Baume déodorant mandarinier

Soins du corps

Par Lolapit

Je la tenais, la recette parfaite de déo : un joli gel à l’odeur fleurie et efficace même les jours de pire canicule!
Oui mais voilà : une allergie sournoise et inattendue m’a fait jeter ma formule aux orties, par pur dépit.

 

DSC06437

 

         Toute ma formule?

Oui, sauf un ingrédient dont j’ai appris, chemin faisant, à apprécier la redoutable efficacité dans un déo : le banal bicarbonate de soude.
Exit donc, farnesol et lemon ester, exit aussi l’alun même sous sa forme non synthétique car décidément les dernières études ne plaident pas en sa faveur…

          Je devais donc tout repenser, en gardant une bonne proportion de bicarbonate car sans lui, je ne sais plus faire.
Je devais lui trouver des compagnons de formule, agents anti-bactériens et donc anti-odeurs.
Je voulais aussi qu’il absorbe un peu l’humidité.
Je voulais qu’il soit tout doux pour les aisselles fragilisées par l’épilation.
Et enfin, je voulais qu’il sente bon.

           Cette période très baumes qu’a connu Potions ces derniers temps allait me fournir l’idée qui manquait.
Eh oui, pourquoi pas un baume déodorant?

          Alors, je vous le dis tout net, je n’ai rien inventé : réinventé, plutôt.
En furetant sur le net ici et là, vous trouverez des formules de baume déodorant contenant une bonne part de bicarbonate.
Et ça n’est pas étonnant car ce type de formule est simple, efficace et fort pratique, y compris quand on veut l’emporter en voyage ou en week-end.

DSC06434

Bref, un must have, comme on dit :-)  Revenons-en à la formule que voilà.

 

Une base de baume

- 6% cires
- 20% beurres
- 20% huiles
- 50% poudres, avec au moins 20% de bicarbonate et des amidons pour le côté sec et poudré du baume, très appréciable sur les aisselles
- 1% antioxydant
- 3% parfum

 

             Pour ma dernière version, j’ai voulu sophistiquer en utilisant l’un de mes macérats de cet été : fleurs de lavande et feuilles fraîches de romarin légèrement séchées au four puis mises à macérer trois jours en yaourtière.
Ce macérat est à visée anti-oxydante et antibactérienne.

Et pour rester sur la note de romarin, j’ai ajouté de l’extrait CO2 de romarin qui, outre sa fonction d’anti-oxydant, est connu pour son activité anti-inflammatoire.
Et puis, il sent si frais..:-)

              Parmi les huiles végétales, il est difficile de zapper celle de coco, en raison de la présence d’acide laurique auquel on prête une activité antimicrobienne.

Quant aux beurres, ici on a du karité du Bénin. C’est tellement plus doux et plus onctueux, un baume contenant du beurre, n’est ce pas Michèle?

Cette fois, je voulais un parfum délicat et dans ces cas là, je dégaine ma synergie classique dite du petit chinois (private joke :-)) composée d’huiles essentielles de petit grain, pamplemousse, rose et benjoin. (proportions 4/3/2/1).

Je regrette d’ailleurs d’avoir voulu utiliser un petit grain mandarinier de chez U Mandriolu : ce petit producteur corse a des huiles essentielles très belles mais celle-là a trop joué la vedette dans le mélange et on ne sent qu’elle, je trouve :-(

Et j’ai doublé ma cire d’abeille d’un peu de cire de rose de chez aromazone qui est vraiment délicieuse.

             Libre à vous de piocher aussi dans des huiles essentielles anti-microbiennes/anti-odeurs pour inventer votre synergie préférée : palmarosa, géranium, lavande, bois de rose, litsée citronnée, patchouli, sauge sclarée, cyprès, pin, menthe…

 

Et voilà la recette complète de la version de cet été.


4g de cire d'abeille (bloc de chez New Directions, râpé)
2g de cire de rose
20g de beurre de karité
10g d’HV de coco
10g de macérat de lavande et romarin sur jojoba
30g de bicarbonate de soude
20g de natrasorb
3g (90 gouttes environ) de la synergie d’HE : petit grain mandarinier, pamplemousse, benjoin, rose.
1g Extrait CO2 de romarin

 

Le mode opératoire

Simplissime comme celui de tout baume : cires, beurres et huiles vont fondre doucement au bain-marie.

Ensuite, hors du feu, on ajoute bicarbonate et natrasorb que les huiles vont littéralement “boire”, rendant le mélange crémeux mais encore souple.

Sous 40° on ajoute les HE et l’extrait CO2 de romarin.

 

 

DSC06438

 

 

               Le résultat est un baume crémeux mais ferme dont la glissabilité n’est pas le point fort (soyons honnête) et dont l’application n’est pas un délice (soyons honnête encore ;-)). Il se conditionne en pots, se prélève et s'applique au doigt.

En revanche, j’aime le fini bien couvrant et poudré, qui laisse présager une journée entière sans humidité sous les bras.

Promesse…tenue :-)


Crème doudoune très facile

Soins du corps

Par atelierdemichele

                "Sinon tu sais que ta crème au beurre de karité et aloé véra me fait un bien fou!
Il ne m'en reste plus bcp (à peine pour trois jours) et avec le froid qui
revient je sens que la peau de mon visage ne pourra pas s'en passer ! Je t'embrasse. Bon we."

C'était un genre de trituration de karité enrichi d'huile estérifiée, d'aloé véra et de poudre matifiante.

 

                Même si ce n'est pas une crème au sens habituel avec un émulsifiant et une grande phase aqueuse, j'ai aimé sa description car ce karité-aloé est pénétrant et aussi fin qu'une belle crème nourrissante émulsionnée.

Tout dépend des proportions des différents composants et de la présence d'amidon pour matifier et tamponner un peu le côté gras que l'on peut trouver à ces triturations.

 

DSC06418

 

            Mon secret est d'y incorporer un gel d'aloé véra bio fait maison un peu spécial.

En effet, le jus d'aloé véra est gélifié à l'aide de mon mélange fétiche de gommes : xanthane et carraghénane iota à parts égales. Ce gel présente un toucher vraiment confortable, bien plus agréable qu'un gel à la xanthane ou même à l'amigel.

L'avantage des carraghénanes est de former un coussin aqueux très hydratant sur la peau.
Ce sont des polysaccharides au toucher extrêmement doux et glissant très proches des dérivés siliconés, ce qui permet de vendre le gel de carraghénanes comme un substitut de silicone ou silicone végétal.

C'est donc l'association de ce gel d'aloé spécial au karité qui permet l'appellation de "crème doudoune" non usurpée.

 

Formule du gel d'aloé véra xanthane-carraghénanes

98.4% Jus d'aloé véra bio
0.5% gomme xanthane
0.5% gomme carraghénanes iota
0.6% Ecogard

Dans une mini coupelle en inox, peser les deux gommes et mélanger.
Dans un bécher désinfecté, peser le jus d'aloé véra et faire à peine tiédir (37°C) au bain marie.
Verser les gommes en pluie dans le jus d'aloé véra tiède tout en mélangeant.

Mixer pendant 30 s à 1 minute par intermittence.

Ajouter le conservateur (Ecogard) à froid, bien mixer et couler en flacon.
Étiqueter et conserver idéalement au réfrigérateur.

 

DSC06415

              

              Dans la trituration avec le karité, ce gel d'aloès donne une espèce de "crème" pas très jolie visuellement à mon goût car elle est mousseuse, mais l'application sur la peau est fondante, lisse et pénétrante à souhait.
Il en faut vraiment très peu pour pas mal d'effet.

J'ai tenu quand même à ajouter du Rice NS, un amidon de riz soyeux traité pour minimiser le développement des bactéries.

Le Rice NS apporte un après-toucher frais aux cosmétiques fort bienvenu dans un soin composé de près de 80% de corps gras.

On pourrait le remplacer par de :
- la poudre d'arrow-root
- l'amidon de maïs
- la poudre de sève de bambou
- la poudre de riz micronisé

... en faisant attention à la stérilisation de ces ingrédients riches en amidon que les bactéries adorent. Les poudres minérales ne donnent pas la même douceur, on sent dans le karité fouetté, les particules qui ne s'étalent pas bien.

 

Formule de la crème Doudoune très facile

 64.90% Beurre de karité du Bénin
15% Huile de coco fractionné à la vanille
12% Gel d'aloé véra maison
4% Rice NS (merci Moune)
2.50% Huiles essentielles bio
1% Vitamine E
0.6% Ecogard

 Faire ramollir le beurre de karité puis le fouetter à l'électrique jusqu'à former une chantilly aérienne
Ajouter l'huile de coco fractionné en mince filet tout en continuant à fouetter
Ajouter le gel d'aloès et fouetter
Ajouter les autres ingrédients, fouetter et conditionner en pots ou en tubes (la "crème" ne durcira pas comme dans un karité-aloé classique)

 

DSC06422

 

               Cette crème doudoune spéciale peut être déclinée de plusieurs manières en fonction des ingrédients que l'on y incorporera:

- soin universel pour toute la famille
- soin peau sèche (mains, pieds, coudes...)
- soin profond pour lèvres ou visage que l'on peut enrichir d'agents anti-âge aqueux à diluer dans le gel d'aloé (acide hyaluronique, fucogel...)
- soin visage de nuit
- soin d'hiver cocoon avec plein d'extraits CO2 réparateurs (carotte, onagre, son de riz...)
- soin peau sèche et sensible (avec du bisabolol)
- soin post-épilation (avec 0.2% d'allantoïne diluée dans le minimum d'hydrolat mélangé au gel d'aloès)

...

         

              Ici j'ai forcé sur la quantité d'huiles essentielles mais le macérat de vanille peut suffire à parfumer si l'on ne désire pas utiliser d'HE.
Les 2.5% d'HE seraient alors reportés sur la quantité d'huile de coco fractionné.

En gouttes pour 100g de préparation :

25 Lavande fine altitude 1800m (Sylviane Reina)
20 Bergamote sans bergaptène (Dr Valnet)
20 Santal jaune (Pranarôm)
10 Géranium rosat (Sevessence)

Si vous adorez l'essence de bergamote (la plus photosensibilisante des zestes d'agrumes) et que vous ne trouvez nulle part en France la version sans bergaptène, courez chez Dr Valnet, leur bergamote est sans bergaptène, c'est écrit en gros dessus ^_^

Et enfin, à vous l'agrume même en été!

 

               Je recommande de ne pas utiliser une véritable huile végétale à la place de l'huile de coco fractionné car la "crème" serait plus lourde et moins pénétrante.

Mon macérat de vanille est réalisé avec une quantité monstrueuse de gousses de grande qualité faite sur de l'huile de coco fractionné enrichie en vitamine E.

Irène m'avait offert plusieurs flacons de très bon macérat de vanille/coco fractionné qui m'a donné envie d'exagérer la quantité de gousses que j'utilise naturellement dans mes macérats.
Je ne le regrette absolument pas, c'est un vrai parfum!

 

DSC06421

Crème doudoune, trop facile!

 

 

Crème pour Marielle

Soins du visage

Par syllvie

 

Marielle me dit il y a peu :  Bichette, j'ai un besoin urgent de pommade, de crème quoi, nourrissante, bien tout quoi.
Ma chère cousine a une peau mature, claire, sensible... nul n'est parfait.

Un seul interdit pas d'Huile Essentielle : ça pue. Après quelques recherches voici la formule choisie. Pour laquelle j'ai choisi l'Olive douceur couplé à l'alcool cétylique.

 

Les huiles :

Kukui : riche en oméga 6 et au toucher sec tout en ayant des vertus régénérantes et réparatrices et apaisantes grâce aux omégas 3.

Argan : Huile grasse , elle pénètre mieux mariée a l'huile de kukui, raffermissante et assouplissante riche en vitamine E

Rose musquée : Ajoutée à froid pour garder ses propriétés exceptionnelles, je l'ultilise ici pour ses bienfaits sur la couperose .

Argousier : Qui grâce à sa composition très intéressante possède des propriétés antioxydantes bénéfiques lors de l'exposition au soleil, et nous sommes dans le midi !!!!

Je n'ai pas voulu vous embêter et vous embrouiller (je le suis moi même) avec les composants et les bienfaits de ces huiles qui ont beaucoup de points communs.

 

Les actifs :

Acide hyaluronique en poudre: n'est plus a présenter pour ses propriétés hydratantes anti-rides et humectantes.

Sang du dragon actif extrait de résine (son nom fait rêver) est régénérant et protecteur. Il aide entre autre à réparer les peaux agressées par le vent et le froid.

(null) 

La formule : en pourcentage


Phase A

10 hydrolat de carotte
10 HA de ciste
20 HA d'immortelle
0,5 acide hyaluronique poudre
20,9 aloé vera en gel
3 extrait glycériné ciste calendula

Phase B 

4 olive douceur
0,5 alcool cétylique
1,5 cétyl ester
5 HV kukui
5 HV argan
5 dicaprylyl carbonate
5 karité
1 fucogel

Phase C (à froid)

3 HV rose musquée
3 HV argousier
2 sang du dragon
0,6 cosgard
1 goutte rouge baiser

  Pas d'huile essentielle pour Marielle
 Pour moi : 3 gouttes bois de rose, 3 gouttes de géranium bourbon

 

(null) (1)


Réaction de l'intéressée :

C'est le top ta crème , mais pourquoi elle est rose ?
- Le rose ça fait fille !!!
Je pensais que l'huile d'argousier la colorerait, mais elle n'est pas très orangée.... je râle, j'aime bien l'orangé de l'argousier (d'où le rouge baiser).
           
                
              

Savon pandanus

Savonnerie

Par syllvie

 Ce savon m'a été inspiré par Vénézia qui en a publié un sur son blog qui m'a beaucoup plu.  

20141109_172618 (1)

 

La formule : en pourcentage

Palme 20,8
Olive 47,7
Son de Riz 7,7
Ricin 3,8
Coco 16,2
Beurre de karité 3,8

Surgraissage à 8

J'ai rajouté à la trace: 1c de yaourt de chèvre, 1 cas de HAG de pandanus, HE de champaca
Parfum rose indienne

 

J'ai coulé dans mon moule en bois.

J'adore l'odeur du pandanus qui est je trouve difficile à expliquer, elle me rappelle l'odeur des plats asiatiques.

C'est pour cela que j'ai choisi l'Huile essentielle de champaca (merci Karine) et le parfum rose indienne. Un peu de rouge baiser que la soude à mangé.
J'ai découpé en tranches mon savon et je les ai enveloppés chacun dans une feuille de pandanus (merci Vénézia ) et je les ai oubliés dans une pièce aérée.

L'odeur du pandanus est bien présente, je renouvellerai l'expérience car ce savon est très doux et mousse bien, laisse la peau douce.

 

20141109_173823 (1)

 Malheureusement je n'ai pas pris de photo du savon emballé dans la feuille de pandanus !!!!

 Et vous le pandanus ça vous parle ??

 

Le meilleur et le plus simple de mes savons

Savonnerie

Par atelierdemichele

              Il y a des fulgurances qui vous tombent dessus comme ça alors que vous êtes sous la douche.
Grâce à un savon vite fait, histoire de valider une formule simplissime que j'avais enrichie avec moults huiles, beurres végétaux, lait rare et autres miels.


Une formule avec moins d'huile de coco que d'ordinaire, de l'huile de palme et rien que de l'huile d'olive.

Il se peut que cette formule ait déjà été déclinée par d'autres savonniers tant elle me semble évidente aujourd'hui. Bien plus que celle du savon du débutant.

Seule rareté et c'est un comble, l'huile d'olive n'est pas bio, c'est un mélange d'huiles vierges et d'huiles raffinées qui est vraiment un plus dans les savons.
Mais je vous assure que cette formule est magnifique aussi avec de l'huile d'olive vierge et bio. Je l'ai trouvée plus réussie que la version enrichie adaptée aux enfants.

 

DSC06413

        

Le meilleur et le plus simple de mes savons

40% huile d'olive
35% huile de palme bio
25% huile de coco

Eau et soude pour un surgras de 7%

 

           Pas d'ajouts: de parfum, de soie, de lait, de miel, de jus, de plantes ...
Rien d'autres que ces 3 huiles!

Je n'ai qu'un seul regret c'est qu'il est légèrement vert; la présence d'huile vierge d'olive peut-être. Une huile de pomace complètement raffinée permettrait certainement un ton plus blanc.

          Si l'on ne veut pas d'huile d'olive, on peut choisir de l'huile d'arachide pour la blancheur.
Son taux d'acide oléique est variable et l'on peut ne pas obtenir la même émollience qu'avec de l'huile d'olive (si tant est que l'on peut qualifier un savon d'émollient).

L'huile de colza est suffisamment riche en acide oléique aussi pour apporter émollience et douceur. C'est une huile que j'apprécie beaucoup dans les savons. Raffinée, elle donnera un savon blanc.

 

 

DSC06411

DSC06412

DSC06406

 

J'ai simplement tamponné la surface de multiples façons avec un tampon baroque modèle 2 venant (encore) de la caverne de Tanit.
Le tampon baroque modèle 1 peut se voir sur l'un des huit jolis savons cadeau de Potions.

Ces motifs en forme de frises sont très intéressants car ils permettent de varier les positions et donnent à chaque fois quelque chose d'unique je trouve. A chacun de trouver celui qui lui plait le mieux.

 

DSC06407

DSC06408

 

        Les 25% d'huile de coco sont largement suffisants pour apporter une belle mousse parfaitement stabilisée par la grande quantité d'huile de palme.

Le meilleur et le plus simple de mes savons sans huile de palme

 

     DSC06410
 Les chutes vont rejoindre les autres dans un nid à savons

 

               Dans une autre association, il faudrait peut-être augmenter le taux d'huile de coco à 30%. Ici la mousse débute par de grosses bulles très rapidement veloutées et crémeuses dans les mains.
Le rinçage est parfait
comme j'aime.

A l'instar de Gingembre qui nous l'avait demandé dans un message sur son joli savon au cédrat , ce que j'adorerais savoir, c'est la formule du meilleur et plus simple de vos savons à vous!


          Après l'été et son manque de soins corporels habituels ma peau demandait une crème beurrée nourrissante sans être grasse et enrichie d'agents hydratants efficaces.

J'avais choisi de mettre l'accent sur l'huile de tamanu ou calophylle inophyle qui est une merveille pour ce type de peaux.

On n'y pense malheureusement que pour améliorer la circulation or je trouve que c'est une huile végétale cosmétique superbe pour les peaux matures.

 

DSC06414

 

 

          Dans ce soin corporel pour peau sèche et déshydratée, l'huile de tamanu est intéressante pour:

- sa composition équilibrée en omégas 9 (acide oléique) protecteur des peaux sèches et en omégas 6 (acide linoléique) restaurateur du ciment cutané abîmé chez les peaux déshydratées.
Un peu plus de 30% de chaque acide gras permettent d'apporter un 2 en 1 utile et efficace.
Souplesse, lubrification et élasticité seront au rendez-vous dès les premiers jours d'application.

- sa richesse en acides gras saturés (près de 30%)
Ils me permettent d'éviter le beurre de karité et de choisir peu de phase huileuse. L'émollience est au rendez-vous sans charger en corps gras (mon émulsion en contient 20.40%).

- son action réparatrice et cicatrisante utile après les coups de soleil et l'exposition solaire.
Les peaux qui ont abusé du soleil sont souvent cartonnées et les peaux déshydratées présentent ces "sillons" caractéristiques qui ont besoin d'être lissés.

- son activité anti-bactérienne et désinfectante des petits bobos.
Certaines piqûres d'insectes démangent de façon rémanente et provoquent des lésions de grattage.

- sa richesse en polyphénols et vitamine E dont on ne vante plus les bénéfices pour les peaux matures.

Catherine nous en parlait avec beaucoup de détails dans son savon au niaouli/tamanu.
Plus tard elle l'a utilisée dans un cérat calédonien dont l'utilisation se rapproche de celle que j'ai eu envie de faire avec mon beurre corporel.

Autre sourcela fiche huile de calophylle inophile d'Aroma-zone

 

            Le tamanu est fait pour nous et ne doit plus être cantonné à l'armoire à pharmacie!

S'il est parfois fait mention de ne pas utiliser l'huile de tamanu à plus de 20% en dilution dans une huile végétale, pour ma part, j'en fais régulièrement des cures en guise de sérum huileux pur sans aucun ajout le soir après démaquillage pendant 15 jours/3 semaines.

Chacun doit faire les tests nécessaires pour en vérifier la tolérance sur sa peau mais n'hésitez pas à mettre le tamanu dans votre routine de beauté surtout si vous avez une peau couperosée ou aux vaisseaux apparents.
Elle fera merveille car elle agit sur la circulation.

            J'utilise ici l'huile de tamanu de Vitalba qui la fait venir du Viet-Nam. Il en existe de plusieurs provenances (Madagascar, Tahiti, Vanuatu, Inde...).

Je ne sais pas si leurs compositions varient beaucoup mais la couleur peut passer du brun verdâtre au jaune vert. Celle du Pacifique est plus verte, celle de Madagascar est plus brun...
Une huile de qualité contient la fraction liquide mais aussi la fraction cireuse et doit figer très nettement sous nos latitudes.

 Mon huile des simples merveilles contenait déjà du tamanu.

 

DSC06397

 

Formule du beurre corporel au tamanu pour peaux sèches et déshydratées

- Phase aqueuse

10% jus d'aloé véra bio
20% eau de source
24% mélange d'hydrolats bio (hélichryse, ciste, lavande, rose, basilic doux)
5% glycérine végétale bio (Bilby and Co.)
3% xylitol de bouleau bio
0.2% mélange de gommes xanthane/carraghénanes iota 50-50

 

- Phase huileuse

6% huile de tamanu bio (Vitalba)
4% huile d'argan non torréfiée bio
3.4% huile de coco vierge bio (Emile Noël)
3% huile de coco fractionné
2% veg'line (Les utiles de Zinette)
0.5% vitamine E
2% alcool cétylique (Bilby and Co.)
1% cétyl palmitate
3% MF
2.5% VE


- Troisième phase

3% D Panthénol pur
3% Fucogel 1.5P
2% huile de Ryps (colza arctique)
1.8% HE
0.6 Ecogard (Bilby and Co.)

Rectifier le pH et ajuster l'eau perdue avec un hydrolat

 

Mode opératoire

Si vous ne savez pas comment faire en détail, criez votre détresse dans les commentaires.
Ce message est déjà bien touffu...

 

 DSC06402

   

             

          Le mélange émulsifiant/co-émulsifiant

 

3% MF + 2.5% VE + 2% Alcool cétylique + 1% cétyl palmitate
+/- 20% HV, beurres et huiles estérifiées

Mes fondamentaux encore une fois.
Je n'abandonne jamais le duo émulsifiant MF et VE quand j'ai une peau compliquée.

C'est pour moi la garantie que cela fonctionnera : que je formule pour une action émolliente et nourrissante comme ici ou pour une action légère, je réussis toujours l'effet recherché avec MF et VE.

Les proportions d'émulsifiants et le choix des épaississants peuvent être modifiés à l'infini pour obtenir ce que l'on veut.

Pour ce beurre corporel, j'ai choisi l'alcool cétylique un peu plus couvrant que l'alcool cétéarylique et le cétyl palmitate dont j'aime l'effet filmogène léger.
Il stabilise l'émulsion à la chaleur dès 1% de la formule (les salles de bain ont des températures qui varient beaucoup au cours de la journée).

On peut choisir de remplacer le cétyl palmitate par des cétyls esters ou alors augmenter la part d'alcool cétylique à 2.5%.

 

 

                   Le choix des ingrédients pour peau sèche

 - Les huiles végétales vierges de coco, d'argan cosmétique et les omégas 9 de l'huile de tamanu.
L'huile de ryps ou colza de Laponie est remplaçable par une autre huile riche en omégas 3 et 6 comme le colza bio alimentaire. C'est une huile que j'aime beaucoup pour réparer la peau et elle a un parfum vraiment moins soutenu que la colza bio.

- le veg'line dont je vous parlais déjà dans ce super masque noir que j'adore.

C'est un mélange de cires et d'huiles qui filme la peau comme le ferait une vaseline végétale.
Son INCI : castor oil, hydrogenated castor oil, copernicia cerifera wax montre qu'il est composé d'huile de ricin naturelle, de ricin hydrogéné et de cire de carnauba.

Cette action filmogène est utile pour toutes peaux ayant besoin d'émollience. Il n'est pas comédogène malgré cela et pourrait très bien être utilisé sur le visage des peaux sèches.

Je développerai plus loin ses propriétés anti-déshydratantes fort bienvenues.

 

                 Le choix des ingrédients pour peau déshydratée

 - Les hydrolats sont traitants, cicatrisants, circulatoires, désinfectants...

- Le xylitol de bouleau comme tous les sucres est humectant. Il peut se remplacer par n'importe quel autre sucre ou du miel.
Je le trouve personnellement plus efficace que le miel mais c'est affaire de peau.

- La glycérine bien sûr, humectant peu cher, efficace et stabilisant de l'émulsion au froid (l'hiver arrive). On peut la remplacer par un extrait hydro-glycériné de sa fabrication par exemple.

- L'aloé véra, les carraghénanes

- Le D panthénol et le fucogel 1.5P

J'aime l'association de ces deux agents hydratants qui est très efficace et polyvalente.

Le D panthénol est un humectant à l'effet conditionneur, ce que ne font ni le sucre ni le glycérol déjà indiqués. Il a en outre une action anti-inflammatoire bienvenue pour une peau abîmée par le soleil et le manque de soins.

Il complète bien l'effet du Fucogel composé de polysaccharides à effet hydratant plus prolongé (8h) dont les actions anti-âge, sensorielles et apaisantes sont un vrai plus.

- Le Veg'line

Retient l'hydratation, prévient la perte d'eau de l'épiderme.
Fonction "résistant à l'eau" grâce à sa composition originale d'huile de ricin et de cire de carnauba.
Ben voilà, rien à rajouter.

Ah si, je rajoute que c'est un ingrédient d'autant plus formidable qu'il est "doux pendant l'utilisation, il possède des propriétés sensorielles "after-feel like" (sensation lisse après application des beurres végétaux)" comme le dit la fiche des Utiles de Zinette.

On pourrait donc supposer que veg'line + karité améliorent l'effet sensoriel du beurre de karité.
Dans mon beurre corporel, et bien, j'ai zappé le karité (vous croyez ça?) et j'ai choisi l'huile de coco plus glissante même si elle me semble moins réparatrice.

Je ne vous dis donc pas l'effet huile de coco + veg'line!

 

 

 DSC06403

 

               Une fois n'est pas coutume, j'ai réalisé un beurre corporel bien parfumé en augmentant le taux d'huiles essentielles à 1.8% au lieu des 0.5 à 1% habituels.

C'est un parfum frais et tonique pour me dynamiser en cet hiver débutant. En forçant sur les agrumes avec une mini pointe de romarin à cinéole tout simplement, il faut au total 1.8% soit 54 gouttes pour les 200g d'émulsion.

C'est une espèce de cologne où les zestes d'agrumes sont tous distillés afin de ne pas présenter de risque de photo-sensibilisation. Le seul petit grain qui est photo-sensibilisant est le petit grain mandarinier mais je ne l'utilise généralement qu'en thérapeutique.

 Mélange d'HE (en gouttes)

20 Petit grain bigaradier (Florame)
20 Petit grain citronnier (Vitalba)
20 mandarine distillée (Florame)
20 citron distillé (Florame)
20 bergamote sans bergaptène (fresholi)
8 romarin cinéole (Essenciagua)

 

Quant à la couleur, elle est toute naturelle!
Un joli vert pâle entièrement dû à l'huile de tamanu.

Bonne pénétration, se laisse masser un peu, jolie couleur, effet filmogène perceptible mais sans effet gras au bout de quelques instants. Que dire?
J'adore...

                   

 

Mon beau sapin

Savonnerie

Par patsch

La ligne bleue des Vosges a marqué mon enfance.

Des sapins à perte de vue ...

J'aime tous les arbres , ces géants , mais le sapin a une place à part dans mon coeur .

Simple , immuable , sa cime pointant le ciel .

"  Fermez  les yeux ... sentez -vous cette odeur de résine ,

son parfum balsamique que le vent vous amène  ? "

Mon beau sapin , ROI des forêts , que j'aime ta verdure ...

 

J'ai ainsi ressenti le besoin de tenter ce marbrage qui ne se dévoile qu'à la coupe du savon .

Un aller simple du cintre , c'est tout  !

Oui, mais ... l ' ai - je fait au bon endroit ?

AHhhh ! il faut attendre ...

Le voici , sorti du moule , hum ... l'espoir est permis .

 

ours1

Recette

33 % coco

30 % arachide

25 % saindoux

7 % ricin

5 % macadamia

Lessive de soude pour un surgras de 8 %

colorants : micas vert , cuivre  , coquelicot et un peu d'oxyde noir

 

ours2

 

Tandis que je préparais ma recette ,

une amie et son petit garçon de 6 ans sont passés me voir .

Alors que je disais que j'aurai trop de pâte à savon ,

le petit coquin qui avait fureté dans mes affaires  ,

me regarde , un moule à la main et me dit :

" Avec ton reste de pâte , tu pourras me faire un ours ? avec les sapins ce s'rait bien  ! "

Mais , bien sûr !

 

ours4

Le petit garçon est très content ...moi aussi !

 

Pour le parfum ? qu'ai - je fait ?

Rien , je n'ai pas su ...

Peut - être viendrez - vous me donner des idées pour le prochain ...

 

Mais ...  et les autres savons  , me direz - vous...

Mon amie y a vu des roseaux ,

Mon mari  , une plante tropicale ...

Et vous ??

 

ours5

 

 

Cédrat et tralala !

Savonnerie

Par gingembre2



Parfois, le matin, sous la douche, on teste un nouveau savon et là, révélation !

 

P1010115



Une bonne sensation, une belle mousse crémeuse, de la douceur, beaucoup de douceur et une senteur fine, très agréable.

Je me suis dit : "Oh, là là, magnifique !"

Un " je ne sais quoi " qui en fait plus qu'un simple savon.

Ne vous méprenez pas, j’aime tous les savons, ceux des copines et les miens aussi.


Mais quelle alchimie particulière fait que certains (parmi les miens) soient un cran au-dessus ?

Je n’ai pas la maîtrise totale des stéariques, lauriques, palmitiques et autres oléiques.

Je fonctionne au feeling... hum !

En général,  je sais ce qui est bon dans les savons car j’ai beaucoup lu Potions et chaudron et ses articles sur la savonnerie.


Pourtant, ce savon n'a rien de spectaculaire et j’explique ce bonheur par le cocktail de bonnes huiles.

Il a été fabriqué au mois de mars, j’en ai fait d’autres depuis. Il a eu le temps de curer et je pense que ce temps de cure lui a été bénéfique.

En regardant la recette, j’ai été surprise de voir qu’il ne contenait pas de palme, ni de ricin..

Bizarre ! J’ai plutôt tendance à en mettre partout ! Mystère !

Allez, je vous livre ma petite recette :

Le divin cédrat

28% coco
22% olive
19,5% pistache
7,7% karité
7,8% cacao
8% avocat
7% macérât urucum sur HV d'amandes

A la trace :
une petite pointe de colorant alimentaire rouge
2 c à café de miel

synergie HE
litsée citronnée
lavandin
orange à parts égales



J’y ai ajouté 10 ml de macérât de cédrat sur glycérine, à la trace, ce qui représente environ 1% du batch.


Il est mon favori du moment. 

C'est sûr, je le referai, sans toutefois avoir la certitude d'obtenir un savon identique car je suis persuadée que la savonnerie est une alchimie magnifique offerte aux sorcières inspirées :)

Dites-moi, quels savons vous donnent envie de passer la journée sous la douche ?

L'Amazing after-shave hydratant

Soins pour hommes

Par atelierdemichele

Amazing! Qu'est ce que tu as mis dans mon nouvel après-rasage?
Pourquoi, tu le trouves comment?
Il est ouf! J'ai la peau toute douce, on dirait du velours.
Aah je vois, ça doit être grâce à l'argile du stabnatural.
Oui... Bon, en tous cas il est formidable!

 

Des fois, il parle tellement mal ce fils (soupir) mais là je lui ai pardonné parce que j'étais contente.
Du coup je me suis dis que ça valait le coup d'en parler ici et son soin a été baptisé l'amazing after-shave hydratant.

 

DSC06365

      

            J'ai dû écrire une formule grand écart qui devait convenir :

. à une peau jeune, avec quelques boutons mais pas si grasse que ça car elle tire l'hiver
. à une peau mature qui a besoin d'hydratation et d'anti-décrépitudes
. à ces deux peaux lésées par le rasage, qui apprécient une petite crème visage mais n'aiment pas le gras.

 

            Je n'avais malheureusement pas le temps de fabriquer deux soins distincts.
Les 200g répartis en plusieurs flacons pompe ont fait la job. Ils contenaient des :

- Actifs purifiants et régulateurs (peau jeune) qui désinfectent et cicatrisent en même temps les petits bobos liés au rasage (after-shave).
Tea tree, romarin cinéole, agrumes, géranium, lavande.

- Actifs apaisants ou anti-inflammatoires qui soulagent les quelques boutons, les peaux sensibles, celles qui tiraillent l'hiver et sont quotidiennement rasées.
Allantoïne, D panthénol, vitamine E, lavande, aloé véra, camomille matricaire.

- Actifs hydratants ou antidécrépitudes si l'on y croit.
Exit l'acide hyaluronique de bas poids moléculaire cette fois ci mais on peut choisir la version en poudre très hydratante.
D Panthénol, allantoïne, aloé véra, huiles végétales, vitamine E, Rice NS, Xylitol, sucrose stéarate.

 

                   J'ai réalisé le  système émulsifiant avec du stabnatural découvert grâce à Mlk qui nous en a parlé dans l'hydratant corporel qui lui plait et qui nous a toutes mises en émoi pendant le mois de juillet (lire les très instructifs commentaires).

Je l'ai associé au sucrose stéarate pour l'aspect hydratant léger et épaissi grâce à de l'alcool cétéarylique.

Ma phase huileuse est faible (8%) mais composée d'huile de karité oléique qui remplace avantageusement les insaponifiables traitants du beurre de karité associés à l'action éminemment protectrice de l'acide oléique.
Il faut y penser quand on a envie de nourrir des peaux qui n'aiment pas le gras.

L'huile d'inca inchi, championne en acides gras poly-insaturés complète l'activité par son rôle anti-inflammatoire, apaisant, micro-circulatoire.
Utile pour les peaux rasées, épilées, irritées, acnéiques, matures, c'est un corps gras léger et fin qui est presque imperceptible sur la peau tout en faisant la job.

Formule générale d'un after-shave hydratant

- 2% stabnatural, 1% sucrose stéarate, 3% alcool cétéarylique
- 3% huile estérifiée, 5% HV
- 0.3% mélange de gommes xanthane-carraghénanes 50/50 (mon mélange préféré)
Eau, HA et /ou actifs antiseptiques, apaisants ou hydratants, conservateur pour 100%

Le stabnatural permet une fabrication à froid comme le précise Mlk dans son message.
J'ai été obligée de faire une fabrication à chaud puisque j'utilisais un épaississant mais je suis restée à 60/65°C, température suffisante pour diluer l'allantoïne et faire fondre l'alcool cétéarylique.

 

DSC06368

 

Formule de l'amazing after-shave hydratant

- Phase aqueuse

33.60% Eau de source Rosée de la Reine
30% d'un mélange d'hydrolats bio (menthe citronnée, camomille matricaire, encens, basilic doux, lavande, géranium rosat)
10% jus d'aloé véra bio
3% Glycérine végétale bio
3% xylitol de bouleau bio
2% Stabnatural (merci Mlk)
1% sucrose stéarate
1% Rice NS (merci Moune)
0.5% allantoïne
0.3% mélange gommes xanthane-carraghénanes à parts égales

- Phase huileuse

3% alcool cétéarylique
3% Dicaprylyl carbonate
2% huile de karité oléique
3% huile d'inca inchi bio (Aroma-zone)

- Troisième phase

3% D Panthénol pur (Les utiles de Zinette)
0.5% vit E mixed tocopherols (Bilby and Co.)
0.6% Ecogard
0.5% HE soit 30 gouttes pour 200g d'amazing.

Acide lactique pour ajuster le pH entre 5 et 6
Eau évaporée à la fabrication ajoutée en jus d'aloé véra.

 

Mélange d'huiles essentielles (en gouttes)
6 citron distillé, 6 pamplemousse*, 5 géranium rosat, 4 tea tree, 3 oranger amer*, 3 romarin cinéole, 2 litsée citronnée, 1 poivre noir
*Pas d'exposition solaire après application, ces agrumes sont photosensibilisants mais ne dépassent pas les recommandations de l'IFRA à ces doses là.

 

DSC06363

Amazing grace... ils adorent

 

                Le mélange d'hydrolats bios n'est pas acheté tout prêt.

Je mélange à présent mes fonds de flacons d'hydrolats qui traînent trop longtemps selon les propriétés des soins que je réalise régulièrement (après rasage, peau mature, sent bon, tout-venant, tonique ...).

Ainsi je ne gaspille plus et j'utilise tous les HA comme ceux achetés par curiosité.
Je les faits au jugé en vidant certains flacons sans chercher de proportions exactes ou un parfum particulier.

 

                Le résultat

Sur ma main, je trouve la texture un peu sèche, très pénétrante il est vrai mais pas assez confortable pour moi.
Mlk m'a opportunément rappelé qu'elle mettait des beurres dans ses formules au stabnatural.

C'est un fluide assez coulant dont la viscosité change très peu après la fabrication. Il est parfaitement pompable et ne fait pas de bulles comme les émulsions aux esters de sucre seuls.

Son architecture se prêterait à une émulsion légère pour peau mixte par exemple.
Je l'ai testé sur le visage en appliquant un sérum huileux après et c'est très agréable en cet été indien. A interpréter en sérum aqueux anti-âge?

Pour les mains c'est vraiment trop sec pour moi mais, et le père et le fils trouvent cette émulsion parfaite en guise d'après-rasage. Elle est ouf, amazing, tip top ...

Ils sont super en poules de luxe non?

 

 

Savon exfoliant au beurre de mangue

Savonnerie

Par atelierdemichele

           Je ne fabrique quasiment jamais de savon exfoliant et je crois n'avoir acheté qu'une fois du beurre de mangue. C'est une matière grasse qui ne me fait pas rêver.

Certains corps gras sont tellement évocateurs du fruit dont ils proviennent que l'on ne peut qu'être déçus une fois que l'on a le nez dessus. Le beurre de mangue ne sent rien, l'huile de framboise sent mauvais... 

Mais leurs acides gras sont utiles et intéressants bien entendu.

 

DSC06270

 

            Alors j'ai fabriqué un savon exfoliant avec les 250g de beurre de mangue qui ne m'ont pas tellement inspirée.
J'en ai profité pour sortir quelques autres ingrédients qui ne m'avaient inspirée qu'au moment de cliquer et sortir la carte de paiement (poudre de noyaux d'olive, argile orange terracotta).

Beaucoup de gribouillis sur le cahier de cosméto et plus tard voilà un très joli et très utile savon exfoliant aux magnifiques ingrédients.

Quand même...

 

 Formule du savon exfoliant au beurre de mangue  

DSC0627930% huile de coco
25% beurre de mangue
15% huile de soja raffinée
15% huile de colza raffinée
10% huile d'olive bio
5% beurre de karité du Bénin

. Eau/soude/surgras 7%
. Argile orange terracotta (Secrets cosmétiques)
. Poudre de noyaux d'olive (Aroma-zone)

 

 

 

Mode opératoire

- Dans un bol suffisamment grand, préparer une solution orange au goût avec un peu d'argile orange terracotta et de l'eau déminéralisée chaude. Bien mélanger en une solution uniforme. Laisser refroidir.

- A la trace fine, verser les 3/5 de la pâte dans le bol à l'argile, bien mélanger sans mixer.

- Reprendre le bol contenant la pâte claire et mener à la trace moyenne.
Introduire la poude de noyaux d'olive et bien mélanger. La trace doit être plus épaisse pour tenir les particules exfoliantes en suspension mais pas trop pour pouvoir procéder à un tiger swirl.
Subtil équilibre qui dépendra du mixage et de la composition du savon.  

- Mixer la pâte colorée jusqu'à la trace moyenne.

- Dans un moule rectangulaire, couler alternativement et dans la longueur de la pâte exfoliante claire et de la pâte orange pour faire un tiger swirl.    

- En toute fin, il vous restera de la pâte orange, mixer encore pour épaissir la trace. Ajouter dans le moule, au dessus, à l'aide d'une spatule sans écraser la surface. J'ai mal évalué les quantités par rapport à mon dessin, cette couche devait être plus haute que ça.

Tapoter le moule sur le plan de travail, filmer éventuellement et attendre 24 à 48h avant de démouler et couper.    

 

DSC06271

 

               Il s'agit d'un savon sans huile de palme qui présente une bonne dureté mais dont la mousse me plait moyennement. Je trouve que les savons peu riches en palmitique "collent" un peu à la peau quand on veut les monter en mousse. Rien de bien dérangeant mais moi ça me gêne toujours un peu ^_^

Comme il s'agit d'un savon exfoliant, ça peut passer.

Pour augmenter la proportion d'acide palmitique (8% dans ma formule d'origine selon Soapcalc), on peut remplacer toutes les huiles liquides par de l'huile d'olive (40%) et remplacer le beurre de karité par du beurre de cacao.

Soit une formule bien plus simple :

- 30% coco
- 25% beurre de mangue
- 40% huile d'olive
- 5% beurre de cacao
On obtient avec cette formule d'après Soapcalc 11 % d'acide palmitique.

Avec de l'huile de palme, de l'huile d'olive et du cacao :

- 30% huile de coco
- 25% huile de palme
- 40% huile d'olive
- 5% beurre de cacao
Bingo! 21% d'acide palmitique.

Essayez, vous verrez, la différence saute aux yeux je trouve...

 

         La poudre de noyaux d'olive  me semble vraiment faite pour les savons.
On y met quasiment toujours de l'huile d'olive et c'est une plante méditerranéenne qui va bien avec le savon fait maison.

J'en avais mis un peu dans mon savon Mamadou et Aïcha en association avec de l'huile d'argan tout aussi méditerranéenne. C'est une poudre qui ne sera pas trop agressive une fois le savon mouillé. Elle est perceptible mais pas trop.

Il est bien entendu possible de mettre des particules exfoliantes dans l'ensemble du savon.

Je trouve plus joli visuellement et moins agressif pour la peau de faire moitié-moitié ou de permettre à une partie du savon d'être douce comme je l'ai fait dans mon savon à la loofah.
Question de goûts et de couleurs...

 

 

           L'argile orange terracotta est d'un rouge brique qui donne finalement une couleur orange douce que j'adore! Sur les photos, on dirait du rose mais le ton est plus soutenu vers l'orange.
Elle semble colorer en transparence contrairement à l'argile rouge plus opaque même dosée en petite quantité. On peut bien sûr la remplacer par un autre colorant.

Je ne connais pas son INCI mais finalement j'adore le résultat.
A tester dans un masque crémeux au patchouli?

 

            Le beurre de mangue est un beurre essentiellement durcisseur, riche en acide stéarique. Il contient quand même beaucoup d'acide oléique qui permet d'obtenir une belle crémosité de la mousse.

Mais attention, j'ai trouvé qu'il accélérait la trace.
Un décor adéquat doit donc être choisi si l'on ne veut pas être obligé de mouler à la truelle comme cela se dit communément chez les savonnières maison.

 

           Décor + couleur = Forme basique comme d'habitude pour ne pas brouiller le message visuel.

 

DSC06269

Finalement les amis, pour vous réconcilier avec certains ingrédients, faites-en du savon!