Cold-cream extra-fin et bio pour les pieds

Soins des mains et des ongles

Par atelierdemichele

                En été plus que le reste de l'année, on use et abuse de soins ciblés pour que nos pieds fassent les beaux dans les sandales.

Le mois dernier, arpentant avec elle quelques  rues de Paris, j'ai remarqué sur les ongles habituellement neutres d'une certaine princesse, une couleur d'une audace folle mais qui lui allait très bien.

"Je l'ai vu sur leur table, je leur ai dit : donnez-le moi! J'ai trouvé ça très joli", "Oui c'est osé mais vraiment superbe, tu le portes très bien!"

 

DSC04007

 

               Plus tard, un oeil jeté sur les deux ou trois  magazines féminins qui font LA mode et l'air du temps bobo parisien,  me confirme que oui, il y a du vernis audacieux dans l'air de l'été 2011 : jaune pétant, vert printemps, bleu électrique, orange 70,  rose vulgos...

Pour être IN cet été ma fille, il te faut du vernis audacieux aux pieds!

T'inquiète pas, l'an prochain, tout aura changé. Ces couleurs seront OUT au profit d'autres, donc il te faut aussi miser sur un classique éprouvé pour avoir de très jolis pieds.
Les soins de beauté bio sont en vogue également, choisis donc u
n produit solide sur lequel le plus IN des vernis sera mis en valeur.

Car oui, tu es moderne mais assise sur des bases authentiques, tu seras toujours à la pointe de la mode.

               Ce soin classique et naturel n'est rien d'autre qu'un cold-cream, une variante des cérats de Galien. 
Tu te rends compte que ce cold-cream est à 91% BIO?!
Le IT soin je te dis.

Tu me rétorqueras que c'est gras, que tu risques de glisser sur le carrelage, qu'une crème de chez le norvégien bien connu marchera très bien, que tu es une fille active qui n'a pas le temps ...

Tss, tss, tu n'as pas testé ma formule de cold-cream extra-fin donc attend de voir avant de dire des bêtises!

 

DSC04010

Le cold-cream quelques jours après la fabrication

 

             C'est justement parce que tu n'as pas le temps de te crémer 20 fois par jour qu'il te faut un soin efficace avec de vraies huiles et pas de la paraffine qui va encore plus assoiffer tes jolis petons.

Quand tu auras massé chaque pied pendant une demi-minute avant de te coucher
Que ton compagnon de lit te dira "mais comme tu as les pieds doux ce soir mon amour!" "mais qu'est-ce que ça sent?"
Que tu dormiras comme un bébé
Que tu te lèveras avec le pied doux, léger et coloré (j'espère que tu as déjà les ongles courts et audacieux qu'il faut) ...

Et bien ma fille tu me remercieras!

 

             Pour réaliser le cold-cream, j'ai d'abord fabriqué un macérat huileux avec trois plantes qui ont échappé au manque de soin du jardin cette année:

- Lavande
- Camomille noble (associée à de la camomille matricaire)
- Romarin (sauvé de la soif l'an dernier par Mlk et Venezia un jour de passage sur ma terrasse, il va drôlement bien aujourd'hui)

"Mais enfin Michèle! Elle manque d'eau cette plante!
Et de verser leur verre dans le pot du pauvre romarin qui s'en mourait...
J'ai un instant cru que j'avais au moins trucidé le bébé de la voisine"

 Seul le romarin est frais, la lavande et la camomille noble sont plus ou moins sèches.
Ce macérat peut se faire avec uniquement des plantes sèches comme la matricaire.
On trouve du romarin frais au marché en cette saison.

En teinture, il est superbe pour faire une eau de Cologne.

 

DSC03991

 

              Le macérât est fait sur de l'huile d'olive bio (et vitamine E)  au bain-marie doux pendant 30mn avec changement des plantes trois fois.
J'ai très envie de tenter le cold-cream à l'huile de coco fractionné pour en apprécier la diminution de l'effet gras.

Il me semble impératif de filtrer drastiquement les mâcérats à la fin des 3 macérations pour éliminer toute trace d'humidité liée au romarin frais. Tout ça sent très bon et très rapidement.
C'est un macérât polyvalent que l'on peut coupler à du calendula si l'on ne craint pas l'odeur difficile qu'il pourrait donner.

Ses propriétés : parfum de garrigue, antiseptique, cicatrisant, apaisant cutané, relaxant, circulatoire, anti-inflammatoire.

 

DSC03992Filtration sur un filtre en tissu très chic fabriqué par Moune*

 

 * Filtre en coton (non traité?) bordé d'un liseré de liberty, qui ne rompt pas en cours de route, se lave et se repasse sans broncher. Il possède un petit "lacet" assorti pour l'accrocher au besoin. C'est pratique et ça n'en est pas moins joli.  

Moune, à quand le tutoriel pour les handicapées de la machine à coudre?

 

                  Pour la formule j'ai repris mon vieux grimoire classique dans lequel Cerbelaud donne toutes les déclinaisons possibles de cold-creams.

J'ai choisi celui intitulé cold-cream extra-fin à la glycérine où j'ai remplacé le blanc de baleine par du cétyl palmitate. La présence de glycérine dans un produit riche en gras apporte une hydratation non négligeable.

La très grande proportion de glycérine de ce cold-cream (25%) très largement au dessus des indications maximales (10%)  que l'on lit partout ne me semble absolument pas excessive pour les pieds si l'on prend soin de l'appliquer sur peau humide.

J'ai largement et longuement utilisé des cérats pour nourrir les pieds au quotidien car la présence d'un minimum d'eau me semble utile au long cours.
Un baume doit être appliqué sur peau humide autant que possible.

Recette de baume à la glycérine sans cires.

 

Formule du cold-cream extra-fin à la glycérine bio 

- 9g Cétyl palmitate
- 9g Cire d'abeille blanche bio
- 55g Macérât huileux aux 3 plantes bio sur olive bio
- 25g Glycérine végétale bio
- 2g Huiles essentielles bio

Soit 60 gouttes pour 100 g de cold-cream extra-fin (24 gouttes lavande fine altitude bio, 18 gouttes romarin ct cinéole bio, 6 gouttes camomille romaine bio Nugier, 12 gouttes géranium rosat bio Unmei)

DSC03993   DSC03995 DSC03996

 

Mode opératoire

- Verser de l'eau bouillante sur un mortier et son pilon en marbre placés dans l'évier. Laisser en contact
- Faire fondre les ingrédients sauf les HE au bain marie

- Vider l'eau et essuyer mortier et pilon qui doivent être très chauds

- Verser la préparation dans le mortier chaud et malaxer jusqu'à épaississement net en ramenant régulièrement la crème figée sur les bords et le pilon au centre du mortier.
L'ensemble du processus prend environ 30/40 minutes pour 100g de cold-cream

- Au refroidissement, introduire les HE et malaxer intimement

- Verser dans un pot ou un tube en tapotant délicatement et au fur et à mesure sur un torchon plié afin de bien tasser la formule
- Laisser refroidir encore quelques minutes avant de fermer.

 

DSC03997La texture quelques minutes avant de couler en pots

 

          La texture durcit un peu dans les jours qui suivent la fabrication sans donner un produit aussi ferme qu'un cérat.

L'onctuosité reste palpable mais me semble plus agréable sur les pieds que sur la peau du corps où je trouve la glycérine  plus "seche". C'est du coup moins cireux qu'un cérat.

Le parfum est frais, discret et léger. Je le trouve parfaitement en accord avec les notes du macérât huileux.
Un soupçon de géranium rosat rend le tout moins herbacé.

 

           Et j'ai enfin trouvé quelques pots en verre vert que j'adore. Ils sont si beaux!
Je ne comprends pas que les fournisseurs de verrerie ne les trouvent pas aussi jolis que moi ^_^
La forme ronde est séduisante mais il m'en faudrait des tout simples en 30, 50 ml en verre vert et capuchon noir, doré ...

Je n'apprécie pas le verre bleu que je trouve agressif alors que le verre ambré et le verre vert, tout de même, c'est réconfortant, élégant,  médicamenteux, simple et ...

Bon ça ne s'explique pas, j'adore!

 

DSC04007

 

 

Variante du cold cream extra-fin à la glycérine réalisée à la suite de quelques commentaires

- 9g céralan
- 9g glycéryl stearate SE ou cire n°3
- 56g HV macérée
- 25g glycérine végétale bio
- 1g HE (géranium et marjolaine sylvestre)

+ oxyde rouge

 

DSC04018

 La texture durcit au bout de 24h et donne un cold-cream impalpable, absolument bluffant de pénétration comme dans le karité/butter EZ!

A interpréter pour les personnes qui ne supportent pas le gras.

 


           Pour continuer la saga des masques commencée au début de cette année 2011, voici la terrriiible histoire d'un masque purifiant pour peaux mixtes.

 

         Il pourrait convenir également aux peaux grasses car j'y ai drastiquement réduit la phase huileuse introduite juste pour donner un peu d'émollience au masque bien riche en argiles.

Il possède une légère action exfoliante qui permet de minimiser la taille des pores et de lisser l'épiderme de ma pourvoyeuse.

Elle sillonne l'Est de l'Europe et me déniche ce qui peut servir en cosmétique ou autre.

- Tu vas bien? Bon, je file en Bulgarie, qu'est-ce que j'écris sur le mail que j'envoie à mes collaborateurs? Épelle bien, je suis devant l'ordi.

(rose bulgare, mastic grec, genièvre albanais ... ).

 

DSC03976

 

         Je formule ce masque avec une argile pure extraite des montagnes de la région de Padurea Craiului en Roumanie.

Ce pays possède une tradition de cures anti-vieillissement réputées (Gérovital) ainsi que des lignes de soins de beauté et de santé naturelle.

 

         L'on ne peut pas évoquer la Roumanie sans penser au Comte Dracula qui prête son nom à mon masque.

Cette argile, finement pulvérisée est de couleur beige rosé.

Elle est indiquée pour tous types de peaux et même pour l'usage interne en cas d'acné.

Son INCI : Magnesium aluminium silicate comme beaucoup de terres argileuses.

 

         Riche de plus de 20 minéraux, elle possède une large palette d'activités : anti-oxydant, ab- et adsorbant, antiseptique, cicatrisant, adoucissant, filtre UV naturel, antitoxique, dégraissant, ré-équilibrant...

Bref, c'est un miracle que de l'avoir en ma possession tant elle a de pouvoirs ^_^ maléfiques.

Je pense qu'elle peut valablement se remplacer par du rhassoul mélangé à un peu d'argile jaune ou rouge pour une peau mixte.

Je la coupe pour ma part d'argile blanche plus adoucissante et qui gonfle à l'eau contrairement à l'argile roumaine qui reste peu hydratée. Ce qui donne le léger effet gommant.

 

          Je la trouve un peu astringente et je n'aurais pas recommandé de l'utiliser sur peau sensible ou alors très diluée en lait argileux nettoyant.

La notice indique que l'on peut la mélanger à des jus de fruits ou de légumes, à du yaourt, de la crème fraîche, de l'eau de mer, du son de blé... et l'agrémenter avec des crèmes hydratantes ou nettoyantes selon son type de peau.

 

DSC03974DSC03970

 

             Ma formule inspirée de ce masque contient donc peu d'huiles, beaucoup d'argiles et quelques actifs :

- adoucissants et apaisants (allantoïne, hydrolat de thé vert, encens sauvage, santal Ile des Pins)

- antiseptiques, toniques cutanés et cicatrisants (hydrolat de tea tree, géranium, romarin ABV)

- hydratants, émollients et lissants (glycérine, patchouli, jojoba)

- nettoyants hydratants (Hydrapur)

 

Formule du "Masque de Dracula"

 Formule en grammes ou %


- Phase A

40 argile roumaine (ou rhassoul)
6 argile blanche (ou rouge, jaune)
20 hydrolat de thé vert bio (Centifolia)


- Phase B

17 hydrolat de tea tree bio (Farfalla)
3 glycérine végétale bio (Bilby and Co.)
1 géogard ultra (zinette)
1 allantoïne
0.5 gomme xanthane

- Phase C

3 huile de jojoba bio
3 polysorbate 80
 

- Phase D

5 hydrapur (Huile et Sens)

0.5 huiles essentielles en gouttes (5 géranium Afrique Florame, 3 santal Ile des Pins Catherine, 2 encens sauvage Florame, 2 cèdre de l'Atlas Bilby, 2 romarin ABV Vitalba, 1 patchouli Astérale)

 

Acide lactique pour ajuster le pH

 

DSC03966

 

Mode opératoire


- Dans un bécher désinfecté, verser l'hydrolat de thé vert puis le mélange des deux argiles en les tamisant (Phase A)

Ne pas mélanger

- Dans un autre bécher désinfecté, faire tiédir l'hydrolat de tea tree, la glycérine, l'allantoïne et le géogard ultra jusqu'à dissolution complète des poudres

L'allantoïne a besoin d'un peu de chaleur pour se disperser correctement

Former le gel avec la gomme xanthane (Phase B)

 

DSC03958

 

- Ajouter le polysorbate 80 et l'huile de jojoba en mixant à l'électrique (Phase C)


- Mélanger les argiles pour bien lisser la texture, ajouter au précédent bécher en mixant fortement et longuement pour homogénéiser le masque

Tester et ajuster le pH


- Ajouter la phase D au refroidissement, mixer à l'électrique puis lisser à la spatule en silicone


- Couler en pots ou tubes.

 

La texture va épaissir sur 24 à 48h pour donner un masque qui se tient bien sur la peau sans trop la couvrir (idéale pour les peaux mixtes à grasses qui n'aiment pas être trop nourries).

C'est la raison pour laquelle je n'ai pas choisi une émulsion classique plus couvrante.

 

DSC03963

 

             L'hydrapur est un mélange très intéressant pour les produits nettoyants.

INCI : Aqua (and) Sodium Lactate (and) Sodium PCA (and) Mannitol (and) Lecithin (and) Sodium Cocoyl Glutamate

Il est hydratant, apaisant, nettoyant et peut ne pas être rincé pour profiter de tous ses bienfaits.

 

Il contient certains composés du facteur naturel d'hydratation cutané ainsi qu'un agent nettoyant très doux de la famille des alkyl glutamates qui ont révolutionné les bases lavantes naturelles.

Je l'ai déjà employé avec succès dans un lait démaquillant d'hiver à essuyer et laisser sur la peau le soir au coucher.

 

Je l'aime d'autant plus qu'il contient de la lécithine très adoucissante et hydratante que je trouve difficile à ajouter telle quelle aux soins qu'elle rend "mous" quand on ne la maitrise pas comme Mlk.

Dans l'hydrapur qui est une suspension micellaire, elle ne "trouble" pas la texture de mes émulsions.

 

                Le Masque de Dracula sèche très rapidement sans laisser de traces de sang.

Il se rince parfaitement grâce à la présence des deux tensioactifs (dont le polysorbate 80 que l'on peut remplacer par du savon liquide assez épais si l'on veut l'éviter ou un émulsifiant léger qui donnera du crémeux si l'on a la peau plutôt sèche).

 

Mode d'emploi

 

- Appliquer le masque en couche relativement épaisse sur le visage et le cou (n'oubliez surtout pas le cou)

- Masser le cou (Ah oui massez bien le cou!), le menton et la zone T du visage pour profiter de la légère exfoliation 

Les peaux grasses pourront exfolier l'ensemble du visage

- Laisser poser 3 à 10 minutes (selon le temps dont vous disposez avant la fin)

- Rincer à grande eau; Le polysorbate permet une élimination rapide du masque même très sec

- Appliquer 2 gouttes d'huile de soin (aux huiles essentielles purifiantes mêlées à un macérat bien rouge de millepertuis frais)

- Terminer (c'est la fin) par une lichette de fluide ou de crème hydratante simple (au sang de dragon).

 

               Si avec tout ça on ne se transforme pas en Draculette au charisme flamboyant, je retourne à mes potions et à mon chaudron en criant :

 

Dra-cu-la! 

Dra-cu-la! 

Draaaa!

dracula

 

Hi, hi, hi, quelle folle ...

                Lorsque Zélie a lancé un défi savon d'Alep sur le forum des Céphées, j'ai tout de suite eu envie d'y participer en proposant un savon d'Alep à la nigelle.

 

DSC03950


           J'imaginais pouvoir y mettre de la poudre de charbon de bambou offerte par Isy  que je n'ai pas encore étrennée.

Mais finalement l'idée première de Zélie l'a emporté: faire un savon le plus traditionnel et naturel possible en hommage à cette partie du monde qui souffre beaucoup actuellement.

Couleurs d'Alep sur ce site très inspirant.

 

           J'ai repris les proportions et la méthode de fabrication du savon vintage au chaudron  de mon livre en saponifiant:

- de l'huile d'olive comme base voulue par Zélie 

- de l'huile de nigelle offerte par Zinette comme agent traitant des peaux sensibles.


           La soude est calculée de façon à obtenir un surgras de 6% augmenté de 12% d'huile de baies de laurier dont je ne connaissais pas l'indice de saponification.

Au final le savon est surgraissé à 18%.

Plutôt bien plus qu'un Alep traditionnel mais je tenais à une vraie douceur.

 

DSC03944 DSC03945

DSC03946 DSC03948

  Les étapes de la fabrication

 

             Pour accentuer le côté adoucissant, j'ai fait une entorse à la tradition en y incluant:

- du miel de Châtaignier bio

- un macérat glycériné de fleurs fraîches d'acacia réalisé au printemps

- un parfum "fruit d'ailleurs" orange douce-cannelle/patchouli.

 

Formule de "Mon Alep à moi"


- 200g Huile d'olive bio

- 53g Huile de nigelle

- 35g Huile de baies de laurier (lesutilesdezinette)


Eau distillée et soude pour un surgras de 18%

1 cac de miel de châtaignier bio

1 cac de glycériné de fleurs fraiches d'acacia

1 cac d'HE de patchouli coeur Proxisanté et 2 cac d'un mélange d'HE orange douce/cannelle Florame

 

 DSC03947

 Les cogitations sur le cahier

 

Mode opératoire

 

- Préparer la solution de soude et d'eau selon les mesures du calculateur

- Peser les huiles végétales (olive, nigelle et laurier) dans une casserole assez haute

- Verser la solution de soude sur les huiles et mixer à l'électrique jusqu'à l'obtention d'une trace franche qui arrive assez vite

- Chauffer à feu nu en mixant jusqu'à ce que le mélange épaississe nettement et que le mixage électrique devienne impossible. Continuer au fouet manuel si  besoin

Attention: la pâte à savon gonfle au cours de la cuisson, il est impératif de choisir une casserole haute sur-dimensionnée par rapport à la quantité d'huiles saponifiées et de jongler avec la puissance de chauffe.

- Malaxer à la spatule en silicone jusqu'à ce que la pâte devienne légèrement translucide

- Retirer du feu, ajouter miel et glycérine en malaxant vivement pour tout incorporer. La chaleur du mélange fait fondre le miel, il n'est pas utile de choisir du miel liquide

- Ajouter les HE après un léger refroidissement

- Verser la pâte sur une planche et façonner une forme grossièrement carrée ou rectangulaire en gardant les mains gantées (c'est très chaud)

- Après un léger refroidissement, égaliser au couteau. Les chutes peuvent être façonnées pour obtenir un petit savon-test

- Le lendemain, tamponner ou décorer au choix

- Talquer généreusement puis brosser par endroits pour donner un air vieilli et simuler la cendre de soude.

  

DSC03949

Mon Alep à moi

 

               Ce savon pourrait s'utiliser immédiatement puisqu'il a bien  cuit mais idéalement il devrait sécher un minimum d'un mois pour perdre un peu d'eau.

Le parfum est plus proche du mélange orange/patchouli.

La cannelle ne se sent quasiment pas.


              Avec les chutes, j'ai façonné un coeur d'environ 5 cm de long sur 1.5 cm d'épaisseur décoré et percé à la mode de Tadé Pays du Levant que j'aime bien copier.

J'ai marqué la date de fabrication (2711) sur le pain carré ainsi que quelques lettres sensées être de l'arabe dans un faux tampon.

Le tout réalisé à main levée.

Je suis carrément analphabète en arabe alors si vous êtes arabophones pardonnez les fôtes hein, j'ai séché les cours d'arabe  ;)

 

DSC03951

Le coeur d'Alep

             

             Comparativement à un savon d'Alep traditionnel, il est évidemment moins dur car il est très surgras et a peu séché au moment où j'écris ces lignes.

La pâte est coulée bien avant l'épaississement complet dans le procédé de fabrication syrien. Y a t-il beaucoup plus d'eau que les 28/30% que j'utilise généralement?

Je pense que le peu de surgraissage du savon demande aussi ce séchage de plusieurs mois pour voir un tant soit peu baisser le pH.

Je trouve néanmoins les savons d'Alep un peu rudes pour ma peau malgré leurs indéniables propriétés médicinales. Je "sens" trop  le peu de surgras.


            Le mien est plus doux sur la peau.

La mousse est identique à mon avis (il mousse dès le lendemain de la fabrication) et j'aime carrément beaucoup plus le parfum.

Les huiles essentielles ont très bien couvert les odeurs fortes de la nigelle et du laurier. Le patchouli permet de garder une senteur discrète sur la peau après savonnage.

Seul regret, il n'a pas le coeur bien vert des véritables savons d'Alep quand on les tranche ^_^


 AlepSoap_Medgb2[1]

Source

 

             Merci à Zélie pour cette excellente initiative.

Je me suis régalée à faire ces deux savons auxquels j'avais toujours pensé sans jamais  passer à l'acte.

 Les autres savons d'Alep sont sur le forum des Céphées !


DSC03954

J'adore!

 

Trop

Savonnerie

Par mlkline

DSCN0764 

 

 

 

 

 

 

DSCN0705 

 

 

Trop, elle l’a dit

De savons, voilà, le mot, pas gros le mot, je ne le lui permettrais pas ! mais ses poches débordent de bulles pour ses amis

Trop, le délire du poète qui parle à des morceaux de vie future

Trop, trop, mais pas assez

De ses bulles, de ses créatures, qui sortent de la fusion de la soude et m’épatent à chaque fois 

Et disparaissent vivre leur vie chez toi, lui, elle , nous , eux

Trop, les envies  qui se bousculent se télescopent

Trop, la bouche ronde des surprises obtenues

Tellement trop à dire, je serais sobre et vais vous débiter en tranches relativement droites


La Mouette rieuse

 

 DSCN0775

Formule de monomaniaque empruntée à Isy, Kafée qui remplit à merveille le cahier des charges- bulles crémeuses et souples et amples et parfumées, avec une trace facile à maîtriser.

 

800 beurre de coco indienne

200 cacao G Detou

Ensemble de gras mis à fondre avec solution de soude à 7%

Eau de dissolution de 300 grammes(mélange glacé d’hydrolat de lentisque, coriandre et eau)

À la fonte de mes gras durs, j’ai ajouté un surgras de 13%

90 gr d’huile de pépins de raisin non bio

40 gr hv de ricin de grade pharmaceutique

30 gr de pulpe de pandanus d’un vert soutenu et à l’odeur renversante de gourmandise et donné pour 100% naturel par l’épicier chinois !!!

1CS de poudre de coco

 

J’ai travaillé la pâte obtenue de couleur crème à trace légère, séparé en deux pots d’égale contenance

L’un couleur de base crème

L’autre, ajout d’une cc de mica vert océan Az

Ai travaillé ma pâte de base à très franche et disposé des éclats de savons dessus (chutes de trois à quatre jours)

La pâte Océan, trace plus souple, déposé à la cuillère sur ces chutes éclatées de savons

Ensuite, j’ai enfoncé certains de ses éclats + ou – à l’envie et inspiration

Sachez que j’ai parfumé ces éclats de savons avec une huile toute prête à l’hv de son de riz et gingembre et laissé baigner dans ce jus et ils sentent vraiment le coco pandanus

 

L’âme des guerriers

 

DSCN0783

Même formule et technique du « bocalumn » sur Art  Contemporain "clin d'oeil à Raphaêl"

Surgras de 13% avec une huile de Puressentielle conçue pour la beauté des cheveux et eau de dissolution ha de rose et 1CS de gomme fructane

 

Appareil de base crème travaillé en 3 parts

1 mélange d’oxydes de chez Alternative Nature (rouge+jaune+noir )(1cc)

Terre du Luberon (1cc)

 Argile rose Az (1cc)

 

Voilà et puis ce n’est pas tout et surtout pas trop, enfin pour moi !!!


 250px_Apple_seeds___variety_Prinzenapfel__aka_

...et pourtant il y a de la pomme dans la recette. Une hallucination collective au cours d'un repas Ô combien agréable, fit que quelques uns-unes sentirent la pomme.

Mais non.

Il a l'odeur des huiles essentielles, un mélange incertain à tendance anisée. 

Pourquoi incertain ? Parce que ce n'était pas important, c'était un test. Et le test portait sur un savon au saindoux, qui devait être doux et ne devait pas sentir le cochon !

Le but du test, utiliser un maximum de saindoux.

L'huile de coco est là pour donner de la mousse.

Hors sujet : J'envisage de tester l'huile d'olive, une amie en Espagne a des oliviers et fait presser ses olives. Avec l'huile qui reste au bout d'une année, elle fait du savon, comme de nombreux habitants du village. Je pourrais lui demander de m'en céder un peu pour mes essais, et continuer à chercher comment faire un savon pour les mains, dur et doux à la fois.
Je ne sais pas exactement quelle est leur recette, elle m'a dit que les proportions huile/soude, transmises par la tradition, n'étaient pas calculées précisément.
Par contre, j'ai été très étonnée lorsqu'elle m'a dit qu'ils n'utilisaient pas de moules, ils versent la pâte à savon sur de vieux draps.
Donc, cette pâte doit être déjà bien épaisse pour ne pas couler. Je suis furieusement curieuse de voir ça et comme je suis invitée à y aller, j'espère assister à cette fabrication et vous en parler ensuite.

ça me fait penser que j'ai la saga de la noix de coco cingalaise à vous raconter, en images, dès que je pourrais

Revenons à nos savons, la recette toute simple :

80% saindoux

20% coco

Eau spéciale*

soude à calculer

1/8ème de cuil. à café de chlorophylle

vit E

Et l'eau  *spéciale :

J'ai imaginé que, comme la pectine de coing que j'avais mise dans un savon à l'automne, la pectine de pomme adoucirait le mélange coco-saindoux, au moins au niveau du toucher.

En bref, la pectine est un sucre, elle est  présente en grande quantité dans les fruits qui ne sont pas mûrs. Elle se transforme en gel au contact de l'eau et donne une texture consitante aux confitures.

J'ai mis à bouillir dans de l'eau faiblement minéralisée, les peaux et les pépins de trois pommes pendant une vingtaine de minutes.

J'ai filtré à travers un filtre très fin rapporté d'Inde et qui peut se laver. Il était vendu dans une boutique bio/ayurvédique où je trouve des merveilles chaque année, des extraits de plantes, des mélanges naturels pour le bain, des hydrolats et des huiles que seul le poids m'interdit de rapporter.

P1010598

Le savon est vert très pâle, ce qui n'a pas vraiment d'importance.

Comme je l'ai coulé dans une bouteille de jus, il est passé par une phase gel qui le marque d'un cercle à l'intérieur.

Il n'est pas très joli, avec son gel et ses mouchetures, l'odeur du saindoux a disparu en quatre mois, mais  IL NE SENT PAS LA POMME ^_^

Le résultat, pour moi est concluant , il est bien dur et donne une sensation indéfinissable sur la peau lorsqu'on l'utilise. Peut-être VOUS qui en avez eu un petit morceau, pourrez vous m'aider à en parler ?

Au Pays Basque, il y a du saindoux, des pommes et nos voisins ont des olives.

What else ?

pomme

 


Savon simple à la framboise bio

Savonnerie

Par atelierdemichele

       C'est la saison des framboises.

Une recette de savon simple très clair afin de colorer légèrement ce savon dans lequel j'ai mixé quelques belles framboises charnues.

Je l'ai cuit au four (méthode ITMHP) pour pouvoir l'utiliser dès que possible.


framboises bio

 Je désirais une formule simple avec :


- un léger moucheté dû à la pulpe des fruits

Deux framboises seulement pour 1kg d'huiles saponifiées.

Je trouve que trop de pétales, trop de graines, trop d'effets fatiguent la vue dans le savon. En fin d'été il m'arrive de fabriquer un peu de savon à la mûre sauvage cueillie derrière chez moi, il en faut si peu.


- une couleur rosée très pâle

La couleur des fruits rouges brunit au contact de la soude, j'ai donc ajouté un peu d'oxyde rose pour unifier le ton.


- aucun parfum

N'utilisant pas de fragrances, je ne pense pas pouvoir réussir une odeur de framboise avec les huiles essentielles.

Aucune alliance ne me venait spontanément au moment de fabriquer ce savon fait en 2 temps 3 mouvements.

 

- de l'extrait concentré de pépins de pamplemousse

en guise d'anti-oxydant car il pleuvait beaucoup quand je me suis décidée à faire du savon.

L'humidité naturelle du hameau où je vis provoque souvent le rancissement de mes savons. Quand la pluie s'y met, je cours au suicide savonnesque direct!

Ceux qui connaissent cet impérieux désir comprendront qu'on ne peut pas toujours différer une subite envie de savonner.

 

DSC03938

Formule du savon simple à la framboise bio


- 37% huile d'arachide raffinée

- 31% huile de coco indienne

- 27% huile de palme bio équitable

- 5% huile de ricin

 

Eau distillée et soude pour un surgras de 10%

1 cuillère à moka d'oxyde rose

1 cuillère à soupe d'EPP concentré (60%)

2 framboises bio bien charnues

Pour 1 kg d'huiles à saponifier

 

Mode opératoire

 

- Ajoutez l'oxyde rose aux huiles fluides froides, mixez à l'électrique.

La couleur lait fraise est très appétissante mais ne restera pas.


oxyde roseoxyde dans les huilesoxyde + HV mixées

 

- Ajoutez les framboises et mixez finement. La couleur change déjà.


framboises + HV + oxyde

 

- Ajoutez les huiles dures fondues et mixez.


- Ajoutez l'EPP et laissez la température aux environs de 40°.

L'EPP aurait la capacité de précipiter légèrement la trace.

Cela peut être intéressant dans les formules riches en huiles insaturées longues à tracer.


- Ajoutez la solution de soude à 40° et mixez jusqu'à la trace fine.

La couleur rose brunit légèrement mais pâlira après saponification grâce à l'oxyde rose.


Ajout de la soude

 

- Coulez en moules, enfournez à 70° pendant deux heures et laissez refroidir la nuit entière au four fermé.

Selon les auteurs la température de cuisson varie (de 70 à 100°C). J'aime cuire doucement à 70° maximum.

Autres savons ITMHP (In the mold Hot process)


- Démoulez gentiment 2/3 jours après pour éviter la cendre de soude.


- Tamponnez tranquillement 2 jours après le démoulage avec des tampons en acrylique.

Ils sont efficaces, jolis, faciles à nettoyer et à utiliser sans marteau .... bref il me semble que c'est la rolls des tampons à savon!


tampons acryliquesDSC03934DSC03936

       

               Propriétés de l'huile de ricin en savonnerie


. L'émollience de l'huile de ricin pressée à froid se retrouve dans le velouté de la mousse dès 5%.

Je trouve que cette huile permet de rendre un peu moins rustique les formules simples aux "3 huiles" (coco/palme/olive).


. C'est l'une des seules huiles à contenir plus de 80% d'acide ricinoléique très assouplissant pour les peaux et cheveux secs.

Sa grande viscosité reste dans le savon qui peut rester mou très longtemps si l'on en met plus de 10/15%.

Mais cela donne au final après plusieurs mois de séchage des savons très durs et dont la douceur est inégalable puisque l'acide ricinoléique est insaturé.


. On lit souvent qu'à l'instar de l'huile de coco, elle donne des savons qui moussent beaucoup.

Je n'ai jamais pu observer cet effet mais je trouve néanmoins que la qualité de la mousse est plus dense et plus veloutée.

Elle me semble plutôt stabilisatrice de mousse et c'est un must dans les savons transparents à la glycérine.


. Elle contient beaucoup de vitamine E qui contribue à prolonger la durée de vie de nos savons surgras

Je trouve que l'on y sent très bien la glycérine quand on malaxe le savon pour le faire mousser.


L'acide ricinoléique ayant en outre une action stabilisatrice de la prolifération des germes, elle est donc tout à fait indiquée dans un savon purifiant dans lequel on aura soin de bien surgraisser pour avoir un peu d'huile de ricin libre.

Autres savons à l'huile de ricin

 

DSC03937

                

              Le savon développe une mousse généreuse grâce aussi aux 58% d'huiles dures (coco et palme bio équitable).

Il suffit également de mettre l'huile de palme en un peu plus grande quantité que l'huile de coco pour donner  un lustre supplémentaire à la mousse.

En effet l'huile de palme stabilise la mousse du coco saponifié et la rend très onctueuse.

Je n'y pense pas très souvent mais cela marche très bien (30% palme et 25% coco par exemple) comme j'ai pu le vérifier en fabriquant une recette du livre de Léanne.

 

               Ce savon gourmand a une légère transparence liée à l'huile d'arachide qui possède les mêmes qualités que l'huile d'olive en savonnerie.

Je la choisis plutôt raffinée car pressée à froid, elle laisse son odeur dans le savon.

Autres savons à l'huile d'arachide.

 

             Mince alors,  j'aurais pu y mettre un peu d'huile  de pépins de framboise !

Allez  j'y retourne, j'ai des savons à faire ;)


DSC03932

 

              Un soin que je fais et refais sans cesse depuis des années : l'huile démaquillante rinçable.

Elle est facile à réaliser, très adaptable à toutes les peaux et cette fois ci en vue d'un cadeau, j'ai utilisé une huile végétale que j'adore : L'huile de Sisymbre.

 

             C'est une huile extraite à froid des graines du Sisymbrium irio, une Brassicacées (anciennement Crucifères, famille des choux) comme les huiles de pastel, de brocolis, de cameline...

Elle a donc cette  odeur caractéristique qui peut ne pas plaire à tous mais qui signe sa grande richesse en acide alpha - linolénique (ALA).

Cet acide gras essentiel fait partie de la famille des omégas 3. Il est très anti-inflammatoire et il maintient l'élasticité la peau.

 

sisymbrium_irio_7Source

 

             L'huile de sisymbre  apporte aux peaux matures, acnéiques, irritées ou sensibles une action régénérante et assouplissante formidable.

C'est un véritable embellisseur de peau que j'aime appliquer certains soirs à raison de quelques gouttes massées sur le visage humidifié.

 

            Le sisymbre était traditionnellement utilisé en gargarismes pour lutter contre les irritations de la gorge et des cordes vocales  mais aussi pour donner de l'éclat à la peau.

Je la trouve satinante et assouplissante grâce à son toucher plus "gras" que celui d'une autre HV riche en omégas 3 comme l'huile de chanvre par exemple.

Elle demande à être massée si l'on l'utilise seule.

 

            Même si elle fait partie de mes huiles végétales préférées, je l'ai un temps boudée car elle est sensible à l'oxydation et n'était jamais conservée au froid dans les magasins bio qui la vendaient.

Aujourd'hui la formule a été révisée et contient de la vitamine E ainsi que des composants naturels d'huiles essentielles  à l'action masquante, anti-oxydante et anti-infectieuse.

C'est heureux.

INCI : Sisymbrium Irio [Sisymbrium Irio Seed Oil], Tocopherol, Anise Alcohol, Benzyl Alcohol, Cinnamyl Alcohol.

Zoom sur l'huile de sisymbre chez Kat.

 

            Dans l'huile démaquillante rinçable, je l'ai associée à d'autres  ingrédients (huile de coco fractionnée, squalane et oméga) pour permettre un nettoyage en profondeur de la peau du visage tout en respectant le film hydrolipidique.

 

Formule du "Sisymbrio Démaq'Oil"  ^_^

50% Huile de coco fractionnée

24% Huile de sisymbre bio

20% Squalane d'olive

5.5% Oméga

0.3% Huiles essentielles

0.2% Antiox-cos ou vitamine E naturelle

 

Pesez directement les ingrédients les uns après les autres, mélangez bien.

Introduisez dans un flacon pompe idéalement en plastique et laissez reposer pendant 24 ou 36 heures pour que l'huile redevienne bien limpide.

 

        Massez le visage sec avec des mains sèches en insistant bien sur les zones maquillées.

Rincez à l'eau tiède. L'huile se transforme en lait et nettoie parfaitement la peau en la laissant douce et propre.

Séchez et appliquez une crème hydratante.

 DSC03861Étiquetage vertical clin d'oeil à une huile nettoyante bien connue

 

L'huile de coco fractionnée

Je l'utilise également comme agent extracteur d'actifs en macération huileuse.

Elle enrobe très bien les pigments du maquillage pour permettre leur élimination rapide et efficace au rinçage.

Elle devrait faire partie de tous les soins démaquillants comme tout ou partie de la phase huileuse.

Son toucher léger et pénétrant permet de réaliser des mélanges huileux peu gras mais glissants qui font les huiles démaquillantes les plus fines.

 

Le squalane

Dérivé de l'huile d'olive, c'est l'un des constituants du film hydrolipidique de la peau.

Dans mon huile démaquillante, il permet de limiter les irritations en reformant ce film et évite la déshydratation.

Je le considère non seulement comme véhicule huileux mais comme véritable agent actif qui permet en outre de bien enrober les pigments comme l'huile de coco fractionnée.

 

L'oméga

C'est un agent re-graissant issu de l'huile d'olive.

Son INCI indique qu'il s'agit d'un PEG (PEG-10 olive esters) que l'on peut vouloir éviter.

C'est cette fonction qui permet d'éliminer les huiles au rinçage sans résidu gras sous forme d'une émulsion lactée. La rinçabilité est parfaite ainsi.

Cette "fonction" PEG sert d'émulsifiant et on la retrouve dans certains émulsifiants pas entièrement naturels en partie éthoxylés ou estérifiés (cire n°1, Eluxe Pro, ricinion...)

J'aime l'utiliser dans les huiles et eaux démaquillantes car dès 5%, il est très efficace et bien toléré par la plupart des peaux.

 

Formule générale d'une huile démaquillante rinçable

5/10% oméga, 50% huile de coco fractionnée, 20 à 30% squalane d'olive, 5 à 20% huile végétale (HV), vitamine E/anti-oxydant et HE pour 100%.

 

Variantes pour les HV et HE


. Peau grasse, imperfections

10% maximum HV :  noisette, pépin de raisin, nigelle, sisymbre – Antioxydant indispensable
HE : romarin cinéole, tea tree, géranium, patchouli, santal, néroli, lavande,pamplemousse, citron
8/10% d'oméga
 

. Peau sèche

HV : sésame, germes de blé, olive, amandes douces, noyau d'abricot, ricin
HE : néroli, ylang ylang, carotte, santal, géranium, mandarine

Inverser les proportions de coco fractionné et squalane. Augmenter éventuellement la quantité de vraies huiles végétales à 25/30%.
 

. Peau sensible

HV :  inca inchi, carthame, nigelle, chanvre, pépins de framboise
HE : aucune, camomille noble ou matricaire, lavande

Utiliser le squalane à 60%.

. Peau mature

HV : argane, macadamia, jojoba, rose musquée, onagre, bourrache
HE : néroli, santal, rose, géranium, jasmin, romarin ABV, myrte vert

Augmenter éventuellement la proportion d'HV à 25/30% en cas de peaux mature sèche.

 

Huile démaquillante de Venezia avec un tensioactif (mousse de babassu).

Certaines formules sur les blogs contiennent  de l'huile de ricin sulfatée, d'autres tensioactifs ou juste de l'huile essuyée sans rinçage, de l'huile pure suivie d'un lavage au savon maison que je pratique de temps en temps... 

 

DSC03862DSC03870

 

              La formule d'huile démaquillante ne serait pas complète sans un bon anti-oxydant pour protéger l'huile de sisymbre malgré sa nouvelle composition.

J'y ai rajouté un soupçon d'huiles essentielles pour couvrir les odeurs de sisymbre et d'oméga un peu lourdes.

          

Parfum

0.15% pamplemousse bio

0.10% géranium bourbon

0.05% romarin à verbenone

J'adore ce mélange!

 

           Oohh là là  marre de ces pourcentages?

. On compte 30 gouttes d'huiles essentielles au gramme (1g HE= 30 gttes).

Allez, c'est simple, si vous avez envie d'en garder un peu, dans un petit flacon brun, vous mettez 15 gttes  pamplemousse, 10 gttes  géranium et 5 gttes  romarin verbenone dont vous utilisez 9 gouttes pour  100g de Sisymbrio Demaq'oil (0.3%).

. Ou directement 5 gttes  pamplemousse, 3 gttes géranium, 1 gtte romarin ABV dans votre préparation de 100g (j'arrondis, on ne peut pas compter de demi-gouttes!).

. Ou encore, vous allez lire le message de Catherine qui vous simplifie les pourcentages.

. Ou vous posez directement la question dans les commentaires, on vous fera un cours particulier.

 

          L'huile démaquillante rinçable ne coûte pas grand chose à réaliser, elle est utilisable toute l'année pour ceux qui comme moi, aiment le splash d'eau pour parfaire le démaquillage.

J'aime varier les huiles qui la composent en gardant la colonne vertébrale apportée par l'huile de coco fractionnée et le squalane.

L'huile de meadowfoam est parfaite aussi dans les soins démaquillants.

 

           Ces trois huiles sont si stables que votre flacon peut sillonner le globe sans crainte.

Gel-crème avant la plage

Soins du corps

Par cshabou

                                                                                                                    

cr_me_avant_la_plage1


Dans un mois ou deux, nous serons sur le sable chaud, avec deux idées sous nos mèches légères : bronzer et aller dans l'eau.                                                     kaoantenne66                      kaoantenne64
Alors,  il faudra bien laisser tomber le paréo.

On dit que la foi soulève des montagnes, celle-là même qui nous fait penser au mois de mai que nous allons mincir avant l'été.190134p24


Les railleurs et les malveillants n'ont qu'à se taire, on y croit et on fait tout ce qu'il faut pour.

Donc, je refais consciencieusement une petite crème tout les ans, je l'applique jusqu'au bout du tube, en massant deux fois par jour, et c'est bizarre, en arrivant sur la plage, j'oublie complètement de regarder si j'ai perdu mes capitons et mon tour de cuisse...

J'ai choisi les actifs classiques :

  • la caféine,
  • une huile macérée avec de la consoude, dont un des principes, l'allantoïne est kératolytique, et de la vigne rouge pour favoriser la micro-circulation.
  • du lierre grimpant,
  • de la teinture de griffe du chat, juste parce que je l'ai vue dans une formule minceur chez N.xe
  • quleques huiles essentielles comme le bouleau (Betula lenta L), pamplemousse, fenouil, palmarossa, eucalyptus mentholé, géranium, cyprés et gingembre frais.

L'huiles végétale de noisette et l'isopropylpalmitate vont véhiculer ces actifs sous la peau, plus vite que leur ombre !

La sève de bambou exfolie en douceur.

La formule :

 Phase Huileuse

5% Hv Noisette
7% Isopropyl Palmitate
6% Olivem 1000

Phase Aqueuse

Eau à calculer
2% Gomme Cellulose
2% Glycérine végétale
25% Ha Lavande (circulatoire)

Phase Actifs

2% Sève de Bambou
0,05% Poudre de Chlorophylle
5% Extrait de lierre grimpant
1,5% Caféine en poudre
1% Teinture mère de Griffe du Chat
5% Huiles essentielles

Acide lactique pour ajuster le pH si nécessaire

Huiles essentielles : 4 Bouleau, 5 Fenouil sauvage, 4 Palmarosa, 10 Eucalyptus mentholé, 15 Pamplemousse, 5 Cyprès, 10 Bergamote sans bergaptène, 4 géranium Bourbon, 3 Gingembre frais.

A utiliser le soir, en massage jusqu'à pénétration, la caféine donne une couleur blanche qui oblige à masser entre 20 et 40 secondes.
La peau est ensuite sèche et douce, non grasse, idéal pour enfiler la nuisette, le tee-shirt ou le pyjama ^_^


Tisane du soir : "Aspérule - Eglantier rose"

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

                   Aujourd'hui, recette d'une tisane  à boire composée de pétales d'églantier sauvage récoltés dans la forêt  il y a quelques semaines et de feuilles d'aspérule odorante bio qui viennent de chez Altaïr.

La gamme de plantes à tisanes y est fournie et d'excellente qualité si l'on n'a pas une forêt généreuse à proximité.


p_tales_rosa_canina

Récolte un jour de grand soleil

 Le panier est trop petit pour se rouler dans les roses. Quel dommage !

 

               L'églantier ou Rosa canina Rosaceae est un rosier sauvage qui fournit des graines rouges appelées cynorrhodons riches en vitamine C.

Ses fleurs fragiles sont d'un évanescent rose pâle ou blanches.


Je les récolte tous les ans pour en faire un glycériné ou une teinture de pétales sauvages pour mes crèmes à la rose.

Au moins une fois par an je fabrique selon l'inspiration un lait, un sérum, une crème légère ou un beurre, toujours roses, toujours parfumés à la rose et contenant tous les supports possibles de roses ^_^


    Je les préfèrerais presque aux glycérinés et teintures de roses odorantes pour la poésie qui se dégage de ces fleurs délicates très simples (elles ressemblent presque à des roses de Provins aux pétales plus fournis).

Je les ai trouvées d'un ton rose plus soutenu cette année et une fois n'est pas coutume, j'ai décidé de les boire plutôt que de les "cosméter".

 

     Accompagnée d'une amie efficace, j'en ai récolté un petit panier que j'ai mis à sécher une fois débarrassés des habitants du jardin qui aiment aussi les roses.

Les propriétés médicinales du Rosa canina sont surtout celles du cynorrhodon, faux fruit si riche en vitamine C que l'on dit qu'il y en a autant dans un petit fruit que dans un gros citron!

 

rosa_canina_cynorrhodon

Source

 

             Les pétales sont légèrement astringents et l'on rapporte que "chez les Perses,  la fleur mélangée avec le jus de la canne à sucre passait pour guérir la tuberculose pulmonaire et même finir par réveiller les morts"...

in "Petit Larousse des plantes qui guérissent". Gérard Debuigne et François Couplan. Ed. Larousse.

 

Dans ma tisane, elles apportent la touche de couleur manquant aux feuilles de l'aspérule qui donnent le ton de cette tisane du soir.

Elles peuvent évidemment être remplacées par des pétales de rose de Provins au parfum plus soutenu.

 

                  L'aspérule odorante ou Gallium odoratum Rubiaceae est une plante insignifiante des bords de chemins dont l'un des usages traditionnels est la fabrication du vin de mai dans les régions de l'est et du nord de l'Europe.


Si elle est insignifiante, comme toutes les mauvaises herbes elle est appréciée du botaniste et de l'herboriste.

Ses feuilles présentent un bord au toucher rugueux d'où le nom d'aspérule, du latin" asper"  qui signifie "rude".


 DSC03872

        

                Sa richesse en aspéruloside qui se transforme en coumarines une fois sèche lui confère une douce odeur vanillée/miellée  qui persiste des années, suffisamment en tous cas pour faire de jolis sachets odorants pour le linge (avis aux couturières).

C'est grâce à cette odeur que l'aspérule a pour nom d'espèce "odoratum".

 

           Les propriétés médicinales de l'aspérule sèche sont donc dues à la présence de ces coumarines.

C'est un "bon antispasmodique qui facilite la digestion des personnes qui souffrent aussi de vertiges et d'angoisses".

Et prise le soir, "elle donne de très bons résultats dans l'insomnie".

in "Petit Larousse des plantes qui guérissent". Gérard Debuigne et François Couplan. Ed. Larousse.

 

Dans cet herbier des plantes françaises, il est indiqué que la plante fraîche est somnifère alors que plus elle sèche, plus elle est aphrodisiaque.

J'espère pour mes copines que l'aspérule d'Altaïr est très, très, très... sèche .

 

            Dans un bol en inox, j'ai mélangé 20g de feuilles sèches d'aspérule odorante avec une poignée de pétales séchés d'églantier.

Une partie de la tisane est mise en pots de porcelaine, une étiquette écrite manuellement y est accolée et hop à la poste ou remise en mains propres !

 

DSC03874

Pot de tisane du soir

 

              L'aspérule peut développer une saveur amère si elle est infusée plus de 10mn.

Il suffit de prélever l'équivalent d'une cuillère à soupe de tisane pour une tasse et d'infuser 10 mn à l'eau bouillante.

La saveur légère se relève très agréablement avec un soupçon de sirop d'agave si l'on souhaite une longue infusion.

              Voilààà, c'est tout.

Savons cupcakes aux fraises et au chocolat

Savonnerie

Par La Fee Colchique

C’est en voyant les pâtissavonneries du blog de Karo10 et de Clairette que j’ai eu envie de me lancer à mon tour dans la réalisation de cupcakes.


En faisant mon savon fouetté, le récipient contenant les corps gras que je venais de fouetter s’est renversé quand j’ai posé en équilibre dessus mon batteur électrique. Heureusement mon fils était présent pour m’éviter de jeter ma préparation.

Mon fils m’a dit : "tes corps gras viennent d’être mixés et donc ton mélange est bien homogène ; il suffit de connaître la quantité de corps gras perdue afin de mettre le bon dosage de lessive de soude".

J’ai donc pesé le restant de mes corps gras et j’ai refait le calcul de mon dosage de lessive de soude en suivant les conseils de mon fils.

400 grammes = quantité de corps gras initial
326 grammes = quantité de corps gras après accident
***** grammes = dosage de lessive de soude initial

Ci-dessous, le calcul que mon fils m’a demandé de faire pour mettre le bon dosage de lessive de soude dans ma quantité restante de corps gras :

(326 grammes : 400 grammes) = 0,815
0,815 x dosage de lessive de soude en grammes initial = nouveau dosage de lessive de soude en gammes



Mes savons sont faits avec trois savons différents :


- les fraises et les petites tablettes de chocolat : melt & pour

- les cupcakes : savon à froid

- la crème : savon fouetté



Recette des petites tablettes de chocolat :


Melt and pour
Chocolat en poudre



Recette des fraises :


Melt and pour
colorant en poudre rouge
fragrance bubble gum



Recette des cupcakes :


100 % végétaline
lessive de soude surgraissage 20 %
A la trace chocolat en poudre


Recette de la crème :


30 % végétaline
30 % beurre de cacao
20 % beurre de kpangnan
20 % huile de tournesol
lessive de soude surgraissage 10 %

- J’ai fouetté avec un batteur électrique spécial chantilly mes corps gras pour obtenir une crème fouettée.

- Puis j’ai versé très progressivement la lessive de soude en fouettant entre chaque ajout.

- Ensuite j’ai rajouté du colorant vert en poudre dilué au préalable dans très peu d’huile de tournesol.

- Pour finir j’ai parfumé ma préparation avec la fragrance bubble gum.

 

DSCN1837

 

DSCN1849

 

DSCN1873