Le karité de Sélé et son baume extra-fin

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

        Sélé (prononcez Séléé) est une belle jeune femme de 23 ans. Elle a les joues marquées de deux scarifications verticales comme tous les Gourmantché. Et elle fabrique le meilleur beurre de karité du monde.

 

 

DSC05184Le beurre de Sélé un peu modifié par le voyage et le frigo

 

             Sélé habite le petit village de Batia niché au pied de la chaîne de l'Atacora, juste aux portes du parc national de la Pendjari.

Elle est l'épouse du mécanicien venu du sud du pays en suivant son patron. C'est lui qui m'a proposé de m'emmener acheter du karité. Croyant être les seules intéressées, ma nièce et moi avons trouvé place à ses côtés dans le robuste 4x4 carrossé pour les safaris.

La horde de garçons et d'homme occupée à courser les fourmis rouges a subitement remarqué les 2 fauteuils sur le toit du véhicule. Ils ont crié en nous poursuivant pour monter à bord eux aussi. Nous avons donc débarqué dans la cour en force ^_^

Comme Sélé a fréquenté l'école, elle parle ce pur français classique que l'on n'entend presque plus qu'en Afrique francophone.

 

DSC04927Cases des femmes (Village Gourmantché)

 

       Elle est mère de famille, ce qui ici veut aussi dire éleveuse d'animaux (cochons, pintades...), cultivatrice (coton, mil, maïs,  sorgho...), porteuse d'eau mais elle travaille aussi au centre de santé du village.

A ma question "Pourquoi n'y a t-il que des femmes dans les champs?", Alain le guide-pisteur  m'a répondu "Les femmes travaillent beaucoup ici".
J'ai souri en lui disant "Partout dans le monde, les femmes travaillent beaucoup".

Et en plus de toutes ces activités, Sélé perpétue la tradition en fabriquant du beurre de karité pour l'usage de sa famille au fur et à mesure de leurs besoins.

 

        La saison de fabrication du beurre de karité bat son plein en août, les arbres portent encore quelques rares fruits vert vif de la taille d'un abricot.

Les karités sont de très beaux arbres au port arrondi comme les pommiers. Les bouquets de feuilles dentelées au bout des branches vont loin chercher le soleil.

Autant vous dire que je les trouve très beaux ^_^

 

DSC04860

DSC04848

DSC04847

DSC04859Les arbres à beurres du camp Numi

 

                L'on récolte les fruits dont on retire la pulpe une fois blets. Les graines utilisables ont une jolie  coque brun luisant qui sonne clair quand l'amande sèche.

Les amandes sont encore mises à sécher au soleil dans les cours des maisons et Sélé range les siennes dans de grands sacs en tissu qu'elle garde précieusement au fond de sa case.

Chez les Gourmantché les cases des femmes et les cuisines sont rondes; Les cases communes et celles des hommes sont rectangulaires.

                Le beurre de karité est ensuite extrait de ces graines torréfiées et réduites en pâte au mortier et pilon en bois. La pâte de karité est mise à bouillir avec de l'eau, la matière grasse barratée surnage au dessus de l'eau et est récupérée petit à petit. Aujourd'hui les méthodes modernes d'extraction consistent en un pressage de la pâte pour réduire le chauffage et l'oxydation.

Un beurre de karité artisanal est donc beaucoup plus fragile qu'un beurre semi-industriel.

Les habitants n'aiment pas que l'on vienne leur acheter les graines sèches pour les exporter les privant du surplus financier lié à la valorisation de leur produit. Et on les comprend mais malheureusement c'est pratique courante dans certaines régions pas si lointaines du pays Gourmantché.

 

DSC04900Noix de karité séchant dans la cour de Sélé

 

              Sélé m'a regardée d'un drôle d'air quand son mari lui a expliqué que je voulais lui acheter un peu de son beurre. Je n'ai pas compris la courte discussion qui s'en est suivie (on parle plus de 40 langues différentes au Bénin), elle a semblé hésiter, il a insisté.

Elle a tourné les talons puis est revenue avec un bol en inox contenant 6 ou 7 petits pains oblongs de beurre de karité clair et humide.

Elle m'a regardée avec curiosité porter le bol à mon nez, sourire, en prélever une lichette et la masser sur le dos de ma main portée à nouveau au nez.

L. ma nièce a voulu sentir aussi "Mais Tata, ça sent presque le chocolat!"
"Oui ma fille, c'est un magnifique beurre. Garde le souvenir de cette odeur si un jour tu dois acheter du karité"

Un beurre extra-frais fabriqué la semaine précédente, gardé au frais dans un canari rempli d'eau au fond de sa case. Un beurre qui n'a pas souffert d'une chauffe excessive, qui n'a aucune impureté...

Un beurre fabriqué avec la patience qu'il faut. Le meilleur du monde!

              

DSC05179
Karité : noix et amandes sèches

 

               J'ai demandé son prix. Elle a hésité et m'a donné un chiffre ...

Je connais le travail que c'est, je connais la très grande valeur de ce beurre extra frais. Le monde n'est pas moral.

Nous avons ensuite échangé en français puisqu'elle le parle si bien, elle a accepté de poser pour une photo avec moi, s'est écriée au dernier moment, a disparu encore une fois dans la case ronde et est revenue portant un T shirt orange.

Mon mari s'est écrié " Toutes les mêmes, pour la photo, il y a toujours un truc à ajuster!"

Moi pour une fois, toute à la joie de ce moment parfait, pour la photo j'ai oublié d'ôter mes lunettes orange mais elles étaient assorties au T shirt de Sélé ^_^

 

                     Après la baignade aux chutes de Tanoungou, le retour au camp a été suivi d'une douche au seau (j'adore!). J'ai enduit les cheveux de ma nièce avec le beurre de karité de Sélé et les ai tressés en une belle natte luisante.

Nous avons ensuite tâché de prendre soin de nos mains et pieds abîmés par les conditions spartiates de ce séjour en brousse.

 

                      Nous y sommes retournés à la tombée du jour. Tout le hameau était en émoi, Sélé n'était pas là.

"Puisque tu le trouves si bien, pourquoi tu ne lui en achètes pas plus?
Je ne le "sens" pas, je ne sais pas si c'est bien
C'est idiot, tu n'en auras jamais plus de l'aussi frais"

Nous avons attendu qu'on aille la chercher, elle est arrivée en courant. Je l'ai trouvée très stressée.

Il n'y en a plus, elle en fabrique au compte goutte au fur et à mesure de ses besoins afin qu'il soit toujours frais. Elle a couru chez sa copine qui en fabrique aussi mais elle n'était pas là. Partie chercher de l'eau.

Les femmes travaillent beaucoup ici...


 

DSC04814

 

                    Le lendemain, peu avant l'aurore, nous quittions le campement pour le long voyage de retour vers  la capitale. Le mécanicien était là, il s'est approché de moi avec un papier plié dans la main.

"Ma femme m'a demandé de vous donner son adresse".

J'ai vu de la fierté au fond de ses yeux.
J'étais très émue, je ne sais quel espoir j'ai pu allumer dans le coeur de Sélé.

Mon mari qui répète à qui veut l'entendre que je suis LA spécialiste du karité a pris le relai pour parler.
Il a dit ce qu'il fallait. C'est un homme bon et très humain.

 

                 Je dois rendre hommage à Sélé avec un baume parfait.

Le très magnifique karité de Sélé a été la proie de mon entourage féminin à mon retour dans le sud (soeur, tantes, mère, cousines, nièce...). J'en ai sauvé 2 pains arrachés carrément des mains de la dernière arrivée. Chacun d'entre eux fait environ 60g.

J'ai repris une formule simple et très pénétrante, une formule que j'aime beaucoup car le synchrowax apporte une application en douceur et une pénétration impalpable.

                Si vous connaissez la finesse des huiles estérifiées dans les baumes et les émulsions, vous comprendrez que cet ester cireux fait pareil mais en épaississant.

Cela donne donc un baume non gras qui respecte la finesse de pénétration du beurre frais.

 

Le baume extra-fin au karité de Sélé

10% Cire synchrowax (Huiles et sens)
30% Beurre de karité de l'Atacora (Sélé)
59.5% Huile de coco fractionné (Biowellcosmetics)

0.5% Mixed tocopherols (Bilby and co.)

 

Chauffer  l'huile et la cire au bain marie jusqu'à fonte de la cire.
Ajouter le beurre de karité en morceaux et mélanger jusqu'à ce qu'il fonde complètement.

Bien mélanger.
Ajouter la vitamine E et couler en pot.

 

               Le baume durcit très lentement au fil des jours, laisser reposer tranquillement comme Sélé qui fabrique lentement son karité.
J'ai choisi un pot noir en verre d'Héliocosm, simple et chic pour mettre en valeur le beurre. Il sent discrètement le karité d'origine.

Je vais m'en servir comme beurre à tout faire : corps, cheveux, visage, application d'HE...

 

               DSC05203Le baume au karité de Sélé 4 ou 5  jours après fabrication

 

 DSC05206
Dix jours après, le baume devient beurre, patience ...


                Un livre que j'adore.

Encore un me direz-vous?

Et bien oui, il est très difficile et délicat de ne conseiller qu'un seul livre sur les huiles essentielles. Celui là a une place à part dans ma bibliothèque car c'est un vrai beau livre en même temps qu'il est très bien documenté, pratique et didactique.

 

 

aromatherapia

 

"Aromatherapia, tout sur les huiles essentielles"
Les connaître, les utiliser, beauté, santé, bien-être.
500 recettes pratiques pour tous
Isabelle Pacchioni

Editions Aroma Thera (environ 30€)

 

 

L'auteur

Isabelle Pacchioni est la créatrice de la société Puressentiel.

Elle commercialise en officine une large gamme de produits d'aromathérapie qui se distinguent par leur efficacité et un nombre très important d'HE par produit.

On retrouve toute sa passion pour les HE à travers les pages de ce livre. 
Elle est mise en valeur par les photos de Jean-Claude Francolon qui la suit à travers ses voyages  sur les routes des HE.

Les très nombreuses images montrent les paysages, les plantes et la végétation mais aussi les hommes, les femmes et les enfants qui travaillent et vivent au contact de ces végétaux.

 

Le sommaire

- Sur la route des HE

Construit comme un album de voyages à travers quelques régions et pays du monde qui produisent des HE (Maroc, Madagascar, Provence, Corse)

Des informations et anecdotes sur l'histoire des HE, leur approche scientifique et les grands noms de l'aroma.

- L'herbier aromatique

Monographies illustrées de 66 HE (culture et production, extraction et rendement, parfum, formule chimique, principales indications)

Une planche botanique souvent superbe, quelques conseils et recettes faciles et variées.
Les recettes qui se trouvent dans les monographies comportent quelquefois 4 à 5 HE.

 - Abécédaire des soins aux HE

Rappel utile sur les divers produits issus des distillations ou extractions, voies d'administration, dosages et précautions d'emploi des HE.

L'abécédaire par maux classés par ordre alphabétique est formidablement diversifié, touche à la fois à la thérapeutique, à la beauté et au bien-être.

Des kits essentiels de base sont donnés en page 274/275 pour ne pas  disperser ses achats (hiver, enfants, parfums, grossesse, sportifs, beauté, cuisine ...)

Les formules de l'abécédaire sont courtes, pertinentes et comportent généralement entre 2 et 3 HE.

 

Le ton du livre

C'est celui d'une passionnée des HE qui parle de cette passion sans romantisme excessif, avec la rigueur scientifique quand il le faut.

Elle y donne de judicieuses informations sur la botanique des plantes qui donnent ces merveilleuses HE ainsi que des anecdotes qui permettent de mieux les connaître encore.

 

Une recette

Une huile pour peau grasse dans la monographie du petit grain bigaradier p.232 :
3 gouttes ciste, 10 gouttes géranium, 10 gouttes P.G. bigaradier, 20 ml HV jojoba
Appliquer chaque matin.

Mon avis : Le type de géranium n'est pas précisé. Pour une peau grasse, je choisirais le cv bourbon à l'odeur plus complexe permettant d'arrondir les autres HE.

C'est un sérum trop concentré à mon goût pour un usage quotidien (environ 3.8% d'HE). Je la réserverais pour des cures ponctuelles et plutôt pour le soir. Même si les peaux grasses sont souvent des peaux costauds et épaisses, la présence de boutons les rend sensibles.

 

Mes plus

J'apprécie beaucoup le style "500 recettes pour ..." dont je parlais à propos du livre de V.A. Worwood.

Il y a beaucoup d'informations disséminées au fil des pages, ce qui donne l'impression que l'on découvre tout le temps une nouveauté à apprendre.

Excellent livre, source d'une multitude de renseignements sur l 'usage des HE. Il ferait partie de mon top 3 sans hésitation.

La mise en pages est agréable, abondamment illustrée, les formules courtes sont intéressantes pour les adeptes du simplissime mais donnent aussi l'essentiel pour ceux qui ne possèdent pas une aromathèque de folie.

Quelques idées de substitution sont données dans certaines recettes sous la rubrique "herbier".

C'est l'un de ces jolis livres qui ne sont pas uniquement des recueils de photographies.

 

Mes moins

En faut-il vraiment?

Je dirais peut-être le format et la jaquette :
- C'est le format d'un beau livre que l'on feuillette plus qu'on ne le lit. Trop grand pour être facile à manipuler même sur mon bureau.
- La souplesse de la couverture qui convient très bien à un livre pratique mais qui peut sembler cheap pour un beau livre.

 Il aurait peut-être fallu faire un choix que je trouve pour le coup totalement cornélien. Cela ne retire rien à la qualité de ce livre que je recommande vivement... sinon je ne vous en parlerais pas ^_^

Le site Aromatherapia

 

 

 

 

Huile universelle pour tous les maux

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

              Pour l'été et les vacances en famille, j'ai fabriqué une huile du tigron, un enfant de l'huile du tigre sans huiles minérales, ni extraits isolés, ni odeur trop forte.

Une huile universelle qui apaiserait tous les maux de la famille avec un cahier des charges précis.

 

- Forme liquide

Huile incolore pour ne pas tâcher les vêtements et pas grasse : huile estérifiée

 

- Huile stable

Qui ne rancit pas : huile estérifiée

 

- Huile glissante et pénétrante

Pouvant permettre le massage : huile estérifiée

 

- Mélange actif concentré

Permettant éventuellement de le diluer dans un autre support si l'on n'a pas besoin de charger en HE : 20% d'huiles essentielles

 

- Huiles essentielles polyvalentes (universelles donc)

Anti-inflammatoires, antalgiques, apaisantes ou presque sédatives, anti-infectieuses, toniques généraux, anti-névralgiques, anti-spasmodiques.

Pour tout traiter : douleurs articulaires et musculaires, piqures d'insectes, infections ORL ou cutanées, lourdeurs digestives, maux de ventre infectieux ou non ...

 

- Une odeur acceptable  et pas trop forte 

Choix d'HE peu classiques qui font la job comme celles du tigre mais sans le menthol et le camphre isolés qui vous emportent le nez.

J'ai une tribu de nez délicats dont le chef n'est pas en reste.

 

 

             Formule de l'huile du Tigron (huile universelle)

80% huiles estérifiées 

20% huiles essentielles universelles

 

 

               J'ai choisi du dicaprylyl carbonate d'Héliocosm comme huile estérifiée, excellent substitut de l'huile minérale des baumes et huiles du tigre qui donne le glissant spécifique des dérivés siliconés.

Il est d'origine végétale, 100% naturel, biodégradable, n'est pas sensible à l'oxydation et ce qui est important dans ma formulation, inodore et incolore.

Il peut être remplacé par de l'hule de coco fractionné ou tout autre ester d'acides  gras à votre convenance. On peut bien entendu choisir le jojoba en remplacement de ces esters.

 

               Mon mélange d'huiles contient quelques huiles essentielles peu courantes choisies non pas parce que je suis une acheteuse compulsive d'HE   mais parce que je voulais absolument un parfum médicinal léger sans toutefois renoncer à certaines propriétés thérapeutiques.

J'aime prendre en compte les compositions chimiques des HE pour faire mes choix et je vous donne quelques idées de remplacement par des HE plus classiques.

De même j'apprécie que la gaulthérie odorante soit plus agréable au nez et à la robe que la gaulthérie couchée pour la même efficacité thérapeutique etc. etc.

 

Mélange universel  d'huiles essentielles

  4% Baume du Népal Purissimes

4% Bouleau (merisier rouge) Purissimes

3% Romarin camphré Florame

3% Ravintsara Homéopharma

3% Menthe poivrée Sevessence

2% Genévrier nain Vitalba

1% clou de girofle Astérale

 

 

DSC04704L'huile du tigron est transparente

 

Prudence: Mélange contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitante, les enfants, les allergiques à l'aspirine, les épileptiques, les personnes présentant des maladies graves.

 

 

L'HE de baume du Népal

Xanthoxylum armatum

 

Peut-être remplacée par de la lavande vraie ou du petit grain bigaradier pour le linalol. Elles en contiennent un peu moins mais seraient tout à fait à leur place à ces doses là dans mon mélange et sa destination.

L'HE de baume du Népal a un parfum assez déroutant car on y trouve à la fois :

- du citronné (limonène comme dans les agrumes)

- du floral-boisé-épicé (linalol comme dans le bois de rose)

- une note un peu rafraîchissante (un poil de terpinen-1 ol-4 comme dans le tea tree de bonne qualité)

- une odeur de résine (sabinène, myrcène, alpha phellandrène, pinènes +  limonène... comme dans  l'encens)

 

J'aime beaucoup cette HE que je hume régulièrement sur mon bureau et que je testerai bien un jour en cosmétique pure avec quelques gouttes de bois de rose et de l'encens.

Elle est anti-infectieuse, dite surtout intéressante pour les infections tropicales (?), anti-inflammatoire et sédative. C'est une huile essentielle dont la composition chimique très équilibrée la rendrait presque universelle comme la lavande vraie.

 

 

L'HE de bouleau (merisier rouge)

Betula lenta

 

Peut-être remplacée par les HE de Gaulthérie couchée (Gaulthéria procumbens), de gaulthérie odorante (G. fragrantissima) ou de bouleau noir (Betula lenta ou nigra)...  toutes aussi riches en salicylate de méthyle dont l'action anti-inflammatoire est proche de celle de l'aspirine.

Elles sont donc contre indiquées pour les allergiques à l'aspirine qui les remplaceront par de l'HE de gingembre pour obtenir l'action anti-inflammatoire et antispasmodique.

Je possède une gaulthéria fragrantissima à la superbe robe rouge bordeaux mais lui ai préféré ce bouleau pour respecter mon cahier des charges : huile incolore.

J'aurais certainement obtenu un joli rosé... mais je suis en compagnie d'un boys' band totalement insensible aux jolis soins roses.

 

 

L'HE de romarin camphré

Rosmarinus officinalis L. camphoriferum

 

Peut-être remplacée par de l'HE de lavandin qui contient généralement 7/8% de camphre ou par du bois de camphrier bien plus riche (40/50%) mais qui ne doit pas être dé-camphré.

Soyez prudent tout de même avec cette dernière HE car le camphre est délicat à utiliser.

Choisie pour ses 20% de camphre environ, l'HE de romarin à camphre est très décontracturante et myorelaxante quand les muscles font mal et que l'on se lève raide.

Sa polyvalence en tant que cholagogue et cholérétique est très intéressante pour la sphère digestive pendant les vacances où l'alimentation change, où les mets sont préparés exprès pour votre arrivée, où la convivialité aidant, on abuse des bonnes choses.

Si l'on tient à renforcer cet aspect là dans l'huile du tigron, on peut y mettre de l'HE de basilic exotique qui sera également anti-inflammatoire, anti-crampes, anti-douleurs...

 

 

L'HE de ravintsara peut être remplacée par du cajeput, niaouli, eucalyptus globulus ou radiata...  (1.8 cinéole)

L'HE de genévrier peut être remplacée par du pin sylvestre (pinènes)

L'HE de menthe poivrée peut être remplacée par de la menthe des champs (menthol)

L'HE de clou de girofle peut être remplacée par du Bay St Thomas ou de la feuille de piment plus douce (eugénol)

 

 

 

DSC04712

 

                  

                    J'ai emporté aussi du beurre de karité un flacon pompe de gel à l'aloé vera fait maison avec un peu de mon gel neutre à 2% d'amigel.

. 20 ml de gel neutre à 2% d'amigel

. 10ml de jus d'aloé véra bio (contient des conservateurs)

 

Autres façons de fabriquer du gel d 'aloé véra

 

                    J'ai conditionné l'huile universelle en joli flacon airless à l'intérieur en PET et l'extérieur en alu brossé. Encore une fois, ce n'est pas parce que c'est thérapeutique qu'il faut vivre triste.

Le flacon est opaque pour éviter les rayons UV, il délivre une mini quantité d'huile à chaque pression afin de ne pas surcharger la peau en HE (20% au total c'est déjà pas mal).

 

- Quand je désirais une action limitée à la peau (irritations cutanées, piqures d'insectes ...) je mettais quelques gouttes de l'huile du tigron dans un peu de gel d'aloé véra.

L'eau ne pénètre pas au travers de la peau, laissant donc les HE plus longuement en surface.

L'aloé véra est très apaisant cutané et anti-inflammatoire entre autres. Je n'en ai pas emporté assez, tout le monde en a utilisé ...

 

- Quand je désirais une action plus en profondeur (douleurs musculaires, crampes intestinales, infections ORL...), je choisissais de diluer mon huile dans une lichette de beurre de karité.

 

- Quand je désirais une action encore plus profonde (rhumatismes, douleurs articulaires...) j'utilisais mon huile du tigron pure sans dilution.

 

                    C'était donc une bonne chose de faite, qu'ai-je dû fabriquer d'autre?

Ben rien!

Mes perles d'Orient de copines m'ont tout offert avant le départ : la fine de Mlk, le kit de survie antidécrépitude d'Emadra (d'ailleurs, Miss Ed, où sont les messages avec les formules du contour des yeux, du gloss ...), la trousse de beauté de luxe avec savon siglé de Lolitarose, l'huile de vanille d'Irène, la lotion post moskitos de Venezia.

J'avais tout...

 

 

 

J'aime beaucoup les vide greniers, les brocs, les puces

J'en aime l'ambiance, y flâner, discuter avec les "forts en gueule"

j'aime à contempler les gamins jouer aux marchands très sérieusement

Les mères, qui ont plié avec amour la lingerie du dernier né, grand maintenant

Et j'aime ramener dans mon antre les trésors dénichés

Mais, je suis bien la seule, car souvent mes deux zozios, ricanent de mes trouvailles de manouche

et invariablement arrivée à la maison, je me demande bien ce qui m'a pris!!!

On va dire , l'ambiance, la bonne humeur, le désordre joyeux, ont eu raison de ma raison

Pour faire ces tableaux savons j'ai donc acté comme en broc et bric, à la "facteur cheval" à la ferrailleuse de Paname

Venezia, m'avait offert un savon serti précieusement et je l'avais beaucoup aimé

Toujours très attentive , elle m'a de plus offert le moule, alors...Oups! et puis, il y a aussi les moules Carrouf de mamzelle Ed

Ces savons sont issues de chutes, de pâtes trop épaisses, de bouts de certains de mes savons, dont un pour le défi de l'été sur le forum Couleurs Savons

de la douée, la seule Jazz

 

Pas de formule, juste des petits trucs de l'instant

 

IMG_0360

IMG_0351

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche, savons issus de la  formule des "herbes" trop épais pour couler+ inclusions d'un ancien savon

Au milieu, dans un des moules de Emadra, j'ai juste posé des restes en boules multicolores, issues de fond de pâte

En haut à droite, j'ai perdu une inclusion, alors, j'ai fondu un peu de restes de cp soap dans un peu d'eau florale et hop! mis dans le trou béant

En bas à droite, une inclusion d'un savon pour le défi été chez Jazz et Baloochou et chez moi aussi;) et de mes autres copines et les vôtres aussi je "suppute"!!!

C'est branquignolle comme moi, mais j'aime bien

Je ne fais pas de lien, je trouve que c'est plaisant aussi de chercher en flânant et de trouver son bonheur comme aux Puces

Bye

Vogue à l'âme

Savonnerie

Par mlkline

 

Je suis une ilienne et la mer...Pourtant

A craché le bois d'ébène, tremblant et terrorisé sur une terre déjà blessée

Je suis une ilienne, qui n'aime  jouer avec la mer, qui n'aime son calme apparent

je suis une ilienne, qui n'aime ni plonger, ni nager, ni invectiver la dernière vague

Je suis une ilienne qui craint les profondeurs de cette immensité bleue

Et pourtant, dans ses entrailles, mon coeur a vécu mille vies et sa mort compagne

Et pourtant, sur son écume mon esprit galope et vagabonde et s'emporte

Et pourtant, si elle gronde et tempête, elle me captive , sirène ombrageuse

Et pourtant, je pourrais la contempler à en pleurer et y laisser une perle pulsé

IMG_0324

                       

IMG_0333

                                                                      

 

 

                    

 

 

 

 

Formule vague, très vague, au ressac et tumulte et veines offertes au chahut de la grande bleue

 

Pas de méthode, pas de but, une glisse allègre pour un batch de 600 grammes

220 gr huile d'olive bio

180 gr huile de coco indienne

60 gr de beurre de cacao G.detou

60 gr d'huile de ricin bio

40 huile d'arachide

40 gr huile de carthame oleique bio

200 grammes d'eau minérale et reste de pulpe d'aloe, soude pour un surgraissage de 7%

 

Cette formule permet d'avoir une trace très fine et d'ensuite pouvoir travailler différentes textures

Une coupelle emplie d'une bonne cuillère à soupe1/2 de natrasorb  dans lequel j'ai dilué une bonne cuillère à soupe d'huile à la grenade et huile essentielle de davana de Weleda

Avec cette poudre pâte parfumée, je vais aussi diluer mes oxydes dans mes 3 bechers

1 pot oxyde bleu AZ

1 pot oxyde bleu Az+ Charbon de bambou (cadeau de Isy)

1 pot avec empâtage blanc az afin de jouer sur les bleus en cours de jeu

et enfin, j'ai aussi récupéré des petites boules d'un ancien savon gris, secoués avec du mica argenté de AZ et posés sur une de mes couches bleu nuit

J'ai dû attendre presque 3 jours pour démouler , un calvaire

Une fois découpés, ils sèchent très rapidement et durcissent tout aussi vite!!!

Soap calc qualités  conditionning 58, crémeux 26 et bubbly 29

A bientôt

 

IMG_0329

 

 


Les Herbes

Savonnerie

Par mlkline

Les herbes, si hautes embrassant l'azur du ciel

Les herbes, caressées des ardents rayons du soleil, d'or se parent

les herbes, ployant leurs robes, aimables complices des amants

Les herbes, labyrinthe vert, coeur d'émeraude, trésor de l'enfant fugueur

les herbes, tendres compagnes du vagabond libre de toutes attaches

Les herbes dites folles, dites mauvaises, de vous, je ne connais que des vertus

 

 

IMG_0237

IMG_0242

 

 

 

 

 

 

 

soude et eau pour un surgras de 7% et un batch de 600 grammes

J'ai utilisé 200 grammes d'eau+pulpe d'aloe+hydrolat de sauge+ un cintre tout fin

 

Formule en %

Huile d'olive bio:30%

Huile de coco:20%

Huile d'arachide:13,33%

Beurre de cacao:10%

Beurre de palme bio et équitable:10%

Huile de noyaux de palme(cadeau de Michèle)8.67% (à lire chez Colchique ses vertus)

Huile de ricin bio:8%

 

Cette formule se révèle selon Soap calc, très douce et bonne pour nos peaux

avec un bubbly de 26, un conditionnant de 56, et un crémeux de 28

Quelques heures après l'avoir démoulé, j'ai fait le test de la langue et pas de "fizz"

et une mousse bien serrée et crémeuse.

 

Le vert est obtenu, avec une 1/2 cc d'oxyde vert Az dans un poil de macérat de sauge

Le jaune, pigment jaune de Bilby dilué dans un poil de macérat de calendula

Le bleu, oxyde bleu Az dilué dans un poil de ricin

A ces trois pots colorés, j'ai ajouté en répartissant:

1 bonne CS de natrasorb(sensuelle et PPP idée) mouillé de ma synergie d'huiles essentielles(un reste de synergie pour belles peaux)et, je ne sais si je ne m'abuse, mais je trouve le parfum très présent et ce, à petit pourcentage

Si Nansou passe par là, j'ai souvenir de ces formules avec pas mal de natrasorb et j'aimerais bien connaître son ressenti;-)et le devenir de ces savons poudrés

Dispatché ma pâte de base devenue jaune??? dans ces pots colorés

et last but not least, pour faire cette "envolée" je me suis inspirée de cette Dame dont j'aime la manière de faire, mais surtout la joie qui émane de son faire...Elle triture, malaxe,tripote, bref, fait corps avec sa matière

Mais pour moi, la trace était un poil trop légère...pas grave, car j'ai obtenu mon envolée d'herbes, lianes élançées..........;-) très près du ciel

 

 

IMG_0235

 

 

 

 

Baume transparent à la lavande

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

                Un véritable baume donc composé en majorité de corps gras mais qui se doit d'être transparent sans être trop gras évidemment.

Une couleur lapis-lazuli pour aller avec le parfum de la lavande, seule HE que je désire mettre dans un baume destiné aux massages de tranquillité pour les pieds.

 

DSC04737

 

                   Ce qui donne un gel transparent avec 75/80% de corps gras c'est le gélisucre,.

C'est un émulsifiant dérivé d'ester de sucre (sucrose laurate) dont j'avais fait un déodorant et une crème au citron pour les mains.

Il est théoriquement fait pour fabriquer des émulsions à froid.

S'il est intéressant pour des laits sprayables ou des émulsions lactées très fluides, ce n'est à mon avis pas la meilleure façon de le valoriser puisque l'augmention de la viscosité requière un alcool gras ou un épaississant solides qui doivent chauffer.

Je fais donc des émulsions à chaud-froid plutôt qu'à froid avec le sucrose stéarate et le gélisucre.

 

On trouve des esters de sucre complets :

- chez Biowellcosmetic en France (recette dans une crème fine très légère  ici)

- chez Copaiba.be  en Belgique (recette dans un gel antitussif ici)

 

                   Vendu sous le nom de Sucragel AOF bio par le fabricant, il porte différents noms commerciaux :

- Gélisucre chez Aromazone

- Sucramulse chez Bilby and Co.

- Cold emulsifier chez Aromantic qui a finalement obtenu l'autorisation de le commercialiser sous son véritable nom.

 

Son INCI: Glycerin, Prunus Amygdalus Dulcis oil, Sucrose laurate, Citrus Aurantium Dulcis fruit water

soit par ordre décroissant,  de la glycérine, de l'huile d'amande douce, un ester de sucre le sucrose laurate, de l'eau de zeste d'orange douce.

94% de ces ingrédients sont issus de l'agriculture biologique.

 

                   Il est possible de fabriquer un gel huileux avec seulement 20% de sucragel AOF mais plus il en contiendra, plus le gel sera fin.

J'ai donc choisi 25% d'émulsifiant afin de permettre un chaussage rapide après le massage des pieds.

Ce baume au gélisucre peut être rincé en un lait sans résidu gras, ce qui permet une fabrication de baume démaquillant formidablement efficace avec la même trame. L'huile de coco fractionné étant un excellent solubilisant des colorants utilisés dans le maquillage.

 

                    Ces gels huileux peuvent être colorés soit naturellement par les HV choisies, soit artificiellement comme dans mon gel avec un peu d'ultramarine bleu OS (oil soluble) offert par Catherine.

J'avais solubilisé la poudre de colorant dans de l'HV de coco fractionné pour que ce soit  utilisable à la goutte.

Bon, une goutte épaisse prélevée avec l'embout du thermomètre pour 10g de baume, c'est trop coloré pour évoquer la transparence mais c'est joli quand même ...

 

                

 

Baume de massage transparent à la lavande

 25% Gélisucre (Aroma-zone)

74% Huile de fleurs de lavande/coco fractionné

1% HE de lavande fine d'altitude bio

Ultramarine OS au goût

 

 

Mode opératoire

 

- Peser le gélisucre dans une coupelle, mixer fortement pour épaissir la texture

- Ajouter une petite quantité de macérat au coco fractionné, mixer jusqu'à épaississement net et incorporation complète de l'HV.

- Continuer l'adjonction des HV tout doucement en mixant fortement jusqu'à pénétration complète avant d'en rajouter. La lenteur de l'adjonction d'huile est indispensable pour garder la texture épaisse du gel.

Si le gel devient trop épais pour le mixer, il est possible de malaxer à la spatule souple en silicone (de grâce, souple, très souple la spatule), ça marche très bien.

- Ajouter les HE, mixer et colorer.

 

DSC04734

 

          Pour illustrer ce message, j'ai fabriqué 10g de gel avec le fond de flacon de sucramulse qui me restait. Fait avec une cuillère magique puis la spatule en silicone soooouuuple, ça fonctionne du tonnerre.

Mes si formidables copines m'ont entre temps dépannée avec du gélisucre afin d'en fabriquer plus pour les vacances. Merci à toutes, vous êtes des perles d'Orient.

 

 

Mode d'utilisation

 

Le gel s'utilise en petite quantité pour masser. Il délivre l'HE en profondeur, laissant la peau parfumée et le corps relaxé.

La très forte proportion de glycérine dans le gélisucre (c'est le premier ingrédient de la liste) fait que ce baume transparent se comporte comme un baume riche en glycérine sur la peau.

Il est très perceptible, peu pénétrant (c'est ce que l'on cherche quand on masse longtemps). Cela peut être incommodant pour d'autres zones que les pieds si l'on met trop de produit.

Au rinçage il n'y parait plus mais comme véhicule de massage du corps sans rincer, il faut y aller mollo mollo.

 

Le même gel testé en démaquillant est très efficace. Une peau sèche ou peu maquillée pourrait couper l'huile de coco fractionné avec une véritable HV pour plus d'émollience en ajoutant un peu d'antioxydant.

Éviter le macérat pour une peau sensible aux comédons. J'ai choisi une huile hyper stable (le coco fractionné)  pour mon macérat de fleurs de lavande et y ai bien entendu ajouté un anti-oxydant efficace.

Le rinçage est parfait, sans résidu gras... C'est un deux-en-un, j'adore!

 

 

 

Tubes de l'été : crème visage à l'Emulsan

Soins du visage

Par mlkline

Qu'évoque donc ces tubes de l'été?

Exotisme, farniente, vacances, la mer, le soleil, la plage, les surfers, la danse bien sur!

Mais, plus que tout, pour celles et ceux qui comme moi, ne gôutent en cet instant que les joies, de la cité vide de ses habitants

ils, créent l'illusion d'y être, au rythme des "waka, waka" entre nous si vous avez compris le sens de cette chanson, faites moi signe ;)

Et bien, moi, mon tube de l'été me permettra en tout confort et légèreté et rythme et facilité et protection de...

 

Courir après les mouettes du canal Saint-Martin

Me plier de rire en bonne compagnie à la vue des touristes en chaussetttes et sandales

Sourire de la beauté et lumière des jeunes filles et jeunes gens

Pique niquer à la nuit tombée, à la lueur des révérbères dans les bois et autres oasis verts

Hanter les abris bus, en cas de pluies soudaines et violentes

Pédaler comme une dératée sur le lac du bois de Vincennes pour me muscler

Tout un tas de bêtises que j'aime faire en été

 

DSCN1433

 

Formule du tube de l'été qui ne vous étourdira, ni ne lassera

 

Phase aqueuse 70.6%

55 eau de source rosée de la reine
5 hydrolat de thé vert
5 hydrolat de tilleul
5 hydrolat d'oranger 
0.5 Hydroxypropyl Starch Phosphate, mon super nouveau meilleur pote
0.1 Aloe Vera x 200, indispensable en ces périodes climatiques si changeantes

Phase huileuse 24.1%

5 huile de sésame
5 huile d'olive sicilienne, celle-là, je l'aime à la manger toute crûe, merci à Ed et son beau Sicilien
3 huile de coco fractionnée
Methyl Glucose Sesquistearate (Emulsan), émollient et léger, émulsifiant très facile
2.5 huile de limnanthes alba
2.5 Avocadin, un must have pour les peaux matures et assoiffées
1.8 VE
1.3 alcool cetearylique

Phase des actifs très actifs 5.1%

lait de camomille, pomme, pomme, pomme à l'odeur et douceur
1 Soothex
1 CO2 de son de riz, un autre must have
0.6 conservateur
0.5 Co2 Calendula, le simple, talentueux chirurgien des peaux lésées

synergie d'huiles essentielles: 6 thym à géraniol, 6 lavande fine, 3 camomille noble, 2 famonty

 

Je l'aime bien, ce tube de mon été citadin

Et vous, il vous fait "guincher"?

Crème CatCha

Soins du visage

Par cshabou

Rien à voir avec les minets et les matous, juste une crème d’amitié comme celle que nous avions faite avec Moune, il y a quelques étés.

Avec Catherine, cette fois ^_^

116

 

Un soin destiné à nos jolies peaux matures qui nous fasse passer l’été sans tiraillement, bien nourrissante et hydratante mais pas lourde. Une gageure ?  Oui bien sûr, sinon où serait le plaisir ?

Il fallait donc des ingrédients qui aillent dans ce sens mais équilibrés par d’autres  plus légers, une texture fine pour rester dans la sensation de vacances et de liberté. Et une petite innovation pour moi, une pourcentage modeste mais présent de lait d’ânesse liquide qui venait de faire merveille dans un savon.

Mais quelle huile précieuse ajouter ? Pas l’argan, déjà multi testée, pas la sissymbre, manquante dans le magasin bio ou travaille une nouvelle savonnière adorable (coucou Y). Alors ce sera de la Périlla, en phase Actifs.

Tirée d’un article de Plantes&Santé  (Remèdes) voici ce que nous en dit Alexandre Imbert :

…”La périlla, au même titre que ses cousines plus connues (menthe, romarin, basilic, thym et sauge) est une plante qui pousse sans difficultés. La médecine chinoise traditionnelle l’emploie depuis longtemps pour traiter toutes les pathologies dues à un refroidissement ou pour soulager les nausées, mais ce n’est que récemment que l’on a découvert dans ses graines son bienfait le plus important.

De la taille d’une petite lentille de couleur grise, ses graines sont de véritables perles précieuses qui renferment 65 % d’acide alpha-linolénique, le premier de la fameuse chaîne des oméga 3. C’est le record absolu détenu par cette herbacée dans le règne végétal !image

….”La plante et l’huile de Périlla combattent les allergies

Le Japon, la Chine et la Thaïlande connaissent cette plante depuis une centaine d’années pour ses propriétés antiallergiques. C’est sans doute la raison pour laquelle elle est souvent cuisinée avec les fruits de mer (crabes et coquillages,) qui sont des allergènes potentiels (1).

Des preuves nouvelles au travers d’études scientifiques  menées au Japon viennent conforter l’utilisation traditionnelle de la  Périlla comme antiallergique, aussi bien l’huile que la plante entière. Des études effectuées à partir de 1977 ont déjà montré qu’elle induisait une réduction de production d’histamine et d’IgE….”

 

Ces propriétés anti- allergiques m’arrangeaient bien pour une crème à utiliser le matin, au soleil, en attendant la protection solaire de la session bronzage.
Pour Habiller légèrement la peau, 
   en trottant au marché,  
       en taillant une bavette avec les voisins retrouvés pour le temps des vacances et qui ont 
          tout un tas de choses à nous dire depuis l’an dernier,  
             en achetant du poisson au camion qui klaxonne en bas pour vendre ses daurades du jour,  
                   en faisant la queue à la boulangerie en plein air, 
                        en essayant de se connecter à Potions, sur le muret du deuxième étage, les jointures de la main gauche qui blanchissent de peur de la chute du micro tandis que celles de la main droite frappent les touches et, alternativement, tiennent la tunique qui s’envole avec Monsieur Mistral…

…bref c’est ce qu’il nous fallait pour essayer d’éviter cette chose horrible qu’est une lucite, allergie au soleil qui gratouille longtemps !

 

Nous complétons avec un mélange  remodelant/anti-âge qui, s’il ne nous fait pas perdre au moins une décennie, nous boostera le moral car nous y croyons, oui, oui ^_^

 

La formule :

 

         Phase H

    3% Jojoba
    2% IPP
    2% Esters
Héliocosm
    2%
Phytostérols d’Avocat
    1% Beurre Cupuaçu
    1,5% CG90
    2% Cétyl Palmitate
    2,5% Cire n° 3 AZ
    1g de Vit E

         Phase O

63% Eau Rosée de la Reine (je n’ai pas complété après chauffage)
0,5 Gomme Acacia
0,2% Xanthane
1,6% Glycérine Veg
0,7% Geogard Ultra

         Phase A

4% Lait d’Anesse
4% Huile de Périlla
4,5% Hv mélange bio (tournesol et tournesol oléique, carthame, olive),
1,5% Soothex
1% Remodelant intense Bilby
0,5% Algoboost jeunesse
1% Complexe hydratant intense AZ
0,5 Extraits CO2 de carotte, d’argousier, d’amarante

Fragrance Issey Miyake, quelques gouttes (Sensory Perfection)

 

Ces proportions ont donné une crème facile à mettre en flacon pompe, qui pénètre bien mais ne laisse pas une sensation sèche comme avec l’olivem 1000. La peau est nourrie, repulpée, elle garde bien son hydratation, elle est douce, élastique et veloutée toute la journée. OUAHHH

  • Augmenter les épaississants pour une crème plus ferme qui tient bien en pot ou remplacer le cétyl palmitate par de l’alcool cétéaryllique ou de l’acide stéarique.
  • Un petit bémol : Catherine et moi avons constaté que notre front brille un peu le soir ! Ajouter du Rice NS et diminuer le pourcentage du mélange d’huiles bio en le déplaçant à la phase H. (la phase Actifs me parait après coup un peu trop importante) 

Mais quel beau soin !

76212021

Je profite de ce passage ici pour vous donner l’adresse du blog de mon association, NolaNola.

Savon doux olive - miel de carotte (sans palme)

Savonnerie

Par atelierdemichele

                    Une envie subite de bulles douces et moelleuses.

 

DSC04703

Le papillon olive - karité - miel

 

 

Un moule que j'adore, aux motifs naïfs et champêtres offert par Mlk qui en avait fait un savon aux alllures de marbre noir.

 Un choix d'huiles végétales bonnes à saponifier :

-  de la très bonne huile d'olive catalane (récemment passée en bio)  offerte par Annabulles 
-  de l'huile de ricin 
-  de l'huile de macadamia
-  et ... 27% de bon beurre de karité
.

 Pas de parfum, une couleur naturelle, rien d'autre que les actifs du très rare miel de carotte.

 

Le miel de carotte bio

 

Miel de carottes bio

 

Ce miel dont la saveur n'a rien de renversant est très onctueux. Son aspect et sa texture sont très proches du caramel au beurre salé.

Il est cependant assez rare pour que j'ai eu le goût de l'utiliser dans un cosmétique.
Récolté en Italie, le miel de carotte Famille Mary que je possède est certifié par Ecocert et est donc produit par des abeilles qui butinent les fleurs de carottes. 

On ne répétera jamais assez comme il est essentiel à notre environnement que les abeilles vivent, butinent et dispersent les pollens. Il est donc heureux qu'enfin, le pesticide du colza qui porte le doux nom de Cruiser soit interdit en France.

Même si cette interdiction semble soulever des questions ou des doutes sur son réel impact puisque de nouveaux pesticides sont produits et qu'il s'en utilise encore beaucoup trop, en attendant, cela en fait un de moins...

 

 DSC04692Savons fleurs et papillons 

 

 

La formule du savon Olive - miel de carotte

- 27% bon beurre de karité du Bénin (67.5g)
- 25% huile de coprah bio Bilby (62.5g)
- 20%   huile d'olive du Moulin de Minerve     (50g)
- 20% huile de macadamia bio  (50g)
- 8% huile de ricin bio (20g)

 Pour 250g d'huiles à saponifier :

- 75 à 80g mélange d'eau déminéralisée liquide et glaçons, 34g de soude pour un surgras de 6/7%
- 1 cuillère à café bombée de miel de carotte bio
- 1 soupçon de soie tussah

 

                 J'ai introduit le miel dans la solution de soude encore chaude (elle rougit beaucoup mais la couleur ne persiste pas) puis versé ce mélange sur les huiles chaudes à 40° C environ.

La trace est sans surprises et pourrait permettre de nombreuses manipulations (coloration, marbrés, couches diverses...).

 

DSC04701

             Fleur olive - karité - miel

 

                 Le savon durcit lentement et n'a pu être démoulé qu'au bout de 72 heures. Auparavant, j'ai joué de prudence en passant le moule  environ 4 heures au congélateur pour ne pas trop abîmer les motifs .

La mousse fine et douce 15 jours après confection pourrait convenir aux petits enfants ou aux peaux sensibles. Elle peut encore évoluer en séchant correctement.
Le parfum est très léger avec une note de karité lacté.

 

                 Les quatre savons à peine secs ont été emportés par deux ouragans tropicaux petites filles agitées et  pipelettes (ça parle déjà beaucoup à 5 ans et à 5 ans ET demi!).

Elles m'ont à peine laissé le  temps de prendre les photos, pardonnez leur qualité qui  laisse donc à désirer.

C'est un savon que j'aime bien  malgré la forte proportion de beurre de karité que je ne réussis pas bien d'ordinaire et je me demande pourquoi je n'en ai fabriqué QUE 250g.