champi

 

 

Non, non, non, pas de panique, vous êtes bien sur Potions et Chaudron dans la rubrique "Savonnerie". Ne vous fiez pas au titre de cet article, c'est bien de savons que l'on va parler.

 Après une absence prolongée, je reviens vers vous pour vous présenter un petit en-cas (Michèle et Mlk, rassurez-vous je n'oublie pas pour autant mon article sur l'ha de coco, j'y travaille), un challenge perso que j'avais en tête : traduire un "Plat du Jour" en savon. Je sais... cela peut paraître bizarre et "tiré par les cheveux" mais j'avais envie de voir ce que cela pouvait donner. Donc, l'exemple que j'ai pris est une recette tout simple, une omelette aux champignons et plus précisément aux shiitakés.
Pourquoi me diriez-vous? Tout simplement, parce que nous venions juste d' acquérir une souche ensemencée pour faire pousser ces "petites bébêtes" (shiitakés) à la maison. C'est en fait un cube sur lequel poussent ces organismes. C'est simple, éducatif et cela permet de consommer des produits frais.

Voici, la photo de la "bête" et le nom du fournisseur :
http://www.champi-pousse.fr/produit/kit-culture-shii-take

Au premier coup d'oeil (les shiitakés), nous avons succombé : mon mari a tout de suite voulu les cuisiner, moi, j'ai tout de suite voulu les "savonner"!

De là, tout naturellement l'idée de cuisiner-savonner a vu le jour !

Voici la recette qui est à l'origine du savon "Omelette aux Champignons Shiitakés"
http://www.certiferme.com/recette/recette-omelette-aux-champignons-shiitake-9430.html
dont voici l'extrait  :

Ma traduction "savonnesque" perso donne la recette suivante :

Une base "normale"

30% hv coco
25% hv palme
10% hv arachide
15% hv tournesol
20% graisse d'oie

Surgraissage 8

Et pour un batch test de 500grams, les ajouts "culinaires" à la trace sont les suivants :

1 gousse d'ail (env 6 à 8 gros grains d'ail). Ecraser et peler la gousse avec le plat d'un gros couteau de cuisine. Ajouter à cette purée du sel et continuer à travailler cette préparation.
Persil sec haché (quantité : au pif)
Crème fraîche Isigny, marque Reflets de France : la Rolls-Royce des crèmes fraîches ! (quantité : au pif, quand on n'aime, on ne compte pas!)
3 petits champignons Shiitakés fraîchement cueillis et aussitôt cruellement réduits en poudre.
1 oeuf bio battu "à plate couture"!
1cc de poudre de moutarde

Décoration : graines de moutarde
Pas d'he (juste pour voir si l'odeur de l'ail allait avoir le dessus sur Mme La Soude)
La partie jaune du marbrage est dûe à la combinaison oeuf-moutarde.

Pour l'intégration des oeufs en savonnerie, je vous renvoie au superbe article de Michèle : Savon Quatre-Quarts

http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/08/29/14886413.html

 

Ce savon "Omelette" a été l'occasion pour moi de tester trois nouveaux ingrédients :

- Le shiitaké (frais) :

Deuxième champignon le plus cultivé au monde, cette petite merveille asiatique possède de nombreuses propriétés : anti-oxydantes, anti-tumorales, anti-microbiennes. Il est "truffé" de minéraux (cuivre, sélénium, magnésium....) et vitamines (vit D, B3,B6...).
Bref, il rentre dans la catégorie "Petit mais costaud"

Pour plus d'infos, je vous renvoie au site suivant :
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=shiitake_nu

L'intégration de champignons frais dans un savon a soulevé la question de la conservation dans mon cerveau. Par prudence, j'ai misé sur une faible quantité. Et jusqu'à présent, 3 mois après, le savon n'a pas bougé.

- L'ail (frais):

L’ail a longtemps été considéré comme une plante “médicament miracle”, avec une réputation populaire de prévenir tout, depuis le rhume et la grippe à la peste! Il renferme des vitamines, du fer, du soufre et divers antibiotiques naturels ce qui lui confère une grande valeur médicinale. Avec l'été qui arrive, il sera également utile comme répulsif naturel contre les moustiques.

Pour plus d'infos : http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_he_ail.asp

- Les graines de moutarde blanche (poudre) et de moutarde jaune (entières) :

Je les ai intégrées sous deux formes : en poudre (origine : Baldwins)

http://www.baldwins.co.uk/Herbs-Roots-Barks-Powders-And-Dried-Flowers/Herbs-Roots-Barks-Powders-And-Dried-Flowers/Herbs-M/Baldwins-Mustard-Seed-Powder-White-%28-Sinapsis-Alba-%29/8987/409

et

entières (Moutarde Jaune graines de chez Saveurs Epices achetées en grande distribution au rayon Epices).

A la manière de l'argile, les graines de moutarde chassent les toxines du corps. Pour leur actions anti-bactériennes et antiseptiques, j'ai pensé qu'elles se marieraient parfaitement avec les autres ingrédients (ail et shiitaké).

C'est donc au final un savon médicinal plutôt que "culinaire"!

Et pour finir, un aperçu de ce savon "Omelette" qui est sans odeur (ou presque : odeur d'ail à peine perseptible) mais qui est extra-super-méga-doux et fait de magnifiques bubulles bien crémeuses (merci Crème d'Isigny!)  :

       

Bon c'est pas tout, j'en fais quoi de ce savon : comme shampoing barre, il serait pas mal (l'ail est un ingrédient anti-chute et l'oeuf nourrit/ hydrate), comme savon spécial "peau atopique", réactive/sensible, acné... (grâce à l'action de la moutarde, ail, shiitaké), il ferait fureur..., pour les mains en cuisine, il est super doux et désinfectant (ail, moutarde) donc pourquoi pas, .. le choix est difficile....à défaut je peux toujours le garder pour lutter contre les vampires, qu'en pensez-vous ?

Merci et à bientôt

Isy


Crème corps agrumes et menthe

Soins du corps

Par Lys Blanc

Très heureuse mais plutôt intimidée à l'idée de rencontrer des tambouilleurs ayant élevé la cosméto maison au rang d'Art, j'ai décidé de leur faire essayer une petite crème pour le corps qui avaient plutôt bien calmé l'eczéma de mes enfants et dont je trouvais la texture agréable.


          J'ai donc repris la formule sans pour autant penser à l'eczéma (plutôt au froid qui arrive brrrr) mais j'étais à court de certains ingrédients et j'ai décidé de leur épargner l'huile de cameline.

Du côté des huiles et beurres, j'avoue ne pas avoir trop calculé les acides gras, je me suis retrouvée devant un frigo plutôt désert et des huiles dont j'avais peur qu'elles ne soient rances. J'ai donc fait beaucoup de changements de dernière minute, un peu "au petit bonheur la chance" tout en croisant les doigts car tout était prêt et je ne suis pas montée refaire les calculs:
 

- L'huile de Ximenia, que j'ai découvert grâce à Michèle une huile décrite comme très dense mais non grasse au toucher (à vrai dire, je ne l'ai jamais touchée), très appréciée par les peaux sèches et fragiles.

Je vous cite Melvita:
Le Ximenia americana est un arbuste épineux présent dans la savane africaine de la Namibie jusqu'au Zimbabwe. Son fruit elliptique qui s'apparente à une prune de couleur orangée comporte un noyau doté d'une seule graine exceptionnellement riche en huile (jusqu'à 75% de son poids). Mélangée à de l'ocre rouge, celle-ci contribue à la beauté souvent célébrée des femmes d'Afrique.

Remarquablement réparatrice et protectrice, délicatement filmogène, utilisée aussi bien pour les soins du visage ou du corps que pour les cheveux ou les soins des tout-petits, l'huile de Ximenia confère à la peau une grande douceur et y laisse une très agréable sensation soyeuse.
On a pu vérifier que cette huile d'usage ancestrale est un facteur de lutte très efficace contre le vieillissement prématuré des peaux sèches et déshydratées.

J'ai trouvé chez Nuxe:
"Cette huile est riche en acides gras insaturés (96%) et renferme un acide gras spécifique : l’acide ximenynique  qui lui confère des propriétés sur l’intégrité des tissus cutanés, hydratantes en jouant sur la perte insensible en eau et nutritive. L’huile de Ximenia permet de nourrir, d’assouplir les cuticules et aide à fortifier les ongles."

Apparemment on peut l'utiliser aussi pour les cheveux frisés ;-) et elle serait stable à l'oxydation.
 

- L'huile de jojoba pour nourrir sans laisser de film gras

- L'huile de pépins de raisin pour sa finesse aussi et son action régénérante (l'hiver allait arriver!). Je me rends compte d'ailleurs que je ne la connais pas si bien, elle devrait revenir plus souvent.

- L'huile de tournesol, rapidement absorbée aussi (en fait, mon macérât de Lys/tournesol était ouvert depuis longtemps, j'ai préféré ne pas l'utiliser)

- Du beurre de karité Nilotica pour faire plaisir à Michèle héhé. Parce que je suis fan de karité tout simplement.

- Une touche de Coco-fractionnée. Parce que décidément, je devais avoir peur qu'elle soit lourde ma crème (ça fait drôle de relire 3 mois après!)

- De l'huile d'argan, car je ne vous l'ai pas dit, mais c'est le Maroc qui m'a inspirée.

- Et enfin de l'huile de chanvre complétée avec de l'huile de carthame
 

Du côté des émulsifiants, un essai emprunté à la même recette donnée en lien plus haut, que j'avais eu du mal à réussir la 1ère fois mais que depuis, j'adore: cire n°2 et Cetyl Palmitate.
 

Du côté de l'hydratation et actifs, pas de nouveautés: glycérine, sodium PCA, Urée et D-Panthenol.
 

La synergie d'HE, dosée à 0.5%. Même si je sais que l'on peut en mettre plus. C'est une habitude chez moi,ayant la peau sensible, je m'habitue à ne pas trop en mettre. Le parfum est discret par conséquent.

Synergie dames:

Petit-grain bigarade, Néroli, Orange pera, Menthe et Epinette noire (une envie de soleil décidément). Je ne saurai vous dire les proportions, j'ai fini par faire un peu de ceci, un peu de cela, pour que la menthe soit présente mais ne domine pas trop le reste.

Synergie Monsieur:

- Tête: Bergamote, citron
- Cœur: œillet, cannelle, rose, jasmin
- Fond: cèdre, patchouli, fève tonka, benjoin

Faite il y a plus d'un an, apparemment, je n'ai noté les proportions nulle part non plus.

 

La p'tite recette:
 

Phase huileuse

- 5 Cire émulsifiante n°2
- 2 Cetyl Palmitate
- 2 Huile de ximenia
- 5 jojoba
- 3 Huile de pépin de raisin
- 4 Huile de tournesol
- 3 Beurre de karité Nilotica
- 2 Huile de coco fractionnée
- 0.2 Vit E
- 0.5 Cire de néroli (60° maximum, ajoutée juste après l'émulsion)
 

Phase aqueuse:

- Eau
- 15 Hydrolat de fleur d'oranger
- 3 Glycérine
- 0.2 Xanthane
- 2 Urée
 

Ajouts sous 40°:

- 4 Huile de chanvre + carthame
- 3 Huile d'Argan
- 0.5 Sodium PCA
- 1 D-Panthénol
- 0.5 Synergie hE
- 0.5 Ecogard

 

Si cela était à refaire, je crois que je changerais pas mal de choses,à commencer par les huiles et leur répartition, mais ce qui est fait est fait. Et la cire d'abeille, la lécithine ou l'hydranol, tout ça, tout ça?

                                             

002


Je n'en suis pas trop mécontente, même si je sais qu'il y a des choses à améliorer, je crois qu'elle a quand même plu.


Merci <3

Noir et Blanc

Savonnerie

Par mlkline

Noires, blanches les notes swinguées des doigts agiles du pingouin élégant

Noir l'écran de veille, blanches les nuits du chanteur

Noirs les cieux du désert, blanches les étoiles du rêve

Noir désir, faits troublants

Black Jack, roulette russe pas si... blanc

A noir, E blanc, l'alphabet du poète


DSCN1229  DSCN1206DSCN1237 DSCN1260

 

Michèle nous a donné le mode opératoire pour obtenir un savon blanc de blanc qui prend son pied et moi j'ai voulu un domino à jouer et ai utilisé pour ce faire toutes les bonnes astuces glanées sur la blogosphère


D'abord le moule trouvé lors de promenades en bonne compagnie et repéré chez ma PPP, facile, et pile poil le format apprécié par les hommes et les... tous les autres, même s'il ne me permet pas des grands écarts et des techniques extravagantes, me convient tout à fait

On obtient des savons d'environ 100 gr, ne nécessitant que peu de chirurgie esthétique, pas de découpe hasardeuse et si on veut tripoter, ce moule est assez souple pour bien ressentir l'état de dureté ou non du savon.

 
DSCN1246
 

Ensuite melting pot de cadeaux offerts par Isy
Son tout coco surgraissé à 20%, sa poudre de bambou noire, son eau florale de coco


Et encore la méthode pas le temps de Kafée qui consiste à faire fondre les gras durs avec la dilution de soude


Formule en noir et blanc
 

75% beurre de coco indienne
13% beurre de palme bio et équitable
7% huile de ricin
5% beurre de babassu

Eau et soude pour un surgras de départ de 7%

A la fonte des gras durs et ricin, j'ai ajouté un surgras de 13% d'huile d'arachide


La pâte obtenue est magnifiquement blanche et comme une gamine voulant laisser ses pas bien mimi cracra dans ce coton, j'ai donc opté pour le noir charbon ;)

1 cc de poudre de charbon dilué dans ma synergie d'huiles essentielles

Nard-Hina (cadeau de PPP) Cardamome + 5 gouttes de Néroli cadeau marocain


J'adore faire des savons de cette façon, simple, économique, ludique, pratique et qui permet pas mal de fantaisies, car contrairement à ce que l'on pourrait penser, les traces sont tout à fait maîtrisables et ce blanc bien franc obtenu permet de jouer de toutes les couleurs presque sans surprises et puis... J'y retourne faire une série de cubes colored

Noir et Blanc c'est totalement grisant quand réconciliés ;) et une infinie palette de possibles

Savonner... J'adore en couleurs et bonheurs et toucouleurs et même tout blanc ;)

Bougie de massage

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par emadra

- Notre belle chef de tribu m’a posé des questions sur mon billet petite flamme 
 

Car elle l’a testé sur la peau en bougie de massage.

Mais elle n’était pas satisfaite, comme je te comprends.
 

J’ai noté ses souhaits :

- pénétration pas trop rapide
- odeur non conventionnelle
- texture non granuleuse

 BDB9la bougie de Michèle (merci Michèle)

 

Etait-ce un message subliminal ?

Mais euhhhh Michèle, je n’ai jamais fabriqué de bougie de massage moi !
 

Alors, j’ai analysé la formule de sa bougie de massage

Fait des recherches ici et
  

C’est le grand écart,

Il y a autant de recettes que de bougies de massage !
 

Aussi, je privilégie des ingrédients peu « gras » et peu durs.

Mais qui favorisent la douceur et qui fondent rapidement.

Puisque une bougie de massage est à l'inverse d'une bougie d'ambiance qui doit être dure pour se consumer lentement.

 

- La cire de soja pour ses propriétés émollientes et son bas point de fusion.

- Le beurre de karité, dont les merveilleuses propriétés ne sont plus à vanter et c'est le bien-aimé d’amour de Michèle.

- Un macérât de vanille bourbon et poivre Kampot sur Caprylic/capric triglycerides pour son toucher fin et lisse, associé à l’huile végétale de Camélia sinensis pour sa douceur, son émollience et son toucher sec.

- Et un ester d’acides gras, le propanediol dicaprylate pour son effet velours et sa glissabilité sur la peau.


BDBAvue de dessus (merci Michèle)


La formule pour les 3/4 de la bougie de massage

-  82  cire de soja (non OGM)
-  6  beurre de karité bio Heliocosm
-  6  macérât vanille bourbon et poivre Kampot sur coco fractionnée et camélia sinensis
-  3  propanediol dicaprylate
-  3  HE
 

La formule pour le dessus de la bougie de massage

-  81,6  cire de soja (non OGM)
-  6  beurre de karité bio Heliocosm
-  6  Coco fractionnée et camélia sinensis
-  3  propanediol dicaprylate
-  0,4  argile jaune (pour colorer)
-  3  HE


Synergie d’huiles essentielles en gouttes pour 100 g

-  8  Cèdre atlas bio
-  5  Genévrier bio
-  3  Sapin géant bio  (merci Venezia pour cette belle découverte)
-  7  Orange amère bio Florame
-  5  Patchouli bio
-  2  Ylang ylang bio

 

Mode opératoire

Respectez les mesures d'hygiène habituelles, désinfection...
 

Dans un bécher au bain-marie, faites fondre la cire de soja.

Placez et collez la mèche cirée sur socle au milieu du contenant, la maintenir bien droite et la caler avec des baguettes…
 

Lorsqu’elle la cire de soja est complètement fondue, retirez du feu.

Ajoutez le beurre de karité (sur les conseils de Clément d’Heliocosm, pour éviter qu’il ne granule).

Puis le propanediol dicaprylate et le macérât en mélangeant bien entre chaque ajout.
 

Laissez légèrement refroidir, sans attendre que le mélange ne commence à figer pour intégrer les HE.

Coulez très très lentement jusqu'au 3/4 du contenant.

Attendez que la bougie soit complètement prise à température ambiante pour la déplacer.
 

Si vous constatez un léger affaissement autour de la mèche.

Faites des petits trous autour de la mèche à l’aide d’un petit pic.
 

Renouveler l'opération pour le dessus de la bougie.
 

Coupez la mèche.

 BDB8La bougie personnalisée, merci Michèle :)


Utilisation

Allumez votre bougie de massage.

Attendez que la cire fonde, c’est rapide.

Lorsque vous estimez avoir suffisamment de matière.

Eteignez la bougie et faites-la couler sur votre peau et massez doucement.

C’est doux, velouté et non gras.

 

Il est important d’éteindre la bougie lorsque la cire est fondue.

Quitte à la rallumer pour renouveler le massage.

Car si la bougie se consume trop longuement sans l’utiliser, elle se cristallise à cause du beurre de karité.

 

C'est étonnant, car malgré l'ajout d'argile jaune, certes en quantité minime, on ne distingue presque pas de différence de couleur des deux niveaux de la bougie.

(AZ déconseille de ne pas dépasser 0,5 % sous peine de saturer la mèche de la bougie, j'ai fait des tests et je confirme !).

 

Je ne pensais pas publier cette recette, puisque c’est un cadeau fait à de belles personnes qui me comblent de bienveillance et de partage sans concession.

Ainsi, chaque bougie de massage est personnalisée avec une protection découpée dans du feutre, décorée de breloques et rubans, et emballée dans un tissus de lin brut fermé par des noeuds, que je déniche au gré de mes balades.

Comme ici ou ici ou ou encore

 

Mais ce n’était sans compter le don de persuasion inégalé de notre chef de tribu qui a eu la délicieuse initiative de prendre les photos de sa bougie et de m'inviter à publier.

Merci beaucoup Michèle pour ta collaboration :)

Grogs aromatiques bios aux huiles essentielles

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

                        Avoir envie de boire une boisson chaude à visée soignante et réconfortante peut se faire à l'aide de tisanes.

Il existe de nombreuses associations possibles mais certaines personnes n'aiment pas avoir à mesurer les plantes, les faire infuser ... et achètent ô horreur quelques infusettes très marketing qui n'ont de tisanes que le nom.

Or il faut beaucoup de plantes en volume pour faire une tisane riche en actifs.


DSC04376Trio de boissons aromatiques digestive, respiratoire et calmante


            J'ai testé il y a peu une composition du commerce appelée "grog" très réussie vendue dans un superbe pot en verre.

Que j'ai illico recyclé en pot de beurre corporel ^_^

J'aime beaucoup le thérapeutique qui sait mettre de jolies robes. Ce n'est pas parce que c'est soignant qu'on doit vivre triste.


            Quand j'ai vu que ce grog ne contient que du miel, du sirop de blé, de l'extrait de pépins de pamplemousse et quelques huiles essentielles, le tout en bio certes*, j'ai quand même eu envie de faire mes propres boissons aromatiques!

* leur miel n'est pas bio dans la version respiratoire, c'est dommage; le sirop de blé bio doit coûter moins cher mais suffit à donner la certification. Faites le vous même donc!


             Je trouve en outre que cela peut faire de jolis cadeaux faits maison avec amour et tout.



Formule d'un grog aromatique bio aux huiles essentielles


60% sirop d'agave bio ou autre sirop bio riche en fructose

39.4% miel bio

0.3% extrait de pépins de pamplemousse comestible (j'ai choisi du Citroplus 800)

0.3% huiles essentielles bios (soit 9 gouttes pour 100g de préparation)

 

Mettre une à deux cuillères à café de boisson dans une tasse d'eau chaude, d'infusion, d'eau plate ou gazeuse (200/250 ml).

Boire 1 à 3 tasses maximum par jour.



             Il me semble important de donner quelques informations sur mon choix d'ingrédients :
 

- Produits bios autant que possible
 

- EPP alimentaire, celui des cosmétiques est trop concentré pour être absorbé

J'en mets très peu et son rôle est de conserver un minimum un pot dans lequel la cuillère va transiter à plusieurs reprises.
 

- Sirop d'agave riche en fructose, avec un index glycémique peu élevé donc, pour ceux qui y font attention.

Il existe du sirop de blé bio riche en fructose qui peut tout à fait lui être substitué, beaucoup d'autres sirops de céréales ou autres végétaux existent (sirop de riz, d'érable, de blé, d'orge, de maïs...) mais certains sont très riches en glucose.
 

- Huiles essentielles non irritantes pour les voies digestives
 

- Ne pas considérer ces grogs aromatiques comme des médicaments qui remplacent un traitement médical; ni comme de l'eau à boire jusqu'à plus soif (!)
 

- Ne pas mésestimer les précautions d'emploi des HE choisies (interdites en cas de grossesse et d'allaitement, maladies graves, enfants de moins de 15 ans, utilisation sur de courtes durées...)



DSC04375DSC04372DSC04384
Les miels et le remplissage



Quantité MAXIMUM d'huiles essentielles par voie orale


           On ne devrait pas utiliser d'huiles essentielles par voie orale sans l'avis d'un professionnel de la santé.

En tout état de cause, on ne dépasse pas 6 gouttes d'HE non irritantes par jour chez un adulte en bonne santé (sources).


Maximum  6 gouttes/jour

Adulte sain


Dans ma composition de boisson aromatique, j'utilise 9 gouttes d'HE pour 100g de produit fini.

1 cuillère à café de composition mesurée à la cuillère-mesure (5ml) pèse environ 8g et contient donc (8 x 9) : 100 = 0.72 goutte d'HE soit moins d'une goutte.

Si l'on en prend 6 cuillères à café maximum par jour, on ingérera 6 x 0.72 = 4.32 gouttes donc moins de 6 gouttes d'HE par jour.



DSC04374
Avant le mélange


Déclinaisons des boissons aromatiques
 

Pour 150g

90g sirop d'agave bio
59g de miels bios choisis en fonction de la plante butinée
0.5g d'EPP alimentaire
14 gouttes d'huiles essentielles bio 



- Boisson aromatique "Digère bien!"
pour celle que l'on emmène très loin déguster des coquilles Saint Jacques
 

Miel italien de coriandre bio (délicieusement subtil)
 

HE bios en gouttes : 7 fenouil doux, 2 muscade macis, 5 basilic linalol*

Goût apéritif, anisé et léger au palais
 

Eaux gazeuses riches en bicarbonates ou infusions de menthe, camomille, anis, fenouil...
 

* L'utilisation du basilic Ocimum basilicum et de la noix de muscade présentes dans la formule originale doit se faire avec précaution par voie interne et sur une durée limitée.

in MOREL "traité de phytothérapie pratique", Grancher

J'ai choisi le basilic à linalol qui contient moins d'estragole ou méthylchavicol que le basilic exotique.


- Boisson aromatique "Reessspiiire"
pour celle qui crapote à la récré
 

Miel de manuka UMF 20+

Miel bio de Nouvelle Calédonie offert par Catherine (les abeilles ont-elles butiné du niaouli?)
 

HE bios en gouttes : 6 citron zeste, 4 pin sylvestre, 2 niaouli, 2 ravintsara

Goût médicamenteux mais quand on est malade hein...
 

Infusions de thym, gingembre, eucalyptus, feuilles de niaouli (j'adore! merci Catherine)...

Peut servir de gargarisme pour les gorges irritées 


- Boisson aromatique "Fais dodo"
pour celle qui se met souvent en jet-lag (vive les rentes!)
 

Miel de lavande bio

Miel d'acacia bio
 

HE bios en gouttes : 5 bergamote zeste, 5 petit grain citronnier, 4 lavande altitude

Goût citronné délicieux
 

Infusions de feuilles ou fleurs d'oranger, lavande, hydrolat de néroli ...

Attention de ne pas gaspiller l'effet en remplissant sa vessie avant le coucher!


DSC04385


         Pour ces trois copines, je ne pouvais pas transporter en sécurité mes jolis bocaux d'apothicaire en verre aux bouchons rodés.

J'ai offert les grogs dans de petits pots en porcelaine au couvercle ... en plastique gris, ça fait moins "médoc" mais c'est plus pratique.


         Pourquoi faut-il toujours choisir dans la vie?

Allez hop je vais me faire une boisson aromatique pour la frustration !


Lotion ma prems

Soins du visage

Par emadra

"Parce que la lotion ma prems, est ma première fabrication cosmétique après le « traditionnel » baume à lèvres et bien avant une émulsion.

 

A l’époque,

« Quand j’étais gosse, haute comme trois pommes »

« C’était l’début, c’était l’printemps »

« J’disais, JE SAIS PAS, JE SAIS, JE SAIS PAS »

 

Mais je voulais apprendre beaucoup.

En faisant des recherches, c’est un peu long, parfois fastidieux lorsque l’on débute.

Comprendre ce que je faisais, pour essayer de formuler des trucs simples.

Et savoir un peu, ma quête pour progresser encore et toujours. 

 

Notamment pour améliorer un simple hydrolat qui ne me satisfait pas totalement.

 IMG_0811

Mes souhaits :

- Peau douce et lisse
- Hydratation +++ pour ma peau déshydratée
- Anti-âge of course
- Et si possible un doux parfum

 IMG_0816  

IMG_0815 

 

Pour cela, j’intègre 3 actifs ciblés :

 

Acide hyaluronique
INCI :Aqua, Sodium hyaluronate 1%

Il est produit à partir d’une fermentation microbienne du Streptococcus zooepidemicus : une bactérie lactique naturelle.

Les médias utilisés pour la culture sont le glucose et la peptone extrait des plants.

Le sodium hyaluronate est le sel sodique de l’acide hyaluronique qui se trouve naturellement dans le corps dans le fluide synovial, les yeux, et dans le réservoir intracellulaire dans les couches du tissu humain.

- Hydratant : attire et maintient l'eau dans et sur la peau

- Anti-déshydratation : forme un film protecteur léger et invisible non occlusif (film fin de type gel aqueux)

- Liftant, tenseur et repulpant et anti-âge : comble les rides et ridules

- Apporte un toucher doux, lisse et souple à la peau

  

Aosaïne
INCI : Hydrolyzed Ulva lactuca extract

Otenu par biotechnologies à partir de l'algue verte Ulva lactuca. Sa richesse en acides aminés lui confère des aptitudes exceptionnelles pour redonner tonicité et élasticité à la peau. 

- Stimule la production de collagène et protège l'élastine, préservant ainsi la peau des signes de l'âge

- Assouplit la peau

- Antiride : diminue la profondeur des rides

- Augmente la tonicité de la peau

Malheureusement, elle n'est plus référencée chez Bilby, qui conseillait de la conserver au frigo.

Ni chez AZ : "rupture définitive, son remplacement arrive procahianement" 

 

Silicone végétal
INCI : Aqua & Chondrus Crispus

Actif marin riche en polysaccharides et en minéraux.

- Filmogène : forme un film doux non occlusif

- Renforce le film hydrolipidique de la peau et empêche son dessèchement

- Protecteur : réduit la perte en eau de la peau, protège de la déshydratation

- Stimule, "déstresse", et renforce la peau grâce à sa richesse en minéraux essentiels (calcium, magnésium, manganèse, zinc)

- Toucher soyeux similaire à ceux des silicones

- Conditionneur capillaire naturel, embellit, adoucit, lisse et gaine le cheveu

 

Sauf que, au moment de fabriquer ma prems pour mes belles sirènes qui colorent nos vies avec les couleurs de l'amour et de l'espoir.

L’aosaïne que je conserve habituellement au frigo, et qui là, ne l’était plus par mégarde, s’est complètement agglomérée façon roc d’acier indestructible !

Impossible à couper, alors le réduire en poudre, je n’y pense même pas !

 

Par quoi remplacer mon aosaïne que j’aime d’amour ?

La kiosmétine
INCI : beta-glucan, chitin

La Kiosmétine est l'association d'une chitine, polymère de glucose qui constitue notamment la carapace dure des crustacés, mais ici extraite du mycélium de champignons de type aspergillus niger, dans le processus de fermentation du vin, pour une plus grande pureté.

Avec un beta-glucan, polymère de N-acétyl-glucosamine qui constitue notamment la carapace dure des crustacés, mais ici extraite du mycélium de champignons de type aspergillus niger, dans le processus de fermentation du vin, pour une plus grande pureté.

La kiosmétine est un actif majeur en cosmétologie : rapidement, la peau est plus ferme, plus élastique, mieux hydratée; elle est protégée contre les métaux lourds (cadmium, plomb, mercure …) issus de la pollution atmosphérique et des radicaux libres induits par le rayonnement ultra-violet; le renouvellement cellulaire et la fabrication de collagène structurel sont accélérés, pour un effet anti-âge remarquable.

 

Formule de la lotion ma prems pour 100 grammes

2,5  solubol
0,5  huile essentielle bois de rose bio 
1  silicone végétal (Bilby)
2  acide hyaluronique (Bilby)
20  hydrolat rose bio
72,2  eau Mont Roucous
1  kiosmétine
0,8  ecogard

 

 IMG_0809

 

 

Mode opératoire

Easy, no chauffe.

Dans un bécher, mélangez longuement avec une spatule le solubol et l’huile essentielle.

Puis ajoutez chaque ingrédient un à un en mélangeant avec un mini mixeur ou un fouet entre chaque ajout.

Conditionnez dans un flacon.

C’est tout :) 

 

« Maintenant je sais »

« J’ai dit : je sais, ça y est, cette fois, je sais »

 

Car ma mum (ma prems adepte qui m'a encouragée) et moi adorons cette lotion qui fait son boulot et remplie nos souhaits puisque je continue de la fabriquer en apportant quelques variantes en fonction de nos besoins, de nos envies, des saisons …

C’est cette petite chose de rien avec peu d’ingrédients, qui m’a poussée à poursuivre mon chemin grâce au partage de savoir des grandes.

Pour aller plus haut encore et toujours.

 

Toutefois,

« Et heureusement, comme les copines, j'avais pas mangé tout mon pain »

« Au milieu de ma vie, j’apprends encore »

« C'que j’apprends, tient en trois, quatre mots »

 

« Je suis encore à ma fenêtre, je regarde, et  j'm'interroge ? » 

 

Misère, ma lotion peluche très légèrement :(

Ce n'est plus une douce lotion mais un très doux gommage pour la peau du visage !

Malgré mes 3 essais de dilution :

- avec les autres ingrédients de ma recette.

- dans l'eau Mont Roucous, comme le préconise Bilby.

- dans de l'eau tiédie Mont Roucous, en dépit des recommandations de Copaïba qui précise de ne pas la chauffer.

En revanche, je n'ai pas remarqué ce phénomène dans une crème. 

 

Retour sur la documentation Copaïba 

Water Glycerine Propylene glycol Ethanol Mineral oil Soya oil Octylstearate Cyclomethicone Dimethicone :  Insoluble 

Température de chauffage maximale :  <80 ° C

gamme de pH : 3-10

Substances à éviter : agents oxydants forts, forts agents réducteurs, acides forts

Dosage : 0,5 à 2

Phase ajouté à la phase aqueusela phase huileuse ou le mélange huile / eau

Température inférieure à 50 ° C

 

"Maintenant JE SAIS, JE SAIS QU'ON NE SAIT JAMAIS !"

 

Rebondissement,  environ une semaine après sa fabrication, la lotion ma prems ne peluche plus :)

Même si je ne peux l'expliquer !

Faut-il laisser le temps à la coquine kiosmetine de s'assagir dans une phase exclusivement aqueuse ?

 

La lotion de mes testeuses peluche ou pas ?

 

N'empêche,

"Le jour où la kiosmetine vous aime, il fait très beau,

j'peux pas mieux dire, il fait très beau !"

 

Ouf :)

 

EDIT

Pour accompagner ma prems,

la version hiver DOUCEUR LACTEE contient quelques actifs hydratants supplémentaires ainsi qu'un tenseur pour décrisper  ma peau de visage sensible au froid.

Avec une synergie d'huiles essentielles préparée à l'avance.

 

Parce que je n'aime pas l'hiver, ni le froid !

IMG_0775         IMG_0819

 

Formule de la lotion douceur lactée pour 100 grammes

2,5  solubol
0,5  synergie HE
1  silicone végétal
2  acide hyaluronique (Bilby)
10  HA rose bio
10  HA hélichryse italienne bio
12  silicium organique G7
48,7  eau Mont Roucous
0,5  complexe protéique d'argan (tenseur)
dans 10 eau Mont Roucous
2  NFF
0,8  ecogard

 

Le mode opératoire est le même que pour la lotion ma prems.

 

Synergie huiles essentielles en gouttes

9  bergamote bio sans furocoumarines
9  absolue néroli
2  ylang ylang bio
3  patchouli bio
6  absolue rose otto
1  géranium bourbon bio

 

Cette synergie d'huiles essentielles est douce mais il lui manque un petit grain de folie, peut-être une pointe de genévrier ?

 

Utilisation

Après démaquillage et ou nettoyage du visage, après un gommage, un masque ...

Sur peau sèche ou humide.

Verser un peu de lotion dans les mains et se masser doucement le visage.

Faire suivre de votre sérum, crème ...

 

C'est tout :)

Un savon blanc ... naturellement

Savonnerie

Par atelierdemichele

            J'ai voulu re-vérifier une recette infaillible pour obtenir un savon blanc, moussant et dur pour faire suite aux essais de Catherine.

Un savon blanc naturellement et surtout sans dioxyde de titane "qui modifie la texture du savon, le rend souvent friable et favorise la cendre de soude" comme le dit Catherine.


          Le dioxyde de titane dans un savon naturel surgras me semble toujours un peu "faux".

La formule permet toutes les colorations possibles sans aucune surprise.

Il n'y a pas de superposition avec le colorant comme on peut le remarquer avec les huiles qui sont toutes plus ou moins jaunes surtout quand elles sont vierges et biologiques.

   

DSC04443

 

                      Le but est d'obtenir un savon blanc et non un savon clair.

 J'évite par exemple l'huile d'olive qui donne certes un savon clair mais selon sa provenance, le fond du savon peut être couleur "savon naturel" c'est-à-dire un beige clair.


Mes astuces et solutions :
 

- Utilisation  d'huiles raffinées sur au moins 40% de la formule.

Ma préférence va à l'huile d'arachide qui donne une espèce de translucidité au pain.

L'huile de tournesol raffinée apporte le même type de texture mais elle rancit plus facilement. Elle est pourtant bien plus adoucissante que l'arachide que je coupe ici avec le minimum d'huile de ricin.

Il est tout à fait possible de la couper avec du colza raffiné, de l'huile d'amandes douces, de la noix ...
 

- Utilisation de graisses animales

On a beaucoup de choix plus ou moins rares selon la région où l'on habite (saindoux, blanc de boeuf, autruche, canard, oie...)
 

- Utilisation d'huiles végétales naturellement claires même en bio

Le choix est très vaste mais il peut être plus onéreux que les huiles raffinées.

Il suffit d'en mettre 5% pour améliorer la qualité du savon sans modifier la couleur (noix, ricin, noix du Brésil, amandes douces, macadamia ...)
 

- Pas de beurres de karité et cacao

Choisir plutôt coco, palme, murumuru, noyau de palme et babassu pour la dureté et la mousse.

Karité et cacao donnent en petite quantité une couleur beige clair ainsi que la plupart des beurres indiens (sal...) qui s'apparentent au cacao.
 

- Pas d'huiles essentielles colorées (orange douce ...)

Même en petite quantité elles peuvent modifier la coloration du pain de savon
 

- Pas de lait, de miel ...

et d'une manière générale pas d'ajouts de trucs et machins sensés améliorer la qualité du savon mais qui interfèrent avec la couleur. Même la soie dans certains cas m'a donné un fond beige, et pourtant j'en mets si peu.


DSC04432

 

            Le plus simple sans graisses animales me semble fait sur le modèle que je décline à tout va:

- 31% coco

- 27% palme

- 42% huile végétale raffinée ou claire choisie selon les caractéristiques citées plus haut.

Il n'y a aucune nouveauté dans cette formule; il suffit de bien choisir les huiles végétales.


Évidemment si l'on veut éviter à la fois l'huile de palme et les graisses animales, il faut choisir un beurre très  blanc mais il risque d'être laurique comme le coco et non palmitique. Donc plutôt moussant que durcisseur.

Attention donc à la détergence.


Formule du savon blanc ... naturellement


31% huile de coco bio

27% huile de palme bio et équitable

40% huile d'arachide raffinée

2% huile de ricin bio


Eau distillée et soude pour un surgras de 7%


Savon fraîchement coulé Savon ITMHP au séchage
La pâte fraîchement coulée et les savons "pied" qui ont cuit
(même couleur que ceux laissés à l'air libre)


J'en ai cuit une partie selon la méthode ITMHP (four ventilé 2h à 70°C) sans interférences sur la couleur.

Voilà c'est un savon simple, naturel, moussant, dur et ... blanc pour ceux qui aiment.

Lady Lécithine, une vieille dame à la robe souple, délicieuse, fragile, vouée aux couleurs sépia

est désormais, grâce à deux jeunes gens très modernes et diserts, à la une de l’approche cosmétique sensorielle et novatrice et je vous invite à lire, leurs joutes bondissantes et alertes sur les Céphées.


Il se trouve que la lécithine, devrais-je dire les lécithines, sont et restent mes joujoux de formulation préférées pour toutes les bonnes raisons évoquées par la nouvelle vague.

Lady Lécithine, si mes souvenirs sont bons, a depuis "la nuit des temps" enrichi les conversations des cosméteuses en leurs salons et offert ses bons et loyaux services à nos pratiques ès cosmétique en nos cuisines.
 

Sur ce blog, nombre de mes recettes, voire la plupart se vêtent d’un soupçon, d’un voile, de lécithine… Jamais plus ni trop.

Alors, je me suis demandé à quoi étaient dû, ce revival, cet engouement et ce nouvel éclairage, qui semblaient mener la plupart des intervenants à un quasi pâmoison devant tous les magnifiques atours et atouts de Lady L., sous les doctes conseils des jeunes modernistes...


Force m’est de constater et mon mea culpa sera de me faire pardonner mes obscurs chemins, voire poétiques sentiers… Je disais donc, mea culpa pour n’avoir su vous ouvrir à de nouveaux horizons et sensations.

Force m'est donc de constater que la jeune garde sait se faire comprendre, sait synthétiser, est pédagogique et décortique à merveilles tous les termes techniques et scientifiques !

Tous ces grains de sel, ma foi, enrichissent la mère la mer;)

 

DSCN1181  DSCN1183

 

Lady Lécithine est une tendre mémé, un peu molle, un peu dentelles et tasse de thé ;)

Mais moi, je suis une Tata flingueuse, sortie du couvent des corbeaux qui piquée au vif, un peu "vexée", ai sorti mon fouet magique et dans le vieux pot qui sert à faire de bonnes vieilles soupes, j’ai mitonné...

À l’instinct cultivé, au goût, à la vue, au "savoir faire" bien exercé depuis le temps que je la manipule, une formule, moderne, veloutée, fraîche. sensorielle, émolliente et appétissante.

Comme cela, juste pour le plaisir de jouer et défier

On dit de Lady L., qu'elle a besoin de gros bras pour la soutenir ! Vrai, comme pas mal d'autres émulsifiants.

On dit de Lady L., qu'à petites doses, elle ne donne que des laits ! Faux.

On dit tant de choses ! et pour moi, il faut faire pour comprendre et même rater pour rectifier la formule


Formule
 

Phase aqueuse: 67.6%

52 eau de source des Pins
12 hydrolats d’achillée et thé vert
2 glycérine pure
0.8 gomme amigel
0.8 lauroyl lysine
 

Phase Huileuse: 28.8%

14 synergie d’huiles végétales (écume des prés, jojoba, chardon Marie)
3.4 VE
3 macérât de calendula et camomille sur colza, olive, tournesol
3 huile de lin cosmétique mise après la chauffe des huiles et émulsifiant principaux
3
Beurre de tournesol
1.6 lécithine AZ mis, hors du bain chaud
1 Karité Nilotica
0.8 tribehenin

J’ai ajouté dans  cette phase une pointe de mica bronze pour obtenir une couleur de robe plus glamour
 

Phase des précieux: 3.6%

1.5 Vitamolive
1 Biodine
0.6 Conservateur
0.5 lysolecithine


Synergie d’huiles essentielles:

5 monarde, bois de rose, géranium rosat,
3 santal blanc,
2 sauge sclarée


 

Ce qu'il ne faut point faire:

- Placer dans un bain froid

Il faut absolument maintenir le fouettage hors BM à température ambiante afin d'étirer le synchrowax et les lécithines

- Faire des ajouts intempestifs

 

Cette crème, ressemble un peu aux fonds de teint, un peu mousseux d’aspect

Mais juste pleine à l’application, fraîche et sacrément émolliente, nourrissante et couvrante sans étouffer

J’en suis ravie et je crois aussi mes testeuses.

                                   

Bye et à bientôt de lire tous vos grains de sel qui pimenteront nos formules

Un jour, si je devais écrire un livre, il serait long et plein de toutes les influences et lectures et remerciements que je dois à la blogosphère des cosméteuses... Je suis une femme sous influence qui n'aime pas les "brevets" sur le vivant, juste riche de vous et par vous.

 

EDIT: pour composer et s'inspirer

Une petite interprétation de la recette de Catherine, juste pour faire un essai.

On ajoute beaucoup de choses dans nos pâtes à savon, les plus conventionnelles comme les plus farfelues. Moi je n'ai pas d'azukis, ni de mélasse, mais encore pas mal d'alcool cétéarylique à utiliser avant hier.



P1010980



La seule petite nouveauté qui justifie mon test est donc cet ajout, qui m'a donné un savon à trace rapide, mais très dur. Il bulle bien, de grosses et jolies demoiselles qui ne demandent qu'à s'envoler.

Pour la couleur, j'ai repris un chouchou qui me joue souvent des tours mais auquel je suis attachée : l'aker el fassi.

J'ai toujours l'impression de l'avoir bien dilué, et il me fait des petits points rouges. Et le plus amusant, c'est que la pâte est rose pâle lorsqu'on la verse dans le moule et qu'elle devient de plus en plus rose au fil de la saponification.

C'est un rose totalement girly, gai, qui réchauffe l'hiver.


La formule

27% d'Hv de palme
31% d'Hv de coco
40% d'Hv d'arachide
2% d'alcool cétéarylique
un petit morceau de soie
un peu de poudre de coquelicot
un sachet de Polvere di Latte “Malaquite” de Nature's
eau et soude pour un surgraissage à 8%

boules532


Le tampon personnalisé que vous voyez là a été fabriqué par un savonnier ibérique génial et hyper gentil, Omar, à qui je viens de demander la permission de vous donner l'adresse de son blog.

En cliquant sur le tampon à droite, vous pourrez voir ses tampons.

A vos traductrices !!!

Pour faire suite aux derniers savons à l'huile d'arachide, toujours dans ma quête d'un savon blanc, sans adjonction de dioxyde de titane, et en jouant par la même occasion avec les haricots azuki, j'ai refait une petite fournée de 500 gr mais à froid cette fois.

J'ai trouvé la couleur obtenue avec la poudre de haricots azukis intéressante et j'ai réitéré en utilisant cette fois l'eau de cuisson des haricots.

 

DSC03173

 

 

J'ai donc fait un "3 couches" selon cette recette :

30 % d'huile de coco
25 % d'huile de palme
40 % d'huile d'arachide
 5 % d'huile de ricin

Eau et soude pour un sur-graissage à 8%
EPP contre le risque de rancissement
Mélange d'huiles essentielles de niaouli, eucalyptus, lavandin et arbre à thé.

 

Les trois couches ont été coulées simultanément et j'ai dû jongler avec la trace de chacune d'elle.

- la première couche est naturelle, sans adjonction

- la seconde contient de la poudre de haricots azukis crus (comme dans le dernier savon)

- la troisième a été réalisée en ajoutant de l'eau de cuisson des haricots (rien de transcendant au niveau gustatif à mon goût....) légèrement réduite.

 

DSC03177

 

Je les ai placés près de ceux de l'ancienne fournée pour bien comparer les couleurs puisque je n'obtiens jamais les mêmes couleurs de photos.

 

Je ne sais ce qu'il s'est passé, les savons étaient vilains au démoulage, un peu friables, même ceux que j'ai moulés individuellement. On voit bien dans la partie blanche que la pâte présente des colorations différentes, comme si elle avait été mal mélangée ; j'ai pensé que cela pouvait être dû à la forte quantité d'huiles essentielles ajoutées. Ils ne sont pas très beaux mais l'intérêt de cet essai porte essentiellement sur la couleur, donc je vous les montre.

Cependant, j'ai dû faire pas mal de chirurgie esthétique... :)

 

 DSC03198DSC03179

 

 

 

 

 

Plusieurs remarques :

- le blanc est légèrement plus blanc avec la méthode à froid, mais si peu...

- la couche réalisée avec la poudre de haricots est semblable d'une méthode à l'autre, la nuance provenant sans doute du pourcentage de poudre ajouté au jugé,

- la couche réalisée avec l'eau de cuisson donne une jolie couleur bordeaux, ce qui est intéressant.

Les savons ne sont pas esthétiques et pour moi c'est un ratage mais les couleurs obtenues sont intéressantes.

 

Pour le côté blanc, je ne suis pas totalement satisfaite... et je ne veux pas utiliser de gras animal qui a tendance à rancir, ni de dioxyde de titane qui modifie la texture du savon, le rend souvent friable et favorise la cendre de soude.