Le savon vert aux macérâts de violettes et hysope

Défi "Verts, savon vert"

Par gingembre2

Le savon vert qui aurait pu l’être davantage

Je me suis inscrite  tête baissée, toute contente de participer à un défi sur Potions et chaudron.
Après la publication du savon marbré au jus de laitue de Mlk, j’ai ressenti une envie impérieuse de faire un savon vert végétal.

Ensuite, le doute s’est installé. Est-ce que mon savon serait vraiment vert ? Serait-il au moins présentable ? Quel culot d’oser présenter un savon sur ce blog où tant de beaux savons ont été publiés !

Mais je cesse mes atermoiements et vous livre ce savon avant qu'il ne change de couleur :)

Depuis le début du printemps, j’ai mis en route quelques macérâts, essentiellement à partir de fleurs de violettes.
La crème  « Dans l'air du temps" : crème au sélénium, aux vitamines ACE et à la violette »  de Michèle m’avait tellement tentée que, cette année, je n’ai pas loupé le rendez-vous et cueilli nombre de ces fleurs pour les mettre à macérer dans diverses huiles, glycérine et alcool.

J’ai utilisé également un macérât d’hysope en espérant que ces végétaux apporteraient sinon de la couleur, au moins une senteur.

J’ai recherché les huiles qui pourraient apporter la couleur recherchée. Karité, cacao et avocat sont africains.

Et utilisé des huiles essentielles (pas trop), dont j’espère obtenir une senteur verte,  pour être certaine que le savon serait odorant.

Afin d’obtenir une nuance de vert différente, j’ai utilisé un tout petit peu de terre de Vérone, diluée dans de l’eau, pour un marbrage fait de zigouigouis, comme le suggérait Mlk.

Bon tout ça, il faut le dire, un peu au pif :)

Je compte sur votre indulgence et espère avoir respecté toutes les consignes données pour ce défi :)

P1010137

P1010139

 



La recette

26,4% coco bio        
16,5% palme bio        
16,5% avocat bio        
8,2% pépins de raisin-violettes    
8,2% karité bio            
7,7% olive bio-violettes        
8,2% cacao bio        
8,2% colza-hysope    
    
surgras : 9%

ajouts :
5 tocos pour un savon de 900 g au total
1/2 c à moka de terre de Vérone  diluée dans un peu d’eau

synergie HE (en ml)
dans 5 ml de glycériné de violettes
4 genévrier
5,5 marjolaine à coquilles
2 myrte
2 menthe poivrée
2 géranium d'Egypte

J’ai tellement appris à vous lire sur Potions et chaudron et remercie toutes celles qui m’ont ouvert les portes du monde enchanté de la savonnerie. C’est un tel bonheur de faire du savon que je vous en suis infiniment reconnaissante :)


 

Lançons nous dans le grand bain vert…

 

Mes idées de départ

Pour ce défi vert, j'avais fait le pari personnel de n'employer ni spiruline ni argile verte. En clin d'œil à ma chère Mlk lanceuse de ce défi et maîtresse des macérats verts, je voulais du végétal à l'état brut. Je sais bien que la spiruline est une algue, mais elle se présente en poudre. J'avais envie de partir de  feuilles, de légumes, d'herbes et d'épices …

La couleur verte et le mot lui-même m'évoquent toujours un poème de F. Garcia Lorca qui me fascinait quand j'étais gamine et imaginais, comme il le suggère, une étrange créature aux cheveux verts et aux yeux d'argent froid. Ce savon lui est donc dédié.

il s'agit de verde que te quiero verde, dont je ne donne ici que les premiers vers verts (mis en musique et chantés notamment par Camaron de la Isla et Manzanita. J'ai un faible pour Camaron… )

Verde que te quiero verde. / Vert comme je t'aime vert.
Verde viento. Verdes ramas. /Vert le vent. Vertes les branches .
El barco sobre la mar / Le bateau sur la mer
y el caballo en la montaña. / Et le cheval dans la montagne.
Con la sombra en la cintura / L'ombre à la ceinture
ella sueña en su baranda, /Elle rêve à sa balustrade,
verde carne, pelo verde, / verte chair, cheveux verts,
con ojos de fría plata. / aux yeux d'argent froid.
Verde que te quiero verde./ Vert comme je t'aime vert.
Bajo la luna gitana, / Sous la lune gitane,
las cosas le están mirando / Les choses la regardent,
y ella no puede mirarlas./ Et elle ne peut les regarder.

(traduction de ce site)

 Huiles africaines 

il y a du karité, de l'arachide, de l'huile de coco, du beurre de cacao, de l'huile de palme

J'ai également  ajouté de l'huile d'avocat (il y en a aussi en Afrique) mais qui n'a pas coloré et de l'olive car j'aime l'olive dans les savons et j'avais sous le coude un macérat huileux de thym (d'un vert jaune pâle) que je voulais compléter. 

Le vert

P1080721

Glaçons d'infusion de pandanus et de poivre vert

J'ai déjà  pratiqué le pandanus en feuilles dans les savons;  j'ai découvert qu'il reste un fidèle compagnon de parfum en infusion. Pour la couleur, bien moins… J'ai pensé ajouter du poivre vert frais, qui n'a rien apporté de plus, ni en infusion, ni en macérat, ni au nez, ni à la couleur mais ça ne coûtait rien de tenter…

 

P1030005

Thé vert qui va être réduit en matcha avec l'appareil que l'on entrevoir en arrière-plan (Kanazawa, Japon)

 

P1080720

Le macérat huileux de matcha

 

J'ai beaucoup misé sur le thé matcha, dont je connais la puissance pour avoir réalisé avec cette poudre des macérats (huileux) anti inflammatoires. Même mélangé à d'autres plantes, son odeur persiste un peu. Mon choix: réaliser un macérat archi-concentré avec, pour 20g d'huile d'olive, 5 g de poudre très fine ( je triche un peu avec mon postulat de départ, mais j'ai vu le thé vert être réduit en poudre… ). Je n'ai pas filtré. J'ai fait chauffer au bain-marie très doux par périodes de deux ou trois heures sur deux jours. J'ai obtenu un vert presque noir qui a résisté à la soude; je l'ai utilisé comme un pigment pour nuancer les teintes.

J'ai bien sûr pensé aux petits pois, clin d'œil à mon pseudo. Il y a longtemps déjà, j'avais réalisé un savon en y incorportant de la purée de petits pois congelés. La couleur était passée dans la pate. Ici j'en ai utilisé très peu, juste de quoi colorer l'un de mes trois pichets de pate, soit l'équivalent d'une cuillérée à café mixée congelée puis gardée au congelo.

Le parfum

J'ai résisté vaillamment à l'ajout d'HE et misé sur l'association très herbeuse pandanus-thé vert, qui a résisté délicatement mais vraiment à cette killeuse de soude

Le marbrage

Je voulais un design style psychédélique années soixante-dix. J'ai donc fait des ronds grâce à une tecnhique géniale inventée par Sukisu, une vraie virtuose ici et que j'ai déjà testé une fois avec succès ici.

 

P1080717

Le pot en silicone avec, posé par-dessus, un fond de bouteille troué

 

En farfouillant dans mes contenants, j'ai trouvé le récipient idéal: un pichet épais en silicone, et j'ai bricolé un "entonnoir" réalisé avec le fond d'une bouteille en plastique s'emboitant bien sur la largeur du pichet. J'ai percé cinq trous à intervalles réguliers, au marteau et au tournevis.

 

yavait plus ka.

La veille: j'ai préparé le liquide de dissolution de la soude en réalisant une infusion très serrée avec des feuilles de pandanus coupées en tronçons + grains de poivre vert frais. J'ai mixé le tout, filtré puis congelé en glaçons tout en conservant un partie liqiuide au froid pour faciliter la dilution de la soude.

J'ai également préparé un macérat huileux d'arachide avec du poivre vert. Celui au thym était déjà fait.

J'ai réalisé le mélange vers 39° et j'ai divisé la pate en trois avant la trace. J'ai cherché à obtenir trois nuances ben contrastées. Il y a eu:

-Un récipient avec la pate au naturel, vert-jaune pâle

-Un deuxième avec la pate, plus la cuillérée de petits pois mixée et sugelée plus un peu de macérat au thé vert que j'ai dosé peu à peu

-Un troisième, avec le reste de pate, foncée au maximum avec le macérat de thé vert

Ensuite, j'ai versé un peu de pate dans mon installation en alternant les couleurs et en veillant de temps en temps à bien déboucher les trous avec une broche. '

 

P1080728

Le cylindre de savon à peine démoulé. J'ai coupé la première tranche sans avoir mis au congélo, une erreur, ça peluche

 

J'ai démoulé -trop tôt… au bout de 24 heures… les flancs ne sont pas lisses et il y a des mini points visibles  (peut être aussi dus à l'ajout de lait d'amande en poudre, pourtant dilué)  j'ai placé le cylindre deux ou trois heures au congélo.

Pour trancher, j'ai aguisé ma spatule de peintre entre chaque coupe.

Le savon continue de foncer un peu et il sent -légèrement mais nettement- le pandanus avec une nuance de thé vert.

Je m'en veux car Il a un aspect un peu trop brut dû à mon impatience. Je suis loin de la perfection visuelle…

 

La formule sur 800g d'huiles (j'ai coulé le reste de pate dans des moules individuels)

95 arachide raffinée au poivre vert
109 avocat bio
224 coco indienne
120 palme bio
64 beurre de cacao
64 karité du Bénin de Michèle
40  ricin bio
84 olive bio  dont 39 au thym grec
4 gélules de toco 500 (vitamine E)

Soude pour un surgraissage à  8-9
280g d' infusion dans de l'eau déminéralisée de pandanus et de grains de poivre vert frais
Préparer à part 5g de poudre thé matcha japonais dans 20g huile d’olive, au bain marie, macérations successives sur deux jours
1 cuil à café de lait d’amande en poudre délayé dans un soupçon d’eau déminéralisée ajouté dans les huiles
1 cuil à café de petits pois bio surgelés réduits en poudre, ajoutés dans un ton de vert

 

 

P1080737

Les verts obtenus sont des verts ambigus, en demi-teintes…  je ne me suis pas risquée à chercher du vert pétant avec du pur végétal. j'ai recommencé les photos à plusieurs reprises mais je n'arrive pas à rendre exactement la couleur. Le fond clair es plus vert que sur les photos.

 

P1080739

 

P1080740

Recto et verso sont tous différents, ce qui participe au plaisir suscité par cette technique

 

J'ai été ravie de participer à ce défi vert, et  j'attends avec impatience de découvrir les créations des autres. Catherine, je suis contente de te succéder et d'avoir la chance de recevoir un de tes savons oiseaux.

 

Edit
Sous la pression de Mlk, je publie aussi l'un des savons marbrés réalisé avec le reste de pate, sur deux tons seulemnt: le plus clair et le plus foncé. Comme il appartenait à ceux coulés en moules, j'ai jugé qu'ils étaient hors défi.

 

 

P1080747

 

 C'est un très beau moule en silicone (à quatre cases) qui vient de chez Tanit, mais hélàs il n'est plus au catalogue.

 

 

 

 

Le vert qui fait souffrir...

Défi "Verts, savon vert"

Par CatherineNC

Oui, il m'a fait souffrir mon vert défi... et je n'en suis pas très satisfaite. mais même si je l'ai baptisé "mocheté/horreur" j'ose vous le présenter parce que j'aime bien le marbrage. Cela vous aidera peut-être à trouver le vôtre plus beau ou à vous enlever d'éventuels complexes.

J'espère que MLKiflirteaveclesplantes me pardonnera de lui présenter un savon qui ne répond pas parfaitement à ses directives. 

Voici donc celui qui m'a fait souffrir. J'ai mis 3 jours à le démouler. Je l'ai coulé dans un moule en silicone de 500gr qui faisait ventouse. J'ai dû le placer plusieurs fois de suite au congélateur, le passer sous l'eau chaude, le pousser aux fesses en le déformant, écraser les angles... pour obtenir, à la découpe, des tranches aux angles cassants, j'ai souffert je vous dis.... (même pour prendre les photos et restituer les couleurs les plus exactes possible, sans y arriver, et pour les disposer sur l'article, procédé nouveau que je ne maitrise pas...)

 

DSC03339

L'enfant vu du dessus

 

 

DSC03331DSC03329

Des motifs à la découpe... je vois des oiseaux et vous ? 

 

 

Voici comment l'enfant a été conçu :

 

Un 1er batch, la plus grande partie du savon, composé de :

30 % d'huile de coco
30 % d'huile de palme
40 % d'huile d'arachide

Je pensais qu'avec une base qui donne un savon plutôt clair le vert ressortirait mieux, erreur...

 

Dans ce mélange d'huiles j'ai fait infuser des plantes fraîches ou sèches, de ma terrasse ou de mes tiroirs  

- verveine citronnée (fraîche)
- mélisse citronnée (fraîche)
- menthe (sèche)
- patchouli (sèche)
- consoude (fraîche)
- anis vert (en poudre sèche)

 le mélange infusé dans les huiles chaudes a ensuite été mixé et filtré.

  

En même temps, j'ai fait une plus petite quantité composée de

25% d'huile de coco
25% d'huile de palme
50% d'huile de chanvre.

Je pensais que l'huile de chanvre donnerait un autre ton de vert, erreur... 
Ce batch a donné la partie la plus nette et la plus claire du savon.

  

Simultanément, j'ai fait un autre batch composé de :

25% d'huile de coco
25% d'huile de palme
50% d'huile d'arachide

dans lequel j'ai dilué un peu de chlorophylle, un peu de spiruline et un peu d'argile verte. 

J'ai fait le choix de laisser les poudres et de ne pas les filtrer.

 

J'avais fait une alcoolature réduite de feuilles de patchouli pour tenter de parfumer l'ensemble et puis, au dernier moment, j'ai décidé de laisser le savon nature ; sans doute ai-je redouté l'effet de l'alcool sur la texture du savon.

Au final, il ne sent pas grand chose, une légère odeur agréable malgré tout dans laquelle je distingue l'anis.

 

J'ai donc coulé la première partie, versé de haut les 2ème et 3ème parties et, à l'aide d'une baguette, procédé à un petit mélange aléatoire.

   

DSC03335

Je les trouve mignons ces petits animaux, que voyez-vous ? 

 

 

 

DSC03336DSC03324

  

 

Bon, il est plus jaune que vert ce savon.... j'espère que MLK ne va pas me disputer...

 

Pour me consoler m'en vais faire du savon rose...

EDIT :

Les oiseaux se sont oxydés.... Snif....

2014-07-01 12

Loulou, je savais qu'il était bien baptisé ce savon... 

Défi "Verts, savon vert"

Défi "Verts, savon vert"

Par atelierdemichele

"Tout naturel le savon du défi
Avec un marbrage obtenu comme on peut
Mais avec divers verts naturels
Et avec une huile africaine ou beurre
"

 

savon vert 1

Un des marbrés verts de Mlk

 

Elle a tout  dit dans ce commentaire Mlk mais elle m'a refilé le bébé.
Quel bébé?

Lancer un défi savon comme on sait faire sur Potions et chaudron.
On a eu un défi "grossesse" lancé par LaptiteSo, un défi "biwil" lancé par Michèle, un défi "délit, délire d'odeur" lancé par Chabou, un défi "les huiles essentielles mal-aimées" lancé par Malegria...

 

        Et maintenant on a le défi "verts, savon vert" lancé par Mlk.

 

* La formule 

Au moins une huile ou un beurre africain.
Ne vendez rien, l'huile de coco est africaine.

 

* L'aspect 

Savon marbré comme on peut, comme on veut.
Toutes les techniques de marbrage sont valables mais Mlk a dit "pas de couches" ; Grrr... ce sont pas des marbrés les couches?

 

* La couleur

Divers tons de verts colorés naturellement.
Pas d'oxydes, pas de colorants artificiels qui font la job à tous coups, juste des couleurs végétales vertes. Peut-être de l'argile verte?

Oui à largile verte, Mlk est d'accord.

 

* Le parfum

Huiles essentielles, macérations végétales naturellement parfumées.
Pas de fragrances

 

* Le partage

- Venir régulièrement commenter ses cogitations ou péripéties en commentaires de ce message.
Si l'on s'inscrit, c'est pour partager toutes les étapes et les affres de la création, ça fait vivre le défi.

- Une fois le savon jugé acceptable, réussi ou à pleurer, on contacte Potions pour écrire sa recette dans un message palpitant.

- Ne pas oublier de prendre des photos.

 

* La suite 

Offrir un de ses savons à la personne qui publie sa recette après nous et venir ici donner son avis sur le savon qu'on a reçu.
Le dernier à publier envoie
son savon au premier qui aura publié le sien.

Dernier délai pour publier son savon : fin du mois de mai 2014.

 

savon vert 2

 Un des marbrés verts de Catherine

Alors c'est tout bon, on ne réfléchit pas plus et on s'inscrit! 

- Mlk
- Michèle
- Catherine
- Ahelya-Nandini (a malheureument dû se désister)
- Manzelle971 (a malheureument dû se désister)
- Chabou
- Patsch
- Venezia
- Tanit
- Elefteria D.
- Gingembre
- Sylvie
- Annabulles
- Bluebellule
- Loulou
- Creyic
- Rama (Soft-and-jazzy)
- Lyjazz
- Elle06

Bonjour à toutes et à tous,

Au hasard d'une rencontre sur Paris pour parler tambouille et échanger des savoirs, échanger des présents, j'ai fait la connaissance d'Émadra.
Elle m'a fait ce jour là de merveilleux présents, dont celui de guider mes pas jusqu'ici. 

Ce blog, creuset de savoirs et d'échanges humains m'a toujours intimidée, je suis très touchée de pouvoir participer à cette aventure avec vous.

Émadra et Michèle je vous remercie pour votre invitation et pour votre confiance.

 

Pour mon premier article sur Potions et Chaudron, je souhaite vous raconter l'histoire d'un savon et vous transmettre sa recette, un savon que j'aime beaucoup et que j'ai nommé "Tea Time In India".

 DSCN7185

 

"Arrêtons-nous dans ce Caravansérail avant de reprendre notre voyage sur la route de la Soie,  ici le thé réchauffera nos corps, les volutes d'encens et les douces effluves émanant de ce jardin ouvriront nos esprits, nous nous reposerons alors sous ce ciel de carmin et d'or fin." 

 DSCN7187

 

L'Inde, terre lointaine et fascinante à inspiré ce savon et orienté ma sélection d'ingrédients.

 

Les huiles: Olive, coco, colza et sésame

J'avais pris soin de réunir tous les ingrédients dans la semaine afin de faire ce savon sereinement le samedi soir, moment que je préfère pour savonner, sauf que j'avais oublié de me procurer l'huile de sésame.

Je me suis retrouvée fort dépourvue quand le samedi soir fut venu, gagnée par ce sentiment que l'on nomme frustration... 

 "Frustration ; État d'une personne n'ayant pas pu satisfaire un désir et l'ayant refoulé."

Hors de question pour moi de refouler ce désir, l'envie furieuse de savonner ce soir là à repris le dessus, j'ai pris ma calculette et par un savant tour de passe-passe le sésame s'est transformé en palme...

 

Le liquide de dilution  : Thé noir, jasmin, lait et soie sauvage

Le thé au lait était pour moi incontournable dans cette recette, souhaitant une symbolique fleurie mon choix s'est porté vers un thé noir au jasmin que j'ai préparé à la manière d'un Masala Chaï en réservant les épices pour la synergie parfumante.

La soie symbolise ici la mythique Route de la Soie qui passait par le Cachemire.

  

Le parfum : Bergamote, orange, cannelle, encens, patchouli, ylang-ylang 

J'ai bien notion des différentes notes qui caractérisent un parfum, mais je ne me suis pas encore penchée sur cette science qui demande patience et extrême précision.

J'aime à faire mes mélanges au feeling, goutte à goutte, jusqu'à ce que la synergie me parle.

La note orientale du patchouli que je n'aime pas en parfumerie lorsqu'elle domine, s'exprime ici en toute discrétion et joue le rôle de fixateur, ces savons sont encore odorants 18 mois après leur fabrication.

La bergamote s'est envolée pour laisser place aux autres notes qui s'équilibrent tout en légèreté, un Oriental-Fleuri que j'apprécie beaucoup et qui à su plaire à la gente masculine.

 

La déco

Paillettes rouges et mica or iridescent pour le premier batch

 

DSCN8150

 

DSCN8157

 

Argile et ocre rouges pour le second batch, marbrage au cintre et à la baguette en surface.

Ces deux batchs ont été faits le même soir et démoulés une semaine après, mais les savons sortis du second batch ont produit de la cendre de soude.

 

DSCN7177

 

DSCN7178

 

DSCN7174

 

DSCN7182

 

Maintenant que je vous ai raconté l'histoire de ce savon, voici sa formulation...

 

 Huiles

35 % Coco - 175 gr.
30 % Olive - 150 gr.
25 % Palme Bio de filière RSPO - 125 gr.
10 % Colza - 50 gr.
0,5 % Vitamine E. - 2,5 gr. (ou 5 capsules de Toco 500)

  Liquide de dilution

75 % Thé Noir aux fleurs de Jasmin - 105 gr.
25 % Lait de Vache entier - 60 gr.
0,04 % Soie Tussah - 0,2 gr.

Soude à recalculer pour un surgras de 8 %
J'ai choisi la valeur maximum de liquide craignant que la pâte ne fige trop rapidement à cause de l'HE de Cannelle.

 Ajouts à la trace 3,5 % de cette synergie d'Huiles Essentielles

5 ml Bergamote
5 ml Orange 5 Fold
3 ml Encens Oliban
2 ml Cannelle
1 ml Patchouli
1 ml Ylang-Ylang Complète
0,5 ml teinture de Benjoin du Siam
Soit 17,5 ml au total.

 

Ce savon produit une mousse fine et stable presque crémeuse, l'association du lait et de la soie lui apportent une grande douceur, j'espère que cette recette vous plaira...


Savon "Que reste t-il d'Alep?"

Savonnerie

Par atelierdemichele

         Si les nouvelles de la Syrie n'étaient pas si dures, j'aurais fait un bon mot pour répondre à cette question : "Il reste des savons".
Que faire d'autre quand on se sent concerné mais fatalement impuissant?

 

J'ai retrouvé une fiole d'huile de baies de laurier que j'ai mise dans un savon des restes fabriqué avant l'heure.

Fabriqué pour les fêtes de Noël, ce savon contient des fonds de flacons ou des huiles que je n'ai que trop peu utilisées et qui menaçaient de rancir :

- Huile de nigelle bio, huile de chanvre bio, huile de germes de blé et huile d'inca inchi bio
- Huile de pépins de raisin vierge bio dont l'odeur m'est une véritable torture.

 

DSC05992

 

 

J'ai complété la formule avec d'autres corps gras :

- pour la mousse : huile de coco
- pour la dureté : huile de palme
- pour la douceur et le traitant : beurre de karité
- pour l'acide oléique sans coloration : huile d'arachide

 

La couleur du savon est naturelle et liée à la superposition :

- du vert des huiles de laurier, de pépins de raisins et de chanvre
- du jaune de l'huile de germes de blé

J'ai juste blanchi une petite portion de ma pâte au dioxyde de titane et procédé à un marbrage in the pot, facile et toujours spectaculaire.

 

 

DSC05993

 

La formule des restes d'Alep

450g huile de coco bio
250g beurre de karité Bénin
200g huile  de palme bio
180g huile de pépins de raisins bio
150g huile d'arachide raffinée
70g huile de germes de blé
60g huile de nigelle bio
55g huile de chanvre bio
50g huile de baies de laurier
35g huile d'inca inchi bio

Lessive de soude pour un surgras de 8%
Vitamine E

Dioxyde de titane
HE de romarin cinéole et menthe poivrée bio

Marbrage dans le bol

 

 

DSC05997

DSC05998

DSC05999

 

 

Que dire de plus? Il est simple et beau.

Comme la Syrie? Non rien n'y est simple...

 

 

Des idées tiltantes, j'en ai plein la caboche

De la suite dans les idées, manifestement et malgré, ou à cause, voire grâce, et bien, je n'en ai toujours pas. Pourtant, j'ai vécu une année de stricte discipline, à rassembler mes neurones, à trier les informations, à me tenir bien sagement sur les bancs de l'école, à ne parler plus vite que mon ombre... Même si mon ombre bien souvent pulsait de dire ce qu'elle ressentait... Je suis revenue avec mon ombre, et je crois bien qu'elle danse la gigue, faut pas brider les ombres... Sinon, elles rentrent en résistance... A l'insu de votre plein gré...

 

idée 1 : un jour de marché, de belles laitues bien pommées, aux feuilles bien vertes et juste serties de pourpre... miam, et puis Tilt, refaire un savon à la laitue.

idée 2 : ben, une belle salade, bonne pour l'organisme, se sublime par persil frais et coriandre parfumée

fraiche...pour un savon

idée 3 : Utiliser de belles huiles végétales riches en oméga 6 et 3

Suite de mes bonnes idées dans ma tête... Jour du savon

j'ai mixé quelques feuilles de ma laitue avec un, presque deux brins de coriandre, un petit brin de persil, un petit tronçon de concombre qui se trouvait là avec sa peau dans de l'eau de source... Le tout de qualité bio hein! 

j'ai obtenu un jus très vert et sentant malgré tout la coriandre fraiche, bourré de pulpe, que j'ai récupéré et mis dans le four(la pulpe) à chaleur tournante et à séche  mis dans un fond d'huile d'arachide qui trainait par là, mais qui ne faisait absolument pas partie de ma formule, ni de mes bonnes idées... Enfin, ce sera une bonne idée pour un autre savon, si j'ai de la suite dans les idées hein!

Bref, j'ai tout de même mon jus de dissolution de la soude à la laitue, coriandre et persil et concombre, du tout bon qui me fera une peau douce, si douce, et parfumée naturellement, à la belle couleur verte très profonde, puissante, tout aussi naturelle !

 

 DSCN2043

 

FORMULE presque à la  CathMimi merci les belles

32% olive verte et fruitée des Pouilles, juste trop verte
25% coco du quartier indien
15% cacao
12% un des karités de Michèle
8% colza très jaune(W3 et W6) juste trop jaune
8% ricin pour plus de mousse car j'aime la mousse

jus de laitue aux herbes aromatiques et soude pour un surgras de 7% et poids des huiles de 300 grammes.

 

Allez, on fait son savon, trace fine et tout se passe super très bien

Flop 1: la couleur obtenue, un verdâtre mochasse jaunâtre glauque

Idée 4: quand tout était rangé dans ma tête, une belle vision de laitue verte sertie de pourpre

donc, j'avais préparé des moules fleurs et de l'oxyde rouge pour ce liseré pourpre.

Flop 2: retrouver le moule rectangulaire, fouiller pour l'oxyde noir (se marie mieux dans ma tête avec le vert glauque)... trouver en fin de compte un fond de poudre de  bambou offert par Isy, pencher le moule pour faire un Tiger swirl, et puis essayer encore une autre technique, finir en zigouigouis et puis heureusement, le savon n'a plus voulu que je le touche ;)

 

 DSCN2044

 

Prochain savon, que de la coriandre fraiche
plein, car l'odeur sera certainement très présente et moi j'aime, et puis des hv très claires(dont mon arachide en macération de pulpe de laitue et coriandre et tout aromates)... si j'ai de la suite dans...

 

 Ah! oui, Ah ! ben non, j'ai encore un autre TILT qui 
trotte et chante dans ma tête

L'huile de la frustration

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

Frustration? Frustration...
Rassurons-nous s'il nous arrive d'éprouver cet affreux sentiment, c'est parait-il de la frustration que nait le désir
.

 

Un jour, j'ai fabriqué une fiole d'huile de la frustration pour offrir à la courageuse Mlk.
Toute tendue vers son extraordinaire challenge depuis des mois, elle se sentait frustrée de ne pas pouvoir fabriquer de cosmétiques, de ne pas pouvoir faire des zigouigouis dans les savons.

Voilà...

 

 DSC05923

DSC05928

       

         C'est un parfum sur huile (compter de 15 à 30% d'HE) à utiliser par petites touches. Ce mélange très concentré (environ 20%) servira à parfumer une huile corporelle ou une crème pour les mains, pourra être introduit dans un roll-on ...

Il n'est pas question de l'utiliser pur comme huile corporelle.
Non, j'ai dit non!

 

       Je me suis inspirée du message de Chabou sur la composition des parfums dans lequel elle donne des indications précieuses pour les savons.

J'y ai repris les proportions harmonieuses des notes pour le parfum :

57% de notes de tête (délicieuses mais fugaces)
28% de notes de coeur (qui donnent son caractère au parfum )
15% de notes de fond (plus tenaces et qui perdurent)

en me disant que je mettrais les % en gouttes soit :

57 gttes notes de tête (citrons divers)
28 gttes notes de coeur (petit grain citron et petit grain bigaradier, poivre noir)
15 gttes notes de fond (santal)

 

        J'ai bien réparti tout ça sur mon cahier de cosméto joli et tout.
Puis prise d'un petit doute je suis allée vérifier sur Néroliane le classement de mes HE :

. Note de tête : Les citrons. OK.
. Note de tête/coeur : Le poivre noir. OK.
. Note de coeur/fond : Le PG bigaradier. Il n'y a pas le PG citronnier! Et moi je le trouve plutôt tête/coeur celui là... Bon  ... Pas grave
. Note de fond qui perdure sans être dominante. Ils m'énervent hein! : Le santal

Ce qui du coup complexifie mon affaire, me stresse et, oh horreur m'occasionne ... une affreuse frustration.

Finalement au diable les notes, je n'en ai fait qu'à ma tête!

 

DSC05929

Formule de l'huile de la frustration


80 gttes HE de citron vert bio*
56 gttes HE de poivre noir bio
34 gttes HE de petit grain citronnier bio
30 gttes HE de bois de santal calédonien

q.s.p. 20ml d'huile de coco fractionné et huile de jojoba bio à parts égales
Couler dans un flacon en plastique de 30 ml Muji. On peut ainsi rajouter de l'huile si c'est trop concentré.

* HE photosensibilisante, ne pas utiliser avant une exposition solaire

 

 

        Pourquoi ces 4 HE pour lutter contre la frustration?

PARCE QUE!
Ah, ah frustration, frustration!

 

Emadra a lancé l'idée d'une année des huiles, le shampooing en barre de Loulou a lancé l'idée d'une année du cheveu, Catherine prolonge l'année du masque...

Pour ne pas finir en femmes frustrées, on peut décider que 2014 sera l'année du désir.
On fait l'année que l'on veut et qui aime suit.

 

         Pour ma part, je ferai une année des huiles africaines!
Elle a commencé par là :

- Crème pour mains abîmées à l'huile de casso

 


 

"Huiles essentielles, mes indispensables" : L'eucalyptus radié

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par lloulou

La série se poursuit avec une huile essentielle de saison. Je sais que les prémices du printemps se font déjà sentir en Europe... mais ici, l’hiver est encore bien installé et ceci pour encore un certain nombre de semaines.

 

eucalyptus2

 

Le genre Eucalyptus comprend plus de 800 espèces différentes dont quelques unes seulement sont utilisées. L’huile essentielle d’eucalyptus radié ou eucalyptus radiata figure parmi mes huiles essentielles favorites. Elle peut être utilisée très tôt chez les tous petits et ensuite tout au long de la vie.
Cette huile essentielle est souvent réservée pour des utilisations ORL. Je trouve cela dommage car, pour moi, elle agit sur un spectre bien plus large.
 
La partie distillée de la plante est la feuille.

Les oxydes 1.8 cinéole constituent à plus de 60 % les principes actifs de cette huile essentielle.  Ce qui fait qu’elle convient bien au tempérament lymphatique. j'aurais dû écrire "corrige" au lieu de "convient" cf les commentaires.

Son innocuité est exceptionnelle ce qui fait qu’elle peut-être utilisée à de fortes concentrations chez les bébés dès leur troisième de naissance pour enrayer une affection virale.  Elle est spécifique des voies respiratoires hautes, c’est-à-dire de la sphère rhino-pharyngée. Elle agit principalement comme décongestionnant respiratoire, expectorant et léger anti-infectieux.

Sur le plan olfactif, elle n’est pas ma préférée mais on fini par aimer son odeur si particulière.

 

L’huile essentielle d’eucalyptus radié possède de nombreuses propriétés :

. Elle est anti-infectieuse et est utilisée dans les cas de prévention virale.

. Elle rend de grands services dans les cas d’embaumement vitalisant.

. Elle est particulièrement recommandée dans les affections respiratoires aiguës et chroniques.

 

L’eucalyptus radié est reconnue pour être énergisante. Elle est donc très utile dans les cas de pertes d’énergie et de fatigue chronique.

Elle est immunomodulante, ce qui la rend particulièrement intéressante dans les cas de déficits immunitaires et dans tous les cas ou le système immunitaire ne doit pas être stimulé car elle ramène ce dernier à son niveau de base.

Cette huile essentielle convient bien pour les bains, massages, onctions, en inhalation et en diffusion.

 

 

En diffusion : quelques gouttes dans un diffuseur additionnées de quelques gouttes de géranium pour dissuader les insectes ou avec de l’huile essentielle de pamplemousse pour assainir et redynamiser une pièce.

En prévention pour se protéger d’une agression virale : 4 à 6 gouttes sur le thorax et le dos . 

Pour faire tomber la fièvre : prendre un bain bien chaud pendant 10 minutes avec 10 gouttes d’eucalyptus radiata diluées dans une base.

Dans un gel de massage déjà publié ici.

Dans une recette de savon hydratant au beurre de cacao publié ici également

 

Pastilles pour la gorge

Mélanger de la poudre d’orme rouge (ulmus rubra) qui est émolliente et expectorante avec un peu d’eau.
Faire des petites boules et les aplatir pour en faire des pastilles.
Faire cuire au four à très basse température pendant 10 0 15 minutes pour sécher les pastilles.

Mettre une goutte d’huile essentielle sur chaque pastille. 
Attendre une quizaine de minutes pour que l’HE pénètre bien. 

Conserver vos pastilles dans un contenant hermétique.

 

unnamed_3

Crème pour mains abîmées à l'huile de casso

Soins des mains et des ongles

Par atelierdemichele

           Pour accompagner le savon des 7 ans de Potions et Chaudron, j'ai offert un tube de crème pour les mains qui fasse connaître une merveilleuse huile végétale venue d'Afrique centrale.

Cette huile m'a été offerte par Irène il y a déjà quelques mois avec d'autres corps gras inédits qu'elle avait intégrés dans un savon pour son amoureux.

J'ai tourné autour de l'huile de casso (ou noisette liane) pendant des lustres avant de pouvoir en parler valablement ici.

Car cette huile est un véritable trésor et une rareté.

 

 DSC06085

 

 

         L'huile de Casso (Tetracarpidium conophorum Euphorbiaceae)

 

    Au sein du groupe des huiles végétales africaines, il y a deux plantes particulières que tout le monde connait: le karité et l'arganier.

Les autres huiles africaines sont toutes des huiles riches en acide oléique ou sont équilibrées en oléique et linoléique.
Ce sont des huiles totalement carencées en omégas 3, les acides gras les plus soignants adaptés aux peaux sèches, malmenées, abîmées, matures ...

     Toutes carencées sauf une qui est une championne, bien plus que l'huile d'inca inchi sud américaine et l'huile de lin européenne.

Je n'y croyais pas quand j'en ai lu la fiche technique!

. huile de lin : 47% d'omégas 3
. huile d'inca inchi : 55% d'omégas 3
. huile de casso : 72.24% d'omégas 3

L'huile de casso vient du laboratoire Phytorica sis au Cameroun. Je l'ai aussitôt enrichie en aox cos (anti-oxydant) et conservée au réfrigérateur tant j'étais épatée par ce taux d'acide linolénique.

Outre sa richesse en omégas 3, elle contient des caroténoïdes et de la vitamine E.

C'est une huile très pénétrante, extra-fine et siccative comme l'huile de lin. Pour ne pas la chauffer, je l'avais surtout utilisée en massages réguliers, pure comme sérum huileux du soir. On aurait dit que c'était une huile estérifiée mais sans la sensation de rester sur sa faim.

Je pourrais dire qu'il s'agit d'un actif en soi, puisque de nombreux extraits CO2 possèdent cette richesse en acides gras poly-insaturés. 

Ma formule en contient 2% seulement car j'étais au bout de mon flacon mais il ne me semble pas utile d'en mettre des tonnes pour en avoir les effets bénéfiques.
Je la trouve vraiment extraordinaire en cosmétique.

L'huile de casso dans un savon au sel chez Swanee

 

DSC06099

   Voici le fond de la bouteille d'huile de casso

 

     La bible des huiles végétales de Michel Pobeda la répertorie sous les noms d'huile de N'gart, nigerian walnut, african walnut...
Ce serait donc un de ces super-aliments, une super-huile de noix, très riche en acides gras polyinsaturés.


On y apprend aussi que le casso s'est autrefois appelé Plukenetia conophorum du même genre que l'inca inchi (Plukenetia volubilis), autre liane dont le fruit comporte 5 à 6 lobes alors que celui du casso en comporte 3 ou 4.

Je vous laisse chercher des images sur le net, ce sont de très jolis fruits.

L'odeur de ces deux huiles est très similaire d'ailleurs.
Je n'ai pas goûté la casso (Venezia tu crois ça?) qui est une huile alimentaire également mais je gage qu'elles devraient avoir le même goût.

 
      La formule contient tout ce qu'il faut pour hydrater, réparer, apaiser et adoucir des mains abîmées ou simplement très sèches : allantoïne, D panthénol, aloé véra, glycérine, gommme carraghénane iota ou silicone végétal, squalane d'olive, HV...

J'ai donc écrit une formule "qui peut le plus peut le moins". La crème n'est pas grasse et conviendra à toutes les mains des 7 gagnantes que je ne connais pas en vrai.

 

Formule de la crème mains à l'huile de Casso

 - Phase aqueuse

36 eau distillée
10 jus d'aloé bio
15 hydrolats bio (néroli, rose, lavande, ylang)
5 glycérine végétale bio
1 allantoïne végétale
0.2 mélange de gommes xanthane et carraghénanes iota à parts égales

- Phase huileuse

5 huile de jojoba
3 huile d'argan cosmétique bio
3 dicaprylyl carbonate
3 squalane d'olive
3 émulsifiant olive douceur
2.5 alcool cétylique
2 huile de coco fractionné
1.7 beurre de tournesol (Les utiles de Zinette)
1 cétyl palmitate (merci Emadra)

 - Troisième phase

3 D Panthénol pur
2 huile de casso (merci Irène)
2 sève de bambou
0.6 ecogard
0.5 vitamine E
0.5 HE soit 15 gttes pour 100g

En % ou en grammes
Acide lactique pour acidifier

 

Mode opératoire

Sans curiosité ni astuces particulières si ce n'est que l'huile de casso se met impérativement en 3è phase à froid. Son parfum est facile à couvrir avec des HE et il n'est pas inutile d'enrichir la formule avec un anti-oxydant supplémentaire.

J'ai repris l'émulsifiant olive douceur que j'ai beaucoup travaillé ces derniers mois en le couplant avec de l'alcool cétylique pour épaissir et du cétyl palmitate à 1% pour stabiliser à la chaleur.

La sève de bambou est facultative et si l'on n'en met pas, la crème aura un toucher plus filmogène peut-être bienvenu pour certaines peaux.

Cela donne une crème onctueuse, qui pénètre assez rapidement après un léger massage. Les acides gras font la job au long cours pour peu que l'on applique régulièrement de la crème après chaque lavage et le soir au coucher.

 

DSC06084

Mélange d'HE bios (en gouttes)

3 PG bigaradier sur fleurs Florame
3 ylang ylang première Florame
3 PG citronnier Vitalba
2 sauge sclarée Sevessence
2 mandarine distillée Florame
2 lavande altitude Lavandes et Cie

 

           Le beurre de tournesol

Ce n'est pas un beurre hydrogéné ordinaire comme son nom pourrait le laisser croire.

Mlk en parlait déjà dans sa crème Mademoiselle joli minois, j'en parlais dans le masque détox facial du printemps dernier. Il contient un peu de beurre de karité, ce qui change partiellement son comportement sur la peau.

INCI: Helianthus Annus Seed Oil, Hydrogenated Vegetable Oil – Butyrospermum Parkii Butter - Tocopherol

Je viens de terminer la pochette dans cette crème et tous les soins fabriqués avec étaient magnifiques.

 

       Les 7 gagnantes ont-elles apprécié cette crème sur leurs mains travailleuses?