"La crème des baumes" : baume au stéarate de sodium

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

                   Un baume que j'ai baptisé "beurre parfumé à l'ambre".

La définition exacte serait "la crème des baumes" ou encore plus explicite en anglais "butter cream", tant la texture est crémeuse à l'application alors que la surface est assez ferme.

J'adore !

 

DSC04195

     

               Stéarate de sodium ou stéarate de magnésium ?

 

Les noms se ressemblent tant.

Quelles différences ? Quelles utilisations?

Quel est l'intérêt d'avoir les deux?

D'autant plus que l'on peut fabriquer du stéarate de sodium en saponifiant de l'acide stéarique avec de la soude alors que le stéarate de magnésium me semble plus difficile d'accès en fait-maison.


Pour fabriquer son acide stéarique selon les indications de Célimène

Pour fabriquer son stéarate de sodium selon la recette de Parfum

        

            Ce n'est pas mon trip de fabriquer tous mes ingrédients car je trouve cela dispendieux (c'est du canadien ça  ^_^)  en temps, ce qui me manque le plus au monde ainsi qu'en énergie :  stocker des litres de glycérine, d'alcool, de vinaigre blanc bio, chauffer, touiller, décanter, filtrer, faire sécher, moudre etc.

Mais je respecte ce désir d'être autonome, n'y voyez aucune malice ou critique.

Tout est stimulant en cosmétique maison.

            

 

               Le stéarate de magnésium


C'est un sel de l'acide stéarique et du magnésium que l'on extrait le plus souvent de la magnésie.

C'est un additif alimentaire dont on doit aujourd'hui prendre soin de vérifier l'origine végétale. Il sert d'agent lubrifiant pour la fabrication des comprimés et gélules dans l'industrie pharmaceutique.

L'acide stéarique des graisses bovines ne devrait plus être utilisé depuis la maladie de la vache folle.

Les substituts végétaux ont donc fait leur apparition pour des raisons de santé publique qui ont du même coup réglé les préoccupations des personnes heurtées par la souffrance animale et  des personnes de confession musulmane ne voulant pas avaler des médicaments d'origine non animale non halal.

En cosmétique, c'est un agent de charge des poudres de maquillage dont il facilite l'adhésion à la peau donc la tenue. Dans les émulsions, il allège la sensation de gras.

Dans les baumes pour lèvres conventionnels il apporte une cohésion aux divers corps gras.

 

Le stéarate de magnésium : 

dans la crème des pieds secs de Mlk

dans le beurre anti vergetures d'un jeune homme fort doué qui ne nous connaît plus

dans mon crémeux de massage 100% gras

dans la mousse 3 en 1 de Colchique

dans le maquillage minéral de Nandini

 


               Le stéarate de sodium


C'est un savon issu de la combinaison d'acide stéarique (acide gras présent dans de nombreuses huiles végétales) et de soude (hydroxyde de sodium).

Il est possible de l'utiliser comme émulsifiant/co-émulsifiant dans les émulsions qui gonflent et donnent alors une texture de crème fouettée très gratifiante.

C'est un ingrédient précieux pour formuler des savons à barbe dont la mousse est crémeuse et ... tient le temps de se raser.

Il donnent aux déodorants un effet anti-macération intéressant et fait partie de très nombreuses compositions de la marque Lush.

Il peut facilement être fabriqué à la maison quand on sait faire du savon à froid.


Le stéarate de sodium :

dans la crème mate et fraîche pour le corps de Venezia

dans les émulsions de Cristine

dans le savon exfoliant de Molène

 


DSC04194

 

               Alors que choisir ?

 

          Le plus polyvalent pour moi serait le stéarate de magnésium pour les émulsions, les baumes, le maquillage...

Il présente la particularité d'être un opacifiant qui permet de bien colorer les émulsions avec des pigments ou des micas.

Pour les férus de maquillage maison dont je ne suis pas, il est incontournable pour les teints minéraux car il permet une bonne adhésion des pigments.


          Le stéarate de sodium se prête lui bien plus volontiers aux produits de bain qui sont rincés.

Lush et ses addicts l'apprécient beaucoup (bombes de bain, déodorants compacts, pains démaquillants...), tous produits dont je ne suis pas friande, je dois être trop vieille ou trop classique ;)

C'est un savon dont on imagine bien qu'il donne du gonflant et de la texture mais son toucher me semble moins gratifiant et moins sophistiqué en émulsions.

Il demande certainement à être couplé avec d'autres émulsifiants plutôt nourrissants qui donneront un toucher plus cosmétique aux crèmes.

 

              Dans la crème des baumes, j'ai choisi le stéarate de sodium que je n'avais pas encore testé dans une formule anhydre.

Le beurre obtenu est ferme au toucher mais sa crémosité est notable.

Il pénètre sans effet gras et s'étale sans difficulté sur le corps entier avec une petite quantité.


               Je le trouve superbe et je pense que pour obtenir le même effet, il faut tenir compte:

- des beurres et huiles qui ont un toucher fin et pénétrant (coco, nilotica, jojoba)

- du peu de beurre de cacao qui durcit suffisamment pour obtenir un véritable baume solide.

 

 

Formule de la crème des baumes

 

- 62g Beurre de karité nilotica bio

- 14g Beurre de cacao bio du Pérou

- 10g Huile de coco bio

- 10g Huile de jojoba bio

- 2 g Stéarate de sodium

- 2g Huiles essentielles

 

Faire fondre au bain marie tous les ingrédients sauf le beurre de karité nilotica et les huiles essentielles, retirer du bain chaud

Mixer au fouet à capuccino, ajouter le nilotica qui est suffisamment mou pour fondre sans chaleur ajoutée et mixer

Faire prendre dans le bas du réfrigérateur pendant 10mn environ

Ajouter les huiles essentielles, mélanger à la spatule en silicone pour bien lisser et couler en pots. A ce stade le baume est fluide et coule aisément

La crème des baumes va épaissir pendant les 24h qui suivent pour donner une texture ferme mais si crémeuse à l'application!

 

             Mon mélange d'HE est composé autour d'un macérat huileux d'ambre gris et de diverses HE que l'on sent à peine.

            J'ai certainement trop dosé en huile d'ambre mais le parfum est délicieux.


En gouttes :

3 boswelia sacra Primavera life
1 absolue de benjoin Bilby and Co.
4 patchouli Astérale
4 vétiver bio Bioarômes Madagascar
1 angélique racine Nugier
1 mousse de chêne sous forme liquide Missmiss
8 huile d'ambre Irène
2 baume tolu dilué Farfalla
2 cèdre de l'Atlas bio Florame
2 ambrette Myrtea Oshadi

 

DSC04196

 Mmmmm...  


Savon au maté bio

Savonnerie

Par atelierdemichele

                 Un savon formulé pour avoir du vert, un beau vert profond relativement facile à obtenir en saponification.

 

DSC04188Au soleil

 

            Qu'elle provienne d'huiles végétales très vertes (avocat, chanvre...) ou de macérât huileux de plantes pleines de chlorophylle (consoude, thé vert...), la couleur verte est l'amie de la soude.

Je trouve que les infusions de plantes vertes donnent une coloration plus brune que verte à la longue et que les macérâts ou huiles vertes finissent aussi par donner un vert-brun.

Pour permettre une longévité de la couleur, j'utilise aussi un soupçon d'argile verte pour des savons  vert-céladon très doux ou de la poudre d'épinard que je trouve très jolie.


              Un jus concentré, extrait de feuilles d'épinard au thermomix et offert par une copine savonnière à ses heures m'a donné le plus joli vert-olive du monde!

Malheureusement il semblerait qu'il faut des tonnes de feuilles pour obtenir les quelques millilitres offerts et valablement utilisés à l'époque dans un marbré vert et blanc.


             La poudre de chlorophylle est épatante pour le coloris pétillant que l'on obtient mais chez moi elle fragilise les savons qui rancissent alors trop souvent.

Ne l'abandonnez pas si vous avez la chance de ne pas connaître le rancissement de vos savons, elle apporte un vert stable et encore différent des autres.

Dans le savon au maté, j'ai choisi un peu d'oxyde vert pour permettre au vert végétal de rester longtemps lumineux.

On peut aussi utiliser les micas verts aux couleurs délicates.


             Tous ces verts sont à l'échelle des verts dans la nature : variés !

 

maté

Source image

 

             La yerba maté (Ilex paraguariensis Aquifoliacées) est une plante qui donne des infusions d'un vert profond et très soutenu type végétation équatoriale.

La famille des Aquifoliacées (du latin aquifolium = houx) contient évidemment les houx, très jolies plantes n'est-ce pas?


C'est en regardant les traces du vert qui résiste au lave-vaisselle sur mes tasses blanches  que j'ai décidé de fabriquer un savon au yerba maté facile à trouver aujourd'hui dans les mag bios.

Comme les feuilles de maté sont riches en caféine, on pourrait se laisser bercer à l'idée que ce serait un savon amincissant... ou au moins antioxydant.


            On boit traditionnellement l'infusion dans de  très jolies gourdes en calebasse avec une paille en métal qui permet d'éviter l'absorption de débris de feuilles. Maté veut d'ailleurs dire "gourde".

Moi j'utilise simplement une théière munie d'un filtre comme pour le thé.

Il est important de vérifier que vous n'utilisez pas de médicaments pouvant présenter des interactions avec le maté avant d'en boire beaucoup.

La teneur en caféine y est moindre que dans le café mais supérieure à celle du thé.

 

DSC04193Yerba maté sec

 

Formule du savon au maté bio


- 30% macérât de feuilles de maté bio sur huile d'olive bio

- 30% huile de coco bio (Soapsession)

- 20% huile de palme bio (Bilby and Co.)

- 10% beurre de karité du Bénin

- 10% huile de ricin bio

 

Infusion corsée de feuilles de yerba maté bio et soude pour un surgras de 7%

Environ une cuillère à soupe de beurre d'avocat bio à la trace (pour terminer la pochette traînant sur la table ronde ...)

 

Additifs pour 1.5 kg d'huiles saponifiées


-  Lactate de sodium (12g introduits dans l'eau de la soude)

-  Soie tussah (1 pincée introduite dans la soude)

-  Oxyde vert (l'équivalent d'une demi-cuillère à moka mixée dans les huiles chaudes)

-  EPP concentré (1.5 cuillère à café dans les huiles)

-  Huiles essentielles (3% du poids des huiles à la trace)

 

Mélange odorant délicieux

3 parts orange 5 fold

1 part géranium rosat bio

1 part patchouli bio

1/2 part tea tree bio

 

DSC04189

                     

                        La saponification s'est faite sans surprise.

J'ai coulé à la trace fine dans ces moules marguerites en silicone que j'adore et qui sont superbes avec des pâtes colorées.

Ils vous subliment tous les savons de couleur.

 

                La mousse est abondante, ronde et lustrée mais ... verdâtre.

Il semble que l'infusion soit en cause mais c'est elle bien plus que le macérât huileux qui me semble donner un ton de vert profond encore plus visible dans les savons issus de la phase de gel.


                J'ai adoré imaginer, formuler et fabriquer ces savons mais ils sont encore trop frais pour que je les fasse grimper à la salle de bain.

L'un d'entre eux me sert de testeur. Vous imaginez bien que je le teste souvent.

Il est poli comme un galet vert du fleuve ... équatorial of course !

Flower power, le savon du hippie

Savonnerie

Par atelierdemichele

              Plein de couleurs et un tampon de fleurs pour évoquer le mouvement hippie.

Un savon aux couleurs psychédéliques grâce aux colorants néons pour savons. Je les ai dosés faiblement pour ne pas avoir un savon difficile à utiliser sous la douche.

 

DSC04186

              

                   La formule est simple et sans chichis avec des corps gras qui donnent un savon clair et moussant (coco, palme, son de riz).

 

Formule du Flower power soap

 

- 40% huile de son de riz

- 30% huile de coco bio

- 30% huile de palme bio

 

Soude et eau distillée pour un surgras de 9%.


           Chaque couche est faite seulement de 80g d'huiles et est colorée avec une demie cuillère à moka.

Entre chacune d'entre elles, j'ai saupoudré à travers un tamis métallique en inox un peu de charbon de bambou offert par Isy.

La formule trace et durcit rapidement me permettant de refaire entre temps une autre saponification de 80g d'huiles.



  DSC04185

 

                 

                    Le mélange d'huiles essentielles que j'avais préparé n'a finalement pas été incorporé car il était très jaune et aurait interféré avec les colorants.

Bien entendu, il y avait du patchouli dedans et je vous en donne la composition car c'est un parfum délicieux :

 

3 parts orange 5 fold

1 part géranium rosat bio

1 part patchouli bio

1/2 part tea tree bio

 

 

 

            Deux jours après le découpage des savons en tranches, je les ai tamponnés d'un motif fleuri très évocateur.

Ces tampons sont un peu difficiles à utiliser sans écraser la surface.

Les bords non biseautés demandent un peu de force pour bien marquer le motif mais ils sont si jolis. Je pense qu'il faut bien négocier le temps d'attente avant de tamponner, trop tôt et on obtient un pâté, trop tard et c'est difficile sans briser le savon.

 

          La mousse est épaisse, présente et bien lustrée. Elle n'est pas colorée.

Les savons sèchent vite et ont pu être emballés rapidement.

 


Peace and Lov!

A corps floral

Soins du corps

Par mlkline

Ici et ailleurs les fées s'ébattent et virevoltent et baguenaudent dans le meilleur des mondes

Dans ma maison s'exprime une fée dragon, une jolie fée dragon, une seule et unique fée dragon

Qui d'un seul regard incendiaire, fait liquéfier litteralement les laits si légers que j'affectionne

Sur sa bouche (les fées dragons n'ont pas de gueule) une moue déçue dessine des méandres lourds de reproches

Et moi cette fée dragon là, je la veux cajoler et contenter et les cadeaux de mes amies plus proches de ses vrais envies

commencent à manquer... La fée dragon outre son caractère flamboyant est aussi vorace et avide de crèmes doudous

aux parfums capiteux, aux textures soyeuses et habillantes

J'ai toujours lu, et même je sais qu'il faut cajoler, caresser dans le sens du poil toutes les fées et surtout les fées dragons et ainsi elles continuent à se nicher dans votre maison, vous apportant leurs éclats de rires, leurs joies de dire et vivre...

Pour écouter et apaiser ma fée dragon, j'ai utilisé et joué  moi aussi de mes petits pouvoirs, sans prendre trop de risques en revisitant une de mes formules "abracadabrantesques" d'un brin de perlimpinpin, de poudres aux yeux, de plantes gorgées de rosée, de magie maternelle en somme

Elle est fille, elle est liane, elle est humeur douce ou pas, elle est femme de chair, fantasque, humble, vorace, elle est

à coup sûr vibrante et elle va aimer... Foi de sorcière et mère

 

 

DSCN1098

 

 

Formule

 

Phase eau : 69.2%

47,4 eau de source rosée de la reine

15 eaux florales de rose, jasmin neroli

3 glyceroalcoolé de fleurs d'oranger maison

1 poudre de perles d'huitres Ormenis

1 inuline

1 aloe x200 Heliocosm

0.8 Gomme Amigel Zinette

 

Phase Huileuse : 26.8%

10 hv de meadowfoam (écume des prés), noix du brésil et huile de jasmin maison sur coco fractionnée

5 beurre de jasmin maison issu d'un beau ratage d'enfleurage à la Nez Herbes, rattrapé en rajoutant au pif de la cire d'abeille et du ve

3.2 VE

2.5 hydranol ou lanoline végétale Az

2.5 vegelatum

1.8 Olivoyl (Olive Douceur)

1 alcool cetearilyque

0.8 cire d'abeille jaune

 

Actifs très actifs (ou plus que tous mes bons hydrolats et mes bonnes huiles végétales ?) : 4.2%

2.2 Vitamolive (Zinette) (ou squalane)

1.2 Complexe NFF

0.8 Conservateur

 

Huiles essentielles aptes à apaiser et destresser n'importe quelle fée dragon au bord de la crise de nerfs

15 géranium rosat - 5 neroli - 5 monarde fistuleuse - 3 patchouli - 3 sauge sclarée - 3 basilic

 

Et un matin en me réveillant et procédant à mes ablutions, là, sur le pot Un POST-IT:

"Maman, génial, Merciiiiiiiiiiiiiii! Tu peux te croire à la fête"

 

Mais, mais, je veux que cette petite merveille soit reproductible pour vous , et surtout moi qui ne veut décevoir ma fée dragon.

Je ne trouve plus de végélatum, le beurre de jasmin, eh ! bien tout le monde ne peut le rater, alors j'ai à nouveau révisé ma copie mais aux plantes qui me plaisent à moi :

 

DSCN1084

 

Formule

 

Phase acqueuse : 69.2%

47 eau de source

15 eaux florales de verveine, ginkgo,laurier

3 teinture de sauge maison

1.2 gomme amigel

1 poudre de perles d'huitres Ormenis

1 inuline

1 aloe x200

 

Phase Huileuse : 25.8%

9 huile végétale de maté sur olive by Michèle + macérât de zestes et épices by Venezia

3.2 VE

3 beurre d'olive

2.5 lanoline végétale ou hydranol

2.5 lecithine AZ

1.8 Olivoyl (Olive douceur)

1.3 cire d'abeille jaune

1 beurre de cupuaçu

1 beurre de karité Nilotica

0.5 alcool cetearilyque

 

Phase actifs blabla et blabla : 5%

3 dicaprylyl carbonate, un ester de Heliocosm de folie, Michèle en a déjà parlé

1.2 complexe NFF

0.8 conservateur

 

Huiles essentielles à mon bonheur

5 laurier - 5 sauge sclarée - 5 myrte rouge - 3 petit grain bigarade - 3 vetiver

 

Les deux crèmes sont très émollientes et pénètrent très rapidement en laissant un film doux et velours sur la peau

Une caresse de fleurs et une caresse d'aromatiques

Bye

African black soap made in France

Savonnerie

Par atelierdemichele

                Emadra avait testé un savon noir d'Afrique acheté outre - Manche et voici ce qu'elle en disait :

 "Alors, ce savon est absolument génialissime, c'est mon meilleur ami Very Happy

Il est issu du commerce équitable grâce à des coopératives de femmes du Ghana.
Il est beau, doux, a une belle mousse et laisse la peau lisse et douce.
Il est un peu plus clair que sur la photo.
Pour chipoter, son odeur, neutre de savon ... mais je lui pardonne tellement je l'aime.


Sa composition :
Saponified Virgin Shea Butter* (Butyrospermum parkii), Saponified Wildcrafted Coconut Oil, Cocoa Pods. *Wildcrafted, fairly traded & sustainably harvested"

 

DSC04160Fresh handcrafted african black soap made in France

 

               Je lui ai proposé de lui en fabriquer un, même si je pense ne pas avoir la formulation très heureuse quand je mets beaucoup de beurre de karité dans un savon.

Parce qu'après tout, moi zossi je peux me targuer d'être à la fois "wildcrafted", "fairly traded" and "issue d'une coopérative de femmes africaines" lol

Non? On ne peut pas dire ça d'un être humain?    lol2  Ah bon...

 

                     Mais quand même, je vais le lui faire son savon! Même qu'il sera wildcrafted in les bords de l'Okavango Seine!

Et j'ai poussé le vice jusqu'à faire cuire au barbecue par mon rôtisseur en chef, une banane plantain (Musa paradisiaca) pour en récupérer la peau.

Un peu de pulpe de banane mixée dans le savon apporte une douceur notable comme le font tous les amidons. Avec un poil de yaourt maison, la pulpe donne des  savons doux et tigrés si gratifiants que j'en ai donné une recette dans mon livre.

            

                Les savons noirs sont traditionnellement réalisés avec de la cendre de végétaux.

Au Ghana d'où vient le savon qu'elle a testé, ce sont des cocoa pods ou cosses de cacao brûlées  qui contiennent l'alcali.

Au Bénin on utilise des peaux de bananes plantain, grandes bananes à cuire au goût plus musqué que la banane-fruit; Leur peau coriace fait qu'on leur donne le nom de bananes sauvages.

Informations sur la fabrication de savon à la cendre de végétaux
Le savon de 100% plantes à la lessive de soude et à la peau de banane brûlée

 

 

              J'ai récupéré la peau cuite mais non brûlée, je l'ai coupée en menus morceaux puis fait bouillir dans de l'eau avec un peu de pulpe de banane. J'ai mixé, filtré et jeté la cellulose épaisse issue de la filtration.

Il est possible d'ajouter la pulpe crue mixée à la trace pour profiter du velouté de l'amidon et d'un moucheté visuellement attractif.

Dans ma formule à 60% de beurre de karité, la trace rapide empêche toute manipulation à la trace.
Le jus filtré a servi à diluer la soude. L'odeur et la couleur sont assez glauques à ce stade comme vous pouvez le voir sur ces images :

 

DSC04152DSC04150DSC04151

 Filtration des peaux mixées bouillies à travers un tamis en nylon

         

            Ma formule du savon made in France reprend celle du savon testé par Emadra :

- Du beurre de karité en grande proportion (60% des huiles saponifiées)
- De l'huile de coco pour augmenter le pouvoir moussant.

 

En effet le beurre de karité saponifié mousse peu mais il apporte de fait plein de surgras puisqu'il contient généralement beaucoup d'insaponifiables (fraction des corps gras qui ne se transforme pas en savon au contact d'une base forte comme la soude).

Ce sont ces insaponifiables qui font la réputation de douceur des savons noirs d'Afrique constitués en très grande majorité de beurre de karité.

Pour une mousse un peu plus onctueuse et pour se rapprocher du Ghana, j'ai ajouté à la formule du beurre de cacao.

  

Formule du savon "African caramel soap made in France"

- 60% beurre de karité du Bénin
- 30% huile de coco bio ( Soapsession)
- 10% beurre de cacao de mon chocolatier (Valrhona)

Jus de peau et pulpe de banane plantain,  soude caustique pour un surgras de 8%

 

 

          La trace est évidemment fulgurante, le savon passe par une phase de gel complète et l'odeur... l'odeur est particulière.
Pas tout à fait l'odeur du savon noir dont j'ai l'habitude. Il sentait déjà fort mais il est très relié à des souvenirs.

Enfin une odeur tout de même...
Fort heureusement elle s'atténue beaucoup au séchage et en le recevant, Emadra a dit "il sent bon".

J'espère qu'à l'utilisation, elle pensera  la même chose.

 

 

         Emadra m'a affirmé aimer comme moi  les savons bruts.

J'ai coupé le pain de savon en rectangles que j'ai marqués avec un tampon en caoutchouc "biscuits maison".

La formule ne comportant que des gras solides, le savon sera très dur assez rapidement et certainement durable à l'usage. J'ai donc dû tamponner dès que possible.
Il faut ébarber après séchage complet pour ne pas abîmer le motif. Les photos ont été prises peu de temps après la fabrication.

Je les ai d'ailleurs offerts un peu précipitamment non nettoyés.

 

DSC04153 On en mangerait...

 

                 Peut-être qu'Emadra va de temps en temps dormir chez son amant  ses parents et qu'elle emporte une trousse de toilette minimum.
Comme elle pratique le layering à la japonaise, j'imagine qu'elle doit avoir pas mal de flacons de beauté à transporter.

Alors j'ai moulé quelques savons en forme de petites fleurs mignonnes qui prendront peu de place dans la trousse.
Les savons d'invités peuvent être emportés et semés au gré des déplacements. Je trouve difficile de ramener dans ses bagages un savon maison humide.

 

DSC04164

 African black roses soaps

 

                  Astuces pour mouler des savons très riches en gras solides

 

Pour avoir une chance de fabriquer de jolis savons à motifs avec une pâte dont on craint la trace très rapide, quelques précautions sont utiles :

- Jeter le mixer électrique et découvrir les joies du fouet à main

- Couler le plus rapidement possible dès que la pâte est bien homogène sans risque de séparation. La recherche obstinée de la trace peut s'avérer fatale mais un mélange insuffisant peut limiter la réaction de saponification

- Éviter les ajouts multiples à la trace.

Choisir des huiles colorées ou des colorants que l'on peut introduire dans les huiles dès le départ, éviter les fragrances figeantes ou les mettre dans les huiles ...

- Choisir un moule en silicone qui fait "glisser" la pâte au lieu de moules en plastiques

- Choisir un motif à bords ronds et non aigus

- Diluer la soude dans le maximum de liquide prévu par le calculateur. Les savons riches en gras solides durcissent très vite et l'apport maximal de liquides ne les ramollit pas.

- Prévoir un bon vieux moule rectangulaire dans lequel tasser rapidement la pâte si toutes ces précautions n'ont pas suffi.

Généralement on obtient au découpage de très jolis savons qui nécessitent à peine un coup de chirurgie esthétique car ils sont marbrés tout naturellement (ne me demandez pas comment je le sais...)

 

DSC04154

 

               Je teste presque tous les jours un morceau de ce savon en espérant qu'Emadra sera aussi satisfaite à son usage, lui qui est "France handcrafted" par une personne  "wildcratfed".

Si, si, "wildcrafted" et tout ...


Nanda Devi : Gommage visage minute

Soins du visage

Par atelierdemichele

              Et hop une nouvelle recette pour l'année des masques !

Le nom de ce masque gommant est celui d'un sommet himalayen situé sur le territoire indien et qui signifie déesse joyeuse (Nanda : joie, Devi : déesse)

Les parcs nationaux de Nanda Devi et de la vallée des fleurs sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.


           Inspirée donc  par l'Inde et ses mystères, j'ai voulu un masque éclat à la jolie couleur azur pour adoucir l'action double-peeling de la formule :

- Action mécanique liée aux perles de jojoba extra fines

- Action chimique, acide de fruits (AHA) liée à l'acide lactique en quantité suffisante pour un pH de 4/5.

 

            Le tout sans agressivité afin de donner de la luminosié au teint.

L'acide lactique en gommages me semble convenir à toutes les peaux non délicates et n'interfère pas avec la pigmentation; Le temps de pose étant infime.

Je trouve que l'exfoliation chimique forte (acide glycolique par exemple) ou des frottements agressifs  ne conviennent pas bien aux peaux pigmentées (peaux noires, métissées, peaux d'Asie du sud...), chez qui ils pourraient favoriser une sur-production de mélanine anarchique.

Ces ingrédients doivent être manipulés par un praticien aguerri au soin de  ces peaux et avec précaution dans les crèmes cosmétiques qui en contiennent.


Infos complémentaires pour comprendre les spécificités des peaux noires :

- "Peau noire, cosmétologie et dermatologie",  Dr Camille Fitoussi, Ed. J. Lyon

- "Tâches et peau noire, les vraies solutions", Dr Camille Fitoussi, Ed. J. Lyon

- J'en rêvais, Swahily l'a fait!

Je ne l'ai pas encore lu et ne peux parler de son contenu réservé aux produits capillaires et non à la peau me semble t-il mais une telle initiative mérite d'être encouragée:

"Le retour au naturel", Naturi Ebène, Editions kirographaires

Le lien vers l'éditeur

 

DSC04179

 

          Ma formule ne contient pas de vraies huiles végétales, parti pris pour un rinçage parfait.

L'huile de coco fractionnée et le propanediol dicaprylate  d'Héliocosm sont des émollients velours qui se rincent parfaitement.


* Le propanediol ayant une action hydratante, il complète bien le seul actif que j'utilise, des protéines végétales hydrolysées (ou Sea silk) qui sont hydratantes, nourrissantes, anti-irritantes et procurent un toucher doux à l'épiderme.


* Le macérât de plantes sur coco fractionné contient du calendula, de la rose de Provins, de la camomille romaine, de la bruyère de la forêt, de la camomille matricaire et de la  bourrache du jardin (merci Pescalune!).

J'ai mis les plantes au goût sans les peser en diminuant la quantité de matricaire dont l'odeur est forte.

Ce macérât déjà utilisé dans un merveilleux sérum huileux est l'un de ceux que je réalise chaque année sans modification tant il sent bon et me semble efficace.

Il présente en outre une couleur discrète qui ne modifie pas l'émulsion permettant de profiter de sa blancheur ou de la colorer comme moi au mica vert océan.

 

          Les protéines hydrolysées sont toujours intéressantes à mettre dans un produit où l'on aimerait une action filmogène, anti-déshydratante de fait.

Elles sont polyvalentes puisqu'il est possible de les utiliser à la fois pour la peau et les cheveux.

L'on trouve aujourd'hui chez nos fournisseurs des protéines hydrolysées issues de toutes sortes de végétaux (blé, riz, algues...) mais aussi de cocons de soie rédhibitoires pour les végétariens.

En petite quantité (généralement 2 à 5%) elles sont efficaces et peu onéreuses.


DSC04183

 

         Je choisis toujours des perles de jojoba à la granulosité la plus fine possible afin de ne pas agresser l'épiderme délicat du visage.

Ces perles permettent en outre dans ma formule, une utilisation minute : on applique sur peau sèche, on gomme jusqu'à ne plus sentir les particules de jojoba et on rince.

La fonte des perles dépose un léger film d'huile de jojoba qui n'alourdit pas.

Je ne préconise pas de temps de pose pour que ce gommage se fasse le plus régulièrement possible même quand on est pressé.

m131-medecineinde

 

  Formule du NANDA DEVI gommage indien
 

Phase  A

- 7% Macérât de plantes bio sur Coco fractionné
- 7% Propanediol dicaprylate
- 5%  Emulsifiant Eluxe Pro
- 1.5% Acide stéarique
- 1% Céralan
 

Phase B 

- 62% Eau distillée
- 3% Glycérine végétale bio
- 1% Gomme cellulose
- 0.7% Acide lactique
- 0.3% Gomme xanthane
 

Phase C

- 8% Perles de jojoba extra-fines blanches
- 2% Sea silk (ou protéines hydrolysées)
 

Phase D

- 0.9% Huiles essentielles
- 0.6% Ecogard

Mica vert océan au goût

pH 4/5


 

Mélange d'huiles essentielles qui m'évoquent l'Inde

En gouttes

15 bergamote sans bergaptène
15 santal blanc bio Florame
10 géranium bourbon bio Héliocosm
10 genévrier nain bio Vitalba
10 patchouli Bio Mada
10 Petit grain pamplemousse Astérale (une rareté sur laquelle je me suis jetée à sa sortie)
5 cèdre de l'Atlas bio
3 Davana
3 absolue jasmin grandiflorum
2 clou de girofle bio
1 ylang ylang complète Comores (Lolitarose)

 

           Les huiles essentielles du mélange me sont venues à la lecture d'un magnifique ouvrage quasi-encyclopédique sur la médecine ayurvédique qui m'a été offert par Irène.

Médecine traditionnelle de l'Inde, Dr Robert Sigaléa, Ed. Olizane


           La médecine indienne m'est souvent apparue ésotérique et étrange alors que je suis fortement intéressée par toutes les médecines traditionnelles du monde.

Dans cet ouvrage passionnant relatant entre autres les humeurs, les maladies de quelques empereurs et les traitements apportés (vous savez que j'adore qu'on me raconte des histoires ^_^), j'ai dégusté le chapitre sur la médication végétale (oshadi) :

"On accorde une grande importance au choix du terroir, car ses propriétés sont transmises aux végétaux qui y poussent"

"Les personnes chargées de la récolte des plantes médicinales doivent être physiquement propres et moralement pures"

 

DSC04180

 

               Il se trouve que je suis physiquement propre et moralement pure (hum, hum...) et j'espère que mes quelques acolytes d'hier s'en sont rendu compte et qu'ils apprécieront ce gommage offert en mini quantité pour ne pas gâcher car ça suffit ces cadeaux à tout va !

"Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain"

Proverbe français

 

Mais il n'est pas interdit de leur fabriquer quelques trucs pour le bain ^_^

 

De plus en plus sensibilisés aux conséquences de l'utilisation de produits d'hygiène inadaptés dès le premier jour de vie, beaucoup de jeunes parents se tournent vers les marques de cosmétique naturelle.

C'est donc avec joie qu'on peut leur offrir un panier de produits sains et  bio faits maison dont voici quelques pistes.

 

 

Un savon surgras bio

 

- Avec huile de palme

 . 40% huile d'olive bio, 20% huile de coco bio, 25% huile de palme bio, 10% beurre de karité bio, 5% huile de ricin bio, eau/lait et soude pour un surgras de 10%

 . 60% huile d'olive bio, 20% huile de coco bio, 20% huile de palme bio, eau et soude pour un surgras de 7%

 

- Sans palme

. 50% huile d'olive bio, 20% huile de coco bio, 20% beurre de karité bio, 5% beurre de cacao bio, 5% huile de ricin bio, eau et soude pour un surgras de 7%

 . Savon de Castille pour une gelée de douche :100% huile d'olive bio, eau/lait et soude pour un surgras de 5%

 

A couler dans de jolis moules et à offrir après un minimum de 3 mois de séchage. A fabriquer au cours de la grossesse donc...

 

dessin04

 

Un savon liquide bio

 

- Celui des paresseuses

 98% Base lavante naturelle bio, 2% macérat de vanille bourbon bio (ou de calendula) dans huile de coco fractionné (ou de jojoba bio)

 

- Celui des bosseuses

 - 20% plantacare, 5% bêta, 5% natsoft (Bilby and Co.)
61% eau, 5% glycérine végétale bio, 0.2% acide citrique
0.5% sodium benzoate, 0.3% Extrait de pépins de pamplemousse concentré, 3% D panthenol

Cette formule donne un savon liquide sans parfum pour peau sensible qui sera mis en flacon mousseur pour utiliser le minimum de détergent possible.

Ces deux formules peuvent servir de shampooing doux.

 

 

Quelques sachets de bain bio

 

- 1/3 Flocons d'avoine bio grossièrement moulus
- 1/3 Farine de riz ou poudre de lait entier bio
- 1/3 Fleurs de lavande bio et de camomille matricaire bio émiettées

Bien mélanger et remplir des sachets de coton bio

Chaque sachet peut être infusé dans l'eau du bain avant d'y plonger le bébé à la peau irritée que l'on ne désire pas savonner ou en alternance avec les jours de savonnage

Le sachet peut être appliqué sur le corps par pressions douces comme un gant

Usage unique

Une dizaine de sachets peuvent être offerts dans un sac coulissant en coton bio brodé au nom de l'enfant. Il pourra servir ensuite pour transporter les couches, le goûter, les jouets etc.

 

 dessin01

 

Un liniment oléocalcaire bio

 

Uniquement pour nettoyer les fesses des bébés.

- Liniment simple

. 50% huile d'olive vierge bio
. 50% eau de chaux

Tiédir l'eau et l'huile d'olive.
Verser l'eau de chaux dans l'huile en mince filet et en mixant continuellement pour émulsionner.
Verser en flacon pompe et agiter avant usage.

Inconvénient : se déphase dans le temps, trop liquide pour certaines mères qui augmentent la proportion d'huiles (60%)
Avantage : formule la plus simple et la plus naturelle

 

- Liniment stabilisé à la cire d'abeille

. 50% eau de chaux
. 47% huile d'olive bio
. 3% cire d'abeille

 Faire fondre la cire dans l'huile.
Tiédir l'eau de chaux et verser en mince fliet en mixant dans le mélange huile cire.

Inconvénient : Plus "gras" au toucher pour les adeptes du léger
Avantages : Liniment plus cireux qui permet une meilleure adhésion à la peau qu'elle protège entre deux nettoyages.

La cire d'abeille peut être augmentée à 4 ou 5% selon l'épaisseur et la stabilité désirées.

 

Le liniment de Kat

 

- Liniment stabilisé au glycéryl stéarate

. 49% huile d'olive bio
. 1% glycéryl stéarate (ou VE)
. 50% eau de chaux

 

Issu du Formulaire national, la stabilité n'est pas vraiment au rendez-vous mais la texture est plus onctueuse. Il est possible d'augmenter la proportion d'émulsifiant, diversifier les huiles, ajouter des hydrolats, de l'oxyde de zinc ...

Le liniment est un savon calcaire issu de la combinaison des acides gras de l'huile d'olive et de l'alcali de l'eau de chaux. L'émulsion sera glycérinée de fait.

 

Dans le temps où j'avais encore des bébés, je vaporisais largement de l'eau de source après le nettoyage au liniment pour bien rincer la peau.
Il existe des flacons en plastique avec une pompe qui permettent de fabriquer des vapo écologiques avec n'importe quel liquide.

 

dessin02

 

Une huile de massage bio

 

 

- Huile de massage neutre

. 50% Huile de sésame désodorisé ou de carthame bio
. 50% Huile de jojoba

 

- Huile de massage calendula/lavande

. 30% huile d'olive bio macérée aux pétales de calendula
. 30% huile de jojoba bio macérée aux fleurs de lavande
. 20% huile de tournesol bio
. 10% huile de coco fractionné
. 9.5% huile de chanvre bio, onagre bio ou pépins de raisins
. 0.3% vitamine E naturelle
. 0.2% huiles essentielles de lavande, camomille noble et mandarine bio (soit 6 gttes pour 100g).

 

A conditionner en flacon pompe en plastique brun pour que ce soit plus pratique.

 

 

Un baume de massage bio

 

- Baume simple sans parfum

. 12% cire d'abeille  bio en feuilles
. 88% Huile de jojoba bio

L'huile de jojoba peut être macérée à la camomille, au calendula, à la lavande ...

 

- Baume réparateur, apaisant, anti-irritations

. 12% cire d'abeille bio en feuilles
. 87% huile de jojoba bio
. 0.5% vitamine E naturelle
. 0.3% extrait CO2 de calendula, de camomille matricaire, carotte ...
. 0.2% huile essentielle de mandarine bio,  lavande fine bio (soit 6 gttes pour 100g)...

 

 

Une "non-petroleum jelly" ou vaseline végétale

 

- 2g cire d'abeille blanche bio
- 28g d'huile de ricin bio

pour traiter les croûtes de lait, les zones sèches, pour un effet occlusif utile, pour enduire les fesses les premiers jours de vie en prévision de "l'adhésion" du méconium aux petits popotins...

 

 

Une huile pour les croûtes de lait sur le cuir chevelu

 

- 60% Huile de carthame
- 39.50% Huile de noyau d'abricot ou d'olive
- 0.3% Vitamine E naturelle
- 0.2% Huiles essentielles (camomille noble, géranium) soit 6gttes pour 100g

Masser le cuir chevelu délicatement en évitant les fontanelles, laisser poser la nuit et shampooiner le lendemain.
Les huiles essentielles peuvent être omises.

 

 Frederic-amilly-20072

 

Un lait de toilette au calendula bio

 

- 2% Olivem 1000,  1% alcool cétylique (ou cétéarylique), 3% macérat de calendula bio sur huile d'olive bio, de carthame bio ou de tournesol bio, 3% beurre de karité bio
- 67% Eau de source, 20% hydrolat de néroli bio, 3% glycérine végétale bio,
- 0.6% Ecogard, 0.2% vitamine E naturelle, 0.2% extrait CO2 de calendula bio

A conditionner dans un flacon pompe en plastique.
Pour nettoyer le visage, les fesses, hydrater le corps ...

 

 

Une crème pour le change bio

 

- Phase A

30% eau, 19% hydrolat de lavande bio, 5% huile de noyau d'abricot bio, 5% huile de calendula bio/jojoba bio, 5% huile de coco bio ou beurre d'avocat bio, 4% olivem 1000, 1.5% alcool cétylique, 1% cire d'abeille bio

- Phase B

15% Oxyde de zinc, 10% Huile de chanvre ou de colza bio , 3% lanoline végétale, 0.5% vitamine E naturelle (pour une pâte lisse)

- Phase C

0.6% Ecogard, 0.2% extrait CO2 de camomille et calendula, 0.2% huile essentielle de lavande fine bio (6 gttes pour 100g)

 

Phase A portée à 70/75° , mixée jusqu'à formation d'une crème

Phase B : Lanoline végétale dans un mortier, bien mélanger pour lisser, ajouter les huiles petit à petit en malaxant puis l'oxyde de zinc petit à petit en malaxant pour faire une pâte.

Ajouter la crème A, bien mélanger
Ajouter la phase C

Mettre en tubes.

 

Une crème neutre bio pour le visage

 

Crème vitaminée, protectrice pour nourrir la peau fine du visage, sans parfum

- 5% Huile de noyau d'abricot bio, 5% huile d'olive bio, 4.2% huile de jojoba bio, 4% Blémulse (Bilby and Co.) ou cire n°2 (AZ), 2% alcool cétylique ou cétéarylique, 0.5% cire d'abeille blanche bio, 0.4% vitamine E naturelle
- 70% eau de source, 5% glycérine, 0.3% gomme xanthane
- 0.6% Ecogard, 3% huile de carthame bio

Mettre en tubes.

 

abstrait2

 

Une tisane bio pour apaiser  les coliques

 

A utiliser à partir de l'âge de 15 jours

- 4 cuillères à soupe de graines de fenouil bio
- 3 cuillères à soupe de graines d'anis bio
- 2 cuillères à soupe de graines de cumin bio
- 1 cuillère à soupe de fleurs de camomille matricaire bio

 

Bien mélanger les ingrédients dans une cuvette, répartir en petits sachets vides à raison d'une cuillère à café par sachet.
Mettre les sachets dans une boîte à thé en métal ou dans un bocal à clips.
Ces sachets vides pour thé se  trouvent dans les magasins bio.

Uitliser 1 sachet pour 200ml d'eau chaude, laisser infuser 5 minutes, faire refroidir.
Donner à boire au bébé à température ambiante. Ne pas garder plus de 24h.

 Cette tisane peut être bue par la maman pour faciliter sa propre digestion et si le bébé n'a pas tout bu le soir (ainsi pas de gaspillage).

 

 

Une huile de massage du ventre bio

 

- 50% Huile de carthame ou sésame désodorisée
- 50% Huile de noyau d'abricot macérée de pétales de lavandin

Masser quelques gouttes dans le sens des aiguilles d'une montre loin des repas en cas de douleurs abdominales et de coliques.

L'huile de Weleda contient un peu d'huiles essentielles de camomille noble, marjolaine et cardamome.
Je m'abstiendrais en ce qui concerne la marjolaine à coquilles dermocaustique et délicate à manipuler chez le tout petit si l'on ne maitrise pas bien les HE et leur dilution.

 

 

dessin

 

Une brume apaisante pour la chambre

 

- 95% eau de fleur d'oranger bio
- 5% glycérine végétale bio
- 5 gouttes d'huile essentielle de mandarine bio
pour 250 ml

Introduire dans un flacon vaporisateur, agiter avant l'emploi et vaporiser dans la chambre quelques minutes avant de coucher le bébé.

Ne pas vaporiser directement sur l'enfant

 

Source des dessins d'enfants
Inspirations Weleda, Erbaviva, Venezia ... que des A ^_^
Si ce joli bébé vous a donné envie d'en faire un autre : Idées pour un  panier de grossesse

L'Automnale

Soins du corps

Par mlkline

DSCN1063 DSCN1059

 

Bouh ! Il n’y a plus de saisons

Je voulais vous présenter ce lait corporel sur un lit de feuilles aux tons chauds et vibrants

Je voulais que vous compreniez comme j’aime cette saison si riche, si voluptueusement lumineuse

Bouh !

Il n’y a plus de saisons

Et cette automnale comme vous et moi ne sait plus quel habit porter

Bouh !

Il n’y a plus de saison

Les arbres au feuillage encore vert semblent flétrir sur pied se refusant à toute exubérance

Comme mon corps d’été qui se  fane et tend de toutes ses fibres à plus de confort et d’apaisement

Bouh ! il n’y a plus de saisons

Mon automnale se mue en Laité indien

Et même se métamorphose en Laitemporelle

Bouh !

Il n’y a plus de saisons

Je ne veux pas du spleen du poète, je veux L’automne flamboyant et pourtant si doucettement apaisant

Je veux que même dans les petits matins précipités de cette rentrée

Me lover sans plus de manières dans un voile de sérénité, douillet et léger et prendre mon temps à soi

 

Formule d'un lait hydratant , réparateur, réconfortant, nourricier au parfum automnal terre et paix (en %) :


Phase acqueuse : 71,8

40 eau de source

15 eaux florales de Katafray, Famonty(en synergie aident à une bonne circulation veineuse et lymphatique) et Gingko

9.2 silicium

3 glycériné alcoolé maison de fleurs d'oranger

1 urée dissous dans un peu d'eau

1 aloe x200 Héliocosm

1 Inuline pour maintenir l'hydratation tout en apportant un toucher velouté à la crème, conditionnant aussi

0.8 gomme Amigel

0.8 geogard ultra Zinette

 

Phase Huileuse : 24

5.5 huile d'argan biologique

3.5 huile de Millepertuis sur Olive bio faite sous le soleil cévenol, aide et facilite le passage à l'automne, prévenant le coup de blues

physique et moral

3.2 VE

2.5 lanoline végétale

2.5 végélatum

2.5 huile de calendula sur jojoba

2.5 huile de tomates et poivrons bio sur Noix du Brésil

1 alcool cetearylique (Zinette)

0.8 cire d'abeille jaune

 

Phase des Précieux : 4.2

1,7 Vitamolive Chez Zinette

1 hv d'abricot

0.5 co2 Onagre

0.5 co2 Argousier

0.5 Vitamine AEC de chez Zinette

Synergie d'huiles essentielles : 6 petit grain bigarade, 6 petit grain clémentine

5 carotte, 5 patchouly

3 néroli, 3 myrrhe

 

Dans ma formule il n'y a pas de véritable émulsifiant mais des agents jouant sur la viscosité et l'épaississement

La texture est fraiche et très glissante et se tient vraiment très bien

Cette Automnale se prête à une caresse rapide mais Ô combien satisfaisante et voluptueuse

A bientôt pour la crème avec émulsifiant.

 

Edit  Merci Lolitarose qui me manque, j'avais oublié mon système épaississant, émollient et viscosant.

Pommade aux plantes médicinales (réparatrices et protectrices)

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

           Pommade : Terme issu du vieux français.

Préparations de consistance molle, obtenues en mélangeant des substances médicamenteuses avec un excipient (gras).

Etymologie (italienne) : pomata : cosmétique contenant de la pomme.

Primitivement, c'est un cosmétique dans lequel entraient de la graisse et de la pomme. On trouve des textes anciens avec "pomade" dans le sens de cidre (vulgaris-medical et médica-dico).

 

DSC04140Les pommades et la crème aux plantes médicinales

 

            Et dans ma pommade, il y en aussi, de la pomme!

Mais au départ, je voulais seulement fabriquer une crème épaisse mais pas grassouille pour véhiculer quelques plantes médicinales sur une peau agressée et irritée mais qui veut se baigner.

Tous les jours, dès que possible.
Et dans un fleuve avec plein de limon, de végétaux, de poissons, d'écrevisses.
Et avec des bateaux qui passent.

 

             La crème "bio depuis toujours" ^_^  que j'adore et qui ne quitte pas la maison pendant l'année laisse un film blanchâtre quand on mouille la peau. Ben oui c'est filmogène et fait pour cela!

J'en adore l'odeur, la texture, l'effet très efficace sur les peaux fragilisées, irritées, agressées.
J'en applique un peu sur mes mains plus que sollicitées dès que je tombe sur le tube et je ... sens le parfum.

 

              C'est une crème qui fait son petit bout de chemin toute seule depuis des lustres. J'ai tellement peur qu'elle disparaisse du catalogue que j'en ai fabriqué une qui fera la job mais qui ne laissera pas le film blanchâtre à chaque baignade.

Ceci dit, l'été qui est à peine venu s'en va déjà alors on verra.

 

              Tout commence par la fabrication d'une teinture alcoolique de 6 plantes médicinales, simples et bonnes à tout (comme si je n'en avais pas assez dans mes placards) :

- pensée sauvage (Herbes de vie)
- calendula bio (La compagnie des simples)
- camomille matricaire égyptienne (Venezia)
- lavande provençale (Catherine)
- rose de Provins bio (Altaïr)
 + un brin de romarin frais  pour le plaisir.

Une autre teinture est réalisée avec  du plantain sauvage frais (Plantago major) et de l'alcool à 40° mais il est macéré à part pour garder les principes actifs labiles à la chaleur.

Le plantain lancéolé ou le grand plantain peuvent être substitués l'un à l'autre mais il vaut mieux utiliser la teinture à froid pour plus d'efficacité (je la mets en 3è phase pour récupérer l'eau perdue pendant la fabrication.

 

 

DSC04104

 

Il y a beaucoup de liens vers des producteurs de simples bio, demeter, syndicat des simples...

Ils ont tous les labels possibles et imaginables pour prouver leur détermination et leur engagement à faire pousser des plantes magnifiques et respectueuses.

Je les fais travailler autant que possible car rien qu'en observant ces feuilles ou pétales que je fais boire aux miens, je SAIS qu'ils ont poussé sur des terres riches et grâce à des mains formidablement aimantes.

  

Teinture de sept 6 plantes médicinales

- Incorporer les plantes en couches successives (c'est provisoirement plus joli) dans un bocal en verre de 200 ml.
- Remplir d'alcool à 40°   (comment diluer l'alcool à 90°)
- Agiter quotidiennement pendant 15 jours
- Filtrer et stocker dans un flacon de 50ml en verre brun

 

DSC04135Les huiles

 

                  C'est une teinture volontairement peu alcoolisée pour en faciliter l'émulsification et l'épaississement. Je conserve la pommade avec de l'Ecogard par sécurité car les tubes risquent de durer jusqu'à l'an prochain.

J'émulsionne avec le couple glycéryl stéarate AE et l'alcool cétylique.

Le glyceryl stéarate AE ou SE (auto-émulsifiant ou self-emulsifier) contient un peu de sodium ou potassium stéarate, autrement dit un savon dont on connaît les propriétés émulsifiantes permettant de diminuer légèrement l'effet gras.

Il peut être remplacé par de la cire n°3 d'Aromazone ou par du glycéryl stéarate simple (VE ou GMS = glycéryl mono stéarate) pour une couvrance plus importante voire un mélange de cet émulsifiant avec du savon d'acide stéarique comme je l'indique dans cette crème.

Préconisé à 6-8% dans la phase huileuse, je choisis la médiane et  j'épaissis avec de l'alcool cétylique; La crème continuant à épaissir quelques jours après la fabrication, je suis certaine d'obtenir ainsi une pommade et non une crème fine.

 

Formule de la "Pommade aux plantes médicinales ... pas bio depuis toujours"
 

- Phase huileuse

7 Glycéryl stéarate AE (ou cire n°3 ou VE, GMS + savon)
4 Alcool cétylique
5 Huile de germes de blé raffinée
4 Huile de jojoba golden
4 squalane d'olive
2 Beurre de karité bio
2 Hydranol ou lanoline végétale (ou lanoline vraie pour un effet filmogène marqué)
2 Macération de millepertuis frais sur huile d'olive bio maison cuvée 2011
0,3 Aox Cos (ou vit E naturelle)
 

- Phase aqueuse

24.7 Eau de source
20 Hydrolat de chanvre (c'est bien une plante médicinale n'est-ce pas ? ^_^) chez Dans ma nature
20 Teinture 40° de 6 plantes médicinales maison
3 Glycériné de fleurs de pommier (Y en a aussi!) et de poirier maison
 

- Troisième phase 

0.5 Conservateur Ecogard
0.5 Huiles essentielles (en gouttes : 10 géranium bourbon bio, 10 Orange douce bio Vitalba, 6 Lavande fine altitude bio S. Reina, 2 patchouli bio Florame, 2 absolue de benjoin) j'adore!

Rattraper l'eau perdue au chauffage avec de la teinture de plantain pour rester à 100g.

Mesures en % ou en grammes

 

Mode opératoire

Réaliser l'émulsion en portant les phases aqueuse et huileuse à 75°
Verser progressivement les huiles dans l'eau en mixant à l'électrique pendant 5mn

Faire refroidir lentement à température ambiante en mélangeant à la cuillère magique

Ajouter la 3è phase à froid, ajuster le poids fabriqué avec de la teinture à 40° de plantain frais, mettre en tubes ou pots.

 

             On obtient une pommade à l'application fraîche (ceci est dû à l'émulsifiant et à l'alcool même en faible proportion) mais qui  se laisse masser en un film protecteur.

Le toucher est tout à fait sec au bout d'un instant. L'efficacité a été vérifiée sur piqures d'insectes, peaux de crocos, gratouillis divers.

Je ne vous parle pas de l'alliance du parfum des HE et des teintures tout à fait fidèle à l'original. C'est peut-être ce dont je suis le plus fière car j'apprécie beaucoup ces effluves traitantes.

je pense que l'on pourrait introduire un peu de teinture de benjoin en lieu et place de l'absolue.
Le titre alcoolique est plus élevé.

  

violaf10Viola tricolor Violaceae

  

Le drainage en phytothérapie

 

Notion désuète et sans réalité médicale pure, elle reste néanmoins incontournable en phytothérapie, en homéopathie...

On considère qu'un dysfonctionnement des organes peut avoir comme source ou conséquence, le défaut d'élimination des toxines par les organes excréteurs ou émonctoires (peau, reins, foie, intestins, poumons...).
Il faudrait penser à les drainer par des plantes dès lors qu'une symptomatologie fonctionnelle persiste et se chronicise.

De nombreuses plantes interviennent comme drainantes mais en ce qui concerne la peau, il faut penser ... Pensée sauvage (Viola tricolor).

C'est LA plante préconisée en phytothérapie dès qu'il faut drainer pour normaliser un terrain cutané perturbé notamment dans les dermatoses sèches de type eczéma.

On utilise aussi la bardane mais dans les dermatoses humides comme l'acné.
Intéressante tant en cure interne qu'en usage externe, je la vois assez peu en cosmétique maison.

J'ai voulu en parler car son usage sous forme d'extrait alcoolique est intéressant  en association avec du calendula et du plantain surtout pour les peaux sèches, l'eczéma ou les peaux qui grattent  :

TM Calendula officinalis (calendula, souci des jardiniers)
TM Viola tricolor (pensée sauvage)
TM Plantago major (plantain) àà qsp 30ml

en applications locales dilué au 1/10è dans de l'eau

Dr J.M. Morel in "Traité pratique de phytothérapie" Ed. Granger

Morel indique dans cet ouvrage que les fleurs de violette odorante peuvent lui être substituées et qu'en "infusion d'agrément, leur usage avait amélioré de façon surprenante un eczéma ancien" chez l'une de ses patientes.

 

             J'ai conditionné ce soin dans des  tubes métalliques bien entendu et dans un pot poussoir Bilby légèrement différent de celui utilisé dans la crème pommadée.

Ici  au lieu de tourner la vis à la base du pot, on presse le dessus et la crème sort par un petit orifice muni d'un mini-bouchon.
J'adore ce type de pots hygiéniques et très pratiques.

Celui ci est plus "cosmétique" que les autres grâce à son aspect lisse et doux.

  

DSC04136DSC04137DSC04138DSC04139

            

            Que dire de plus? Vive les plantes médicinales sur la peau et en boisson !

Crème anti-âge au manilkara : Peaux mixtes matures

Soins du visage

Par atelierdemichele

        Peaux matures, peaux matures... On va dire anti-âge.

Anti-âge, comment tu peux inventer une crème contre l'âge ? Est-ce que ça existe un truc qui empêche l'âge d'avancer ? Tu y crois vraiment ?

Mais oui, on a toujours dit "On y croit !"

Alors j'achète l'actif 4 en 1.


             L'extrait de feuilles de manilkara dit Petit karité
 

Vous allez me rétorquer que c'est parce qu'il s'appelle "karité" que j'y ai succombé.  Eh oui et je ne le regrette pas !

L'extrait botanique de Manilkara porte le doux nom de Manilkara multinervis Sapotaceae.

Sapotaceae?  Famille du... ?  Qui ne suit pas dans la classe ?

Famille du karité, de l'arganier, du sapotillier (miam!) ...

 

DSC04131


          C'est un arbre africain dont les feuilles fournissent cet extrait en poudre sur maltodextrine très soluble dans l'eau sous forme d'une solution à la magnifique couleur orangée.

Cet extrait fait tout ce que l'on demande à un actif anti-âge (raffermissant et tenseur, préventif anti-rides et réparateur, conservateur de l'élasticité de la peau).

Il est intéressant pour toutes les zones (visage et corps) où l'on désire une action raffermissante et préventive anti-âge.

Il me semble utile de commencer à l'utiliser dans des crèmes de jour dès 30 ans surtout si vous pensez avoir une hérédité favorable. C'est un actif naturel reconnu par Ecocert et qui peut être utilisé dans une bonne crème hydratante dès 0.3%.

 

Il s'utilise donc entre 0.3 et 0.5% de la formule. Je mets d'emblée  0.5%, je suis mature et je lutte activement contre l'âge ^_^.

Il peut faire partie de la phase aqueuse mais à moins de 50°C.

 

Héliocosm nouveau fournisseur jeune, dynamique et engagé chez Kat

Héliocosm chez Venezia.

 

             Je le couple simplement à des actifs hydratants sous forme liquide plus pratiques à incorporer en 3e phase s'il le faut :

- Glycérine végétale bio (le plus simple et le plus évident des humectants)

- Hydroglycériné d'aloé véra x 200

- Acide hyaluronique en gel

- D Panthenol qui possède une action anti-inflammatoire intéressante pour l'hiver qui se profile et qui me malmène un peu la peau quand je sillonne les sentiers forestiers.

 

DSC04125

 

        L'action anti-âge de l'extrait de manilkara est associée à celle de la Kiosmétine CG125.

C'est une bonne compagne  plus technique que le manilkara et que j'apprécie pour son action anti-pollution (je vais régulièrement me polluer à la capitale) en plus d'une efficacité remarquable sur les effets de l'âge, la fermeté et l'hydratation.

J'en utilise systématiquement dans mes crèmes de jour mais c'est un actif que l'on peut valoriser pour le corps, le buste, les lèvres, les fonds de teint... des peaux matures notamment celles qui ont abusé du soleil.

Elle se présente en poudre à incorporer à 1.5% idéalement sous 50°C après le conservateur.


          Les textures seront très polyvalentes en fonction de la phase d'incorporation :

* Pour un toucher léger, mettre dans la phase aqueuse (attention alors à la température)

* Pour un toucher plus riche, mettre dans la phase huileuse (idéalement sous 50°)

* pour un toucher onctueux, mettre en 3e phase après le conservateur et le test du pH.

J'ai le réflexe troisième phase car j'utilise des émulgateurs qui doivent chauffer mais dans une formule aux esters de sucre où l'on émulsifie à froid ou à basse température, je testerais bien l'ajoût en phase aqueuse ou huileuse, histoire de ne pas mourir idiote.


         La kiosmétine CG125 épaissit les émulsions, il faut donc penser à formuler une crème légère avec peu d'épaississant surtout si comme moi, l'on aime les flacons pompes pour les soins visage.

Je précise qu'une crème épaissie de ce type n'en est pas plus grasse. Elle est juste plus gonflée et onctueuse, ce qui peut donner une sensation de confort accru pour les peaux matures mais toujours mixtes.


Autres informations sur Kiosmétine CG125 (en anglais)

Une gamme cosmétique qui en contient

 

 

              J'émulsifie avec le couple MF (sodium stéaroyl lactylate) et VE (glycéryl stéarate) qui me conviennent finalement très bien selon la formule générale suivante :

3% VE
3.5 à 4% MF
3% cétyl palmitate
0.2% xanthane ou cellulose
15- 20% huiles végétales
3-5% beurres ...  de karité ou mélange avec du zenibee cream, insaponifiables d'avocat...
Eau, HA, glycérine, actifs, HE, conservateur qsp. 100%.

La crème obtenue tient en flacon pompe ou en pot.

Je fais varier les proportions de corps gras selon la saison en les augmentant pendant l'hiver.

 

DSC04132
Flacon bleu (à offrir)


La formule du "Manilkara mixte et mature"

 

- Phase A

39% Eau distillée (ou eau + HA géranium, rose, néroli...)
3% Glycérine végétale bio
0.2% Gomme xanthane
 

- Phase B

5% Huile de marula (ou HV avocat, olive, moringa...)
5% Propanediol dicaprylate (ou coco fractionné, IPP...)
3.8% MF
3% VE
3% Cétyl palmitate 
3% Beurre de karité du Bénin
3% Huile de macadamia inodore (ou  argan, sésame...)
2% Insaponifiables d'avocat (ou huile de karité, beurre d'avocat, hydranol ou silicone végétal...)
0.3% Aox Cos (ou vitamine E naturelle)
 

- Phase C

15% Silicium organique
0.5% Extrait botanique de manilkara
 

- Phase D

4% Centamilk ou Teca milk extract
4% Huile d'inca inchi (ou huile de rose musquée, chanvre, pépins...)
1.7% D Panthenol
1% Acide hyaluronique gel (ou silicone végétal)
0.6% Ecogard
0.5% HG d'aloé véra x 200 (ou 2% aloé vera concentré X 40, 10% gel d'aloé...)
0.5% Vitamine  A palmitate (*)
0.4% HE (du mélange en gouttes : 5 hélichryse it. altitude bio, 4 santal blanc, 8 CO2 encens, 5 Petit grain bigaradier sur fleurs bio, 2 mélisse bio), simple, discret, efficace j'adore!
 

- Phase E

1.5% Kiosmétine CG 125

 

(*)  La vitamine A sous forme de palmitate est un actif réparateur qui aide à maintenir l'eau dans les couches de l'épiderme.

S'il est intéressant pour les peaux abîmées, je l'aime beaucoup pour cette action sur l'hydratation cutanée des peaux matures (j'aime bien exfolier le visage).

Utilisé entre 0.1 et 0.5%, il ne faut pas dépasser cette dose et faire attention aux autres apports en vit A. Le surdosage existe.

 

Emulsification à 70/75°C

Verser la phase B fondue dans la phase A, émulsionner à l'électrique pendant 5 mn

Incorporer la phase C limpide vers 50°C et faire refroidir en mélangeant continuellement

Introduire les ingrédients de la phase D un à un en mélangeant entre chaque ajout

Peser le bécher en retirant le poids de la phase E + celle du bécher vide et évaluer l'eau perdue au chauffage. Incorporer ce poids d'eau perdue dans l'émulsion

Introduire délicatement la poudre de kiosmétine CG125 dans la crème qui va épaissir légèrement puis conditionner.

 

DSC04133

 

           On obtient une belle crème à peine colorée par l'extrait de manilkara avec un fini velouté et mat à la peau.

Elle possède un bon effet hydratant durable.

 

            Les émollients et huiles végétales notables 

 

* Le Propanediol dicaprylate

Le propanediol dicaprylate est un émollient hydratant d'origine végétale qui donne un fini lissant intéressant pour alléger les émulsions.

Remplaçant les dérivés siliconés, il sophistique les émulsions naturelles dès 4/5% mais il peut être utilisé en plus grande proportion dans les huiles corporelles ou sérums huileux que l'on veut alléger.

Magnifique huile estérifiée que je me suis procurée chez Héliocosm en compagnie du dicaprylyl carbonate que je vais tester dans un baume pas gras, forcément pas gras ;)


On retrouve le mot "capryl" dans ces émollients tout comme dans l'INCI de l'huile de coco fractionnée (caprylic/capric triglycerides).

Ils sont tous issus de l'estérification de l'acide caprylique, acide gras saturé très fin à chaîne moyenne que l'on trouve dans l'huile de coco.

Ce qui donne des produits très légers, fluides et si pénétrants qu'ils deviennent impalpables à peine étalés tout  en permettant néanmoins une glisse notable.

 

* L'huile de marula

L'huile de marula (Sclérocarya birrea) est une huile oléique d'origine africaine protectrice et intéressante pour les peaux matures ou les peaux d'enfants au même titre que l'huile d'olive.

Elle est très stable à l'oxydation et se prête donc bien aux peaux qui craignent les boutons mais qui ont besoin d'un peu de confort.

Elle est à mon avis très adaptée aux peaux mixtes afin de protéger la partie la plus sèche sur les joues par exemple sans charger en gras la zone médiane du visage grâce à ce toucher très pénétrant pour une huile oléique.


Les huiles omégas 9 africaines (Baobab, Abyssinie, Papaye...) présentent souvent cet aspect là : nourrissantes comme toute huile oléique mais pas grasses au toucher.

L'huile d'Abyssinie contient beaucoup d'acide érucique (oméga 9 comme l'acide oléique) que l'on retrouve aussi dans le colza.

Pour l'alimentation, le taux d'acide érucique est limité en sélectionnant les variétés de colza qui en sont pauvres. C'est un acide gras toxique en ingestion chez l'animal.

En usage cosmétique, l'acide érucique est un excellent acide gras protecteur, nourrissant et assouplissant.


 

              En cet automne où l'on passe de 30° à 19°en 24h, cette formule est idéale car je peux en mettre deux couches d'affilée quand c'est nécessaire.

Au cours de l'hiver, j'augmenterai la phase grasse en beurres et huiles, couplerai le cétyl palmitate à un peu de cétylique et mettrai des omégas 6.

Peut-être...

 

           Et selon la formule consacrée, pour les rides, ON Y CROIT !