Savon sans palme à l'huile de pépins de tomate

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Un flacon d'huile de pépins de tomate retrouvé en faisant le tri dans mes ingrédients cosmétiques.
Trop vieux pour espérer le faire passer dans des émulsions, je l'ai mis dans un savon.

 

L'huile de pépins de tomates est d'une jolie couleur orangée qui ressort bien dans cette crème anti-âge aux lycopènes pour les mains que j'avais adoré penser et fabriquer.

L'huile est riche en omégas 6 qui donnent des savons très agréables, doux et glissants. J'ai imaginé une formule sans palme avec de belles huiles végétales, du jus d'aloé férox et je n'ai saponifié que 200g de corps gras.

Et pour une fois, j'ai forcé sur le beurre de karité: 30% tout de même!

 

20170428_144514

 

 

Formule du savon à l'huile de tomate

30% Beurre de karité du Bénin
30% Huile de sésame bio

15% Huile de babassu
15% Huile de coco bio
10% Huile de pépins de tomate

Eau déminéralisée, jus d'aloé férox et soude pour un surgras de 7%
Vitamine E, argile rouge

 

20170428_144443

 

       Au moment d'entrer paresseusement mes données dans le calculateur... point d'huile de pépins de tomates dans MMS ni même dans soapcalc. Ni dans Mendrulandia, ni nulle part ailleurs où je savais où chercher.

Neurones scientifiques aux aguets, j'ai repris papier et crayon pour faire mes calculs à la main comme avant.

Aromazone a la bonne idée d'indiquer l'indice de saponification sur la fiche produit.
N'étant quand même pas des plus précis (184 -195), j'ai pris la moyenne pour faire mes calculs. En cherchant sur le net, impossible d'obtenir d'indications plus justes qu'une fourchette.

On peut user de paresse et ajouter l'huile de pépins de tomates à la trace sans en tenir compte dans les huiles de départ.
Même si ce n'est pas orthodoxe, le surgraissage de 7% laisserait une marge suffisamment confortable pour ne pas craindre un savon caustique.

 

20170428_144452 20170428_144506 20170428_144539 20170428_144552

 

      La couleur a été stabilisée par de l'argile rouge diluée dans une partie de l'eau pour en faire un fluide lisse sans grumeaux.

Vous savez que je dose toujours très légèrement les argiles en vue d'obtenir des teintes douces et délicates. Impossible d'en donner une quantité précise, je le fais toujours à l'oeil.

J'ai coulé la pâte à savon dans une réglette en plastique en posant au fond une feuille de silicone aux adorables motifs.

 

      Comment obtenir naturellement du rouge ou de l'orangé dans les savons?

Le macérat huileux de peaux de tomates séchées donne une vraie jolie couleur orangée que Venezia et Annabulles utilisent dans des baumes onctueux.

Les poivrons rouges également donnent une jolie couleur naturelle aux savons.

Je ne pouvais pas l'obtenir ici avec si peu d'huile de tomate mais la pulpe de tomate marche bien.

Savons à la tomate concentrée à manier avec précaution sauf si vous en aimez l'odeur; elle persiste dans le savon après la cure
Savons à la pulpe de tomate
par Mlk et Irène
Savon et baume au poivron rouge

 

 

20170428_144544
Jolis, délicats et à la tomate.
C'est la pleine saison, foncez!

 

 


Autour du chaudron

    Chère Michèle, ce savon est tellement joli !
    Et moi, je suis en admiration devant leur finesse, leur couleur.
    Mon dernier savon à l'argile rose est loin d'égaler le tien Démoulé après trois jours d'attente, il n'est pas suffisamment dur et la couleur... bof... Et puis, j'ai fait l'erreur de le fabriquer un jour de grosse chaleur.

    Comme tu le précises, le bon dosage de l'argile est à trouver à l'œil.

    J'hésite toujours en utiliser le karité à plus de 10% car je me souviens de mes premiers savons qui avaient des traces blanches que j'attribuais à ce beurre. A retenter donc, car la douceur quand même...
    La coloration à l'aide des peaux de tomates séchées est à tenter aussi.

    Toujours pas d'HE dans tes savons ? Pourtant on a le choix avec un savon à la tomate : basilic, persil, sarriette, thym... ciboulette, ail... euh non !

    Mille mercis pour cette recette si inspirante et bravo pour le décor si joli et pourtant si simple.
    Ta patte... inimitable !

    Posté par gingembre le 20 juillet 2017 à 16:40
  • Je ne te lance pas des tomates ...il est trop joli ton savon
    En tout cas , me voilà prévenue car j'avais acheté du concentré de tomate en me disant que la couleur tiendrait mieux ...
    mais bon , l'odeur , bof bof ...
    avec une bonne dose d'huile essentielle de basilic tropical , peut-être ...
    Pfff , les tests ne sont pas près de s'arrêter

    Posté par patsch le 21 juillet 2017 à 16:16
  • euhhh , ne sont pas prêts ... lol

    Posté par patsch le 21 juillet 2017 à 16:17
  • Ma chère Michèle,

    Juste en contemplant ce savon, je peux deviner que tu l'as signé tant il regroupe ce qui fait ta "patte" élégante, graphisme aussi épuré que sa couleur.
    Dans ton livre sur les savons, tu avais donné la recette d'un savon (en forme de pied si mes souvenirs sont bons) italianissime, avec du concentré de tomate et de l'eau de cuisson des pâtes qui m'avait vraiment impressionnée.
    Je me souviens aussi de ton fameux baume yes to poivrons qui m'avait aussi tapé dans l'œil!

    Je me permets de mettre un lien vers un savon "bloody mary" que j'avais imaginé pour une amie fan de ce cocktail et où j'avais décliné largement la tomate!
    http://www.princesseaupetitpois.fr/2016/12/savon-bloody-mary.html

    J'associe souvent l'huile de palme rouge quand j'utilise la tomate dans un savon, même si on obtient plutôt un orangé qu'un vrai rouge. Le vrai rouge, je trouve que je ne l'ai qu'avec un oxyde dans les savons (je le couple avec du mica pour nuancer et ne pas avoir un rouge un peu trop béta).
    Je n'ai pas fait de savons depuis des mois, va falloir que je m'y remette!! (même si grâce aux copines, j'ai de quoi savonner tout Paris et sa banlieue… )

    Posté par venezia le 21 juillet 2017 à 17:56
  • Ha Michèle, quel joli savon 🤗
    Tu me donnes envie de faire sécher des tomates et faire un macérer !le jardin est bien productif cette année .

    J aime beaucoup aussi son look , fin et épuré. .
    Je resterai bien aussi ce pourcentage de karité, qui doit donner un savon très doux .
    Le piment d squelette marche bien dans les savons et l urucum donne une belle couleur orangée, que j aime beaucoup.

    J avais presque plus de savons , vous croyez ça vous : même ceux des copines 🤗
    En fait ils sont ds un carton perdu dans le déménagement, on a fait des travaux et vide la maison !!!
    J ai cuit le savon a la casserole et j en ai gardé un peu coulé en petits pots et mis au soleil , ils ont cuit aussi 😄
    Et pas de savon maison c est la catastrophe 🤔, du coup ils sont supers et poussent très bien...

    Bonne journée les filles 😀

    Posté par Sylvie le 22 juillet 2017 à 07:45
  • Et oui, on reconnaît ta patte Michèle dans ce savon ; j'en ai assez de répéter mes compliments comme à chacun de tes savons, ça devient banal et je ne trouve plus les mots qui pourraient être pertinents mais, décidément, j'adore le look de tes savons.

    Je ne savonne plus beaucoup ces derniers temps, trop de stock à utiliser et ils finissent par s'abîmer au fil du temps alors j'ai décidé de (presque) vider ma boîte avant de re-savonner

    A ta place j'aurais rentré dans le calculateur l'huile de noix qui présente à peu près la même fourchette d'indice de saponification, c'est ce que je fais quand je ne trouve pas une huile précise, comme on sur-graisse nos savons, on ne prend pas beaucoup de risque me semble-t-il.

    Bravo en tous cas pour ce joli spécimen.

    Posté par Catherine le 22 juillet 2017 à 18:46
  • Adorable motif sur tes savons Michèle.
    Recalculer à la mitaine (à la main) est un bon exercice à refaire de tps en tps ^_^
    Je pense que j'aurais fait comme Catherine pour le calculateur.
    La pule de tomate additionnée de crème fraîche donne un résultat similaire à la couleur de tes savons.
    Petit hic, il faut bien enlever les pépins car ils s'oxydent avec le tps...

    Sylvie, tu fais vraiment pitié : plus de stock de savon!!! ^-^
    Que veux-tu dire par "cuit à la casserole"???

    Posté par Loulou le 22 juillet 2017 à 20:46
  • Loulou,

    Aaah crème fraîche, je n'y pense jamais! J'avais pourtant adoré ceux des copines à la crème que j'ai reçu au fil du temps.

    Penses-tu que les pépins s'oxydent plus que d'autres végétaux dans les savons? Peut-être faut-il les mixer fortement?

    - Catherine,

    Peut-être faudrait-il que je t'en poste un moche pour que tu recouvres ton vocabulaire!

    Je viens de faire un peu de chirurgie à quelques pains de savon au charbon qui ont connu un volcan en éruption catastrophique.
    Ils ressemblent aux pavés noirs des trottoirs lisboètes, ça a du charme peut-être

    J'ai pris quelques photos au cas où l'envie de les publier viendrait ...

    Tu as raison pour la ruse de l'indice de saponification identique. J'avoue que je n'y ai pas pensé et j'ai repris mes calculs à la mitaine comme le dit si joliment Loulou.
    A retenir!

    - Il faut sauver le soldat Sylvie

    Je ne comprends pas bien comment tes savons cuits au soleil (excellente idée ma foi) ont poussé.
    Ou alors ton correcteur te fait des blagues?

    Courage pour le déménagement.

    - Venezia,

    Tu as bonne mémoire et ce savon pied aux accents de cuisine italienne avait été inventé pour toi

    D'ailleurs tous les savons du livre sont inspirés et dédiés à des personnes en particulier dont les copains du blog à l'époque: Catherine et le savon au sel, toi et le savon à l'eau des pâtes/tomate, Malegria et Moune et le savon au gras de boeuf/roucou, Irène et le savon cacao, Chabou et le savon au piment d'Espelette, Lolitarose et le savon aux morceaux roses, Mlk et le savon 1ères bulles, Yulaaan et le savon transparent, Nin-8...

    Merci pour les autres idées pour colorer le savon en orangé.
    On a tellement tout dit sur les blogs mais j'aime revisiter ces méthodes, ces ingrédients et en reparler, ce blog est un bloc-note!

    Posté par michele le 23 juillet 2017 à 16:13
  • Compliqué aujourd'hui de se connecter au blog...

    - Patsch,

    Oui j'avais trouvé le concentré de tomate beaucoup trop odorant. Il faudrait peut-être en diminuer la quantité et parfumer avec des fragrances plus puissantes que les HE? Existe t-il une fragrance ratatouille provençale?

    J'avoue que je n'avais pas eu envie d'essayer à nouveau.

    - Gingembre,

    Hein, bon, puisque toi aussi tu t'y mets, voici un florilège de fragrances adaptées :
    http://www.aromateasy.net/fr/nature/10512-fragrance-feuille-de-tomate.html

    http://www.aromateasy.net/fr/nature/10603-fragrance-concombre.html

    https://www.lafoliedessenteurs.com/fragrances/188-tomate.html

    https://www.lafoliedessenteurs.com/fraiches-et-fleuries/102-sauge-basilic-menthe.html

    https://www.lafoliedessenteurs.com/fragrances/198-romarin.html

    Attention à la chaleur le savon dont je parle plus haut à Catherine a été fait un jour de canicule et le lendemain j'ai récidivé pour un savon avec de la poudre de rhubarbe et il a fait un volcan aussi.

    Allez bisous à toutes et j'envoie autre chose, le savon à la tomate ne vous inspire que des bêtises

    Posté par michele le 23 juillet 2017 à 19:15

Commenter l'article