conservateur.

Tout ça fait que le mélange avec l'argile gonfle et est un peu moussant.

onagre

                  *  La formule du "Blue aqua-mask"

 

- Phase A

10% HA de sureau
5% argile bleue perle

Saupoudrer l'argile au dessus de l'hydrolat sans mélanger. Laisser s'hydrater le temps de fabriquer l'émulsion.
 

- Phase B

35% HA de saponaire
10% HA de sureau
5% glycérine végétale bio
2% urée
0.5% allantoïne
0.2% gomme xanthane

Faire dissoudre urée et allantoïne dans un bécher désinfecté contenant le mélange hydrolat et glycérine tiédi.

Former le gel avec la gomme.
 

- Phase C

5% émulsifiant CG/CA (ou 1.5 cétéaryl glucoside + 3.5 alcool cétéarylique)
5% huile de carthame oléique bio (ou olive)
5% végélane (ou squalane)
3.5% biodine
2.5% zenibee cream (ou karité nilotica)
1% cétyl palmitate
0.2% antiox Cos 

Faire fondre la phase C, porter à 75° et verser en mixant dans la phase B portée à la même température.

Mixer pendant 5/10mn, ajuster l'eau perdue à froid idéalement avec un hydrolat.
 

- Phase D

3% huile d'onagre bio
3% sea silk
3% D panthénol
0.6% Ecogard
0.5% huiles essentielles

Ajouter la phase D dans la crème en mélangeant entre chacun des ingrédients.

Ajouter de l'acide lactique goutte à goutte pour obtenir un pH nettement acide à 4/5 sinon l'argile bleue rosira lors de son ajout.

 

DSC03748

 

Mélanger la phase A à l'aide d'une spatule souple pour obtenir un mélange homogène sans grumeaux.

Ajouter dans la crème acidifiée et mélanger intimement.

Couler en tube souple, étiqueter et ... dater!

 

         Le fil conducteur du parfum qui m'a valu quelque réflexion amoureuse certes mais fort peu délicate était la présence d'esters aromatiques que j'apprécie dans la camomille, la lavande fine, le petit grain mandarinier et l'ylang ylang mais aussi dans l'absolue de genêt très puissante malgré la dilution à 10% dans l'alcool (ne pas en abuser!).

Une seule goutte est largement suffisante.

 

Le parfum en gouttes pour 100g :

4 encens sauvage Florame,
3 lavande altitude bio Florame,
2 extrait CO2 de vanille Bourbon Bilby,
2 myrrhe sauvage Senteurs de fées,
1 absolue de genêt diluée dans de l'alcool Myrtea,
1 bois de rose Sevessence,
1 camomille romaine Nugier

 

Il y manque  un peu d'agrumes pour l'aérer car je le trouve un peu lourd pour un masque douceur hydratant. 

  

                      * L' émulsifiant

 

      C'est un mélange tout prêt d'alcool cétéarylique (AC) et de cétéaryl glucoside (CG) très courant dont nous avons de nombreuses formules sur ce blog.

Ce mélange donne des émulsions très professionnelles.

La proportion maximale de corps gras ne devrait pas dépasser 20/25% sous peine d'instabilité.

 

 DSC03761

      

         Je l'utilise à 5% de la formule couplé à 1% de cétyl palmitate.

Le cétyl palmitate permet à cette dose d'augmenter la stabilité des émulsions à la chaleur. Avec de la glycérine plein la formule, on accroît la stabilité au froid et on hydrate à fond.

Mon tube de masque va durer un certain temps dans la salle de bain contrairement à une crème de jour qui s'utilise quotidiennement.

De plus ce co-émulsifiant apporte confort, épaississement, onctuosité... toutes caractéristiques bonnes à prendre pour un masque-crème.

  


DSC03747DSC03749DSC03751    

 

                     * Les corps gras

 

- L'huile de carthame oléique bio


riche en omégas 9 très protecteurs cutanés.

Informations sur la composition en acides gras de la bouteille:

              


8%


AG saturés


77%


AG mono-insaturés dont oléique


14.8%


AG omégas 6


0.2%


AG omégas 3


40.1mg pour 100g


Vitamine E

 

DSC03750

 

           Je m'interroge souvent lorsque j'emploie ces huiles oléiques pour la cosmétique car elles pourraient tout à fait être remplacées par de l'huile d'olive qui contient plus de 60% d'acide oléique.

J'aime beaucoup l'huile de carthame dans les savons quand je ne choisis pas l'huile de chanvre trop verte. Ici, que reste t-il des caractéristiques du carthame quand elle est sous forme oléique?

 

- L'huile d'onagre bio


riche en omégas 6, ciments cutanés fort utiles pour les peaux déshydratées. Elle est préconisée pour réduire les rides et assouplir la peau.

 

Informations prises sur la bouteille :


8.3%


AG saturés


6%


AG mono-insaturés dont oléique 


84%


AG omégas 6 dont acide gamma linolénique


1.7%


insaponifiables

 

 

 

 

 

 

 

L'huile d'onagre est sensible à l'oxydation, je l'introduis en 3è phase et j'utilise un bon anti-oxydant dans la formule.

 

- Le végélane


Il est considéré comme le plus pur des squalanes d'olive.

Il apporte entre 2 et 15%, une souplesse à la peau, pénètre rapidement et est également un bon fixateur des pigments et des parfums.

Proche du sébum humain, il protège les peaux que l'on soumet à l'action répétée de masques divers et variés au cours de l'année des masques ^_^

 

- Le zenibee cream


Ou comment profiter des bienfaits de la cire d'abeille sans en subir les inconvénients.

C'est une cire d'abeille estérifiée (INCI : Beeswax esters C14-30) dont Chabou a parlé dans sa crème multipurpose très réussie.

Elle est très intéressante quand l'on veut se désintoxiquer du karité un peu de couvrance et une action émolliente.

Cette cire d'abeille a été modifiée pour diminuer son point de fusion en un beurre onctueux et très lisse sur la peau.

Pour une peau plus sèche que la mienne, j'aurais augmenté le pourcentage à 4/5% puisque cette formule ne contient que 15.5% de corps gras dont 2.5 de zenibee cream.

 


                   * Les agents actifs et hydratants

 

Urée, sea silk, allantoïne, D panthénol, glycérine végétale bio sur lesquels je ne m'étend pas ici pour développer la biodine.

INCI : Macadamia Ternifolia (25-30%), Phospholipids (20-25%), Glycine soja (10-15%), Stearic acid (10-15%), Glycerin (10-15%), Palmitoyl PG-linoleamide (5-10%), Squalane (5-10%).

 

La biodine dont l'INCI dit tout est un magnifique ingrédient  composé entre autres de plusieurs lipides que l'on retrouve naturellement dans la peau.

Elle s'oppose à la déshydratation, restaure le film lipidique (peaux sèches), régule le sébum (peaux grasses), densifie la peau (peaux matures).

On l'utilise entre 0.3 et 0.5% dans les produits qui se rincent et entre 3 et 4% pour les émulsions. Dois-je considérer mon Aqua-mask comme un lavant ou comme une émulsion à laisser sur la peau?

A 3.5% j'ai joué la carte de l'efficacité puisque je peux juste essuyer ce masque après la pose le soir sans rincer pour profiter de ses bienfaits.

 

       Ma formule de masque peut sembler redondante pour la glycérine, le squalane voire les omégas 6 avec cet ingrédient mais je trouve que sa qualité hydratante vient aussi de là.

 

                        *  Le verdict après utilisation

 

 La texture est souple, onctueuse et agréable à étaler en couche épaisse.

 

 Le parfum est très perfectible et ne pourrait pas convenir aux nez délicats ou peu habitués aux HE.

Ce masque me semble a posteriori très "beauté/médoc" comme la crème "nard c'est nard". On ne se renie pas ^_^

 

  La couleur est plutôt parme (elle plairait à Mlk), elle  pâlit dans le temps et je pense qu'il n'y en aura plus dans quelques semaines. Perfectible donc...

 

  La rinçabilité est parfaite grâce à la présence détergente de l'hydrolat de saponaire.

Le masque juste essuyé et laissé sur la peau pour la nuit la rend souple et  hydratée à fond le matin; je n'ai eu aucune intolérance liée au pH plutôt acide.

Cette formule serait presque un masque "coup de fouet" avant une sortie ou un événement important. Je crois que je me fais cette réflexion à chaque fois que j'utilise un masque!

Je la garderais bien pour refaire un masque hydratant simple sans argile pour peau sèche en choisissant d'autres huiles végétales... et du karité!

 

   J'aime beaucoup, beaucoup, beaucoup !


Baume pour les Valeureux

Défis

Par lloulou

Pour répondre à l’appel de Michèle, voici ma modeste contribution.

 

Après avoir vu les images de la grande déferlante, après la stupeur de l’ampleur des dégâts, les «après» sont difficilement quantifiables et vont  perdurer pour une bien longue période.

 

Les japonais vont avoir besoin de force sur du lonnnnnnng terme, de paix intérieure car il y a de quoi être en colère contre la nature et certains hommes...

 

Un macérât de thé matcha, pour sa couleur, pour le cérémonial et le coup de fouet qu’il faut donner pour l'aérer et le faire mousser avant de pouvoir le boire.

 

Un macérât de laurier pour donner de la force et qui, symboliquement protège contre l’adversité.

 

De la cire d’olive douceur, cadeau de Michèle apporté par Chabou, pour illustrer la chaîne d’amitié et de pensée à travers les océans malgré les peines et les chagrins des uns et des autres.

 

De la cire de soja pour rester dans le thème.

 

Du beurre de karité pour donner de la douceur et de la souplesse à ce baume.

 

Juste trois huiles essentielles pour une odeur fine et subtile qui vient chatouiller les narines puis qui remonte jusqu’au système nerveux pour l'éveiller avec : 

 

- Pour la force, le dynamisme, le pamplemousse.

 

- Contre la douleur physique et émotionnelle, pour calmer les bleus du corps et ceux de l’âme, du bois de rose.

 

- Contre les maux du corps, pour éviter que les mots ne soient trop violents, pour une protection subtile, le laurier noble.

 

 

Ce baume, à appliquer sur les points pulsatifs,  pénètre bien sans laisser de trace et a une odeur très fine. 

 

Un baume pour soulager le corps, le coeur et l’âme.

 

 

 

Baume pour le physique:

 

4 g de cire d’olive douceur

2 g de cire de soja 

8 g de macérât de thé matcha dans tournesol 

12 g de macérât de laurier dans huile de pépins de raisins 

14 g de beurre de Karité

Vit.E

 

 

Senteurs pour l’âme:

 

10 gouttes d’huile essentielle de citrus paradisi

8 gouttes d’Aniba rosaeodora

4 gouttes de laurus nobilis

 

 

P3290412

Baume tendre et réparateur

Défis

Par Lys Blanc

                                       Photo_115

 

Un petit baume tout simple.

Une part  d’huile de camélia et de son de riz évidemment.

 Une touche de Lotus Bleu pour ne pas oublier le divin qui est en nous, la force incroyable dont nous sommes capables. Une fleur merveilleuse dont j’ai pu découvrir l’odeur et les vertus grâce à Irène. Une fleur sacrée dans toute l’Asie mais aussi au Japon .Un symbole de pureté et de renaissance  mais aussi à laquelle on prête des vertus médicinales et spirituelles .

Un brin de coquetterie car parfois en période de tourment, penser au futile peut faire du bien. Des macérâts  de  Lys et de busserole pour garder de belles mains,et de la poudre de riz pour la douceur.


6 Céralan

3 Cire de Lotus

12 Beurre de karité

6 Beurre de kokum

10 Huile de camélia

12 Huile Inca Inchi

10 Cire de jojoba

6 Macérât de busserole/Noix du Brésil

6 Macérât de Lys/Tournesol

12 Rose musquée

8 Huile de son de riz

6.5 Macérât vanille/Coco fractionnée

0.3 Absolue de Lotus Bleu

0.2 Vit E

5 Poudre de riz

Photo_114

 

 

Une touche de douceur, un baume  réconfortant (au moins pour la peau)  je l’espère.

Je suis en état de choc devant les terribles épreuves dont doit faire face le Japon.

 

Le Japon évoquait pour moi les geishas, les samouraïs, les makis, les sushis, le feuilleton Shogun et les dessins animés mangas diffusés à la télévision par Dorothée et que je regardais avec mon fils. La réalité est malheureusement bien différente.

 

Le Japon est également appelé le pays du soleil levant et c’est la raison pour laquelle j’ai opté pour un baume de cette couleur.

 

J’ai mis de l’huile d’amande douce dans ce baume pour deux raisons. La première raison c’est parce que les japonaises ont les yeux en amande et la deuxième raison c’est parce que les japonaises ont besoin de douceur en ce moment.

 

Quand je vais manger dans un restaurant asiatique, je prend toujours au dessert des kumquats confits ; c’est donc la raison pour laquelle j’ai opté pour la cire de néroli. Pour  parfumer d’avantage ce baume, j’ai rajouté de l’absolue de jasmin qui est une plante beaucoup cultivée en Asie et qui sert à parfumer le thé.

 

J’ai mis dans mon baume de la maïzena pour l’effet soyeux qu’elle donne à la peau.

 

Je trouve ce baume tellement agréable sur la peau ainsi que son odeur, que j’ai tendance à vouloir l’utiliser plusieurs fois dans la journée ; c’est tout de même le soir avant d’aller me coucher que je l’apprécie le plus.

 

DSCN1061

 

Recette :

5 % beurre de kokum

5 % beurre de karité Nilotica

60 % huile d’amande douce

10 % cire de néroli

12 % émulsifiant olive protection

4 % cétyls ester

4 % alcool cétéarylique

15 gouttes de vitamine E

30 gouttes d’absolue de jasmin

10 % maïzena

 

DSCN1063

  

C'est Vert

Défis

Par mlkline

Couleur de l’énergie vitale

C’est vert

Couleur de la renaissance

C’est vert

Couleur de la vie, de la création

C’est vert

Couleur de la nature, qui prend si terriblement

Donne, donnera, je le souhaite si généreusement

C’est ce que j’ai vu dans un Japon grand de dignité

C’est vert

Couleur de l’espérance

 

Dans mon savon pour le Japon

Beurre de coco, karité, palme beurre de  thé, rajouté avec de l’huile de son de riz

Et toutes les poudres de plantes porteuses de cet oxygène de vie (chlorophylle, ortie, poudre de wasabi) le tout avivé d’une pointe de mica cosmétique bleu

Huile essentielle de gingembre papillon, myrte verte , laurier, bois d’inde

Du fort, du vital, du ventru, du pieds sur cette terre

 

 

DSCN0462DSCN0464

Métaphore

Savonnerie

Par mlkline

Il est un pays, un désert, un ailleurs si proche

Ou la hyène répand sa terreur

Il est un pays où le scorpion darde sa queue

Ivre et malade de fureur

Il est un ciel brûlé de soleil, abandonné des étoiles

Mais, si vos yeux, si vos pas s’aventurent

Là ou l’ombre sied à la vie

Là ou les chuchotements se déploient à gorges pleines

D’étranges fleurs pulseront de leur sève timide

Jusqu’à vos oreilles, à vos cœurs dire la force

D’étranges fleurs vous chanteront, l’éveil tout bientôt

De milliers d’oasis et le retour des étoiles

  

HPIM6499   DSCN0428

 

Formule selon la méthode de Isy, dont j’apprécie les multiples possibilités et que je conjugue à toutes les couleurs naturelles, les macérations, les « techniques », les envies, les peines, les désirs, les colères, les espoirs, les plaisirs...

 

800 coco indienne

100 palme bio et équitable

50 karité

50 murumuru

 

eau et soude pour un surgras de 7%


À la trace ajout

100 hv de quatre huiles bio (carthame, tournesol, olive)

30 hv de ricin grade pharmaceutique

 

Un peu d’ocre du Luberon, la vraie terre ramassée lors d’un séjour, rose très sombre presque rouge

Les fleurs apposées avec ces lanières qui servent à « enluminer » les corps des belles berbères de savants motifs au henné

 

Photos, de ces lanières que l'on nomme il me semble "mehendi" achetées chez Velan et dans tous les bazars à trésors arabes


 mlk